Jour 277 : 4 Octobre

Le Fils est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création.
(Colossiens 1:15)

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Aujourd’hui ; Jérémie 2:31-4:18; Colossiens 1:1-17; Psaumes 76:1-13 et Proverbes 24:21-22 en version Nouvelle Edition de Genève.

Jérémie 2:31-4:18

31 Hommes de cette génération, considérez la parole de l’Eternel!

Ai-je été pour Israël un désert,

Ou un pays d’épaisses ténèbres?

Pourquoi mon peuple dit-il: Nous sommes libres,

Nous ne voulons pas retourner à toi?

32 La jeune fille oublie-t-elle ses ornements,

La fiancée sa ceinture?

Et mon peuple m’a oublié

Depuis des jours sans nombre.

33 Comme tu es habile dans tes voies pour chercher ce que tu aimes!

C’est même au crime que tu les exerces.

34 Jusque sur les pans de ton habit se trouve

Le sang de pauvres innocents,

Que tu n’as pas surpris faisant effraction.

35 Malgré cela, tu dis: Oui, je suis innocente!

Certainement sa colère s’est détournée de moi!

Voici, je vais contester avec toi,

Parce que tu dis: Je n’ai point péché.

36 Pourquoi tant d’empressement à changer ton chemin?

C’est de l’Egypte que viendra ta honte,

Comme elle est venue de l’Assyrie.

37 De là aussi tu sortiras, les mains sur la tête;

Car l’Eternel rejette ceux en qui tu te confies,

Et tu ne réussiras pas auprès d’eux.

Chapitre 3

1 Il dit: Lorsqu’un homme répudie sa femme,

Qu’elle le quitte et devient la femme d’un autre,

Cet homme retourne-t-il encore vers elle?

Le pays même ne serait-il pas souillé?

Et toi, tu t’es prostituée à de nombreux amants,

Et tu reviendrais à moi! dit l’Eternel.

Lève tes yeux vers les hauteurs, et regarde!

Où ne t’es-tu pas prostituée!

Tu te tenais sur les chemins, comme l’Arabe dans le désert,

Et tu as souillé le pays par tes prostitutions et par ta méchanceté.

Aussi les pluies ont-elles été retenues,

Et la pluie du printemps a-t-elle manqué;

Mais tu as eu le front d’une femme prostituée,

Tu n’as pas voulu avoir honte.

Maintenant, n’est-ce pas? tu cries vers moi: Mon père!

Tu as été l’ami de ma jeunesse!

Gardera-t-il à toujours sa colère?

La conservera-t-il à jamais?

Et voici, tu as dit, tu as fait des choses criminelles, tu les as consommées.

Appel à la repentance

L’Eternel me dit, au temps du roi Josias: As-tu vu ce qu’a fait l’infidèle Israël? Elle est allée sur toute montagne élevée et sous tout arbre vert, et là elle s’est prostituée.

Je disais: Après avoir fait toutes ces choses, elle reviendra à moi. Mais elle n’est pas revenue. Et sa sœur, la perfide Juda, en a été témoin.

Quoique j’aie répudié l’infidèle Israël à cause de tous ses adultères, et que je lui aie donné sa lettre de divorce, j’ai vu que la perfide Juda, sa sœur, n’a point eu de crainte, et qu’elle est allée se prostituer pareillement.

Par sa criante débauche, Israël a souillé le pays, elle a commis un adultère avec la pierre et le bois.

10 Malgré tout cela, la perfide Juda, sa sœur, n’est pas revenue à moi de tout son cœur; c’est avec fausseté qu’elle l’a fait, dit l’Eternel.

11 L’Eternel me dit:

L’infidèle Israël paraît innocente

En comparaison de la perfide Juda.

12 Va, crie ces paroles vers le septentrion, et dis:

Reviens, infidèle Israël! dit l’Eternel.

Je ne jetterai pas sur vous un regard sévère;

Car je suis miséricordieux, dit l’Eternel,

Je ne garde pas ma colère à toujours.

13 Reconnais seulement ton iniquité,

Reconnais que tu as été infidèle à l’Eternel, ton Dieu,

Que tu as dirigé çà et là tes pas vers les dieux étrangers,

Sous tout arbre vert,

Et que tu n’as pas écouté ma voix, dit l’Eternel.

14 Revenez, enfants rebelles, dit l’Eternel;

Car je suis votre maître.

Je vous prendrai, un d’une ville, deux d’une famille,

Et je vous ramènerai dans Sion.

15 Je vous donnerai des bergers selon mon cœur,

Et ils vous paîtront avec intelligence et avec sagesse.

16 Lorsque vous aurez multiplié et fructifié dans le pays,

En ces jours-là, dit l’Eternel,

On ne parlera plus de l’arche de l’alliance de l’Eternel;

Elle ne viendra plus à la pensée;

On ne se la rappellera plus, on ne s’apercevra plus de son absence,

Et l’on n’en fera point une autre.

17 En ce temps-là, on appellera Jérusalem le trône de l’Eternel;

Toutes les nations s’assembleront à Jérusalem, au nom de l’Eternel,

Et elles ne suivront plus les penchants de leur mauvais cœur.

18 En ces jours,

La maison de Juda marchera avec la maison d’Israël;

Elles viendront ensemble du pays du septentrion

Au pays dont j’ai donné la possession à vos pères.

19 Je disais: Comment te mettrai-je parmi mes enfants,

Et te donnerai-je un pays de délices,

Un héritage, le plus bel ornement des nations?

Je disais: Tu m’appelleras: Mon père!

Et tu ne te détourneras pas de moi.

20 Mais, comme une femme est infidèle à son amant,

Ainsi vous m’avez été infidèles, maison d’Israël,

Dit l’Eternel.

21 Une voix se fait entendre sur les lieux élevés;

Ce sont les pleurs, les supplications des enfants d’Israël;

Car ils ont perverti leur voie,

Ils ont oublié l’Eternel, leur Dieu.

22 Revenez, enfants rebelles,

Je pardonnerai vos infidélités.

Nous voici, nous allons à toi,

Car tu es l’Eternel, notre Dieu.

23 Oui, le bruit qui vient des collines et des montagnes n’est que mensonge;

Oui, c’est en l’Eternel, notre Dieu, qu’est le salut d’Israël.

24 Les idoles ont dévoré le produit du travail de nos pères,

Dès notre jeunesse,

Leurs brebis et leurs bœufs, leurs fils et leurs filles.

25 Nous avons notre honte pour couche,

Et notre ignominie pour couverture;

Car nous avons péché contre l’Eternel, notre Dieu,

Nous et nos pères, dès notre jeunesse jusqu’à ce jour,

Et nous n’avons pas écouté la voix de l’Eternel, notre Dieu.

Chapitre 4

1 Israël, si tu reviens, si tu reviens à moi, dit l’Eternel,

Si tu ôtes tes abominations de devant moi,

Tu ne seras plus errant.

Si tu jures: L’Eternel est vivant!

Avec vérité, avec droiture et avec justice,

Alors les nations seront bénies en lui,

Et se glorifieront en lui.

Car ainsi parle l’Eternel aux hommes de Juda et de Jérusalem:

Défrichez-vous un champ nouveau,

Et ne semez pas parmi les épines.

Circoncisez-vous pour l’Eternel, circoncisez vos cœurs,

Hommes de Juda et habitants de Jérusalem,

De peur que ma colère n’éclate comme un feu,

Et ne s’enflamme, sans qu’on puisse l’éteindre,

A cause de la méchanceté de vos actions.

Annonce d’une invasion étrangère

Annoncez en Juda, publiez à Jérusalem,

Et dites: Sonnez de la trompette dans le pays!

Criez à pleine voix, et dites:

Rassemblez-vous, et allons dans les villes fortes!

Elevez une bannière vers Sion,

Fuyez, ne vous arrêtez pas!

Car je fais venir du septentrion le malheur

Et un grand désastre.

Le lion s’élance de son taillis,

Le destructeur des nations est en marche, il a quitté son lieu,

Pour ravager ton pays;

Tes villes seront ruinées, il n’y aura plus d’habitants.

C’est pourquoi couvrez-vous de sacs, pleurez et gémissez;

Car la colère ardente de l’Eternel ne se détourne pas de nous.

En ce jour-là, dit l’Eternel,

Le roi et les chefs perdront courage,

Les sacrificateurs seront étonnés,

Et les prophètes stupéfaits.

10 Je dis: Ah! Seigneur Eternel!

Tu as donc trompé ce peuple et Jérusalem, en disant:

Vous aurez la paix!

Et cependant l’épée menace leur vie.

11 En ce temps-là, il sera dit à ce peuple et à Jérusalem:

Un vent brûlant souffle des lieux élevés du désert

Sur le chemin de la fille de mon peuple,

Non pour vanner ni pour nettoyer le grain.

12 C’est un vent impétueux qui vient de là jusqu’à moi.

Maintenant, je prononcerai leur sentence.

13 Voici, le destructeur s’avance comme les nuées;

Ses chars sont comme un tourbillon,

Ses chevaux sont plus légers que les aigles.

Malheur à nous, car nous sommes détruits!

14 Purifie ton cœur du mal, Jérusalem,

Afin que tu sois sauvée!

Jusqu’à quand garderas-tu dans ton cœur tes pensées iniques?

15 Car une voix qui part de Dan annonce la calamité,

Elle la publie depuis la montagne d’Ephraïm.

16 Dites-le aux nations, faites-le connaître à Jérusalem:

Des assiégeants viennent d’une terre lointaine;

Ils poussent des cris contre les villes de Juda.

17 Comme ceux qui gardent un champ, ils entourent Jérusalem,

Car elle s’est révoltée contre moi, dit l’Eternel.

18 C’est là le produit de tes voies et de tes actions,

C’est là le produit de ta méchanceté;

Certes cela est amer, cela pénètre jusqu’à ton cœur.

Colossiens 1:1-17

Nous arrivons au 12ème livre du Nouveau Testament, l’Epître, le livre ou la lettre de Paul aux Colossiens. En d’autres termes, il s’agit de la lettre de l’apôtre Paul à l’Eglise de Colosses, une ville à environ 160 kilometres d’Ephèse où Paul a passé une grande partie de son temps. Cette lettre a été écrite en réponse à certaines choses qui se passaient dans l’Église et qui arrivaient aux oreilles de Paul. Cette motivation est très similaire à celle qui l’avait poussé à écrire aux Ephésiens.

Colossiens est une des épîtres écrites depuis la prison où Paul était incarcéré à Rome, dans l’attente de son procès. La lettre est divisée en deux parties distinctes. La première traite de la question doctrinale. Certains venaient à l’Église pour enseigner le culte aux anges et d’autres rituels qui conduiraient une personne à Dieu, et Paul réitère la suprématie du Christ sur toute création, que l’univers lui-même a été créé par et à travers lui et est renforcé par sa suprématie. Paul traite ensuite de problèmes comportementaux. La question de la circoncision ou de la non circoncision était toujours d’actualité et Paul encore une fois a eu à trancher cette question pour l’Église à Colosses.

Ayant l’avantage de connaître la totalité des lettres de Paul, nous sommes en mesure d’avoir un aperçu global des défis de l’Église primitive et, ironie du sort, ces défis sont, sous une forme ou une autre, encore les nôtres aujourd’hui. Colossiens nous sert de merveilleux rappel du Seigneur Jésus et de Sa suprématie dans nos vies.

Adresse et salutation

1 Paul, apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu, et le frère Timothée, aux saints et fidèles frères en Christ qui sont à Colosses: Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père!

Actions de grâces et prière de Paul

Nous rendons grâces à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, et nous ne cessons de prier pour vous, ayant été informés de votre foi en Jésus-Christ et de votre amour pour tous les saints, à cause de l’espérance qui vous est réservée dans les cieux, et que la parole de la vérité, la parole de l’Evangile vous a précédemment fait connaître.

Il est au milieu de vous, et dans le monde entier; il porte des fruits, et il s’accroît, comme c’est aussi le cas parmi vous, depuis le jour où vous avez entendu et connu la grâce de Dieu conformément à la vérité,

d’après les instructions que vous avez reçues d’Epaphras, notre bien-aimé compagnon de service; il est pour vous un fidèle ministre de Christ, et il nous a appris de quel amour l’Esprit vous anime.

C’est pour cela que nous aussi, depuis le jour où nous en avons été informés, nous ne cessons de prier Dieu pour vous; nous demandons que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle, 10 pour marcher d’une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes œuvres et croissant par la connaissance de Dieu, 11 fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse, en sorte que vous soyez toujours et avec joie persévérants et patients.

Suprématie de Christ

12 Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière; 13 il nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume de son Fils bien-aimé, 14 en qui nous avons la rédemption, le pardon des péchés.

15 Le Fils est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création.

16 Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui.

17 Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui.

Psaumes 76

Victoire de la puissance de Dieu

1 Au chef des chantres. Avec instruments à cordes. Psaume d’Asaph. Cantique.

Dieu est connu en Juda,

Son nom est grand en Israël.

Sa tente est à Salem,

Et sa demeure à Sion.

C’est là qu’il a brisé les flèches,

Le bouclier, l’épée et les armes de guerre. – Pause.

Tu es plus majestueux, plus puissant

Que les montagnes des ravisseurs.

Ils ont été dépouillés, ces héros pleins de courage,

Ils se sont endormis de leur dernier sommeil;

Ils n’ont pas su se défendre, tous ces vaillants hommes.

A ta menace, Dieu de Jacob!

Ils se sont endormis, cavaliers et chevaux.

Tu es redoutable, ô toi!

Qui peut te résister, quand ta colère éclate?

Du haut des cieux tu as proclamé la sentence;

La terre effrayée s’est tenue tranquille,

10 Lorsque Dieu s’est levé pour faire justice,

Pour sauver tous les malheureux de la terre. – Pause.

11 L’homme te célèbre même dans sa fureur,

Quand tu te revêts de tout ton courroux.

12 Faites des vœux à l’Eternel, votre Dieu, et accomplissez-les!

Que tous ceux qui l’environnent apportent des dons au Dieu terrible!

13 Il abat l’orgueil des princes,

Il est redoutable aux rois de la terre.

Proverbes 24:21-22

21 Mon fils, crains l’Eternel et le roi;

Ne te mêle pas avec les hommes remuants;

22 Car soudain leur ruine surgira,

Et qui connaît les châtiments des uns et des autres?

Avez-vous déjà eu l’impression que d’autres priorités détournaient votre attention loin de Dieu ? Peut-être que votre carrière a pris énormément de place, ou peut-être vous sentez-vous envahi par le doute et vous avez tout simplement cessé de lui parler. Le passage d’aujourd’hui, dans le livre du prophète Jérémie, exprime la colère du Seigneur contre l’infidélité et l’adultère de Juda et d’Israël. Le peuple de Dieu, à plusieurs reprises, a oublié le Seigneur et Lui a tourné le dos afin de poursuivre les plaisirs du monde et d’autres dieux. À travers tout cela, Dieu est resté connecté à son peuple. Cela montre que Dieu n’est pas indifférent à nos pensées et nos désirs et qu’il ne se tient pas à l’écart. Au contraire, il est intimement impliqué dans nos vies et veut une relation avec nous. Bien qu’il soit affligé par notre égarement, Dieu nous invite toujours à revenir vers lui et à confesser nos fautes (voir Jérémie 3.12-13). En fait, c’est cette invitation que Dieu nous donne à travers la Bible (voir Jérémie 31.34; Eph. 1.7-12; Hébreux 10.19-22). Peu importe ce qui s’est passé, il n’est jamais trop tard pour revenir vers le Seigneur.

Ces remarques sont issues du livre PASSAGES BIBLE, publié par Zondervan avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Texte biblique de la Nouvelle Edition de Genève
Copyright © 1979 Société Biblique de Genève
Reproduit avec aimable autorisation. Tous droits réservés.
www.universdelabible.net         www.societebiblique.com