2 Thessaloniciens


Vue générale

Le porteur de la première épître de Paul aux Thessaloniciens parla de la croissance spirituelle de ces croyants à l’apôtre. Paul fut grandement réconforté par ce rapport. De plus, il apprit qu’un faux enseignement, que l’on déclarait venir de lui, avait atteint Thessalonique, soit par une lettre inventée, soit par des rapports oraux ou écrits de son propre enseignement. Certains prétendaient ainsi que les persécutions qu’ils enduraient étaient celle du jour du Seigneur et qu’en conséquence, ils avaient manqué l’enlèvement, ou alors l’apôtre Paul s’était trompé en dans son enseignement. Paul écrivit cette seconde lettre aux Thessaloniciens pour louer ces chrétiens en raison de leur croissance spirituelle ; pour les réconforter au sein de la persécution ; pour corriger les mauvaises informations qu’ils avaient reçues, particulièrement celles qui concernaient le jour du Seigneur et pour remettre de l’ordre dans l’église.

L’auteur

De la ressemblance entre les conditions décrites dans ces deux épîtres, il est logique de conclure qu’elles furent écrites à peu de temps d’intervalle, probablement en quelques mois. Cette seconde épître fut écrite, par conséquent, en l’an 51 de notre ère à Corinthe.