Ceux qui ont placé leur confiance en l’Eternel sont comme le mont de Sion: il n’est pas ébranlé et demeure à jamais.
(Ps. 125:1 – voir ci-dessous.)

Cette semaine nous lisons la Bible en français courant, aujourd’hui Osée 4:1-5:15, 2 Jean 1:1-13, Psaumes 125:1-5 et Proverbes 29:9-11.

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Osée 4-5

Le procès de Dieu contre son peuple

1 Le Seigneur est en procès

contre les habitants du pays.

Gens d’Israël, écoutez donc

ce qu’il déclare :

« Il n’y a plus ici ni fidélité ni bonté.

On ne me reconnaît plus comme Dieu.

2 On maudit son prochain,

on lui ment, on l’assassine,

on commet vols et adultères.

Le pays en est envahi,

les meurtres succèdent aux meurtres.

3 C’est pourquoi, dans le pays,

la sécheresse va sévir,

tous ses habitants vont dépérir,

avec les bêtes dans les champs,

et les oiseaux dans les airs.

Même les poissons dans la mer

sont condamnés à disparaître. »

 

La trahison des prêtres

4 « Non, ce n’est pas n’importe qui

que l’on doit accuser

ou couvrir de reproches.

Mais c’est avec toi, le grand-prêtre,

que je suis en procès, dit le Seigneur.

5 Tu vas trébucher en plein jour,

et ton compère, le prophète,

trébuchera lui aussi dans la nuit.

Je réduirai ta mère au silence éternel.

6 Oui, mon peuple est réduit au silence

faute de me reconnaître.

Mais toi-même déjà,

tu n’as pas voulu me reconnaître.

C’est pourquoi je ne veux plus de toi,

tu ne seras plus mon prêtre.

Puisque tu as oublié

l’enseignement de ton Dieu,

moi, j’oublierai tes enfants.

 

7 « Tous les prêtres sans exception

ont d’ailleurs dévié de la ligne

que je leur avais tracée.

Leur fonction est honorée,

je vais la rendre déshonorante.

8 Ils vivent des sacrifices

offerts par mon peuple coupable.

Ils n’ont donc qu’un désir :

que mon peuple se rende coupable.

9 Mais il arrivera aux prêtres

ce qui arrivera au peuple :

je m’occuperai de leur conduite,

je retournerai leurs actes contre eux.

10 Ils auront beau manger,

ils ne se rassasieront pas ;

ils auront beau se prostituer,

ils n’auront pas d’enfants.

Oui, ils m’ont abandonné,

moi, le Seigneur,

pour pratiquer la prostitution.

 

11 « Le désir d’une bonne vendange

fait perdre la tête à mon peuple.

12 Il demande des réponses

à une idole de bois ;

c’est un bout de bâton

qui lui fait des révélations !

Un vent de prostitution

a soufflé sur eux et les a égarés.

Ils se sont prostitués

en se séparant de leur Dieu.

13 Ils font des repas sacrés

sur le sommet des montagnes.

Sur les collines, ils font monter

la fumée de leurs sacrifices.

Ils se tiennent sous les chênes,

les peupliers, les térébinthes,

dont l’ombre est si favorable.

C’est pour toutes ces raisons

que leurs filles et leurs belles-filles

se prostituent et vivent dans l’adultère.

14 Mais je ne punirai pas vos filles

de s’être prostituées,

ni vos belles-filles

de vivre dans l’adultère.

Car ce sont eux – les prêtres –

qui emmènent des filles à l’écart,

et partagent les repas sacrés

avec les prostituées de vos temples.

Comme dit le proverbe :

“Un peuple sans discernement

est un peuple perdu.”

 

15 « Ainsi donc, Israël,

tu pratiques la prostitution.

Mais que Juda, au moins,

ne commette pas la même faute !

N’allez pas au lieu saint du Guilgal,

ne montez pas à Béthel-l’enfer,

ne jurez pas en disant :

“Par le Seigneur vivant … !” »

16-19 Israël s’est montré aussi récalcitrant qu’une vache refusant d’avancer. Pourquoi donc le Seigneur devrait-il le traiter comme des agneaux qu’on mène dans de vastes pâturages ? Les gens d’Éfraïm se sont compromis avec les idoles. Laissez-les finir leurs orgies, se vautrer dans la prostitution, et préférer le déshonneur des gens débauchés. Un tourbillon de vent les emporte. Ils auront honte de leurs sacrifices.

 

Chapitre 5

Les mauvais éducateurs d’Israël

1-2 « Vous les prêtres, écoutez bien ceci,

vous aussi, dirigeants d’Israël,

et vous de même, gens de la cour du roi :

Vous deviez faire respecter le droit.

Cependant à Mispa vous avez été

comme un piège pour mon peuple,

sur le mont Tabor un filet tendu,

et à Chittim une fosse profonde.

Mais moi, dit le Seigneur,

je vous donnerai à tous

une bonne leçon.

 

3 « Moi, je connais la tribu d’Éfraïm,

et le cas d’Israël

ne m’échappe nullement.

Vous avez poussé Éfraïm

à la prostitution,

et maintenant tout Israël

se trouve contaminé. »

 

4 Ce que les gens d’Israël ont fait

ne leur permet pas

de revenir à leur Dieu.

Un vent de prostitution

souffle en effet parmi eux,

ils ne reconnaissent pas le Seigneur.

5 L’orgueil du peuple d’Éfraïm

témoigne contre lui.

Éfraïm et Israël

trébuchent sur leur propre crime.

Même Juda trébuche avec eux.

6 Avec leurs bœufs et leurs moutons,

qu’ils vont offrir en sacrifice,

ils viennent consulter le Seigneur,

mais ils ne le trouveront pas,

car il s’est retiré loin d’eux.

7 Ils ont trahi le Seigneur

en donnant le jour à des enfants bâtards.

Maintenant, en moins d’un mois,

leur patrie sera ruinée.

 

La guerre entre Éfraïm et Juda

8 « Sonnez du cor à Guibéa,

de la trompette à Rama.

Lancez l’alarme à Béthel-l’enfer.

Attention derrière toi,

tribu de Benjamin !

9 Au jour de la punition,

la tribu d’Éfraïm

va être réduite en désert.

Ce que j’annonce ainsi

parmi les tribus d’Israël

est tout à fait certain.

10 Les chefs de Juda se comportent

comme des gens qui déplacent

les bornes de leur champ.

Mais je déverserai sur eux

le flot de ma colère.

 

11 « Éfraïm est maltraité,

ses droits sont piétinés,

car il s’est mis en tête

de courir après des mirages.

12 Moi, je suis maintenant pour lui

comme un abcès purulent,

et pour les gens de Juda

comme un ulcère infectieux.

13 Éfraïm a reconnu son mal

et Juda la gravité de son cas.

Alors Éfraïm s’est adressé à l’Assyrie,

il a envoyé une mission

auprès du Grand Roi.

Mais celui-ci est incapable

de remédier à votre mal

et de vous guérir, gens d’Éfraïm.

14 Car c’est moi, le Seigneur,

qui vous attaque, tel un lion,

et qui assaille Juda, tel une bête féroce.

Quand je saisis ma proie

et m’en vais en l’emportant,

personne n’est capable de me l’arracher. »

 

Un retour à Dieu ?

15 « Eh bien, je vais rentrer chez moi,

annonce le Seigneur,

jusqu’à ce qu’ils reconnaissent leurs fautes,

et qu’ils se tournent vers moi.

Quand ils seront dans la détresse,

ils rechercheront ma présence. »

La seconde lettre, ou seconde épître de Jean, a été écrite peu de temps après sa première lettre. Il écrit probablement aux mêmes personnes. La lettre a sans doute été écrite depuis Éphèse où Jean vit les dernières années de sa vie, dans le but d’encourager et de fortifier l’église contre la fausse doctrine si envahissante autour d’eux et pour leur rappeler qu’ils doivent se garder contre ces fausses doctrines et vivre dans la vérité et dans l’amour en contraste avec ce que prônent ces faux enseignements. Et ceci est d’actualité aujourd’hui.  Il y a plein de fausses doctrines qui nous entourent, tout un tas de choses séduisantes et il est très important que nous marchions dans la vérité et dans l’amour et que nous nous gardions de nous-mêmes afin que l’évangile de Jésus-Christ avance. En réalité, cela sera possible si nous vivons dans la vérité et dans l’amour en toutes choses…

2 Jean 1

Salutation

1-3 De la part de l’Ancien, à la Dame choisie par Dieu et à ses enfants que j’aime en toute vérité. Ce n’est pas moi seul qui vous aime, mais aussi tous ceux qui connaissent la vérité, parce que la vérité demeure en nous et sera avec nous pour toujours. Que Dieu le Père et Jésus-Christ, le Fils du Père, nous accordent la grâce, le pardon et la paix pour que nous en vivions dans la vérité et l’amour.

 

La vérité et l’amour

4-11 J’ai été très heureux de constater que certains de tes enfants vivent dans la vérité, comme le Père nous l’a commandé. Et maintenant, voici ce que je te demande, chère Dame : aimons-nous les uns les autres. Ce n’est pas un commandement nouveau que je t’écris ; c’est celui que nous avons reçu dès le commencement. L’amour consiste à vivre selon les commandements de Dieu. Et le commandement que vous avez appris dès le commencement, c’est que vous viviez dans l’amour. Beaucoup d’imposteurs se sont répandus dans le monde ; ils refusent de reconnaître que Jésus-Christ est réellement devenu homme. C’est en cela que se révèle l’imposteur, l’Adversaire du Christ. Prenez donc garde à vous-mêmes, afin que vous ne perdiez pas le résultat de notre travail, mais que vous receviez pleinement votre récompense. Quiconque ne demeure pas dans l’enseignement du Christ, mais va au-delà, n’est pas en communion avec Dieu. Celui qui demeure dans cet enseignement est en communion avec le Père et le Fils. Si quelqu’un vient à vous et vous apporte un autre enseignement, ne le recevez pas chez vous et refusez même de le saluer ; car celui qui le salue devient complice de ses mauvaises actions.

 

Dernières remarques

12-13 J’aurai encore beaucoup de choses à vous dire, mais je préfère ne pas les mettre par écrit, avec papier et encre. J’espère me rendre chez vous et vous parler personnellement, afin que notre joie soit complète. Les enfants de ta Sœur, choisie par Dieu elle aussi, t’adressent leurs salutations.

 

Psaumes 125:1-5

Ceux qui ont confiance dans le Seigneur

1 Chant des pèlerinages.

Ceux qui ont confiance dans le Seigneur

sont comme le mont Sion,

qui sera toujours là, inébranlable.

2 Jérusalem est entourée de montagnes ;

le Seigneur entoure aussi son peuple,

c’est vrai aujourd’hui, ce le sera toujours.

3 Un gouvernement indigne

ne pourra pas se maintenir sur la patrie des fidèles ;

autrement ceux-ci seraient tentés de prendre part au mal.

 

4 Seigneur, montre-toi bon

pour ceux que tu trouves bons,

pour les hommes au cœur droit.

 

5 Quant à ceux qui suivent des voies tortueuses,

tu devrais les balayer, Seigneur,

avec ceux qui font le malheur des autres !

 

Que la paix soit donnée à Israël !

 

Proverbes 29:9-11

9 Si un sage est en procès avec un sot, qu’il choisisse de se fâcher ou de rire, il ne s’en sortira jamais.

10 Les hommes sanguinaires détestent les gens intègres, mais les hommes droits recherchent leur compagnie.

11 Le sot donne libre cours à sa mauvaise humeur, le sage retient et calme la sienne.

Prière : Seigneur, donne-moi la sagesse, pour apporter paix et restauration à ce monde chaotique. Tu es, bien sûr, la source ultime de la sagesse. C’est Ton exemple qui me montre la façon dont je dois vivre ma vie. Je Te demande de me bénir avec Ta présence chaque jour et de partager mes expériences quotidiennes. Je Te donne accès à tout moment à chaque aspect de ma vie, afin que Ta sagesse ait le plus d’influence possible. Guide-moi aujourd’hui, s’il Te plait. Amen.

Cette prière est issue de la PASSAGES BIBLE, publiée par Zondervan, avec Daily Audio Bible, et traduite en français par nos soins.

Textes bibliques tirés de la Bible en français courant
Copyright ©
Société biblique française – Bibli’O 1997
avec autorisation.

http://www.editionsbiblio.fr
La responsabilité de la Société biblique française – Bibli’O est engagé uniquement sur le texte biblique cité.