Jour 313 : 9 Novembre

Voilà pourquoi il est le médiateur d’une alliance nouvelle, afin que ceux qui sont appelés reçoivent l’héritage éternel que Dieu leur avait promis.
(Hébreux 9:15)

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Aujourd’hui Ézéchiel 20:1-49; Hébreux 9:11-28; Psaumes 107:1-43 et Proverbes 27:11 en version Bible en français courant.

Ézéchiel 20

Dieu a conduit Israël malgré ses révoltes

1-17 La septième année après la déportation, le dixième jour du cinquième mois, quelques anciens d’Israël vinrent s’asseoir devant moi pour me consulter sur la volonté du Seigneur. Alors le Seigneur m’adressa la parole : « Toi, l’homme, transmets aux anciens d’Israël ce que je leur déclare, moi, le Seigneur Dieu : C’est pour connaître ma volonté que vous êtes venus, n’est-ce pas ? Eh bien, par ma vie, je ne me laisserai pas consulter par vous, je l’affirme, moi, le Seigneur Dieu ! « Toi qui n’es qu’un homme, prépare-toi à les juger, n’hésite pas à le faire. Rappelle-leur les actions abominables de leurs ancêtres. Rapporte-leur ce que je déclare, moi, le Seigneur Dieu : Lorsque j’ai choisi Israël, je me suis engagé par serment envers tous les membres de ce peuple. Je me suis révélé à eux en Égypte, je leur ai solennellement promis d’être leur Seigneur et leur Dieu. A ce moment-là, je leur ai juré de les faire sortir d’Égypte pour les conduire dans une merveille de pays, un pays qui regorge de lait et de miel, et que j’avais spécialement préparé pour eux. Je leur ai donné cet ordre : “Que chacun de vous renonce aux dieux abominables qui vous attirent, ne vous rendez plus impurs en adorant les idoles égyptiennes. C’est moi qui suis le Seigneur, votre Dieu.” « Mais ils se sont révoltés contre moi et n’ont pas voulu m’obéir. Personne n’a renoncé aux dieux abominables qui l’attiraient, aucun d’eux n’a abandonné les idoles égyptiennes. J’envisageai alors de ne plus contenir ma colère mais de la déverser sur eux, en Égypte même. Cependant j’ai agi par égard pour moi, pour ne pas m’exposer au mépris des populations parmi lesquelles ils vivaient. En effet, celles-ci avaient été témoins de ma promesse de faire sortir Israël d’Égypte. Je les emmenai donc hors d’Égypte et les conduisis dans le désert. Je leur enseignai les règles et les lois que j’ai établies pour que tous ceux qui les pratiquent puissent vivre. J’instituai le jour du sabbat pour manifester la relation qui les unit à moi et leur rappeler que moi, le Seigneur, je les consacre à mon service. Mais les Israélites se sont révoltés contre moi dans le désert. Ils ont négligé mes règles et méprisé mes lois, qui permettent de vivre à ceux qui les pratiquent. Ils ont gravement violé le jour du sabbat. De nouveau, j’envisageai de déverser ma colère sur eux dans le désert et de les y détruire. Cependant j’ai agi par égard pour moi, pour ne pas m’exposer au mépris des populations qui m’avaient vu emmener les Israélites hors d’Égypte. Par contre, dans le désert, je leur jurai de ne pas les conduire dans le pays de merveille que je leur donne, un pays qui regorge de lait et de miel. J’en fis le serment parce qu’ils avaient refusé d’observer mes lois et mes règles et de respecter le jour du sabbat, tellement ils étaient attachés à leurs idoles. Mais j’eus trop pitié d’eux pour les détruire et je ne les exterminai pas dans le désert. »

Israël n’a pas cessé de désobéir à Dieu

18-26 « J’ai donné ces recommandations à leurs enfants dans le désert : “Ne vous conduisez pas selon les règles et les lois que vos pères se sont fabriquées, ne vous rendez pas impurs en adorant leurs sales idoles. C’est moi qui suis le Seigneur votre Dieu ! Conduisez-vous selon mes règles et acceptez d’obéir à mes lois. Consacrez-moi le jour du sabbat pour manifester la relation qui vous unit à moi et vous rappeler que je suis le Seigneur, votre Dieu.” Mais eux aussi se sont révoltés contre moi. Ils n’ont pas observé mes règles et ils ont refusé de se conformer à mes lois, qui permettent de vivre à ceux qui les pratiquent. Ils ont violé le jour du sabbat. J’envisageai alors de ne plus contenir ma colère mais de la déverser sur eux dans le désert. J’y renonçai par égard pour moi, pour ne pas m’exposer au mépris des populations qui m’avaient vu les emmener hors d’Égypte. Par contre, dans le désert, je leur jurai de les disperser parmi d’autres peuples dans des pays étrangers. J’en fis le serment parce qu’ils n’avaient pas observé mes règles et mes lois ni respecté le jour du sabbat, mais qu’ils s’étaient laissés attirer par les sales idoles de leurs pères. Je leur ai même donné des règles qui ne leur ont pas fait de bien et des lois qui ne leur ont pas permis de vivre. Je les ai laissés se rendre impurs par des offrandes qui consistaient à tuer leurs premiers-nés. Ils en ont été eux-mêmes frappés d’horreur et ainsi ils ont reconnu que je suis le Seigneur. »

Dieu mettra un terme à l’idolâtrie des Israélites

27-44 « C’est pourquoi, l’homme, transmets aux Israélites ce que je leur déclare, moi, le Seigneur Dieu : Vos ancêtres m’ont aussi offensé en trahissant la fidélité qu’ils me devaient. Je les ai conduits dans le pays que j’avais juré de leur donner. Là ils remarquèrent les sommets des collines aux arbres touffus et ils se mirent à y offrir leurs sacrifices. Ils ont provoqué ma colère par les dons, les offrandes à l’odeur apaisante et les offrandes de vin qu’ils y présentaient. Je leur demandai alors : “Qu’est-ce que ces lieux sacrés où vous vous rendez ?” Depuis lors, on appelle ces endroits des lieux sacrés. Transmets donc aux Israélites ce que je déclare, moi, le Seigneur Dieu : Comment ! vous suivez l’exemple de vos ancêtres, vous vous rendez impurs et vous vous prostituez en adorant leurs idoles abominables ! Maintenant encore, vous vous rendez impurs en apportant vos dons et en offrant vos enfants en sacrifice à vos idoles. Dans ces conditions, est-ce que je vais me laisser consulter par vous, les Israélites ? Par ma vie, je l’affirme, moi le Seigneur Dieu, je ne me laisserai pas consulter par vous ! Vous vous imaginez que vous pourrez être comme les peuples des autres pays en adorant des arbres et des pierres, mais cela n’arrivera pas. Par ma vie, je l’affirme, moi, le Seigneur Dieu, c’est avec puissance que j’agirai, je laisserai exploser ma colère et c’est ainsi que je régnerai sur vous. Je vous retirerai du milieu des peuples et des pays où vous avez été dispersés et je vous rassemblerai en vous faisant sentir toute ma puissance et les effets de ma colère. Je vous amènerai au désert, à l’écart des autres peuples, et je vous ferai comparaître devant moi. Je vous condamnerai tout comme j’ai condamné vos ancêtres dans le désert proche de l’Égypte, je l’affirme, moi, le Seigneur Dieu. Je vous ferai passer sous mon bâton de berger et je vous compterai à l’entrée. J’exclurai de votre nombre ceux qui se sont révoltés et m’ont désobéi. Je les retirerai des pays où ils séjournent, mais ils ne retourneront point sur le sol d’Israël. Alors vous serez convaincus que je suis le Seigneur. Voici ce que moi, le Seigneur Dieu, je vous déclare : Israélites, chacun de vous peut bien adorer ses sales idoles ! Mais ensuite, vous serez obligés de m’obéir, vous cesserez de déshonorer le nom que je porte en offrant des dons à vos idoles. En effet, tous les Israélites du pays me rendront un culte sur la montagne qui m’est consacrée, la grande montagne d’Israël. Là, je vous recevrai favorablement et je vous demanderai de m’apporter tout ce que vous me consacrez, vos dons et l’offrande de ce que vous avez de meilleur. Après vous avoir retirés du milieu des peuples et des pays où vous avez été dispersés et vous avoir rassemblés, j’accueillerai vos offrandes à l’odeur apaisante. Ainsi, par mes actions à votre égard, je montrerai aux autres peuples que je suis le vrai Dieu. De votre côté, vous serez convaincus que je suis le Seigneur lorsque je vous conduirai dans le pays d’Israël, que j’avais solennellement promis de donner à vos ancêtres. Là, vous réfléchirez à votre conduite passée et aux actions qui vous ont rendus impurs. Vous serez pris d’un grand dégoût de vous-mêmes à cause de tout le mal que vous avez commis. Je ne vous traiterai pas, vous les Israélites, en fonction de votre conduite mauvaise et de vos actions immorales, mais j’agirai avec vous de façon à faire respecter ce que je suis. Vous serez convaincus alors que je suis le Seigneur, je l’affirme, moi, le Seigneur Dieu. »

Hébreux 9:11-28

11-22 Mais le Christ est venu comme grand-prêtre des biens déjà présents. Il a pénétré dans une tente plus importante et plus parfaite, qui n’est pas construite par des hommes, autrement dit qui n’appartient pas à ce monde créé. Quand le Christ est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, il n’a pas offert du sang de boucs et de veaux ; il a offert son propre sang et nous a ainsi délivrés définitivement de nos péchés. Le sang des boucs et des taureaux et les cendres de la vache brûlée, que l’on répand sur les personnes impures par rapport aux rites, les purifient de cette souillure extérieure. S’il en est bien ainsi, combien plus efficace encore doit être le sang du Christ ! Par l’Esprit éternel, il s’est offert lui-même à Dieu comme sacrifice parfait. Son sang purifiera notre conscience des actions néfastes, pour que nous puissions servir le Dieu vivant. Voilà pourquoi le Christ est l’intermédiaire d’une alliance nouvelle, afin que ceux qui ont été appelés par Dieu puissent recevoir les biens éternels qu’il a promis aux siens. Ils le peuvent parce qu’une mort est intervenue, grâce à laquelle les humains sont délivrés des fautes commises sous la première alliance. Là où il y a un testament, il est nécessaire de prouver que celui qui l’a établi est mort. En effet, un testament n’a pas d’effet tant que son auteur est en vie ; il est valide seulement après la mort de celui-ci. C’est pourquoi la première alliance elle-même n’est pas entrée en vigueur avant que du sang soit répandu. Moïse proclama d’abord devant l’ensemble du peuple tous les commandements, tels que la loi les présente. Puis il prit le sang des veaux et des boucs, avec de l’eau, et en répandit sur le livre de la loi et sur tout le peuple au moyen d’une branche d’hysope et d’un peu de laine rouge. Il déclara : « Ceci est le sang qui confirme l’alliance que Dieu vous a ordonné de respecter. » Moïse répandit également du sang sur la tente et sur tous les objets utilisés pour le culte. Selon la loi, on purifie presque tout avec du sang, et les péchés ne sont pardonnés que si du sang est répandu.

Le sacrifice du Christ enlève les péchés

23-28 Toutes les copies des réalités célestes devaient être purifiées de cette façon. Mais les réalités célestes elles-mêmes ont besoin de bien meilleurs sacrifices. Car le Christ n’est pas entré dans un sanctuaire construit par des hommes, qui ne serait qu’une copie du véritable. Il est entré dans le ciel même, où il se présente maintenant devant Dieu pour nous. Le grand-prêtre du peuple juif entre chaque année dans le sanctuaire avec du sang d’animal. Mais le Christ n’est pas entré pour s’offrir plusieurs fois lui-même. Autrement, il aurait dû souffrir plusieurs fois depuis la création du monde. En réalité, il est apparu une fois pour toutes maintenant, à la fin des temps, pour supprimer le péché en se donnant lui-même en sacrifice. Tout être humain est destiné à mourir une seule fois, puis à être jugé par Dieu. De même, le Christ aussi a été offert en sacrifice une seule fois pour enlever les péchés d’une multitude de gens. Il apparaîtra une seconde fois, non plus pour éliminer les péchés, mais pour accorder le salut à ceux qui attendent sa venue.

Psaumes 107:1-43

Merci au Dieu libérateur

1 Louez le Seigneur, car il est bon,

et son amour n’a pas de fin.

2 Voilà ce que doivent répéter

ceux que le Seigneur a pris en charge,

qu’il a retirés des griffes de l’adversaire

3 et rassemblés de tous les pays,

de l’Est et de l’Ouest, du Nord et du Midi.

4 Certains étaient perdus dans un affreux désert,

sans retrouver le chemin d’un lieu habité.

5 Mourant de faim et de soif,

ils étaient en train de perdre courage.

6 Alors dans leur détresse ils appelèrent le Seigneur à leur secours,

et lui les délivra du danger.

7 Il les mena par un chemin direct

à un lieu habité.

8 Qu’ils louent donc le Seigneur pour sa bonté,

pour ses miracles en faveur des humains !

9 Car il a donné à boire à ceux qui défaillaient de soif,

et ceux qui mouraient de faim, il les a comblés de tout le nécessaire.

10 D’autres, misérables prisonniers enchaînés,

étaient assis dans un obscur cachot.

11 Ils avaient été rebelles aux ordres de Dieu,

ils avaient méprisé les décrets du Très-Haut.

12 Il les fit plier sous le poids de la peine,

sans personne pour venir les relever.

13 Alors dans leur détresse, ils appelèrent le Seigneur à leur secours,

et lui les sauva du danger.

14 Il les retira de leur obscur cachot

et rompit leurs liens.

15 Qu’ils louent donc le Seigneur pour sa bonté,

pour ses miracles en faveur des humains !

16 Car il a fracassé les portes de bronze,

il a brisé les verrous de fer.

17 D’autres montraient qu’ils avaient perdu la raison

tant ils se conduisaient mal.

Par leur faute, ils étaient accablés de tourments.

18 Écœurés par toute nourriture,

ils avaient déjà un pied dans la tombe.

19 Alors dans leur détresse ils appelèrent à grands cris le Seigneur,

et lui les sauva du danger.

20 D’un mot, il les guérit

et les arracha à la mort.

21 Qu’ils louent donc le Seigneur pour sa bonté,

pour ses miracles en faveur des humains !

22 Qu’ils offrent des sacrifices pour louer Dieu,

qu’ils crient de joie en racontant ce qu’il a fait !

23 D’autres s’étaient embarqués sur la mer,

ils exerçaient leur métier sur l’océan.

24 Ceux-là ont vu de quoi le Seigneur est capable

et les miracles qu’il fait sur la mer.

25 D’un mot, il déclencha un vent de tempête

qui souleva les vagues.

26 Leur bateau était projeté vers le ciel,

puis il dévalait dans les creux ;

eux-mêmes étaient la proie du mal de mer,

27 pris de vertige et titubant comme des gens ivres.

Tout leur savoir-faire était tenu en échec.

28 Alors dans leur détresse ils appelèrent le Seigneur à leur secours,

et lui les tira du danger.

29 Il changea l’ouragan en brise légère,

et les vagues s’apaisèrent.

30 Ils purent se réjouir du calme revenu,

et le Seigneur les conduisit à bon port.

31Qu’ils louent donc le Seigneur pour sa bonté,

pour ses miracles en faveur des humains !

32 Qu’ils proclament sa grandeur dans le peuple assemblé,

qu’ils l’acclament dans le conseil des anciens !

33 C’est lui qui change des cours d’eau en désert,

et des oasis en zones arides,

34 ou une terre fertile en terre stérile,

si ses habitants ne respectent pas le droit.

35 Il change aussi un désert en étendue d’eau,

une terre desséchée en oasis.

36 Il y fait vivre des affamés.

Ceux-ci y dressent alors des habitations,

37 ils ensemencent des champs, ils plantent des vignes

et en recueillent les produits.

38 Le Seigneur les bénit, il les rend très nombreux,

il ne laisse pas dépérir leur bétail.

39 Mais d’autres voient leur nombre diminuer.

Les voilà qui se courbent

sous le poids de la captivité, du malheur et de la détresse.

40 Le Seigneur fait tomber le mépris sur les nobles

et les laisse à errer dans un désert sans routes.

41 Mais il sauve les pauvres de la misère,

il accroît leur famille autant que les troupeaux.

42 Que les hommes droits se réjouissent en voyant tout cela,

et que toutes les mauvaises langues soient réduites au silence !

43 Si quelqu’un est sage, il tiendra compte de ces faits

et comprendra que le Seigneur est bon.

Proverbes 27:11

11 Conduis-toi sagement, mon fils, j’en aurai le cœur rempli de joie et si quelqu’un me critique, je pourrai lui répondre.

Psaume 107 met en évidence les expériences de quatre personnages différents, des nomades, des prisonniers, des affligés, et des marins et la façon dont Dieu a sauvé chacun d’entre eux. Le psaume offre à Dieu louange et grâce pour sa bienveillance liée à notre salut. Pouvez-vous vous rappeler un moment où Dieu vous a sauvé de votre détresse ? Comment Lui avez-vous rendu grâce ?

Ces remarques sont issues du livre PASSAGES BIBLE, publié par Zondervan avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Textes bibliques tirés de la Bible en français courant
Copyright ©
Société biblique française – Bibli’O 1997
avec autorisation.

http://www.editionsbiblio.fr
La responsabilité de la Société biblique française – Bibli’O est engagé uniquement sur le texte biblique cité.