Jour 294 : 21 Octobre

Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle. C’est à elle que tu as été appelé et c’est pour elle que tu as fait une belle profession de foi en présence d’un grand nombre de témoins.
(1 Timothée 6:12)

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Aujourd’hui Jérémie 37:1-38:28 ; 1 Timothée 6:1-21 ; Psaumes 89:39-53 et Proverbes 25:28 en version Segond 21.

Jérémie 37-38

Annonce du retour et de la victoire des Babyloniens

1 Sédécias, fils de Josias, devint roi à la place de Jéconia, le fils de Jojakim, car il avait été désigné par Nebucadnetsar, roi de Babylone, pour régner sur le pays de Juda.

Ni lui, ni ses serviteurs, ni la population du pays ne tinrent compte des paroles que l’Eternel avait dites par l’intermédiaire du prophète Jérémie.

Le roi Sédécias envoya Jucal, fils de Shélémia, et le prêtre Sophonie, fils de Maaséja, vers le prophète Jérémie pour lui dire: «Intercède donc en notre faveur auprès de l’Eternel, notre Dieu!»

Or Jérémie circulait librement parmi le peuple, on ne l’avait pas encore mis en maison d’arrêt.

L’armée du pharaon était sortie d’Egypte et, à cette nouvelle, les Babyloniens qui faisaient le siège de Jérusalem en repartirent.

Alors la parole de l’Eternel fut adressée au prophète Jérémie: «Voici ce que dit l’Eternel, le Dieu d’Israël: Vous annoncerez au roi de Juda qui vous a envoyés vers moi pour me consulter: ‘L’armée du pharaon, qui était en marche pour vous porter secours, est en train de retourner dans son pays, en Egypte.

Les Babyloniens vont revenir attaquer cette ville. Ils s’en empareront et y mettront le feu.’

»Voici ce que dit l’Eternel: Ne vous bercez pas d’illusions en affirmant: ‘C’est sûr, les Babyloniens partent loin de nous’, car ils ne partiront pas.

10 Même si vous parveniez à battre toute l’armée babylonienne en guerre contre vous, au point qu’il ne reste chez elle que des hommes blessés, chacun d’eux se relèverait dans sa tente et irait mettre le feu à cette ville.»

Jérémie en prison

Jeremiah

11 Pendant que l’armée babylonienne s’était éloignée de Jérusalem à cause de l’armée du pharaon,

12 Jérémie voulut sortir de Jérusalem et se rendre dans le pays de Benjamin pour recevoir la part qui lui revenait parmi le peuple.

13 Lorsqu’il arriva à la porte de Benjamin, le commandant de la garde, un dénommé Jireija, fils de Shélémia et petit-fils de Hanania, se trouvait là. Il empoigna le prophète Jérémie en disant: «Tu veux te rallier aux Babyloniens!»

14 Jérémie répondit: «C’est faux! Je ne suis pas en train de me rallier aux Babyloniens», mais Jireija refusa de l’écouter. Il arrêta Jérémie et le conduisit devant les chefs.

15 Ceux-ci se montrèrent irrités contre Jérémie et le frappèrent avant de le placer en détention dans la maison du secrétaire Jonathan, qu’ils avaient transformée en maison d’arrêt.

16 Ainsi, Jérémie rejoignit les oubliettes et les cachots, et il y resta longtemps.

17 Le roi Sédécias envoya quelqu’un chercher Jérémie pour l’interroger en secret dans son palais. Il dit: «Y a-t-il une parole de la part de l’Eternel?» Jérémie répondit par l’affirmative avant d’ajouter: «Tu seras livré entre les mains du roi de Babylone.»

18 Jérémie dit encore au roi Sédécias: «Quel péché ai-je commis contre toi, contre tes serviteurs et contre ce peuple, pour que vous m’ayez mis en maison d’arrêt?

19 Où sont donc vos prophètes, ceux qui vous prédisaient que le roi de Babylone ne viendrait pas vous attaquer, ni vous ni ce pays?

20 Maintenant écoute-moi, je t’en prie, mon seigneur le roi, et fais bon accueil à ma supplication! Ne me renvoie pas dans la maison du secrétaire Jonathan, sinon j’y mourrai!»

21 Le roi Sédécias ordonna qu’on place Jérémie sous surveillance dans la cour de la prison et qu’on lui donne chaque jour une miche de pain provenant de la rue des boulangers, et ce jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pain dans la ville. Jérémie eut donc pour habitation la cour de la prison.

Chapitre 38
Jérémie dans une citerne

1 Shephathia, fils de Matthan, Guedalia, fils de Pashhur, Jucal, fils de Shélémia, et Pashhur, fils de Malkija, entendirent les paroles que Jérémie adressait à tout le peuple. Il disait: «Voici ce que dit l’Eternel: Celui qui restera dans cette ville mourra par l’épée, par la famine ou par la peste, mais celui qui sortira pour se rendre aux Babyloniens aura la vie sauve. Sa vie sera sa seule part de butin, mais il vivra.

Voici ce que dit l’Eternel: Il est certain que cette ville sera livrée à l’armée du roi de Babylone. Il s’en emparera.»

Les chefs dirent alors au roi: «Cet homme doit être mis à mort, car il décourage les hommes de guerre restés dans cette ville et tout le peuple, en leur tenant de tels discours. Cet homme ne cherche pas le bien-être de ce peuple, mais uniquement son malheur.»

Le roi Sédécias répondit: «Il est à votre disposition, puisque le roi est incapable de s’opposer à vous.»

Ils prirent Jérémie et le jetèrent dans la citerne de Malkija, un fils du roi, qui se trouvait dans la cour de la prison. Ils y descendirent Jérémie à l’aide de cordes. Il n’y avait pas d’eau dans cette citerne, mais il y avait de la boue, et Jérémie s’y enfonça.

L’Ethiopien Ebed-Mélec, un eunuque attaché au palais, apprit qu’on avait mis Jérémie dans la citerne. Or, le roi siégeait à la porte de Benjamin.

Ebed-Mélec sortit du palais et lui dit: «Mon seigneur le roi, ces hommes ont mal agi en traitant le prophète Jérémie de cette manière, en le jetant dans la citerne. Il mourra de faim sur place, car il n’y a plus de pain dans la ville.»

10 Le roi donna cet ordre à Ebed-Mélec, l’Ethiopien: «Prends avec toi 30 hommes qui sont ici et fais remonter le prophète Jérémie de la citerne avant qu’il ne meure.»

11 Ebed-Mélec prit les hommes avec lui et se rendit au palais, dans un endroit situé au-dessous du trésor. Là, il se munit de chiffons et de morceaux de tissu qu’il fit parvenir à l’aide de cordes à Jérémie, dans la citerne.

12 Ebed-Mélec, l’Ethiopien, dit à Jérémie: «Mets donc ces chiffons et ces morceaux de tissu sous tes aisselles, là où passent les cordes.» C’est ce que fit Jérémie.

13 Ils le tirèrent à l’aide des cordes et le firent ainsi remonter de la citerne. Jérémie eut ensuite pour habitation la cour de la prison.

Entretien de Jérémie avec Sédécias

14 Le roi Sédécias fit venir le prophète Jérémie vers lui, à la troisième entrée de la maison de l’Eternel. Il lui dit: «J’ai une question à te poser. Ne me cache rien!»

15 Jérémie répondit à Sédécias: «Si je te fais une révélation, n’est-il pas évident que tu me feras mourir? Et si je te donne un conseil, tu ne m’écouteras pas.»

16 Le roi Sédécias fit secrètement ce serment à Jérémie: «L’Eternel est vivant, lui qui nous a donné la vie! Je ne te ferai pas mourir et je ne te livrerai pas entre les mains des hommes qui en veulent à ta vie.»

17 Jérémie dit alors à Sédécias: «Voici ce que dit l’Eternel, le Dieu de l’univers, le Dieu d’Israël: Si tu te rends aux chefs du roi de Babylone, tu auras la vie sauve et cette ville ne sera pas livrée aux flammes. Tu resteras en vie, toi et ta famille.

18 Dans le cas contraire, cette ville sera livrée entre les mains des Babyloniens. Ils y mettront le feu et toi, tu ne leur échapperas pas.»

19 Le roi Sédécias dit à Jérémie: «Je redoute les Juifs qui se sont déjà ralliés aux Babyloniens. Je ne voudrais pas qu’on me livre entre leurs mains et qu’ils me fassent subir leurs mauvais traitements.»

20 Jérémie répondit: «On ne te livrera pas à eux. Je t’en prie, prête attention à la voix de l’Eternel dans ce que je te dis! Tout se passera bien pour toi et tu auras la vie sauve.

21 En revanche, si tu refuses de te rendre, voici ce que l’Eternel m’a révélé: 22 toutes les femmes restées dans la maison du roi de Juda seront amenées aux chefs du roi de Babylone, et elles diront: ‘Tes amis t’ont manipulé et dominé; une fois que tu as eu les pieds enfoncés dans la boue, eux se sont écartés!’

23 On amènera toutes tes femmes et tes enfants aux Babyloniens et toi, tu ne leur échapperas pas: tu seras capturé par le roi de Babylone. Quant à cette ville, il la livrera aux flammes.»

24 Sédécias dit à Jérémie: «Si personne ne sait rien de cette conversation, tu ne mourras pas.

25 Si les chefs apprennent que j’ai parlé avec toi et viennent te dire: ‘Raconte-nous donc ce que tu as dit au roi et ce que lui t’a dit, sans rien nous cacher, et nous ne te ferons pas mourir’, 26 réponds-leur: ‘J’ai supplié le roi de ne pas me faire mourir en me renvoyant dans la maison de Jonathan.’»

27 Tous les chefs vinrent trouver Jérémie et le questionnèrent. Il leur répondit exactement ce que le roi avait ordonné. Ils s’abstinrent de menaces envers lui, car rien n’avait filtré de la conversation.

28 Jérémie habita dans la cour de la prison jusqu’au jour de la prise de Jérusalem. Il y était encore lorsque Jérusalem fut prise.

1 Timothée 6

1 Que tous ceux qui vivent sous la contrainte de l’esclavage considèrent leurs maîtres comme dignes d’un plein respect, afin que le nom de Dieu et sa doctrine ne soient pas calomniés.

Quant à ceux qui ont des maîtres croyants, ils ne doivent pas les mépriser sous prétexte qu’ils sont des frères, mais les servir d’autant mieux que ce sont des croyants et des bien-aimés qui bénéficient de leurs services. Enseigne ces choses et recommande-les.

Les dangers de se détourner de la foi

Si quelqu’un enseigne une autre doctrine et ne s’attache pas aux saines paroles de notre Seigneur Jésus-Christ et à l’enseignement qui est conforme à la piété,il est aveuglé par l’orgueil, il ne sait rien, il a la maladie des controverses et des querelles de mots. C’est de là que naissent les jalousies, les disputes, les calomnies, les mauvais soupçons, les discussions violentes entre des hommes à l’intelligence corrompue, privés de la vérité, qui croient que la piété est une source de profit. [Eloigne-toi de telles personnes.]

La piété est pourtant une grande source de profit quand on se contente de ce que l’on a.

En effet, nous n’avons rien apporté dans le monde et [il est évident que] nous ne pouvons rien en emporter.

Si donc nous avons de la nourriture et des vêtements, cela nous suffira.

Quant à ceux qui veulent s’enrichir, ils tombent dans la tentation, dans un piège et dans une foule de désirs stupides et nuisibles qui plongent les hommes dans la ruine et provoquent leur perte.

10 L’amour de l’argent est en effet à la racine de tous les maux. En s’y livrant, certains se sont égarés loin de la foi et se sont infligé eux-mêmes bien des tourments.

11 Quant à toi, homme de Dieu, fuis ces choses et recherche la justice, la piété, la foi, l’amour, la persévérance, la douceur.

12 Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle. C’est à elle que tu as été appelé et c’est pour elle que tu as fait une belle profession de foi en présence d’un grand nombre de témoins.

13 Devant Dieu qui donne vie à toute chose et devant Jésus-Christ qui a rendu témoignage par sa belle déclaration face à Ponce Pilate, je t’ordonne 14 de garder le commandement reçu en vivant sans tache et sans reproche jusqu’à l’apparition de notre Seigneur Jésus-Christ.

15 Cette apparition, le bienheureux et seul souverain, le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs, la révélera au moment voulu.

16 Il est le seul à posséder l’immortalité, lui qui habite une lumière inaccessible et qu’aucun homme n’a vu ni ne peut voir. A lui soient l’honneur et la puissance éternelle. Amen!

17 Aux riches de ce monde, ordonne de ne pas être orgueilleux et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines, mais dans le Dieu [vivant,] qui nous donne tout avec abondance pour que nous en jouissions.

18 Ordonne-leur de faire le bien, d’être riches en belles œuvres, de se montrer généreux, prêts à partager.

19 Ils s’assureront ainsi en guise de trésor de bonnes fondations pour l’avenir, afin de saisir la vie éternelle.

20 Cher Timothée, garde le dépôt qui t’a été confié, évite les bavardages profanes et les objections de la pseudo-connaissance.

21 En s’y engageant, certains se sont détournés de la foi. Que la grâce soit avec toi!

Psaumes 89:39-53

39 Et pourtant, tu as rejeté, tu as repoussé celui que tu avais désigné par onction,

tu t’es irrité contre lui!

40 Tu as rompu l’alliance avec ton serviteur,

tu as déshonoré sa couronne en la jetant par terre.

41 Tu as détruit toutes ses murailles,

tu as mis en ruine ses forteresses.

42 Tous les passants le dépouillent,

il est un objet de mépris pour ses voisins.

43 Tu as fortifié ses adversaires,

tu as réjoui tous ses ennemis;

44 tu as fait reculer le tranchant de son épée

et tu ne l’as pas soutenu dans le combat.

45 Tu as mis fin à sa splendeur

et tu as jeté son trône à terre;

46 tu as abrégé sa jeunesse,

tu l’as couvert de honte. Pause.

47 Jusqu’à quand, Eternel, resteras-tu caché?

Jusqu’à quand ta fureur brûlera-t-elle comme le feu?

48 Rappelle-toi quelle est la durée de ma vie

et pour quel néant tu as créé tous les hommes.

49 Quel homme peut vivre sans voir la mort?

Qui peut sauver son âme du séjour des morts? Pause.

50 Où sont, Seigneur, tes bontés d’autrefois,

celles que, dans ta fidélité, tu avais promises par serment à David?

51 Souviens-toi, Seigneur, de la honte de tes serviteurs!

Souviens-toi que j’ai la charge de tous ces peuples nombreux!

52 Souviens-toi des insultes de tes ennemis, Eternel,

de leurs insultes contre les pas de celui que tu as désigné par onction!

53 Béni soit éternellement l’Eternel!

Amen! Amen!

Proverbes 25:28

28 Une ville démantelée, sans murailles,

voilà ce qu’est l’homme qui n’est pas maître de lui-même.

Trop souvent, la richesse d’une personne est déterminée par la taille de sa maison, ce qu’elle gagne ou le prix de la voiture qu’elle conduit. Selon cette façon de penser, ce sont les « choses » qu’une personne possède qui déterminent sa richesse. D’après la lettre de Paul à Timothée, il semblerait que les Éphésiens avaient une définition tout aussi dommageable de la richesse. Nous nous trompons lorsque nous pensons notre valeur dépend des choses matérielles que le monde nous offre. Paul indique à Timothée qu’une vie dévouée à Dieu apporte la vraie « richesse »- c’est à dire la riche simplicité de se consacrer à Dieu. Nous sommes venus dans ce monde sans rien, nous allons quitter ce monde sans rien. De plus, la richesse véritable, celle qui est déterminée par une relation durable, dynamique et personnelle avec Dieu, nous donne la liberté de profiter des nombreuses provisions de Dieu pour nous.

Ces remarques sont issues du livre PASSAGES BIBLE, publié par Zondervan avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Texte biblique de la Bible Version Segond 21
Copyright © 2007 Société Biblique de Genève
Reproduit avec aimable autorisation.
Tous droits réservés.
www.universdelabible.net    www.societebiblique.com