Jour 270: 27 Septembre

Soyez donc les imitateurs de Dieu, puisque vous êtes ses enfants bien-aimés, et vivez dans l’amour en suivant l’exemple de Christ, qui nous a aimés et qui s’est donné lui-même pour nous comme une offrande et un sacrifice dont l’odeur est agréable à Dieu.
(Éphésiens. 5:1)

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Aujourd’hui : Ésaïe 51:1-53:12; Éphésiens 5:1-33; Psaumes 69:19-36 et Proverbes 24:7 en version Segond 21.

Ésaïe 51-53

Promesses de délivrance

1 Ecoutez-moi, vous qui poursuivez la justice,

qui cherchez l’Eternel!

Portez les regards sur le rocher d’où vous avez été taillés,

sur la carrière d’où vous avez été tirés.

Portez les regards sur votre ancêtre Abraham

et sur Sara, celle qui vous a donné naissance!

Abraham était tout seul quand je l’ai appelé,

et je l’ai béni et lui ai donné une grande famille.

En effet, l’Eternel console Sion,

il a pitié de toutes ses ruines;

il rendra son désert pareil au jardin d’Eden,

sa plaine aride pareille à un jardin de l’Eternel.

On trouvera au milieu d’elle la joie et l’allégresse,

la reconnaissance et le chant des cantiques.

Mon peuple, fais attention à moi!

Ma nation, prête-moi l’oreille!

En effet, de moi sortira la loi

et j’établirai mon droit en guise de lumière pour les peuples.

Ma justice est proche, mon salut est en marche

et mes bras jugeront les peuples.

Les îles placeront leur attente en moi,

elles compteront sur l’action de mon bras.

Levez les yeux vers le ciel et regardez en bas sur la terre!

En effet, le ciel se dissipera comme une fumée,

la terre tombera en lambeaux comme un habit

et ses habitants mourront comme des mouches.

En revanche, mon salut durera éternellement

et ma justice n’aura pas de fin.

Ecoutez-moi, vous qui connaissez la justice,

toi le peuple qui portes ma loi dans le cœur!

N’ayez pas peur de la honte infligée par les hommes

et ne vous laissez pas terrifier par leurs insultes,

car la teigne les dévorera comme un habit,

les mites les rongeront comme de la laine.

En revanche, ma justice durera éternellement,

et mon salut de génération en génération.

Réveille-toi! Réveille-toi! Couvre-toi de force, bras de l’Eternel!

Réveille-toi comme par le passé,

comme dans les générations précédentes!

N’est-ce pas toi qui as abattu l’Egypte,

qui as transpercé le monstre?

10 N’est-ce pas toi qui as mis à sec la mer,

l’eau du grand abîme,

qui as tracé dans les profondeurs de la mer

un chemin pour le passage des rachetés?

11 Ceux que l’Eternel aura libérés reviendront,

ils arriveront à Sion avec des chants de triomphe

et une joie éternelle couronnera leur tête.

Ils connaîtront la gaieté et la joie,

la douleur et les gémissements s’enfuiront.

12 C’est moi, c’est moi qui vous console.

Qui es-tu pour avoir peur de l’homme, alors qu’il va mourir,

et du fils de l’homme, dont le sort est pareil à celui de l’herbe?

13 Et tu oublierais l’Eternel, celui qui t’a fait,

qui a déployé le ciel et fondé la terre!

Tu serais constamment, à longueur de journée, terrorisé

devant la colère de l’oppresseur,

parce qu’il se prépare à te détruire!

Où donc est-elle, la colère de l’oppresseur?

14 Le prisonnier sera bientôt libéré,

il ne mourra pas dans la fosse

et il ne manquera pas de pain.

15 Moi, je suis l’Eternel, ton Dieu,

qui soulève la mer et fais gronder ses vagues.

L’Eternel, le maître de l’univers, voilà mon nom.

16 J’ai mis mes paroles dans ta bouche

et je t’ai couvert de l’ombre de ma main

pour déployer un nouveau ciel et fonder une nouvelle terre,

et pour dire à Sion: «Tu es mon peuple!»

17 Réveille-toi! Réveille-toi! Lève-toi, Jérusalem,

toi qui as bu, donnée par l’Eternel, la coupe de sa colère,

qui as bu, qui as vidé jusqu’au fond la coupe destinée à étourdir!

18 De tous les fils qu’elle a mis au monde,

il n’y en a aucun pour la conduire.

De tous les fils qu’elle a élevés,

il n’y en a aucun pour la prendre par la main.

19 Qui te plaindra? Deux malheurs t’ont atteinte:

la dévastation et la ruine, la famine et l’épée.

Qui pourra te consoler?

20 Tes fils sont couchés, sans force, à tous les coins de rue,

pareils à une antilope prise au piège.

Ils sont submergés par la colère de l’Eternel,

par les menaces de ton Dieu.

21 C’est pourquoi, écoute donc ceci, malheureuse,

toi qui es ivre, mais non de vin!

22 Voici ce que dit ton Seigneur, l’Eternel,

ton Dieu qui défend son peuple:

Je te reprends la coupe destinée à étourdir,

la coupe de ma colère.

Tu ne la boiras plus.

23 Je la donnerai à ceux qui t’ont fait souffrir,

à ceux qui te disaient: «Allonge-toi pour que nous puissions te passer dessus!»

Tu présentais alors ton dos

en guise de sol, de rue pour les passants.

Chapitre 52

Promesse de rétablissement

1 Réveille-toi! Réveille-toi! Enfile ta force en guise de vêtement, Sion!

Mets tes habits de fête, Jérusalem, ville sainte!

En effet, l’incirconcis et l’homme impur n’entreront plus chez toi.

Secoue ta poussière, lève-toi

et reprends ta place, Jérusalem!

Détache les chaînes qui enserrent ton cou, toi la déportée, fille de Sion!

En effet, voici ce que dit l’Eternel:

C’est pour rien que vous avez été vendus,

et ce n’est pas à prix d’argent que vous serez rachetés.

Oui, voici ce que dit le Seigneur, l’Eternel:

Tout d’abord, c’est en Egypte que mon peuple est descendu pour y séjourner,

puis c’est l’Assyrien qui l’a exploité sans raison.

Et maintenant, quel intérêt ai-je à voir

mon peuple capturé pour rien? déclare l’Eternel.

Ses tyrans poussent des cris, déclare l’Eternel,

et constamment, à longueur de journée, mon nom est blasphémé.

Voilà pourquoi mon peuple connaîtra mon nom.

Voilà pourquoi il saura, ce jour-là,

que c’est moi qui parle. Me voici!

Qu’ils sont beaux, sur les montagnes,

les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles,

qui annonce la paix,

de celui qui apporte de très bonnes nouvelles,

qui annonce le salut,

de celui qui dit à Sion:

«Ton Dieu règne!»

La voix de tes guetteurs retentit,

ils se font entendre,

ils poussent ensemble des cris d’allégresse,

car de leurs propres yeux ils voient

le retour de l’Eternel à Sion.

Eclatez ensemble en cris de joie,

ruines de Jérusalem,

car l’Eternel console son peuple,

il rachète Jérusalem.

10 L’Eternel déploie le bras de sa sainteté,

et ce à la vue de toutes les nations.

Même les extrémités de la terre verront

le salut de notre Dieu.

11 Partez, partez, sortez de là

et ne touchez à rien d’impur! Sortez du milieu d’elle!

Purifiez-vous, vous qui portez les ustensiles du culte de l’Eternel!

12 Cependant ne sortez pas avec précipitation,

ne partez pas en fugitifs,

car l’Eternel marche devant vous

et le Dieu d’Israël est votre arrière-garde.

La personne et l’activité du serviteur de l’Eternel

13 Mon serviteur réussira.

Il grandira et gagnera en importance, il sera très haut placé.

14 Tout comme beaucoup ont été horrifiés en le voyant,

tant son visage était défiguré,

tant son aspect était différent de celui des humains,

15 il purifiera beaucoup de nations.

Devant lui des rois fermeront la bouche,

car ils verront ce qu’on ne leur avait pas raconté,

ils comprendront ce dont ils n’avaient pas entendu parler.

Chapitre 53

1 Qui a cru à notre prédication?

A qui le bras de l’Eternel a-t-il été révélé?

Il a grandi devant lui comme une jeune plante,

comme un rejeton qui sort d’une terre toute sèche.

Il n’avait ni beauté ni splendeur propre à attirer nos regards,

et son aspect n’avait rien pour nous plaire.

Méprisé et délaissé par les hommes,

homme de douleur, habitué à la souffrance,

il était pareil à celui face auquel on détourne la tête:

nous l’avons méprisé, nous n’avons fait aucun cas de lui.

Pourtant, ce sont nos souffrances qu’il a portées,

c’est de nos douleurs qu’il s’est chargé.

Et nous, nous l’avons considéré comme puni,

frappé par Dieu et humilié.

Mais lui, il était blessé à cause de nos transgressions,

brisé à cause de nos fautes:

la punition qui nous donne la paix est tombée sur lui,

et c’est par ses blessures que nous sommes guéris.

Nous étions tous comme des brebis égarées:

chacun suivait sa propre voie,

et l’Eternel a fait retomber sur lui nos fautes à tous.

Il a été maltraité, il s’est humilié

et n’a pas ouvert la bouche.

Pareil à un agneau qu’on mène à l’abattoir,

à une brebis muette devant ceux qui la tondent,

il n’a pas ouvert la bouche.

Il a été enlevé sous la contrainte et sous le jugement,

et dans sa génération qui s’est inquiété de son sort?

Qui s’est soucié de ce qu’il était exclu de la terre des vivants,

frappé à cause de la révolte de mon peuple?

On a mis son tombeau parmi les méchants,

sa tombe avec le riche,

alors qu’il n’avait pas commis de violence

et qu’il n’y avait pas eu de tromperie dans sa bouche.

10 L’Eternel a voulu le briser par la souffrance.

Si tu fais de sa vie un sacrifice de culpabilité,

il verra une descendance et vivra longtemps,

et la volonté de l’Eternel sera accomplie par son intermédiaire.

11 Après tant de trouble, il verra la lumière et sera satisfait.

Par sa connaissance, mon serviteur juste procurera la justice à beaucoup d’hommes;

c’est lui qui portera leurs fautes.

12 Voilà pourquoi je lui donnerai sa part au milieu de beaucoup

et il partagera le butin avec les puissants:

parce qu’il s’est dépouillé lui-même jusqu’à la mort

et qu’il a été compté parmi les criminels,

parce qu’il a porté le péché de beaucoup d’hommes

et qu’il est intervenu en faveur des coupables.

Éphésiens 5

1 Soyez donc les imitateurs de Dieu, puisque vous êtes ses enfants bien-aimés, et vivez dans l’amour en suivant l’exemple de Christ, qui nous a aimés et qui s’est donné lui-même pour nous comme une offrande et un sacrifice dont l’odeur est agréable à Dieu.

Que l’immoralité sexuelle, l’impureté sous toutes ses formes ou la soif de posséder ne soient même pas mentionnées parmi vous, comme il convient à des saints.

Qu’on n’entende pas de paroles grossières, de propos stupides ou équivoques – c’est inconvenant – mais plutôt des paroles de reconnaissance.

Vous le savez bien en effet, aucun être immoral, impur ou toujours désireux de posséder plus – c’est-à-dire idolâtre – n’a d’héritage dans le royaume de Christ et de Dieu.

Que personne ne vous trompe par des paroles sans fondement, car c’est pour cela que la colère de Dieu vient sur les hommes rebelles.

N’ayez donc aucune part avec eux, car si autrefois vous étiez ténèbres, maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Conduisez-vous comme des enfants de lumière!

Le fruit de l’Esprit consiste en effet dans toute forme de bonté, de justice et de vérité.

10 Discernez ce qui est agréable au Seigneur 11 et ne participez pas aux œuvres stériles des ténèbres, mais démasquez-les plutôt.

12 En effet, ce que ces hommes font en secret, il est même honteux d’en parler; 13 mais tout ce qui est démasqué par la lumière apparaît clairement, car tout ce qui apparaît ainsi est lumière.

14 C’est pourquoi il est dit: «Réveille-toi, toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et Christ t’éclairera.»

15 Faites donc bien attention à la façon dont vous vous conduisez: ne vous comportez pas comme des fous, mais comme des sages: 16 rachetez le temps, car les jours sont mauvais.

17 C’est pourquoi ne soyez pas stupides, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur.

Les relations mutuelles

18 Ne vous enivrez pas de vin: cela mène à la débauche. Soyez au contraire remplis de l’Esprit:

19 dites-vous des psaumes, des hymnes et des cantiques spirituels; chantez et célébrez de tout votre cœur les louanges du Seigneur; 20 remerciez constamment Dieu le Père pour tout, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ;

21 soumettez-vous les uns aux autres dans la crainte de Dieu.

22 Femmes, [soumettez-vous] à votre mari comme au Seigneur, 23 car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Eglise qui est son corps et dont il est le Sauveur.

24 Mais tout comme l’Eglise se soumet à Christ, que les femmes aussi se soumettent en tout à leur mari.

25 Maris, aimez votre femme comme Christ a aimé l’Eglise. Il s’est donné lui-même pour elle 26 afin de la conduire à la sainteté après l’avoir purifiée et lavée par l’eau de la parole, 27 pour faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable.

28 C’est ainsi que les maris doivent aimer leur femme comme leur propre corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même.

29 En effet, jamais personne n’a détesté son propre corps. Au contraire, il le nourrit et en prend soin, tout comme le Seigneur le fait pour l’Eglise 30 parce que nous sommes les membres de son corps, [formés de sa chair et de ses os].

31 C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, s’attachera à sa femme, et les deux ne feront qu’un.

32 Ce mystère est grand, et je dis cela par rapport à Christ et à l’Eglise.

33 Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même et que la femme respecte son mari.

Psaumes 69:20-37

20 Tu sais qu’on m’insulte, qu’on me déshonore, qu’on me couvre de honte;

tous mes adversaires sont devant toi.

21 L’insulte me brise le cœur, et je suis anéanti;

j’attends de la pitié, mais il n’y en a pas,

des consolateurs, et je n’en trouve aucun.

22 Ils mettent du poison dans ma nourriture,

et pour apaiser ma soif ils me donnent du vinaigre.

23 Que leur table soit pour eux un piège,

et leur prospérité une entrave!

24 Que leurs yeux s’obscurcissent pour ne plus voir!

Fais-leur constamment courber le dos!

25 Déverse ta fureur sur eux

et que ton ardente colère les atteigne!

26 Que leur domaine devienne désert,

que plus personne n’habite dans leurs tentes!

27 En effet, ils poursuivent celui que tu frappes,

ils racontent les souffrances de ceux que tu as blessés.

28 Ajoute cette faute à leurs fautes

et qu’ils n’aient aucune part à ta justice!

29 Qu’ils soient effacés du livre de vie

et ne soient pas inscrits avec les justes!

30 Moi, je suis malheureux et souffrant.

O Dieu, que ton secours me mette en sécurité!

31 Je célébrerai le nom de Dieu par un chant,

je proclamerai ta grandeur par des louanges:

32 voilà ce qui est agréable à l’Eternel, plus qu’un bœuf, un taureau

avec cornes et sabots.

33 Les humbles le voient et se réjouissent.

Vous qui cherchez Dieu, que votre cœur vive,

34 car l’Eternel écoute les pauvres,

et il ne méprise pas les siens quand ils sont prisonniers.

35 Que le ciel et la terre le célèbrent,

ainsi que les mers et tout ce qui y vit,

36 car Dieu sauvera Sion, et il reconstruira les villes de Juda;

on s’y établira et on les possédera.

37 La descendance de ses serviteurs en fera son héritage,

et ceux qui aiment son nom y habiteront.

Proverbes 24:7

La sagesse est inaccessible au fou,

il n’ouvrira pas la bouche à la porte de la ville.

Le passage lu aujourd’hui dans Éphésiens peut sembler réducteur et peut prêter à confusion. On peut lire dans Éphésiens 5-21 “soumettez-vous les uns aux autres dans la crainte de Dieu ”. Dans le contexte Biblique, la soumission est une bonne chose – de la même manière que Christ a soumis sa vie au Père en Lui abandonnant Sa vie, nous honorons le Seigneur en nous soumettant les uns aux autres. Éphésiens 5:22 – 6:9 dépeint différents types de relations et parle de la soumission mutuelle spécifique à chacune de ces relations.

Ces remarques sont issues du livre PASSAGES BIBLE, publié par Zondervan avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Texte biblique de la Bible Version Segond 21
Copyright © 2007 Société Biblique de Genève
Reproduit avec aimable autorisation.
Tous droits réservés.
www.universdelabible.net    www.societebiblique.com