Les différentes versions de la Bible


Afin de comprendre les différentes versions de la Bible que nous lisons sur la DailyAudioBible.fr, examinons tout d'abord la personne de Louis Segond, rédacteur de l’une d’entre elles.

Issu d'un milieu modeste. Son père, catholique d'origine française qui a servi dans l'armée de Napoléon , tient une échoppe de cordonnier dans la rue de la Croix-d'Or à Genève. Sa mère est protestante genevoise. Les deux fils du couple sont baptisés dans l'Église réformée.

En 1826, Louis Segond entre à l’Académie de Genève où il choisit l'étude de la théologie. En 1834, à l'université de Strasbourg, il obtient le titre de bachelier en théologie et il est accepté au service de l'Église de Genève. En 1835 il reçoit, toujours à Strasbourg, sa licence de théologie. Un an plus tard, il est reçu docteur en théologie.

En 1864, Louis Segond démissionne de sa paroisse et vient habiter Genève où il entreprend, à la demande de la Compagnie des Pasteurs de Genève, la traduction de l’Ancien Testament qu'il termine en 1871 et celle du Nouveau Testament achevée en 1880.

La Bible Louis Segond en un seul volume paraît dans sa première édition. Elle aura un énorme succès : éditée simultanément à Oxford, Paris, Lausanne, Neuchâtel et Genève, trois cent mille exemplaires seront produits entre 1880 et 1910.

Révisée en 1888 et 1910, c’est cette dernière révision qui deviendra la traduction protestante la plus lue au cours du 20ème siècle. L'absence de copyright (droits commerciaux) sur ce texte favorisera une diffusion très large.

En 1979 nous voyons la parution de la Version Segond 1979 dite « Nouvelle édition de Genève » (NEG1979 © Société Biblique de Genève). En 1987, L'Alliance Biblique Universelle décide de se lancer dans une révision importante de la Bible Segond et en 2002 paraît « La Nouvelle Bible Segond » (NBS © Alliance Biblique Universelle).

La Bible en «français courant», publiée en 1997, est l'œuvre d'une équipe inter-confessionnelle s'appuyant sur une étude scientifique de l'art de traduire. Suivant le principe de l'équivalence fonctionnelle, elle s'efforce de rendre le texte original avec élégance et précision, en faisant usage, autant que possible, des tournures françaises d’aujourd’hui. En savoir plus. Cette traduction est le fruit du travail réalisé par l’Alliance biblique française (ABF) pour l’Alliance biblique universelle (ABU). L’ABF est une association à but non lucratif dont la mission est de traduire la Bible et promouvoir sa lecture. L’ABF ne vit que des contributions de ses donateurs.

En 2007 la Bible Segond est révisée pour le XXIe siècle en utilisant le vocabulaire d’aujourd’hui, et nous voyons la parution de la Bible Louis Segond 21 (© 2007 Société Biblique de Genève).

La Bible en «français courant», publiée en 1997, est l'œuvre d'une équipe inter-confessionnelle s'appuyant sur une étude scientifique de l'art de traduire. Suivant le principe de l'équivalence fonctionnelle, elle s'efforce de rendre le texte original avec élégance et précision, en faisant usage, autant que possible, des tournures françaises d’aujourd’hui. En savoir plus. Cette traduction est le fruit du travail réalisé par l’Alliance biblique française (ABF) pour l’Alliance biblique universelle (ABU). L’ABF est une association à but non lucratif dont la mission est de traduire la Bible et promouvoir sa lecture. L’ABF ne vit que des contributions de ses donateurs.

Quand à la La Bible du Semeur ( 1999 © Biblica), publiée en 1992, il s’agit d’une traduction dirigée par le théologien Alfred Kuen qui avait comme objectif d'élaborer une version de la Bible en français du XXe siècle adaptée à la compréhension du plus grand nombre.

Source: Wikipédia.

Pour en savoir plus, visitez les sites suivants :
La Société Biblique - http://www.societebiblique.com/
L’Univers de la Bible - http://www.universdelabible.net/
L’Alliance Biblique Universelle - http://www.la-bible.net

Biblica - http://www.biblica.com