Zacharie


Vue générale

Jeune contemporain d’Aggée, Zacharie se consacra à la même tâche que lui, c’est-à-dire exhorter le peuple à reconstruire le temple. Son message écrit forme un lien significatif entre les premiers prophètes dont il mentionne le ministère et les dernières phases de l’œuvre rédemptrice de Dieu, à laquelle son livre rend un témoignage si éloquent. Il nous aide ainsi à penser au jour où le royaume parfait de Dieu sera établi et à étoffer notre joyeuse attente de ce temps-là par de riches vérités spirituelles.

L’auteur

Si les huit premiers chapitres du livre sont attribués à Zacharie et sont datés de l’an 520 avant J.-C., la date des chapitres 9 à 14 est beaucoup plus discutée, au point qu’un certain nombre d’autorités ne pensent pas que Zacharie en soit l’auteur. A ceux qui préconisent l’acceptation d’une date pré-Zacharienne, répondent ceux qui optent pour une date post-Zacharienne ; cette dernière théorie semblant actuellement prédominer. Il est difficile de s’exprimer avec certitude sur ce sujet. Bien qu’il soit bon de reconnaître les différences, toute similarité entre les deux parties laisserait croire à une origine commune. Attribuer la seconde partie à un auteur de l’ère macédonienne, à cause de sa référence à la Grèce (Za. 9. 13), revient à supposer que Zacharie, véritable prophète de Dieu à qui les choses divines étaient révélées, ne pouvait pas voir à l’avance l’extension et la domination future de la Grèce ! De plus, Zacharie, qui commença à exercer son ministère en 520 avant J.-C., a très bien pu vivre assez longtemps pour être témoin des grandes victoires remportées par les Grecs sur les Perses entre 490 et 480 avant J.-C. Ces victoires laissaient présager une domination future de l’empire grec.