Jour 84: 25 Mars

Chantez à Dieu! Célébrez-le par vos chants! Louez son nom!
Frayez la voie de celui qui chevauche les nuées!
Il a pour nom «l’Eternel». Réjouissez-vous devant lui!
(Psaumes 68:5)

Aujourd’hui : Deutéronome 4:1-49; Luc 6:39-7:10; Psaumes 68:1-19 et Proverbes 11:28 en version la Bible du Semeur.

Deutéronome 4

L’appel à la fidélité à l’Eternel

1  —Maintenant, Israël, écoute les commandements et les lois que je t’enseigne. Respecte-les, afin de vivre et d’entrer en possession du pays que l’Eternel, le Dieu de tes ancêtres, te donne.

Vous n’ajouterez rien à ce que je vous commande et vous n’en retrancherez rien. Vous obéirez aux commandements de l’Eternel votre Dieu, que je vous transmets.

Vous avez vu de vos yeux ce que l’Eternel votre Dieu a fait à cause du dieu Baal de Peor: il a exterminé tous ceux d’entre vous qui s’étaient adonnés au culte de cette divinité.

Mais vous, qui êtes restés fidèles à l’Eternel votre Dieu, vous êtes tous vivants aujourd’hui.

Vous le savez: je vous ai enseigné les commandements et les lois, comme l’Eternel mon Dieu me l’a ordonné, afin que vous y obéissiez dans le pays où vous allez entrer pour en prendre possession.

Obéissez-y et appliquez-les, c’est là ce qui vous rendra sages et intelligents aux yeux des peuples: ils en entendront parler et ils s’écrieront: «Il n’y a qu’un peuple sage et avisé, c’est cette grande nation!»

Où est, en effet, la nation, même parmi les plus grandes, qui a des dieux aussi proches d’elle que l’Eternel notre Dieu l’est pour nous toutes les fois que nous l’invoquons?

Et quelle est la grande nation qui a des commandements et des lois aussi justes que toute cette Loi que je vous donne aujourd’hui?

—Seulement, veille attentivement sur toi-même, et garde-toi bien d’oublier les événements dont tu as été témoin; qu’ils restent gravés dans ta mémoire pour tous les jours de ta vie et informes-en tes fils et tes petits-fils.

10 En particulier, n’oublie pas ce jour où tu t’es tenu devant l’Eternel ton Dieu au mont Horeb, lorsque l’Eternel m’a dit: «Assemble ce peuple devant moi et je lui communiquerai mes paroles, afin qu’il apprenne à me révérer tous les jours de sa vie sur la terre et qu’il l’enseigne à ses enfants.»

11 A ce moment-là, vous vous êtes approchés du pied de la montagne et vous vous êtes tenus là alors qu’elle était embrasée d’un feu qui montait jusqu’au ciel, cerné de ténèbres et d’épais nuages.

12 L’Eternel vous a parlé du milieu du feu, vous avez entendu ses paroles, mais vous n’avez vu aucune forme; il n’y avait qu’une voix.

13 Il vous a révélé les clauses de son alliance, ce qu’il vous ordonnait d’observer, à savoir les dix commandements. Puis il les a écrites sur deux tablettes de pierre.

14 En même temps, il m’a ordonné de vous enseigner des commandements et des lois que vous devrez appliquer dans les pays où vous vous rendez pour en prendre possession.

15 —Vous prendrez bien garde à vous-mêmes, car vous n’avez vu aucune forme le jour où l’Eternel vous a parlé au mont Horeb du milieu du feu.

16 N’allez pas vous corrompre en vous fabriquant des idoles, des figures ou des représentations quelconques, d’après le modèle d’un homme ou d’une femme, 17 ou le modèle de quelque animal vivant sur la terre, celui d’un oiseau volant dans le ciel 18 ou celui d’un animal qui se meut à ras de terre ou encore d’un poisson nageant dans les eaux plus bas que la terre.

19 N’allez pas lever les yeux vers le ciel et regarder le soleil, la lune, les étoiles et tous les astres du ciel, pour vous laisser entraîner à vous prosterner devant eux et leur rendre un culte. L’Eternel, votre Dieu, a laissé cela à tous les peuples qui sont sous tous les cieux.

20 Mais vous, l’Eternel est allé vous chercher, il vous a arrachés à cette fournaise de fer qu’était l’Egypte pour faire de vous son peuple, celui qui lui appartient, comme vous l’êtes à présent.

21 L’Eternel s’est mis en colère contre moi à cause de vous et il a déclaré avec serment que je ne franchirais pas le Jourdain et que je n’entrerais pas dans le bon pays que l’Eternel, votre Dieu, vous donne à posséder.

22 Car je vais mourir dans cet endroit-ci sans passer le Jourdain, mais vous, vous le franchirez et vous prendrez possession de ce bon pays.

23 Gardez-vous d’oublier l’alliance que l’Eternel votre Dieu a conclue avec vous et de vous fabriquer une idole représentant quoi que ce soit, contrairement aux ordres de l’Eternel votre Dieu.

24 Car l’Eternel votre Dieu est comme un feu qui consume, un Dieu qui ne tolère aucun rival.

25 —Ainsi, lorsque vous aurez des enfants et des petits-enfants, et que vous aurez habité un certain temps dans le pays, si vous vous laissez aller à fabriquer des idoles représentant quoi que ce soit, si vous faites ainsi ce que l’Eternel votre Dieu juge mauvais et que vous l’irritez, 26 je prends aujourd’hui à témoins contre vous le ciel et la terre: si vous faites cela, vous ne tarderez pas à disparaître du pays dont vous allez prendre possession après avoir traversé le Jourdain, vous n’y subsisterez pas longtemps, car vous serez entièrement détruits.

27 L’Eternel vous dispersera parmi les peuples et vous serez réduits à un petit nombre au milieu des nations chez lesquelles l’Eternel vous forcera à aller.

28 Là, vous serez soumis à des dieux fabriqués par les hommes, des dieux de bois et de pierre, incapables de voir et d’entendre, de manger et de sentir.

29 Alors vous chercherez l’Eternel votre Dieu, et vous le trouverez, si vous vous tournez vers lui de tout votre cœur et de tout votre être.

30 Dans votre détresse, lorsque tous ces malheurs auront fondu sur vous, dans la suite des temps, vous reviendrez à l’Eternel votre Dieu et vous lui obéirez.

31 Car l’Eternel votre Dieu est un Dieu compatissant, il ne vous abandonnera pas, ni ne vous détruira, il n’oubliera pas l’alliance qu’il a conclue par serment avec vos ancêtres.

32 —En effet, Israël, informe-toi sur les temps anciens où tu n’étais pas encore né, depuis le jour où Dieu a créé l’homme sur la terre, informe-toi, d’un bout du ciel à l’autre: est-il jamais arrivé un événement aussi extraordinaire? A-t-on jamais entendu rien de pareil?

33 Un peuple a-t-il entendu comme toi la voix de Dieuparlant au milieu du feu, sans perdre la vie?

34 Et quel dieu a jamais entrepris d’aller se chercher un peuple du milieu d’un autre peuple, à force d’épreuves, de signes miraculeux, de prodiges, par des combats, et en intervenant avec puissance, en semant la terreur, comme tout ce que l’Eternel, votre Dieu, a fait pour vous en Egypte, et dont tu as été témoin?

35 Toi, il t’a fait voir tout cela, pour que tu saches que l’Eternel seul est Dieu, et qu’il n’y en a pas d’autre.

36 Il t’a fait entendre sa voix du haut du ciel pour faire ton éducation; et sur la terre, il t’a fait voir son feu imposant, d’où tu as entendu ses paroles.

37 Parce qu’il a aimé tes ancêtres et parce qu’il a choisi leurs descendants après eux, il t’a fait lui-même sortir d’Egypte en déployant une grande puissance 38 pour déposséder à ton profit des nations plus grandes et plus puissantes que toi, afin de te faire entrer dans leur pays et de te le donner en possession, comme il va le faire maintenant.

39 Reconnais donc aujourd’hui et garde présent à l’esprit que l’Eternel seul est Dieu en haut dans le ciel et en bas sur la terre, et qu’il n’y en a pas d’autre.

40 Obéis à ses lois et à ses commandements que je te transmets aujourd’hui, afin que tu sois heureux, toi et tes enfants après toi, et que tu vives de nombreux jours dans le pays que l’Eternel ton Dieu te donne pour toujours.

Les cités de refuge à l’est du Jourdain

41 Alors Moïse choisit trois villes à l’est du Jourdain, 42 pour servir de refuge à celui qui aurait tué quelqu’un involontairement sans lui avoir porté de haine; le meurtrier pourra s’enfuir dans l’une de ces villes et il aura la vie sauve.

43 Pour la tribu de Ruben, c’était Bétser, sur le plateau du désert; pour celle de Gad, Ramoth en Galaad; et pour Manassé, Golân en Basan.

Introduction

44 Voici la Loi que Moïse exposa aux Israélites, 45 c’est-à-dire les ordonnances, les lois et les décrets qu’il leur communiqua après leur sortie d’Egypte, 46 lorsqu’ils campaient à l’est du Jourdain, dans la vallée en face de Beth-Peor au pays de Sihôn. Ce roi des Amoréens avait habité à Hechbôn et avait été battu par Moïse et les Israélites après leur sortie d’Egypte.

47 Ils prirent possession de son pays, ainsi que de celui d’Og, roi du Basan; ces deux rois amoréens avaient régné sur les régions situées à l’est du Jourdain.

48 Israël occupa tout le pays qui s’étendait depuis Aroër sur la falaise qui domine le torrent de l’Arnon jusqu’à la montagne de Syôn, c’est-à-dire l’Hermon, 49 y compris toute la plaine de la vallée du Jourdain du côté oriental du Jourdain, jusqu’à la mer Morte au pied du Pisga.

Luc 6:39-7:10

39 Il ajouta cette comparaison:

Un aveugle peut-il guider un autre aveugle? Ne vont-ils pas tous les deux tomber dans le fossé? 40 Le disciple n’est pas plus grand que son maître; mais tout disciple bien formé sera comme son maître.

41 Pourquoi vois-tu les grains de sciure dans l’œil de ton frère, alors que tu ne remarques pas la poutre qui est dans le tien?

42 Comment peux-tu dire à ton frère: «Frère, laisse-moi enlever cette sciure que tu as dans l’œil», alors que tu ne remarques pas la poutre qui est dans le tien? Hypocrite! Commence donc par retirer la poutre de ton œil; alors tu y verras assez clair pour ôter la sciure de l’œil de ton frère.

43 Un bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre de bons fruits. 44 En effet, chaque arbre se reconnaît à ses fruits. On ne cueille pas de figues sur des chardons, et on ne récolte pas non plus du raisin sur des ronces.

45 L’homme qui est bon tire le bien du bon trésor de son cœur; celui qui est mauvais tire le mal de son mauvais fonds. Ce qu’on dit vient de ce qui remplit le cœur.

Vrai et faux disciple

46 Pourquoi m’appelez-vous «Seigneur! Seigneur!» alors que vous n’accomplissez pas ce que je vous commande? 47 Savez-vous à qui ressemble celui qui vient à moi, qui écoute ce que je dis et l’applique? C’est ce que je vais vous montrer. 48 Il ressemble à un homme qui a bâti une maison: il a creusé, il est allé profond et il a assis les fondations sur le roc. Quand le fleuve a débordé, les eaux se sont jetées avec violence contre la maison, mais elles n’ont pas pu l’ébranler, parce qu’elle était construite selon les règles de l’art. 49 Mais celui qui écoute mes paroles sans faire ce que je dis ressemble à un homme qui a construit sa maison directement sur la terre meuble, sans lui donner de fondations; dès que les eaux du fleuve se sont jetées contre elle, la maison s’est effondrée, et il n’en est resté qu’un grand tas de ruines.

Chapitre 7

La victoire sur la mort

1  Après avoir dit au peuple tout ce qu’il avait à lui dire, Jésus se rendit à Capernaüm.

Un officier romain avait un esclave malade, qui était sur le point de mourir. Or, son maître tenait beaucoup à lui.

Quand il entendit parler de Jésus, l’officier envoya auprès de lui quelques responsables juifs pour le supplier de venir guérir son esclave.

Ils vinrent trouver Jésus et ils le prièrent instamment:

—Cet homme, disaient-ils, mérite vraiment que tu lui accordes cette faveur.

En effet, il aime notre peuple: il a même fait bâtir notre synagogue à ses frais.

Jésus partit avec eux. Il n’était plus qu’à une faible distance de la maison quand l’officier envoya des amis pour lui dire:

—Seigneur, ne te donne pas tant de peine, car je ne suis pas qualifié pour te recevoir dans ma maison. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas osé venir en personne te trouver. Mais, dis un mot et mon serviteur sera guéri. Car, moi-même, je suis un officier subalterne, mais j’ai des soldats sous mes ordres, et quand je dis à l’un: «Va!», il va. Quand je dis à un autre: «Viens!», il vient. Quand je dis à mon esclave: «Fais ceci!», il le fait.

En entendant ces paroles, Jésus fut rempli d’admiration pour cet officier: il se tourna vers la foule qui le suivait et dit: Je vous l’assure, nulle part en Israël, je n’ai trouvé une telle foi!

10 Les envoyés de l’officier s’en retournèrent alors à la maison où ils trouvèrent l’esclave en bonne santé.

Psaumes 68:1-19

Le triomphe du Dieu victorieux

1 Au chef de chœur. Psaume de David. A chanter. Cantique.

Que Dieu se lève! Et voici: ses adversaires sont dispersés!

Ses ennemis fuient devant lui.

Tu les dissipes comme une fumée légère qui se dissipe,

comme la cire qui fond au feu!

Ainsi périssent tous les méchants par devant Dieu.

Alors les justes se réjouiront,

et ils seront dans l’allégresse devant leur Dieu.

Ils pousseront des cris de joie!

Chantez à Dieu! Célébrez-le par vos chants! Louez son nom!

Frayez la voie de celui qui chevauche les nuées!

Il a pour nom «l’Eternel». Réjouissez-vous devant lui!

Il est le père des orphelins et le défenseur des veuves.

Oui, tel est Dieu dans sa sainte habitation.

Aux isolés, Dieu accorde une famille.

C’est lui qui donne aux prisonniers la joie de la liberté.

Seuls les rebelles sont confinés dans une région aride.

O notre Dieu, quand tu sortis devant ton peuple,

quand tu marchas dans le désert,

Pause

alors la terre trembla, le ciel se fondit en eau, par devant Dieu,

le Dieu du mont Sinaï, par devant Dieu, Dieu d’Israël!

10 Tu as répandu, ô Dieu, la pluie de ta bienveillance

pour fortifier le peuple qui t’appartient quand il était épuisé.

11 O Dieu, ton peuple s’est installé en ces lieux

que dans ta bonté tu as préparés

pour y établir les pauvres.

12 Le Seigneur a dit un mot,

aussitôt les messagères forment une armée nombreuse.

13 Les rois des armées adverses s’enfuient: c’est la débandade.

Et celles qui sont restées à la maison partageront le butin.

14 Resterez-vous en repos?

Les ailes de la colombe sont argentées

et son plumage est jaune d’or.

15 Lorsque le Dieu tout-puissant dispersa au loin les rois

il neigeait sur le Tsalmôn.

16 O vous, montagnes sublimes, monts du Basan,

monts aux cimes si nombreuses, monts du Basan,

17 pourquoi donc jalousez-vous, monts aux cimes si nombreuses,

le mont que Dieu s’est choisi pour résidence?

Car l’Eternel en fera sa résidence éternelle.

18 Les chars de Dieu sont innombrables,

des milliers et des milliers,

et l’Eternel est parmi eux.

Il est venu du Sinaï jusque dans son sanctuaire.

19 Tu es monté sur la hauteur en emmenant des captifs.

Tu as prélevé des dons parmi les hommes,

même parmi les rebelles, pour ta demeure, Eternel Dieu.

Proverbes 11:28

28 Ceux qui se confient dans leurs richesses tomberont,

mais les justes seront verdoyants comme la frondaison nouvelle.

En se préparant à donner les 10 Commandements aux Israélites, Moise leur a demandé si jamais dans l’histoire un Dieu est venu sur terre revendiquer un peuple comme étant le sien? Et Moïse de leur rappeler que c’est exactement ce que Dieu a fait pour eux. Ils se devaient maintenant de transmettre à leurs enfants et à leurs petits enfants ce qu’il avait fait. De plus, Moïse les avertit de ne pas oublier Dieu une fois qu’ils seraient entrés en Terre Promise, car il irait de leur perte d’oublier leur alliance avec le Seigneur.

Ces mots prononcés il y a des milliers d’années, résonnent encore comme s’ils avaient été prononcés aujourd’hui. Notre Dieu très haut, nous a délivrés, sauvés et restaurés afin de nous conduire à une terre de promesse et à une vie de liberté. Il a respecté son alliance avec nous et nous a donné la vie éternelle. Il est temps de nous lever, de vivre comme le peuple élu que nous sommes et de dire aux autres ce qu’Il a fait. Dieu ne nous a jamais oublié, que n’oublions jamais ce qu’Il a fait.

Ces remarques sont issues de la PASSAGES BIBLE, publiée par Zondervan, avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Texte biblique de la Bible du Semeur
Copyright © 1999 Biblica
www.biblica.com
Demande de reproduction en cours.