Jour 62: 3 Mars

Arrêtez ! dit-il, reconnaissez-moi pour Dieu.
Je serai glorifié par les peuples, je serai glorifié sur la terre.

(Psaumes 46:10)

Aujourd’hui : Lévitique 27:14- Nombres 1:54; Marc 11:1-26; Psaumes 46:1-11 et Proverbes 10:23 en version Louis Segond.

Lévitique 27:14 – Nombres 1:54

14 Si quelqu’un sanctifie sa maison en la consacrant à l’Éternel, le sacrificateur en fera l’estimation selon qu’elle sera bonne ou mauvaise, et l’on s’en tiendra à l’estimation du sacrificateur.

15 Si celui qui a sanctifié sa maison veut la racheter, il ajoutera un cinquième au prix de son estimation, et elle sera à lui.

16 Si quelqu’un sanctifie à l’Éternel un champ de sa propriété, ton estimation sera en rapport avec la quantité de semence, cinquante sicles d’argent pour un homer de semence d’orge.

17 Si c’est dès l’année du jubilé qu’il sanctifie son champ, on s’en tiendra à ton estimation; 18 si c’est après le jubilé qu’il sanctifie son champ, le sacrificateur en évaluera le prix à raison du nombre d’années qui restent jusqu’au jubilé, et il sera fait une réduction sur ton estimation.

19 Si celui qui a sanctifié son champ veut le racheter, il ajoutera un cinquième au prix de ton estimation, et le champ lui restera.

20 S’il ne rachète point le champ, et qu’on le vende à un autre homme, il ne pourra plus être racheté.

21 Et quand l’acquéreur en sortira au jubilé, ce champ sera consacré à l’Éternel, comme un champ qui a été dévoué; il deviendra la propriété du sacrificateur.

22 Si quelqu’un sanctifie à l’Éternel un champ qu’il a acquis et qui ne fait point partie de sa propriété, 23 le sacrificateur en évaluera le prix d’après ton estimation jusqu’à l’année du jubilé, et cet homme paiera le jour même le prix fixé, comme étant consacré à l’Éternel.

24 L’année du jubilé, le champ retournera à celui de qui il avait été acheté et de la propriété dont il faisait partie.

25 Toutes tes estimations se feront en sicles du sanctuaire: le sicle est de vingt guéras.

26 Nul ne pourra sanctifier le premier-né de son bétail, lequel appartient déjà à l’Éternel en sa qualité de premier-né; soit boeuf, soit agneau, il appartient à l’Éternel.

27 S’il s’agit d’un animal impur, on le rachètera au prix de ton estimation, en y ajoutant un cinquième; s’il n’est pas racheté, il sera vendu d’après ton estimation.

28 Tout ce qu’un homme dévouera par interdit à l’Éternel, dans ce qui lui appartient, ne pourra ni se vendre, ni se racheter, que ce soit une personne, un animal, ou un champ de sa propriété; tout ce qui sera dévoué par interdit sera entièrement consacré à l’Éternel.

29 Aucune personne dévouée par interdit ne pourra être rachetée, elle sera mise à mort.

30 Toute dîme de la terre, soit des récoltes de la terre, soit du fruit des arbres, appartient à l’Éternel; c’est une chose consacrée à l’Éternel.

31 Si quelqu’un veut racheter quelque chose de sa dîme, il y ajoutera un cinquième.

32 Toute dîme de gros et de menu bétail, de tout ce qui passe sous la houlette, sera une dîme consacrée à l’Éternel.

33 On n’examinera point si l’animal est bon ou mauvais, et l’on ne fera point d’échange; si l’on remplace un animal par un autre, ils seront l’un et l’autre chose sainte, et ne pourront être rachetés.

34 Tels sont les commandements que l’Éternel donna à Moïse pour les enfants d’Israël, sur la montagne de Sinaï.

NOMBRES

Une des choses que nous remarquons tout de suite lorsque nous entrons dans le livre des Nombres, c’est qu’il apparaît comme un texte redondant, et cela peut même nous sembler ennuyeux. Mais ça ne l’est pas, c’est très important parce que nous sommes en train de passer d’une première génération sortie d’Égypte à une seconde génération. Et beaucoup d’événements ont eu lieu sous la direction de Moïse. Ils ont vu Dieu se manifester miraculeusement au milieu d’eux, dans Sa grande puissance, et ils ont reçu la loi. Maintenant ils doivent la vivre car Dieu est en train de donner l’ordre de partir. C’est le moment pour eux de partir vers la Terre Promise, et nous allons voir les espions envoyés dans le pays et une génération entière se disqualifier elle-même de la promesse.

Il y a beaucoup de parallèles dans cette histoire qui se rapportent étrangement à nous dans notre culture d’aujourd’hui. Le thème de la sainteté de Dieu et le fait qu’Il requière de son peuple d’être saint vient en filigrane tout au long des Nombres, comme c’est le cas à travers tout le Pentateuque. Nous verrons la dure mais terrible réalité qui veut que la rébellion récolte le jugement.

Les neuf premiers chapitres fournissent un rappel et une structure parce que Dieu est en train de préparer son peuple à partir vers la Terre Promise. Nous verrons des recensements effectués, des lois données et le passage en revue des lois. Nous verrons la purification et les célébrations prendre place et alors nous irons dans la narration où les espions sont envoyés depuis le sud du pays de Canaan [No 13.21] vers la Terre Promise qui est à explorer. Nous allons faire face aux conséquences de cette mission malheureuse et voir la malédiction sur une génération entière, destinée à mourir dans le désert alors qu’ils étaient à la porte de la promesse.

Une fois la première génération passée, nous voyons une nouvelle se lever avec de nouveaux leaders, le début de la guerre, de nouvelles lois être établies, et une préfiguration de ce à quoi la culture va ressembler quand ils vont finalement s’emparer de la Terre Promise. Et bien sûr avec tous les recensements, nous verrons beaucoup de dénombrements, d’où le livre des Nombres.

Nombres 1

1 L’Éternel parla à Moïse dans le désert de Sinaï, dans la tente d’assignation, le premier jour du second mois, la seconde année après leur sortie du pays d’Égypte. Il dit:

Faites le dénombrement de toute l’assemblée des enfants d’Israël, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant par tête les noms de tous les mâles, depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux d’Israël en état de porter les armes; vous en ferez le dénombrement selon leurs divisions, toi et Aaron.

Il y aura avec vous un homme par tribu, chef de la maison de ses pères.

Voici les noms des hommes qui se tiendront avec vous. Pour Ruben: Élitsur, fils de Schedéur; pour Siméon: Schelumiel, fils de Tsurischaddaï; pour Juda: Nachschon, fils d’Amminadab; pour Issacar: Nethaneel, fils de Tsuar; pour Zabulon: Éliab, fils de Hélon; 10 pour les fils de Joseph, -pour Éphraïm: Élischama, fils d’Ammihud; -pour Manassé: Gamliel, fils de Pedahtsur; 11 pour Benjamin: Abidan, fils de Guideoni; 12 pour Dan: Ahiézer, fils d’Ammischaddaï; 13 pour Aser: Paguiel, fils d’Ocran; 14 pour Gad: Éliasaph, fils de Déuel; 15 pour Nephthali: Ahira, fils d’Énan.

16 Tels sont ceux qui furent convoqués à l’assemblée, princes des tribus de leurs pères, chefs des milliers d’Israël.

17 Moïse et Aaron prirent ces hommes, qui avaient été désignés par leurs noms, 18 et ils convoquèrent toute l’assemblée, le premier jour du second mois. On les enregistra selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant par tête les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus.

19 Moïse en fit le dénombrement dans le désert de Sinaï, comme l’Éternel le lui avait ordonné.

20 On enregistra les fils de Ruben, premier-né d’Israël, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant par tête les noms de tous les mâles, depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes: 21 les hommes de la tribu de Ruben dont on fit le dénombrement furent quarante-six mille cinq cents.

22 On enregistra les fils de Siméon, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères; on en fit le dénombrement, en comptant par tête les noms de tous les mâles depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes: 23 les hommes de la tribu de Siméon dont on fit le dénombrement furent cinquante-neuf mille trois cents.

24 On enregistra les fils de Gad, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes: 25 les hommes de la tribu de Gad dont on fit le dénombrement furent quarante-cinq mille six cent cinquante.

26 On enregistra les fils de Juda, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes: 27 les hommes de la tribu de Juda dont on fit le dénombrement furent soixante-quatorze mille six cents.

28 On enregistra les fils d’Issacar, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes: 29 les hommes de la tribu d’Issacar dont on fit le dénombrement furent cinquante-quatre mille quatre cents.

30 On enregistra les fils de Zabulon, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes: 31 les hommes de la tribu de Zabulon dont on fit le dénombrement furent cinquante-sept mille quatre cents.

32 On enregistra, d’entre les fils de Joseph, les fils d’Éphraïm, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes: 33 les hommes de la tribu d’Éphraïm dont on fit le dénombrement furent quarante mille cinq cents.

34 On enregistra les fils de Manassé, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes: 35 les hommes de la tribu de Manassé dont on fit le dénombrement furent trente-deux mille deux cents.

36 On enregistra les fils de Benjamin, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes: 37 les hommes de la tribu de Benjamin dont on fit le dénombrement furent trente-cinq mille quatre cents.

38 On enregistra les fils de Dan, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes: 39 les hommes de la tribu de Dan dont on fit le dénombrement furent soixante-deux mille sept cents.

40 On enregistra les fils d’Aser, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes: 41 les hommes de la tribu d’Aser dont on fit le dénombrement furent quarante et un mille cinq cents.

42 On enregistra les fils de Nephthali, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant les noms depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux en état de porter les armes: 43 les hommes de la tribu de Nephthali dont on fit le dénombrement furent cinquante-trois mille quatre cents.

44 Tels sont ceux dont le dénombrement fut fait par Moïse et Aaron, et par les douze hommes, princes d’Israël; il y avait un homme pour chacune des maisons de leurs pères.

45 Tous ceux des enfants d’Israël dont on fit le dénombrement, selon les maisons de leurs pères, depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux d’Israël en état de porter les armes, 46 tous ceux dont on fit le dénombrement furent six cent trois mille cinq cent cinquante.

47 Les Lévites, selon la tribu de leurs pères, ne firent point partie de ce dénombrement.

48 L’Éternel parla à Moïse, et dit:

49 Tu ne feras point le dénombrement de la tribu de Lévi, et tu n’en compteras point les têtes au milieu des enfants d’Israël.

50 Remets aux soins des Lévites le tabernacle du témoignage, tous ses ustensiles et tout ce qui lui appartient. Ils porteront le tabernacle et tous ses ustensiles, ils en feront le service, et ils camperont autour du tabernacle.

51 Quand le tabernacle partira, les Lévites le démonteront; quand le tabernacle campera, les Lévites le dresseront; et l’étranger qui en approchera sera puni de mort.

52 Les enfants d’Israël camperont chacun dans son camp, chacun près de sa bannière, selon leurs divisions.

53 Mais les Lévites camperont autour du tabernacle du témoignage, afin que ma colère n’éclate point sur l’assemblée des enfants d’Israël; et les Lévites auront la garde du tabernacle du témoignage.

54 Les enfants d’Israël se conformèrent à tous les ordres que l’Éternel avait donnés à Moïse; ils firent ainsi.

Marc 11:1-26

1 Lorsqu’ils approchèrent de Jérusalem, et qu’ils furent près de Bethphagé et de Béthanie, vers la montagne des oliviers, Jésus envoya deux de ses disciples, en leur disant: Allez au village qui est devant vous; dès que vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel aucun homme ne s’est encore assis; détachez-le, et amenez-le. Si quelqu’un vous dit: Pourquoi faites-vous cela? répondez: Le Seigneur en a besoin. Et à l’instant il le laissera venir ici. les disciples, étant allés, trouvèrent l’ânon attaché dehors près d’une porte, au contour du chemin, et ils le détachèrent.

Quelques-uns de ceux qui étaient là leur dirent: Que faites-vous? pourquoi détachez-vous cet ânon?

Ils répondirent comme Jésus l’avait dit. Et on les laissa aller.

Ils amenèrent à Jésus l’ânon, sur lequel ils jetèrent leurs vêtements, et Jésus s’assit dessus.

Beaucoup de gens étendirent leurs vêtements sur le chemin, et d’autres des branches qu’ils coupèrent dans les champs.

Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus criaient: Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!

10 Béni soit le règne qui vient, le règne de David, notre père! Hosanna dans les lieux très hauts!

11 Jésus entra à Jérusalem, dans le temple. Quand il eut tout considéré, comme il était déjà tard, il s’en alla à Béthanie avec les douze.

12 Le lendemain, après qu’ils furent sortis de Béthanie, Jésus eut faim.

13 Apercevant de loin un figuier qui avait des feuilles, il alla voir s’il y trouverait quelque chose; et, s’en étant approché, il ne trouva que des feuilles, car ce n’était pas la saison des figues.

14 Prenant alors la parole, il lui dit: Que jamais personne ne mange de ton fruit! Et ses disciples l’entendirent.

15 Ils arrivèrent à Jérusalem, et Jésus entra dans le temple. Il se mit à chasser ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons; 16 et il ne laissait personne transporter aucun objet à travers le temple.

17 Et il enseignait et disait: N’est-il pas écrit: Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations? Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.

18 Les principaux sacrificateurs et les scribes, l’ayant entendu, cherchèrent les moyens de le faire périr; car ils le craignaient, parce que toute la foule était frappée de sa doctrine.

19 Quand le soir fut venu, Jésus sortit de la ville.

20 Le matin, en passant, les disciples virent le figuier séché jusqu’aux racines.

21 Pierre, se rappelant ce qui s’était passé, dit à Jésus: Rabbi, regarde, le figuier que tu as maudit a séché.

22 Jésus prit la parole, et leur dit: Ayez foi en Dieu. 23 Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son coeur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir.

24 C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. 25 Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. 26 Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

Psaumes 46

1 Au chef des chantres. Des fils de Koré. Sur alamoth. Cantique. (46:2) Dieu est pour nous un refuge et un appui, un secours qui ne manque jamais dans la détresse.

 C’est pourquoi nous sommes sans crainte quand la terre est bouleversée, et que les montagnes chancellent au coeur des mers,

 Quand les flots de la mer mugissent, écument, se soulèvent jusqu’à faire trembler les montagnes. -Pause.

 Il est un fleuve dont les courants réjouissent la cité de Dieu, Le sanctuaire des demeures du Très Haut.

 Dieu est au milieu d’elle: elle n’est point ébranlée; Dieu la secourt dès l’aube du matin.

 Des nations s’agitent, des royaumes s’ébranlent; Il fait entendre sa voix: la terre se fond d’épouvante.

 L’Éternel des armées est avec nous, le Dieu de Jacob est pour nous une haute retraite. -Pause.

8 Venez, contemplez les oeuvres de l’Éternel, les ravages qu’il a opérés sur la terre!

 C’est lui qui a fait cesser les combats jusqu’au bout de la terre; il a brisé l’arc, et il a rompu la lance, il a consumé par le feu les chars de guerre. –

10  Arrêtez, et sachez que je suis Dieu: je domine sur les nations, je domine sur la terre. –

11  L’Éternel des armées est avec nous, le Dieu de Jacob est pour nous une haute retraite. – Pause.

Proverbes 10:23

23 Commettre le crime paraît un jeu à l’insensé, Mais la sagesse appartient à l’homme intelligent.

Beaucoup d’écrivains bibliques ont utilisé un langage poétique pour illustrer leurs propos, et les Psaumes en représentent un exemple parfait. Psaume 46 décrit de façon saisissante des eaux  qui rugissent, des montagnes qui tremblent et des nations dans la tourmente, images qui sont très pertinentes pour chacun de nous aujourd’hui. Une tragédie, une catastrophe naturelle ou une guerre nous touche tous à un certain moment de nos vies. Heureusement, nous savons, comme ce psaume nous le rappelle, nous tourner vers Dieu. Et si à l’avenir, nous sommes  confrontés à une écrasante situation, nous pouvons nous rappeler les paroles du psalmiste et chercher Dieu “un secours toujours offert lorsque survient la détresse” (Ps 46:1).

Ces remarques sont issues de la PASSAGES BIBLE, publiée par Zondervan, avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Texte biblique de la Bible Louis Segond.
Domaine public.