Jour 57: 26 Février

Pourquoi t’abats-tu, mon âme, et gémis-tu au-dedans de moi?
Espère en Dieu, car je le louerai encore;
Il est mon salut et mon Dieu.

(Psaumes 42:12)

Aujourd’hui : Lévitique 19:1-20:21, Marc 8:11-38, Psaumes 42:1-11 et Proverbes 10:17 en version la Bible du Semeur.

Lévitique 19-20:21

«Vous serez saints»

1 L’Eternel s’adressa à Moïse en ces termes:

—Parle à toute la communauté des Israélites et dis-leur: Soyez saints, car je suis saint, moi l’Eternel, votre Dieu.

Que chacun de vous respecte sa mère et son père, et observe les jours de repos que j’ai prescrits. Je suis l’Eternel, votre Dieu.

Ne vous tournez pas vers les faux dieux, ne vous fabriquez pas d’idoles sous forme de statues en métal fondu. Je suis l’Eternel, votre Dieu.

Lorsque vous m’offrirez un sacrifice de communion, faites-le de façon à ce qu’il puisse être agréé.

La victime sera mangée le jour même où vous l’offrirez en sacrifice, ou le lendemain; ce qui en restera le troisième jour sera brûlé,

le troisième jour, si on en mange, ce sera impur et le sacrifice ne sera pas agréé.

Celui qui en mangera portera le poids de sa faute, car il a profané une chose consacrée à l’Eternel, et il sera retranché de son peuple.

Quand vous ferez les moissons dans votre pays, tu ne couperas pas les épis jusqu’au bord de ton champ, et tu ne ramasseras pas ce qui reste à glaner.

10 De même, tu ne cueilleras pas les grappes restées dans ta vigne et tu ne ramasseras pas les fruits qui y seront tombés. Tu laisseras tout cela au pauvre et à l’immigré. Je suis l’Eternel, votre Dieu.

11 Vous ne commettrez pas de vol, vous n’userez ni de mensongeni de tromperie à l’égard de votre prochain.

12 Vous ne prononcerez pas de faux serment par mon nom, car en faisant cela, vous profaneriez le nom de votre Dieu. Je suis l’Eternel.

13 Tu n’exploiteras pas ton prochain et tu ne le voleras pas. Tu ne retiendras pas le salaire d’un ouvrier jusqu’au lendemain matin.

14 Tu n’insulteras pas un sourd et tu ne mettras pas d’obstacle sur le chemin d’un aveugle, et ainsi tu révéreras ton Dieu. Je suis l’Eternel.

15 Vous ne commettrez pas d’injustice dans les jugements. Tu n’avantageras pas le pauvre, et tu ne favoriseras pas le grand; tu jugeras ton prochain selon la justice.

16 Tu ne calomnieras pas les membres de ton peuple; tu ne porteras pas atteinte à la vie de ton prochain par un faux témoignage. Je suis l’Eternel.

17 Tu ne haïras pas ton frère dans ton cœur, mais tu ne manqueras pas de reprendre ton prochain pour ne pas te charger d’un péché à son égard.

18 Tu ne te vengeras pas et tu ne garderas pas de rancune envers les membres de ton peuple, mais tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l’Eternel.

19 Vous obéirez à mes commandements. Tu n’accoupleras pas des animaux de ton bétail d’espèces différentes. Tu n’ensemenceras pas ton champ de deux espèces de graines. Tu ne porteras pas un vêtement tissé de deux fibres différentes.

20 Si un homme couche avec une servante fiancée à un autre homme sans qu’elle ait été ni achetée ni affranchie, il versera une indemnité, mais les deux ne seront pas punis de mort car elle n’avait pas encore été affranchie.

21 Cet homme apportera à l’Eternel, à l’entrée de la tente de la Rencontre, comme sacrifice de réparation pour sa faute, un bélier 22 avec lequel le prêtre accomplira le rite d’expiation pour lui devant l’Eternel, pour le péché qu’il a commis, et il lui sera pardonné.

23 Quand vous serez entrés dans le pays promis et que vous planterez toutes sortes d’arbres fruitiers, vous considérerez pendant trois ans leurs fruits comme impurs, vous n’en mangerez donc pas.

24 La quatrième année, tous leurs fruits seront consacrés à l’Eternel en témoignage de reconnaissance.

25 La cinquième année, vous en mangerez les fruits. Ainsi vous aurez des récoltes abondantes. Je suis l’Eternel, votre Dieu.

26 Vous ne mangerez aucune viande contenant encore son sang. Vous ne pratiquerez pas la divination; vous ne rechercherez pas les augures.

27 Vous ne vous taillerez pas en rond le bord de votre chevelure, vous ne vous raserez pas les coins de la barbe.

28 Vous ne vous ferez pas d’incisions sur le corps à cause d’un mort et vous ne ferez pas dessiner des tatouages sur le corps. Je suis l’Eternel.

29 Ne déshonorez pas vos filles en faisant d’elles des prostituées; le pays entier s’adonnerait à la prostitution et se remplirait d’immoralité.

30 Vous observerez les jours de repos que je vous ai prescrits et vous respecterez mon sanctuaire. Je suis l’Eternel.

31 Ne vous adressez ni à des médiums, ni à des devins; ne les consultez pas, vous vous rendriez impurs. Je suis l’Eternel, votre Dieu.

32 Tu te lèveras devant ceux qui ont des cheveux blancs, tu honoreras la personne du vieillard, c’est ainsi que tu révéreras ton Dieu. Je suis l’Eternel.

33 Si un étranger vient s’installer dans votre pays, ne l’exploitez pas.

34 Traitez-le comme s’il était l’un des vôtres. Tu l’aimeras comme toi-même: car vous avez été vous-mêmes étrangers en Egypte. Je suis l’Eternel, votre Dieu.

35 Vous ne commettrez pas de malhonnêteté en fraudant sur les mesures de longueur, de poids ou de capacité.

36 Vous vous servirez de balances justes, de poids justes, de mesures de capacité justes. Je suis l’Eternel, votre Dieu, qui vous ai fait sortir d’Egypte.

37 Vous obéirez donc à toutes mes ordonnances et à toutes mes lois et vous les appliquerez. Je suis l’Eternel.

Chapitre 20

Le salaire du péché

1 L’Eternel s’adressa à Moïse en ces termes:

—Dis aux Israélites: Si un membre du peuple d’Israël ou l’un des étrangers résidant en Israël offre l’un de ses enfants en sacrifice à Molok, il sera puni de mort; les habitants du pays le lapideront.

Et moi, je me retournerai contre cet homme et je le retrancherai du milieu de son peuple, pour avoir livré un de ses enfants à Molok, pour souiller mon sanctuaire et profaner ma sainteté.

Si les gens du pays se bouchent résolument les yeux pour ne pas voir que cet homme livre l’un de ses enfants à Molok, et s’ils ne le mettent pas à mort,

ce sera moi qui tournerai ma face contre cet homme et contre sa famille, et je le retrancherai de son peuple, avec tous ceux qui se sont laissé entraîner à sa suite pour se prostituer à Molok.

J’en ferai de même de ceux qui consultent les médiums et les devins pour se prostituer à eux: je me retournerai contre eux et je les retrancherai de leur peuple.

Vous vous rendrez saints et vous le resterez; car je suis l’Eternel, votre Dieu.

Vous observerez mes ordonnances et vous y obéirez. Je suis l’Eternel qui vous rends saints.

Tout homme qui maudit son père ou sa mère sera mis à mort: puisqu’il a maudit son père ou sa mère, il porte lui-même la responsabilité de sa mort.

10 Quand un homme commet adultère avec une femme mariée, cet homme adultère et la femme adultère seront mis à mort.

11 Si un homme a des relations sexuelles avec la femme de son père, il porte atteinte à son père: les deux coupables seront mis à mort et porteront seuls la responsabilité de leur mort.

12 Si quelqu’un a des relations sexuelles avec sa belle-fille, ils seront tous deux mis à mort; ils ont commis une infamie et porteront eux-mêmes la responsabilité de leur mort.

13 Si deux hommes ont des relations homosexuelles, ils ont commis un acte abominable; ils seront mis à mort et porteront seuls la responsabilité de leur mort.

14 Si un homme prend pour épouses une femme et sa mère, c’est une infamie; ils seront tous trois brûlés pour qu’il n’y ait pas d’infamie parmi vous.

15 Si un homme a des rapports sexuels avec une bête, il sera mis à mort et vous tuerez la bête.

16 De même, si une femme s’accouple à une bête, vous tuerez la femme et la bête; toutes deux seront mises à mort et elles porteront la responsabilité de leur châtiment.

17 Si un homme épouse sa demi-sœur, fille de son père ou de sa mère, et qu’ils aient des relations sexuelles l’un avec l’autre, c’est une infamie; ils seront retranchés sous les yeux des membres de leur peuple; l’homme portera toute la responsabilité de sa faute pour avoir eu des relations avec sa sœur.

18 Si un homme couche avec une femme pendant ses règles, ils seront tous deux retranchés de leur peuple, pour avoir l’un avec l’autre découvert la source de son sang.

19 Tu n’auras pas de relations sexuelles avec la sœur de ta mère ou de ton père. Si quelqu’un a des relations avec une proche parente, ils porteront tous deux la responsabilité de leur faute.

20 Si un homme couche avec sa tante, il porte atteinte à son oncle, les deux coupables porteront la responsabilité de leur faute et mourront sans enfants.

21 Si un homme épouse la femme de son frère, c’est un acte impur; il a porté atteinte à son frère; ils mourront sans enfants.

Marc 8:11-38

Jésus et les chefs religieux juifs

11 Des pharisiens arrivèrent et engagèrent une discussion avec lui. Ils lui demandaient de leur faire voir un signe miraculeux qui viendrait du ciel: ils lui tendaient un piège.

12 Jésus poussa un profond soupir et dit:
—Pourquoi les gens de notre temps réclament-ils un signe miraculeux? Vraiment, je vous l’assure: il ne leur en sera accordé aucun!

13 Il les quitta, remonta dans la barque et partit pour l’autre rive.

14 Les disciples avaient oublié d’emporter du pain; ils n’en avaient qu’un seul avec eux dans la barque.

15 Or, Jésus leur recommanda:
—Faites bien attention: gardez-vous du levain des pharisiens et de celui d’Hérode!

16 Les disciples discutaient entre eux:
—Il dit cela parce que nous n’avons pas de pain!

17 Jésus, sachant ce qui se passait, leur dit:
—Vous discutez parce que vous n’avez pas de pain. Pourquoi? Ne comprenez-vous pas encore et ne saisissez-vous pas? Votre intelligence est-elle aveuglée?

18 Avez-vous des yeux pour ne pas voir, des oreilles pour ne pas entendre? Ne vous souvenez-vous pas:

19 quand j’ai partagé les cinq pains entre les cinq mille hommes, combien de paniers pleins de morceaux avez-vous emportés?
—Douze, répondirent-ils.

20 —Et quand j’ai partagé les sept pains entre les quatre mille hommes, combien de corbeilles pleines de morceaux avez-vous emportées?
—Sept, dirent-ils.

21 Alors il ajouta:
—Vous ne comprenez toujours pas?

La guérison d’un aveugle

22 Ils arrivèrent à Bethsaïda. On amena un aveugle à Jésus et on le supplia de le toucher.

23 Jésus prit l’aveugle par la main et le conduisit hors du village, puis il lui mouilla les yeux avec sa salive, lui imposa les mains et lui demanda:
—Est-ce que tu vois quelque chose?

24 L’aveugle regarda et répondit:
—J’aperçois des hommes, mais je les vois comme des arbres qui marchent.

25 Jésus posa de nouveau ses mains sur les yeux de l’aveugle. Alors celui-ci vit clair; il était guéri et voyait tout distinctement.

26 Jésus le renvoya chez lui en lui disant:
—Ne rentre pas dans le village!

Qui est vraiment Jésus?

27 Jésus s’en alla, accompagné de ses disciples, et se rendit dans les villages autour de Césarée de Philippe. En chemin, il interrogea ses disciples:
—Que disent les gens à mon sujet? Qui suis-je d’après eux?

28 Ils lui répondirent:
—Pour les uns, tu es Jean-Baptiste; pour d’autres, Elie; pour d’autres encore, l’un des prophètes.

29 Alors il leur demanda:
—Et vous, qui dites-vous que je suis?
Pierre lui répondit:
—Tu es le Messie!

30 Il leur ordonna de ne le dire à personne.

31 Et il commença à leur enseigner que le Fils de l’homme devait beaucoup souffrir, être rejeté par les responsables du peuple, les chefs des prêtres et les spécialistes de la Loi; il devait être mis à mort et ressusciter trois jours après.

32 Il leur dit tout cela très clairement.
Alors Pierre le prit à part et se mit à lui faire des reproches.

33 Mais Jésus se retourna, regarda ses disciples et reprit Pierre sévèrement:
—Arrière, «Satan»! Eloigne-toi de moi! Car tes pensées ne sont pas celles de Dieu; ce sont des pensées tout humaines.

Comment suivre Jésus

34 Là-dessus, Jésus appela la foule ainsi que ses disciples et leur dit:
—Si quelqu’un veut me suivre, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix et qu’il me suive.

35 En effet, celui qui est préoccupé de sauver sa vie la perdra; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de l’Evangile, la sauvera.

36 Si un homme parvenait à posséder le monde entier, à quoi cela lui servirait-il, s’il perd sa vie?

37 Et que peut-on donner pour racheter sa vie?

38 Si quelqu’un a honte de moi et de mes paroles au milieu des hommes de ce temps, qui sont infidèles à Dieu et qui transgressent sa Loi, le Fils de l’homme, à son tour, aura honte de lui quand il viendra dans la gloire de son Père avec les saints anges.

Psaumes 42

Comme un cerf qui soupire…

Au chef de chœur. Méditation des Qoréites.

Comme un cerf qui soupire après l’eau des ruisseaux,
de même je soupire après toi, ô mon Dieu.

J’ai soif de Dieu, du Dieu vivant!
Quand pourrai-je venir et me présenter devant Dieu?

Mes larmes sont le pain de mes jours comme de mes nuits.
Sans cesse, on me répète:
«Ton Dieu, où est-il donc?»

Avec quelle émotion je me souviens du temps
où, avec le cortège, je m’avançais,
en marchant à sa tête vers le temple de Dieu,
au milieu de la joie et des cris de reconnaissance
de tout un peuple en fête.

Pourquoi donc, ô mon âme, es-tu si abattue et gémis-tu sur moi?
Mets ton espoir en Dieu! je le louerai encore, car il est mon Sauveur.

Mon Dieu, mon âme est abattue,
voilà pourquoi, je pense à toi du pays du Jourdain,
des cimes de l’Hermon et du mont Mitséar.

Un abîme en appelle un autre: tu fais gronder tes chutes;
tous tes flots et tes lames ont déferlé sur moi.

Que, le jour, l’Eternel me montre son amour:
je passerai la nuit à chanter ses louanges
et j’adresserai ma prière au Dieu qui me fait vivre.

10 Car je veux dire à Dieu, lui qui est mon rocher:
«Pourquoi m’ignores-tu?
Pourquoi donc me faut-il vivre dans la tristesse,
pressé par l’ennemi?»

11 Mes membres sont meurtris, mes ennemis m’insultent,
sans cesse, ils me demandent: «Ton Dieu, où est-il donc?»

12 Pourquoi donc, ô mon âme, es-tu si abattue, et gémis-tu sur moi?
Mets ton espoir en Dieu! Je le louerai encore,
mon Sauveur et mon Dieu.

Proverbes 10:17

17 Celui qui tient compte des critiques qu’on lui fait est sur la voie de la vie,
mais celui qui fait fi des reproches se fourvoie.

Marc 8:29 nous raconte comment Jésus a demandé à ses disciples: «Qui dites-vous que je suis?” Il serait judicieux de se poser la même question, et même, d’aller plus loin : “Nos vies sont-elles la preuve que nous croyons vraiment que Jésus est le Messie, le Sauveur, le Fils de Dieu?” Si oui, comment pouvons-nous partager cette conviction avec le reste du monde? Si non, qu’est-ce que notre manière de vivre dit-elle sur ce que nous croyons vraiment?

Ces remarques sont issues de la PASSAGES BIBLE, publiée par Zondervan, avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Texte biblique de la Bible du Semeur
Copyright © 1999 Biblica
www.biblica.com
Demande de reproduction en cours.