Jour 59: 28 Février

O Dieu! tu es mon roi:
Ordonne la délivrance de Jacob!
Avec toi nous renversons nos ennemis,
Avec ton nom nous écrasons nos adversaires.

(Psaumes44:5-6)

Aujourd’hui : Lévitique 22:17-23:44; Marc 9:30-10:12; Psaumes 44:1-8 et Proverbes 10:19 en version La Bible du Semeur.

Lévitique 22:17-23:44

17 L’Eternel s’adressa à Moïse en ces termes:

18 —Parle à Aaron, à ses fils et à tous les Israélites, et dis-leur ce qui suit: Tout homme — Israélite ou immigré — qui offre un holocauste à l’Eternel — soit pour l’accomplissement de quelque vœu, soit comme don volontaire — 19 devra apporter, pour être agréé, une bête mâle sans défaut, un bœuf, un mouton ou un chevreau.

20 Vous n’offrirez pas un animal présentant une malformation, car votre sacrifice ne serait pas agréé.

21 De même, si un homme offre à l’Eternel un sacrifice de communion sous forme de gros ou de menu bétail pour accomplir un vœu, ou comme don volontaire, il devra présenter, s’il veut être agréé, une victime sans défaut ne présentant aucune malformation.

22 Vous n’offrirez pas à l’Eternel une bête aveugle, estropiée, mutilée ou affectée d’un ulcère, de la gale ou d’une dartre, vous ne la ferez pas brûler sur l’autel comme sacrifice consumé pour l’Eternel.

23 Si un bœuf ou un agneau a un membre trop long ou trop court, tu pourras l’offrir comme don volontaire, mais un tel animal ne serait pas agréé pour l’accomplissement d’un vœu.

24 Vous n’offrirez pas à l’Eternel un animal ayant des organes génitaux écrasés ou broyés, arrachés ou coupés; vous ne ferez pas cela quand vous serez dans votre pays.

25 Vous n’accepterez même pas de tels animaux de la part d’un étranger pour les offrir comme aliment à votre Dieu; du moment qu’ils sont mutilés ou ont une malformation, ils ne seront pas agréés de votre part.

26 L’Eternel parla à Moïse en ces termes:

27 —Quand un veau, un agneau ou un chevreau naîtra, il restera sept jours avec sa mère; à partir du huitième jour seulement, il pourra être agréé comme sacrifice consumé offert à l’Eternel.

28 Mais vous n’immolerez jamais une vache, une brebis ou une chèvre le même jour que son petit.

29 Quand vous offrirez un sacrifice de reconnaissance à l’Eternel, faites-le de manière à être agréés.

30 Il sera mangé le jour même; vous n’en laisserez rien jusqu’au lendemain matin. Je suis l’Eternel.

31 Vous obéirez à mes commandements et vous les accomplirez. Je suis l’Eternel.

32 Vous ne profanerez pas ma sainteté; ma sainteté sera respectée par les Israélites. Moi, l’Eternel, je vous rends saints,

33 moi qui vous ai fait sortir d’Egypte pour être votre Dieu. Je suis l’Eternel.

Chapitre 23

La loi sur les fêtes

1 L’Eternel s’adressa à Moïse en ces termes:

—Parle aux Israélites et dis-leur: Voici les fêtes que vous devez célébrer et qui sont mes fêtes. Pour elles, vous convoquerez le peuple pour qu’il se rassemble afin de me rendre un culte.

—Durant six jours on fera son travail, mais le septième jour est un sabbat, un jour de repos; il y aura une assemblée cultuelle et vous ne ferez aucun travail ce jour-là, c’est un sabbat en l’honneur de l’Eternel partout où vous habiterez.

Voici les autres fêtes de l’Eternel pour lesquelles vous convoquerez le peuple pour qu’il se rassemble afin de me rendre un culte aux dates fixées.

—Au soir du quatorzième jour du premier mois, à la nuit tombante, c’est la Pâque de l’Eternel;

et le quinzième jour du mois c’est la fête des pains sans levain en l’honneur de l’Eternel; pendant sept jours, vous mangerez des pains sans levain.

Vous consacrerez le premier jour de cette fête à une assemblée cultuelle; vous ne ferez aucune des tâches de votre travail habituel ce jour-là.

Pendant sept jours, vous offrirez à l’Eternel des sacrifices consumés par le feu. Le septième jour, vous convoquerez le peuple pour qu’il se rassemble afin de me rendre un culte et vous ne ferez aucune des tâches de votre travail habituel.

L’Eternel parla encore à Moïse en ces termes:

10 —Dis aux Israélites: Quand vous serez dans le pays que je vais vous donner et que vous y ferez la moisson, vous apporterez au prêtre la première gerbe de votre récolte.

11 Le lendemain du sabbat, il fera devant moi le geste de présentation avec cette gerbe pour que vous obteniez ma faveur.

12 Le jour où vous accomplirez ce geste avec la gerbe, vous m’offrirez en holocauste un agneau sans défaut, dans sa première année.

13 Vous y adjoindrez une offrande de six kilogrammes de farinepétrie à l’huile, qui, consumée par le feu pour l’Eternel, aura une odeur apaisante, et une libation d’un litre et demi de vin.

14 Avant ce jour où vous apporterez l’offrande à votre Dieu, vous ne mangerez ni pain, ni épis grillés ou grains nouveaux. C’est là une ordonnance en vigueur à perpétuité pour toutes les générations partout où vous habiterez.

15 —Vous compterez sept semaines entières à partir du lendemain du jour du repos où vous aurez apporté la gerbe destinée à m’être présentée.

16 Vous compterez cinquante jours jusqu’au lendemain du septième jour du repos et, ce jour-là, vous me présenterez une nouvelle offrande.

17 Vous apporterez, des lieux où vous habiterez, deux pains pour faire le geste de présentation avec eux, chacun d’eux sera fait de six kilogrammes de fleur de farine et sera cuit en pâte avec du levain; ils représenteront les premiers fruits de votre récolte.

18 Avec le pain vous offrirez aussi sept agneaux sans défaut, dans leur première année, un jeune taureau et deux béliers, qui me seront offerts en holocauste, accompagnés de leur offrande et de leur libation. Ce sera un sacrifice consumé par le feu, à l’odeur apaisante pour l’Eternel.

19 Vous offrirez aussi un bouc en sacrifice pour le péché et deux agneaux d’un an en sacrifice de communion.

20 Le prêtre fera avec le pain des premières récoltes le geste de présentation devant l’Eternel. Ils me seront consacrés avec les deux agneaux et reviendront au prêtre.

21 En ce même jour, vous convoquerez le peuple pour qu’il se rassemble afin de me rendre un culte. Vous ne ferez aucune tâche de votre travail habituel; c’est une ordonnance en vigueur à perpétuité et pour toutes les générations dans tous les lieux où vous habiterez.

22 Quand vous ferez la moisson dans votre pays, vous ne moissonnerez pas vos champs jusqu’au bord, et vous ne glanerez pas ce qui pourra rester de votre moisson; vous laisserez tout cela au pauvre et à l’immigré. Je suis l’Eternel votre Dieu.

23 L’Eternel s’adressa à Moïse en ces termes:

24 —Parle aux Israélites, et dis-leur: Le premier jour du septième mois sera pour vous un grand jour de repos et, pour vous rappeler à mon souvenir, de sonnerie de trompettes avec un rassemblement cultuel.

25 Vous ne ferez aucune tâche de votre travail habituel ce jour-là, et vous offrirez à l’Eternel des sacrifices consumés par le feu.

26 L’Eternel parla encore à Moïse en ces termes:

27 —Le dixième jour de ce septième mois est le Jour des expiations; ce sera un jour d’assemblée cultuelle, vous vous humilierez et vous offrirez à l’Eternel des sacrifices consumés par le feu.

28 Vous ne ferez aucun travail ce jour-là, car c’est le Jour des expiations destiné à faire l’expiation pour vous devant moi, l’Eternel votre Dieu.

29 Toute personne qui ne s’humilierait pas en ce jour-là sera exclue de son peuple.

30 Et j’en ferai moi-même disparaître celui qui fera un travail quelconque ce jour-là.

31 Vous ne ferez aucune sorte de travail. C’est une ordonnance en vigueur à perpétuité pour toutes les générations dans tous les lieux où vous habiterez.

32 Ce sera pour vous un grand jour de repos, au cours duquel vous vous humilierez. Dès le soir du neuvième jour du mois jusqu’au lendemain soir, vous observerez ce repos.

33 L’Eternel s’adressa à Moïse en ces termes:

34 —Parle aux Israélites, et dis-leur: Le quinzième jour de ce septième mois, aura lieu la fête des Cabanes; on la célébrera durant sept jours en l’honneur de l’Eternel.

35 Le premier jour, il y aura une assemblée cultuelle; vous ne ferez aucune tâche de votre travail habituel ce jour-là.

36 Pendant sept jours, vous offrirez à l’Eternel des sacrifices consumés par le feu. Le huitième jour, vous aurez encore une assemblée cultuelle et vous m’offrirez des sacrifices consumés par le feu. C’est un jour de fête cultuelle; vous ne ferez aucune tâche de votre travail habituel ce jour-là.

37 Telles sont les fêtes à célébrer en l’honneur de l’Eternel, et pour lesquelles vous convoquerez le peuple pour qu’il se rassemble afin de me rendre un culte. Il m’offrira à moi, l’Eternel, en sacrifices consumés par le feu, les holocaustes et les offrandes, les sacrifices et les libations, requis pour chaque jour.

38 Ils viendront s’ajouter à ceux que vous offrirez lors de mes sabbats, à vos dons, aux sacrifices offerts pour accomplir un vœu ou volontairement.

39 Le quinzième jour du septième mois quand vous aurez récolté tous les produits de vos terres, vous célébrerez une fête en l’honneur de l’Eternel pendant sept jours. Le premier et le huitième jour seront des jours de repos.

40 Le premier jour, vous prendrez de beaux fruits de vos arbres, des branches de palmiers, des rameaux d’arbres touffus et de saules des rivières. Pendant sept jours, vous vous réjouirez devant moi, l’Eternel votre Dieu.

41 Vous célébrerez cette fête en l’honneur de l’Eternel sept jours par an. C’est une ordonnance en vigueur à perpétuité, pour toutes les générations: vous la célébrerez le septième mois.

42 Vous habiterez pendant sept jours dans des cabanes; tous ceux qui seront nés en Israël logeront dans des cabanes

43 pour que vos descendants sachent que j’ai fait habiter les Israélites sous des tentes lorsque je les ai fait sortir d’Egypte. Je suis l’Eternel votre Dieu.

44 C’est ainsi que Moïse transmit aux Israélites les instructions concernant les fêtes de l’Eternel.

Marc 9:30-10:12

Nouvelle annonce de la mort et de la résurrection de Jésus

30 En partant de là, ils traversèrent la Galilée, mais Jésus ne voulait pas qu’on le sache.

31 Car il se consacrait à l’enseignement de ses disciples. Il leur disait:
—Le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes; ils le feront mourir mais, trois jours après sa mort, il ressuscitera.

32 Eux, cependant, ne comprenaient pas ces paroles et ils avaient peur de lui demander des explications.

L’accueil des «petits»

33 Ils arrivèrent à Capernaüm. Quand ils furent rentrés à la maison, Jésus leur demanda:
—De quoi avez-vous discuté en route?

34 Mais ils se taisaient car, durant le trajet, ils avaient discuté pour savoir lequel d’entre eux était le plus grand.

35 Jésus s’assit, appela les Douze et leur dit:
—Si quelqu’un désire être le premier, qu’il se fasse le dernier de tous, et le serviteur de tous.

36 Puis il prit un petit enfant par la main, le plaça au milieu d’eux et, après l’avoir serré dans ses bras, il leur dit:

37 —Si quelqu’un accueille, en mon nom, un enfant comme celui-ci, il m’accueille moi-même. Et celui qui m’accueille, ce n’est pas moi seulement qu’il accueille, mais aussi celui qui m’a envoyé.

38 Jean lui dit:
—Maître, nous avons vu quelqu’un qui chassait les démons en ton nom. Nous lui avons dit de ne plus le faire parce qu’il ne nous suit pas.

39 —Ne l’en empêchez pas, répondit Jésus, car personne ne peut accomplir un miracle en mon nom et, aussitôt après, dire du mal de moi.

40 Celui qui n’est pas contre nous est pour nous.

41 Et même, si quelqu’un vous donne à boire en mon nom, ne serait-ce qu’un verre d’eau, parce que vous appartenez au Christ, vraiment, je vous l’assure, il ne perdra pas sa récompense.

42 —Mais si quelqu’un devait faire tomber dans le péché l’un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait bien mieux pour lui qu’on lui attache au cou une de ces pierres de meule que font tourner les ânes et qu’on le jette dans le lac.

43 Si ta main te fait tomber dans le péché, coupe-la; car il vaut mieux pour toi entrer dans la vie avec une seule main que de garder les deux mains et d’être jeté en enfer dans le feu qui ne s’éteint jamais.

45 Si ton pied te fait tomber dans le péché, coupe-le; car il vaut mieux pour toi entrer dans la vie avec un seul pied que de garder les deux pieds et d’être jeté en enfer.

47 Si c’est ton œil qui te fait tomber dans le péché, jette-le au loin; car il vaut mieux pour toi entrer avec un seul œil dans le royaume de Dieu que de garder les deux yeux et d’être jeté en enfer, 48 où le ver rongeur ne meurt point et où le feu ne s’éteint jamais.

49 En effet, chacun doit être salé de feu.

50 Le sel est utile, mais s’il perd son goût, avec quoi lui rendrez-vous sa saveur? Ayez du sel en vous-mêmes et vivez en paix entre vous.

Chapitre 10

Controverse sur le divorce

1 Jésus partit de là pour se rendre dans la partie de la Judée située de l’autre côté du Jourdain. De nouveau, les foules se rassemblèrent autour de lui et, selon son habitude, il se mit à les enseigner.

Des pharisiens s’approchèrent et lui posèrent une question:
—Un homme a-t-il le droit de divorcer d’avec sa femme?
Ils voulaient par là lui tendre un piège.

Il leur répondit:
—Quel commandement Moïse vous a-t-il donné?

—Moïse, lui dirent-ils, a permis de divorcer d’avec sa femme, à condition de lui donner un certificat de divorce.

Jésus leur répondit:
—C’est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse a écrit ce commandement pour vous.

Mais, au commencement de la création, Dieu a créé l’être humain homme et femme.

C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère pour s’attacher à sa femme et les deux ne feront plus qu’un. Ainsi, ils ne sont plus deux, ils font un.

Que l’homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni.

10 De retour à la maison, les disciples l’interrogèrent à nouveau sur ce sujet.

11 Il leur dit:
—Celui qui divorce et se remarie commet un adultère à l’égard de sa première femme.

12 Et si une femme divorce et se remarie, elle commet un adultère.

Psaumes 44:1-8

Rejetés par l’Eternel

Au chef de chœur. Méditation des Qoréites.

O Dieu, nous l’avons entendu de nos propres oreilles,
nos pères nous ont raconté
tout ce que tu as accompli
de leur temps, autrefois.

Par ta puissance, tu as dépossédé des peuples pour établir nos pères;
et tu as frappé des nations pour donner à nos pères assez de place.

Ce n’est pas grâce à leur épée qu’ils ont occupé cette terre,
ni par leur propre force qu’ils ont remporté la victoire:
non, c’est ta force et ta puissance,
c’est ta faveur et ta grande bonté qui leur ont assuré ces biens.

C’est toi, ô Dieu, qui es mon roi
et qui décides le salut de Jacob.

Oui, avec toi nous repoussons nos ennemis,
et grâce à toi nous piétinons nos adversaires.

Je ne compte pas sur mon arc,
mon épée ne me sauve pas,

c’est toi, ô Dieu, qui nous délivres de tous nos ennemis
et qui couvres de honte nos adversaires.

Proverbes 10:19

19 Celui qui parle beaucoup ne saurait éviter de pécher,
mais l’homme avisé met un frein à ses lèvres.

Prière:  S’il-te-plaît, Seigneur, aide-moi à être une personne du royaume, une personne de prière et une personne de ta Parole. Aide-moi à savoir ce que cela représente de servir les autres en Ton nom et pour Ta gloire. Je désire un changement irréversible dans ma vie. Je t’invite à venir aujourd’hui et chaque jour Seigneur. Apprends-moi ta Parole et inscris la au plus profond de ma vie. Amen.

Cette prière est issue de la PASSAGES BIBLE, publiée par Zondervan, avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Texte biblique de la Bible du Semeur
Copyright © 1999 Biblica
www.biblica.com
Demande de reproduction en cours.