Jour 33: 2 Février

Oui, l’Eternel est ma lumière et mon Sauveur:
de qui aurais-je crainte?
L’Eternel protège ma vie: de qui aurais-je peur?
(Psaumes 27.1)

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Aujourd’hui : Exode 15:19-17:7; Matthieu 22:1-33; Psaumes 27:1-7 et Proverbes 6:20-26 en version La Bible du Semeur.

Exode 15:19-17:7

19 Car les chevaux du pharaon avec ses chars et ceux qui les montaient se sont engagés dans la mer, et l’Eternel sur eux a fait refluer l’eau, tandis que les Israélites ont traversé la mer à sec.

20 Miryam, la prophétesse, sœur d’Aaron, prit le tambourin, et toutes les femmes la suivirent en dansant et en jouant des tambourins.

21 Miryam entonna, en réponse aux Israélites:
Chantez pour l’Eternel:
il a fait éclater sa gloire,
il a culbuté dans la mer
le cheval et son cavalier.

A Mara: le peuple se désaltère

22 Sur ordre de Moïse, Israël quitta la mer des Roseaux et prit la direction du désert de Chour. Ils marchèrent pendant trois jours dans le désert sans trouver de point d’eau.

23 Ils arrivèrent à Mara où il y avait de l’eau, mais ils ne purent pas en boire parce qu’elle était amère — d’où le nom de Mara (Amertume).

24 Alors le peuple se plaignit de Moïse en disant:
—Qu’allons-nous boire?

25 Moïse implora l’Eternel, qui lui indiqua un bois d’une certaine espèce qu’il jeta dans l’eau, et l’eau devint potable.
C’est à cet endroit que l’Eternel donna au peuple des préceptes et un code de droit; là aussi il le mit à l’épreuve.

26 Il leur dit:
—Si vous écoutez attentivement l’Eternel votre Dieu, et si vous faites ce qui est droit à ses yeux, si vous êtes attentifs à ses commandements et si vous obéissez à toutes ses lois, je ne vous infligerai aucune des maladies dont j’ai frappé les Egyptiens; car je suis l’Eternel qui vous apporte la guérison.

27 Ensuite, les Israélites arrivèrent à Elim où il y avait douze sources d’eau et soixante-dix palmiers. Ils campèrent là près de l’eau.

Chapitre 16

Dans le désert de Sin: les cailles et la manne

1 Toute la communauté des Israélites quitta Elim et, le quinzième jour du second mois qui suivit leur sortie d’Egypte, les Israélites arrivèrent au désert de Sin, qui s’étend entre Elim et le Sinaï.

Là, dans le désert, toute l’assemblée des Israélites se plaignit de Moïse et d’Aaron.

Ils leur dirent:
—Ah! pourquoi l’Eternel ne nous a-t-il pas fait mourir en Egypte où nous étions installés devant des marmites pleines de viande et où nous mangions du pain à satiété? Tandis qu’à présent, vous nous avez fait venir dans ce désert pour y faire mourir de faim toute cette multitude.

Alors l’Eternel dit à Moïse:
—Regarde, je vais faire pleuvoir du ciel sur vous du pain; le peuple sortira et en ramassera chaque jour la ration nécessaire. Je le mettrai à l’épreuve de la sorte et je verrai s’il se conforme ou non à mes instructions.

Le sixième jour, il y en aura deux fois plus que les autres jours à ramasser et à apprêter.

Moïse et Aaron dirent à tous les Israélites:
—Ce soir vous saurez que c’est l’Eternel qui vous a fait sortir d’Egypte,

et demain matin, vous verrez se manifester la gloire de l’Eternel, car il vous a entendu vous plaindre de lui, l’Eternel. Car qui sommes-nous, pour que vous vous plaigniez de nous?

Oui, dit-il, vous le saurez ce soir, quand l’Eternel vous donnera de la viande à manger, et demain lorsqu’il vous donnera du pain à satiété; car l’Eternel a entendu les plaintes que vous avez formulées contre lui. Nous, que sommes-nous? Ce n’est pas de nous que vous vous êtes plaints, mais de l’Eternel.

Puis Moïse dit à Aaron:
—Ordonne à toute l’assemblée des Israélites de se présenter devant l’Eternel car il a entendu leurs plaintes.

10 Pendant qu’Aaron parlait à toute l’assemblée des Israélites, ceux-ci se tournèrent du côté du désert, et voilà que la gloire de l’Eternel apparut dans la nuée.

11 L’Eternel s’adressa à Moïse et lui dit:

12 —J’ai entendu les plaintes des Israélites. Dis-leur donc: «Ce soir, avant qu’il fasse nuit, vous mangerez de la viande, et demain matin vous vous rassasierez de pain, et vous saurez que je suis l’Eternel votre Dieu.»

13 En effet, le soir même, des cailles vinrent s’abattre sur le campement qui en fut recouvert; et le lendemain matin, il y avait une couche de rosée tout autour du camp.

14 Lorsque cette rosée se fut dissipée, on aperçut par terre, sur le sol du désert, un mince dépôt granuleux, fin comme du givre, qui restait.

15 En voyant cela, les Israélites se demandèrent les uns aux autres:
—Qu’est-ce que c’est? car ils ne savaient pas ce que c’était.
Moïse leur dit:
—C’est le pain que l’Eternel vous donne à manger.

16 Voici ce qu’il a ordonné à ce sujet: Que chacun de vous en ramasse autant qu’il est nécessaire à sa nourriture, soit environ quatre litres par personne. Chacun en prendra pour le nombre de ceux qui sont dans sa tente.

17 Les Israélites agirent ainsi: ils en ramassèrent les uns plus, les autres moins.

18 Lorsqu’ils mesurèrent leur récolte, celui qui en avait ramassé beaucoup n’avait rien de trop, et celui qui en avait pris moins, n’en manquait pas; chacun en avait ramassé ce qu’il lui fallait pour manger.

19 Moïse leur recommanda:
—Que personne n’en garde jusqu’à demain matin.

20 Mais certains ne lui obéirent pas et en gardèrent pour le lendemain; il s’y mit des vers et cela sentait mauvais. Alors Moïse se fâcha contre ces gens.

21 Tous les matins, ils ramassaient donc la manne, chacun la ration nécessaire à sa nourriture. Quand le soleil devenait chaud, elle fondait.

Le jour du repos

22 Le sixième jour, ils en ramassèrent une quantité double, c’est-à-dire environ huit litres par personne au lieu de quatre. Les chefs de la communauté vinrent en informer Moïse,

23 qui leur dit:
—C’est bien ce que l’Eternel a ordonné. Demain, c’est un jour de repos, le sabbat qui est consacré à l’Eternel. Ce que vous avez à cuire au four, cuisez-le aujourd’hui; ce que vous avez à faire bouillir, faites-le bouillir aujourd’hui; et tout ce qui est en plus, mettez-le en réserve pour demain.

24 Ils mirent donc le reste en réserve jusqu’au lendemain, comme Moïse l’avait ordonné, et il n’y eut ni mauvaise odeur ni vers.

25 Moïse leur dit alors:
—Mangez aujourd’hui ce que vous avez mis en réserve, car c’est le jour du repos en l’honneur de l’Eternel; aujourd’hui vous ne trouverez pas de manne dehors.

26 Pendant six jours vous en ramasserez; mais le septième jour, le jour du sabbat, il n’y en aura pas.

27 Cependant, le septième jour, il y eut des gens qui sortirent pour faire leur provision, mais ils ne trouvèrent rien.

28 Alors l’Eternel dit à Moïse:
—Jusqu’à quand refuserez-vous d’obéir à mes commandements et à mes lois?

29 Considérez donc que si l’Eternel vous a donné le jour du repos, il vous donne aussi, le sixième jour, de la nourriture pour deux jours! Le septième jour, que chacun reste donc dans sa tente et que personne ne sorte de chez lui.

30 Ainsi le peuple se reposa le septième jour.

31 Les Israélites donnèrent à cette nourriture le nom de manne (Qu’est-ce que c’est?). Elle ressemblait à des grains de coriandre blanche, et elle avait un goût de beignet au miel.

32 Moïse dit:
—Voici ce que l’Eternel a ordonné: Prenez environ quatre litres de cette manne et conservez-les pour les générations futures, pour qu’elles voient l’aliment dont je vous ai nourri au désert, après vous avoir fait sortir d’Egypte.

33 Moïse dit donc à Aaron:
—Prends un récipient et mets-y environ quatre litres de manne, puis dépose-le devant l’Eternel afin de le conserver pour les générations futures.

34 Comme l’Eternel l’avait ordonné à Moïse, Aaron le déposa comme souvenir devant le coffre de l’*acte de l’alliance.

35 Les Israélites mangèrent de la manne pendant quarante ans, jusqu’à leur arrivée dans un pays habité, aux confins du pays de Canaan.

36 (La mesure utilisée, environ quatre litres, correspondait à un dixième de la mesure habituelle.)

Chapitre 17

A Rephidim: l’eau jaillit d’un rocher

1 Toute l’assemblée des Israélites s’éloigna étape par étape du désert de Sin selon les directives de l’Eternel. Ils campèrent à Rephidim où ils ne trouvèrent pas d’eau à boire.

Alors le peuple prit Moïse à partie en lui disant:
—Donne-nous de l’eau à boire!
Moïse leur répondit:
—Pourquoi me prenez-vous à partie? Pourquoi voulez-vous forcer la main à l’Eternel?

Pressé par la soif, le peuple se plaignit de Moïse et dit:
—Pourquoi nous as-tu fait quitter l’Egypte? Est-ce pour nous faire mourir de soif ici, nous, nos enfants et nos troupeaux?

Moïse cria à l’Eternel en disant:
—Que puis-je faire pour ce peuple? Ils sont sur le point de me tuer à coups de pierres!

L’Eternel dit à Moïse:
—Passe devant le peuple et emmène avec toi quelques responsables d’Israël. Prends à la main le bâton avec lequel tu as frappé le Nil et va!

Quant à moi, je vais me tenir là devant toi sur un rocher du mont Horeb; tu frapperas le rocher, de l’eau en jaillira et le peuple pourra boire.
Moïse fit ainsi en présence des responsables d’Israël.

Il appela ce lieu Massa et Meriba (Epreuve et Querelle), parce que les Israélites l’avaient pris à partie et parce qu’ils avaient voulu forcer la main à l’Eternel en disant: «L’Eternel est-il oui ou non au milieu de nous?»

Matthieu 22:1-33

La parabole des invités

1 Jésus leur parla de nouveau au moyen de paraboles. Il leur dit: Il en est du royaume des cieux comme d’un roi qui célèbre les noces de son fils. Il envoie ses serviteurs convier les invités aux noces. Mais ceux-ci refusent de venirAlors il envoie d’autres serviteurs pour insister de sa part auprès des invités: «Portez-leur ce message: J’ai préparé mon banquet, j’ai fait tuer mes jeunes taureaux et mes plus belles bêtes, et tout est prêt. Venez donc aux noces.»

5 Mais les invités restent indifférents, et s’en vont, l’un à son champ, l’autre à ses affaires. Les autres s’emparent des serviteurs, les maltraitent et les tuent. Alors le roi se met en colère. Il envoie ses troupes exterminer ces assassins et mettre le feu à leur ville.

Ensuite, il dit à ses serviteurs: «Le repas de noces est prêt, mais les invités n’en étaient pas dignes. Allez donc aux carrefours des chemins et invitez au festin tous ceux que vous trouverez.»

10 Alors les serviteurs s’en vont par les routes et rassemblent tous ceux qu’ils rencontrent, méchants et bons, de sorte que la salle des noces se remplit de monde. 11 Le roi entre pour voir l’assistance. Il aperçoit là un homme qui n’a pas d’habit de noces. 12 «Mon ami, lui demande-t-il, comment as-tu pu entrer ici sans être habillé comme il convient pour un mariage?» L’autre ne trouve rien à répondre.

13 Alors le roi dit aux serviteurs: «Prenez-le et jetez-le, pieds et poings liés, dans les ténèbres du dehors où il y a des pleurs et d’amers regrets.» 14 Car, beaucoup sont invités, mais ceux qui sont élus sont peu nombreux.

Controverse sur l’impôt dû à César

15 Alors les pharisiens s’éloignèrent et discutèrent entre eux pour trouver une question à poser à Jésus, afin de le prendre au piège par ses propres paroles.

16 Ils lui envoyèrent donc quelques-uns de leurs disciples accompagnés de gens du parti d’Hérode. Ces émissaires lui dirent: —Maître, nous savons que tu dis la vérité et que tu enseignes en toute vérité comment Dieu nous demande de vivre. Tu ne te laisses influencer par personne, car tu ne regardes pas à la position sociale des gens. 17 Dis-nous donc ce que tu penses de ceci: A-t-on, oui ou non, le droit de payer des impôts à César?

18 Mais Jésus, connaissant leurs mauvaises intentions, leur répondit: Hypocrites! Pourquoi me tendez-vous un piège? 19 Montrez-moi une pièce qui sert à payer cet impôt.

Ils lui présentèrent une pièce d’argent. 20 Alors il leur demanda: Cette effigie et cette inscription, de qui sont-elles?

21 —De César.  Jésus leur dit alors: Rendez donc à César ce qui revient à César, et à Dieu ce qui revient à Dieu.

22 En entendant cette réponse, ils en restèrent tout déconcertés. Ils le laissèrent donc et se retirèrent.

Controverse sur la résurrection

23 Ce même jour, des sadducéens vinrent le trouver. Ils prétendent que les morts ne ressuscitent pas. Ils lui posèrent la question suivante: 24 —Maître, Moïse a donné cet ordre: Si quelqu’un meurt sans avoir d’enfant, son frère devra épouser sa veuve, pour donner une descendance au défunt.

25 Or, il y avait parmi nous sept frères. L’aîné s’est marié, et il est mort sans avoir de descendant. Il a donc laissé sa veuve à son frère. 26 Il est arrivé la même chose au deuxième frère, puis au troisième, et ainsi de suite jusqu’au septième. 27 En fin de compte, la femme est décédée elle aussi. 28 A la résurrection, duquel des sept frères sera-t-elle la femme? Car ils l’ont tous eue pour épouse.

29 Jésus leur répondit: Vous êtes dans l’erreur, parce que vous ne connaissez pas les Ecritures, ni quelle est la puissance de Dieu. 30 En effet, une fois ressuscités, les hommes et les femmes ne se marieront plus; ils vivront comme les anges qui sont dans le ciel. 31 Quant à la résurrection des morts, n’avez-vous donc jamais lu ce que Dieu vous a déclaré: 32 Je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob? Dieu n’est pas le Dieu des morts, mais le Dieu des vivants.

33 Les foules qui entendaient ses réponses étaient profondément impressionnées par son enseignement.

Psaumes 27:1-7

En sécurité auprès de Dieu

De David.
Oui, l’Eternel est ma lumière et mon Sauveur:
de qui aurais-je crainte?
L’Eternel protège ma vie:
de qui aurais-je peur?

Que des méchants s’avancent contre moi,
voulant me déchirer,
ce sont mes ennemis, mes oppresseurs,
qui perdent pied et tombent.

Qu’une armée vienne m’assiéger,
mon cœur reste sans crainte.
Que l’on me déclare la guerre,
je suis plein d’assurance.

J’ai présenté à l’Eternel un seul souhait, mais qui me tient vraiment à cœur:
je voudrais habiter dans la maison de l’Eternel tous les jours de ma vie
afin d’admirer l’Eternel dans sa beauté,
et de chercher à le connaître dans sa demeure.

Car il me cache sous sa tente dans les jours du malheur.
Au secret de son *abernacle, il me tient abrité;
sur un rocher, il me met hors d’atteinte.

Dès à présent, je peux lever la tête pour dominer mes ennemis autour de moi.
J’offrirai dans son tabernacle des sacrifices avec des cris de joie,
je célébrerai l’Eternel par le chant et les instruments.

O Eternel, écoute mon appel car je t’invoque.
Accorde-moi la grâce de me répondre.

Proverbes 6:20-26

Comment fuir l’immoralité

20 Mon fils, reste attaché aux préceptes de ton père,
et ne rejette pas l’enseignement de ta mère!

21 Serre-les constamment dans ton cœur,
attache-les comme un collier à ton cou!

22 Ils te guideront quand tu voyageras,
ils veilleront sur toi durant ton sommeil
et s’entretiendront avec toi à ton réveil.

23 Car le précepte est une lampe, et l’enseignement une lumière.
Les avertissements et les reproches sont le chemin vers la vie.

24 Ils te préserveront de la femme immorale
et te mettront en garde contre les paroles enjôleuses d’une inconnue.

25 Ne la convoite pas dans ton cœur à cause de sa beauté,
ne te laisse pas séduire par ses œillades!

26 Car, à cause d’une femme débauchée,
on peut être réduit à un morceau de pain,
et la femme adultère met en péril une vie précieuse.

Prière:  Seigneur, je suis encouragé par le Psaume 27 d’aujourd’hui.. Tu m’as invité à persévérer et à vivre cette vie de foi à laquelle je suis appelé. Tu vas plus loin chaque jour dans mon cœur et tu me restaure. Tu es le rempart de ma vie ! Que vais-je craindre ? Je ne crains personne. Je ne crains que Toi. crains. Toi seul es digne de mon culte, de ma louange, de chaque souffle que je prends. S’il te plaît dirige aujourd’hui ma vie qui a pour but de te glorifier, toi, mon roi. Amen.

Cette prière est issue de la PASSAGES BIBLE, publiée par Zondervan, avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Texte biblique de la Bible du Semeur
Copyright © 1999 Biblica
www.biblica.com
Demande de reproduction en cours.