Jour 329 : 25 Novembre

Enseigne-moi le bon sens et l’intelligence!
Car je crois à tes commandements.
( Psaumes 119:66)

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Aujourd’hui : Daniel 1:1-2:23 ; 1 Pierre 3:8-4:6 ; Psaumes 119:65-80 et Proverbes 28:14 en version Nouvelle Edition de Genève.

Le livre de Daniel est un livre précieux dans l’Ancien Testament, à la fois pour sa narration historique et pour le fait qu’il a été exploité pendant des millénaires pour l’étude de la fin des temps, l’étude de l’eschatologie.

Daniel était un contemporain d’Ezéchiel qui a été déporté en exil quand Jérusalem est tombée aux mains de Babylone en 597 avant Jésus-Christ. Il a reçu de manière évidente la faveur de Dieu. Jeune homme talentueux, il est devenu un conseiller, une autorité dans le royaume babylonien de Nebuchanetsar et au-delà.

La première moitié du livre se présente sous forme narrative et retrace la vie de Daniel. La plupart des belles et riches histoires de la Bible se trouvent dans ces six chapitres. Ils démontrent la foi en Dieu et les manifestations de Dieu, même pendant l’exil. L’histoire de Schadrac, Meschac et Abednego lancés dans la fournaise ardente, l’histoire de Daniel dans la cage au lion se trouvent dans la première partie du livre de Daniel.

La deuxième partie verse dans les visions que Daniel a eues, des visions prophétiques de 4 grands empires mondiaux. Il semble que la première partie donne du crédit à la seconde partie. Cela fonctionne de la même manière dans notre monde d’aujourd’hui. Si quelqu’un arrive avec quelque chose d’extraordinaire ou de surnaturel, notre première réaction est de dire qu’il est cinglé, fou. Mais s’il vient avec une certaine connaissance de son sujet ou un niveau certain de crédibilité dans sa vie, tout à coup l’équilibre bascule en sa faveur et nous sommes alors enclins à écouter et à considérer sérieusement ce qu’il a à nous dire.

Ainsi, Daniel, bien que vivant en exil, est un homme qui assume de grandes responsabilités et qui a une très grande autorité dans le royaume. Ensuite, Dieu se manifeste et commence à lui donner des visions. C’est dans ces visions que ces 4 grands empires mondiaux sont décrits. Daniel n’était pas un prophète pour ou contre Israël. Les visions qu’il avait, bien que ce soit dans le contexte d’Israël, lui-même étant un garçon juif, ne visaient pas le peuple juif en particulier.

Si l’eschatologie, l’étude de la fin, vous intéresse ou que vous étudiez, alors le livre de Daniel est une des pièces centrales de votre étude. Mais, que l’étude de la fin des temps soit votre passion ou non, le livre de Daniel est d’une grande richesse sur la fidélité de Dieu et il est d’une grande beauté dans sa construction et sa narration.

Daniel 1-2:23

Daniel et ses compagnons à Babylone

1 La troisième année du règne de Jojakim, roi de Juda, Nebucadnetsar, roi de Babylone, marcha contre Jérusalem, et l’assiégea. Le Seigneur livra entre ses mains Jojakim, roi de Juda, et une partie des ustensiles de la maison de Dieu. Nebucadnetsar emporta les ustensiles au pays de Schinear, dans la maison de son dieu, il les mit dans la maison du trésor de son dieu.
Le roi donna l’ordre à Aschpenaz, chef de ses eunuques, d’amener quelques-uns des enfants d’Israël de race royale ou de famille noble, de jeunes garçons sans défaut corporel, beaux de figure, doués de sagesse, d’intelligence et d’instruction, capables de servir dans le palais du roi, et à qui l’on enseignerait les lettres et la langue des Chaldéens. Le roi leur assigna pour chaque jour une portion des mets de sa table et du vin dont il buvait, voulant les élever pendant trois années, au bout desquelles ils seraient au service du roi.
Il y avait parmi eux, d’entre les enfants de Juda, Daniel, Hanania, Mischaël et Azaria. Le chef des eunuques leur donna des noms, à Daniel celui de Beltschatsar, à Hanania celui de Schadrac, à Mischaël celui de Méschac, et à Azaria celui d’Abed-Nego.
Daniel résolut de ne pas se souiller par les mets du roi et par le vin dont le roi buvait, et il pria le chef des eunuques de ne pas l’obliger à se souiller. Dieu fit trouver à Daniel faveur et grâce devant le chef des eunuques. 10 Le chef des eunuques dit à Daniel: Je crains mon seigneur le roi, qui a fixé ce que vous devez manger et boire; car pourquoi verrait-il votre visage plus abattu que celui des jeunes gens de votre âge? Vous exposeriez ma tête auprès du roi.
11 Alors Daniel dit à l’intendant à qui le chef des eunuques avait remis la surveillance de Daniel, de Hanania, de Mischaël et d’Azaria: 12 Eprouve tes serviteurs pendant dix jours, et qu’on nous donne des légumes à manger et de l’eau à boire; 13 tu regarderas ensuite notre visage et celui des jeunes gens qui mangent les mets du roi, et tu agiras avec tes serviteurs d’après ce que tu auras vu. 14 Il leur accorda ce qu’ils demandaient, et les éprouva pendant dix jours.
15 Au bout de dix jours, ils avaient meilleur visage et plus d’embonpoint que tous les jeunes gens qui mangeaient les mets du roi. 16 L’intendant emportait les mets et le vin qui leur étaient destinés, et il leur donnait des légumes.
17 Dieu accorda à ces quatre jeunes gens de la science, de l’intelligence dans toutes les lettres, et de la sagesse; et Daniel expliquait toutes les visions et tous les songes.
18 Au terme fixé par le roi pour qu’on les lui amène, le chef des eunuques les présenta à Nebucadnetsar. 19 Le roi s’entretint avec eux; et, parmi tous ces jeunes gens, il ne s’en trouva aucun comme Daniel, Hanania, Mischaël et Azaria. Ils furent donc admis au service du roi. 20 Sur tous les objets qui réclamaient de la sagesse et de l’intelligence, et sur lesquels le roi les interrogeait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et astrologues qui étaient dans tout son royaume.
21 Ainsi fut Daniel jusqu’à la première année du roi Cyrus.

Chapitre 2

Le songe de Nebucadnetsar expliqué par Daniel

1 La seconde année du règne de Nebucadnetsar, Nebucadnetsar eut des songes. Il avait l’esprit agité, et ne pouvait dormir. Le roi fit appeler les magiciens, les astrologues, les enchanteurs et les Chaldéens, pour qu’ils lui disent ses songes. Ils vinrent, et se présentèrent devant le roi. Le roi leur dit: J’ai eu un songe; mon esprit est agité, et je voudrais connaître ce songe.
Les Chaldéens répondirent au roi en langue araméenne: O roi, vis éternellement! dis le songe à tes serviteurs, et nous en donnerons l’explication.
Le roi reprit la parole et dit aux Chaldéens: La chose m’a échappé; si vous ne me faites connaître le songe et son explication, vous serez mis en pièces, et vos maisons seront réduites en un tas d’immondices. Mais si vous me dites le songe et son explication, vous recevrez de moi des dons et des présents, et de grands honneurs. C’est pourquoi dites-moi le songe et son explication.
Ils répondirent pour la seconde fois: Que le roi dise le songe à ses serviteurs, et nous en donnerons l’explication.
Le roi reprit la parole et dit: Je m’aperçois, en vérité, que vous voulez gagner du temps, parce que vous voyez que la chose m’a échappé. Si donc vous ne me faites pas connaître le songe, la même sentence vous enveloppera tous; vous voulez vous préparer à me dire des mensonges et des faussetés, en attendant que les temps soient changés. C’est pourquoi dites-moi le songe, et je saurai si vous êtes capables de m’en donner l’explication.
10 Les Chaldéens répondirent au roi: Il n’est personne sur la terre qui puisse dire ce que demande le roi; aussi jamais roi, quelque grand et puissant qu’il ait été, n’a exigé une pareille chose d’aucun magicien, astrologue ou Chaldéen. 11 Ce que le roi demande est difficile; il n’y a personne qui puisse le dire au roi, excepté les dieux, dont la demeure n’est pas parmi les hommes.
12 Là-dessus le roi se mit en colère, et s’irrita violemment. Il ordonna qu’on fasse périr tous les sages de Babylone. 13 La sentence fut publiée, les sages allaient être mis à mort, et l’on cherchait Daniel et ses compagnons pour les faire périr.
14 Alors Daniel s’adressa d’une manière prudente et sensée à Arjoc, chef des gardes du roi, qui était sorti pour mettre à mort les sages de Babylone. 15 Il prit la parole et dit à Arjoc, commandant du roi: Pourquoi la sentence du roi est-elle si sévère? Arjoc exposa la chose à Daniel. 16 Et Daniel se rendit vers le roi, et le pria de lui accorder du temps pour donner au roi l’explication.
17 Ensuite Daniel alla dans sa maison, et il instruisit de cette affaire Hanania, Mischaël et Azaria, ses compagnons, 18 les engageant à implorer la miséricorde du Dieu des cieux, afin qu’on ne fasse pas périr Daniel et ses compagnons avec le reste des sages de Babylone. 19 Alors le secret fut révélé à Daniel dans une vision pendant la nuit. Et Daniel bénit le Dieu des cieux. 20 Daniel prit la parole et dit:
Béni soit le nom de Dieu, d’éternité en éternité! A lui appartiennent la sagesse et la force.
21 C’est lui qui change les temps et les circonstances, qui renverse et qui établit les rois, qui donne la sagesse aux sages et la science à ceux qui ont de l’intelligence.
22 Il révèle ce qui est profond et caché, il connaît ce qui est dans les ténèbres, et la lumière demeure avec lui.
23 Dieu de mes pères, je te glorifie et je te loue de ce que tu m’as donné la sagesse et la force, et de ce que tu m’as fait connaître ce que nous t’avons demandé, de ce que tu nous as révélé le secret du roi.

1 Pierre 3:8-4:6

Enfin, soyez tous animés des mêmes pensées et des mêmes sentiments, pleins d’amour fraternel, de compassion, d’humilité. Ne rendez point mal pour mal, ou injure pour injure; bénissez, au contraire, car c’est à cela que vous avez été appelés, afin d’hériter la bénédiction.

10 Si quelqu’un, en effet, veut aimer la vie
Et voir des jours heureux,
Qu’il préserve sa langue du mal
Et ses lèvres des paroles trompeuses,
11 Qu’il s’éloigne du mal et fasse le bien,
Qu’il recherche la paix et la poursuive;
12 Car les yeux du Seigneur sont sur les justes
Et ses oreilles sont attentives à leur prière,
Mais la face du Seigneur est contre ceux qui font le mal.

13 Et qui vous maltraitera, si vous êtes zélés pour le bien? 14 D’ailleurs, même si vous souffriez pour la justice, vous seriez heureux. N’ayez d’eux aucune crainte, et ne soyez pas troublés; 15 Mais sanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l’espérance qui est en vous, 16 et ayant une bonne conscience, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ceux qui décrient votre bonne conduite en Christ soient couverts de confusion. 17 Car il vaut mieux souffrir, si telle est la volonté de Dieu, en faisant le bien qu’en faisant le mal.

L’exemple de Christ dans ses souffrances

18 Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu; il a été mis à mort quant à la chair, et rendu vivant quant à l’Esprit, 19 dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison, 20 qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l’arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c’est-à-dire huit, furent sauvées à travers l’eau. 21 Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ; 22 il est à la droite de Dieu, depuis qu’il est allé au ciel, et que les anges, les autorités et les puissances lui ont été soumis.

Chapitre 4

1 Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché, afin de vivre, non plus selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu, pendant le temps qui lui reste à vivre dans la chair. C’est assez, en effet, d’avoir dans le temps passé accompli la volonté des païens, en marchant dans le dérèglement, les convoitises, l’ivrognerie, les orgies, et les idolâtries criminelles. Aussi trouvent-ils étrange que vous ne vous précipitiez pas avec eux dans le même débordement de débauche, et ils vous calomnient. Ils rendront compte à celui qui est prêt à juger les vivants et les morts. Car l’Evangile fut aussi annoncé aux morts, afin qu’après avoir été jugés comme les hommes dans la chair, ils vivent selon Dieu par l’esprit.

Psaumes 119:65-80

65 Tu fais du bien à ton serviteur,
O Eternel! selon ta promesse.
66 Enseigne-moi le bon sens et l’intelligence!
Car je crois à tes commandements.
67 Avant d’avoir été humilié, je m’égarais;
Maintenant j’observe ta parole.
68 Tu es bon et bienfaisant;
Enseigne-moi tes statuts!
69 Des orgueilleux imaginent contre moi des faussetés;
Moi, je garde de tout mon cœur tes ordonnances.
70 Leur cœur est insensible comme la graisse;
Moi, je fais mes délices de ta loi.
71 Il m’est bon d’être humilié,
Afin que j’apprenne tes statuts.
72 Mieux vaut pour moi la loi de ta bouche
Que mille objets d’or et d’argent.

73 Tes mains m’ont créé, elles m’ont formé;
Donne-moi l’intelligence, pour que j’apprenne tes commandements!
74 Ceux qui te craignent me voient et se réjouissent,
Car j’espère en tes promesses.
75 Je sais, ô Eternel! que tes jugements sont justes;
C’est par fidélité que tu m’as humilié.
76 Que ta bonté soit ma consolation,
Comme tu l’as promis à ton serviteur!
77 Que tes compassions viennent sur moi, pour que je vive!
Car ta loi fait mes délices.
78 Qu’ils soient confondus, les orgueilleux qui m’oppriment sans cause!
Moi, je médite sur tes ordonnances.
79 Qu’ils reviennent à moi, ceux qui te craignent,
Et ceux qui connaissent tes préceptes!
80 Que mon cœur soit sincère dans tes statuts,
Afin que je ne sois pas couvert de honte!

Proverbes 28:14

14 Heureux l’homme qui est continuellement dans la crainte!
Mais celui qui endurcit son cœur tombe dans le malheur.

Aujourd’hui, nous avons commencé à lire le livre de Daniel. Alors qu’Ézéchiel prenait soin des captifs Israélites à Babylone, Daniel fut choisi comme conseiller du roi Nebucadnetsar dans un pays étranger qui était hostile à Dieu. Lorsque vous lirez ce livre, prenez note de cette foi profonde que Daniel a démontrée tout au long de sa vie. Quelles sont les qualités et les caractéristiques démontrées par Daniel que vous pouvez demander à Dieu de fortifier en vous-même ?

Ces remarques sont issues du livre PASSAGES BIBLE, publié par Zondervan avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Texte biblique de la Nouvelle Edition de Genève
Copyright © 1979 Société Biblique de Genève
Reproduit avec aimable autorisation. Tous droits réservés.
www.universdelabible.net         www.societebiblique.com