Jour 32: 1er Février

Sonde-moi, Eternel, éprouve-moi et examine mon cœur et mes pensées.

(Psaumes 26.2)

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Aujourd’hui: Exode 13:17-15:18; Matthieu 21:23-46; Psaumes 26:1-12 et Proverbes 6:16-19 en version La Bible de Semeur.

Exode 13:17-15:18

Les conditions du départ

17 Quand le pharaon eut laissé partir le peuple d’Israël, Dieu ne les conduisit pas par la route du pays des Philistins, bien qu’elle fût la plus directe, car il s’était dit: «S’ils devaient affronter des combats, ils pourraient regretter leur départ et retourner en Egypte.»

18 Il leur fit donc faire un détour par le chemin du désert, du côté de la mer des Roseaux. Les Israélites quittèrent l’Egypte, bien équipés.

19 Moïse emporta les ossements de Joseph, puisque celui-ci en avait solennellement adjuré les Israélites en leur disant: «Dieu ne manquera pas d’intervenir en votre faveur, alors vous emporterez mes ossements avec vous.»

20 Les Israélites partirent de Soukkoth et campèrent à Etam, en bordure du désert.

21 L’Eternel marchait à leur tête, le jour dans une colonne de nuée pour leur montrer le chemin, et la nuit dans une colonne de feu pour les éclairer, afin qu’ils puissent marcher de jour et de nuit.

22 La colonne de nuée ou la colonne de feu se trouvait en permanence à la tête du peuple.

Chapitre 14

Les Egyptiens poursuivent les Israélites

1 L’Eternel transmit ses instructions à Moïse:

—Parle aux Israélites et dis-leur de revenir camper devant Pi-Hahiroth, entre Migdol et la mer; vous dresserez vos tentes en face de Baal-Tsephôn au bord de la mer.

Le pharaon pensera: Les Israélites se sont égarés dans le pays, le désert les tient emprisonnés.

Je rendrai obstiné le cœur du pharaon et il se lancera à votre poursuite, mais je manifesterai ma gloire à ses dépens et aux dépens de toute son armée, et les Egyptiens sauront que je suis l’Eternel.
Les Israélites se conformèrent à ces instructions.

On vint informer le pharaon que le peuple d’Israël avait pris la fuite. Alors le pharaon et ses hauts fonctionnaires changèrent d’avis à leur sujet et dirent:
—Qu’avons-nous fait là? En laissant partir les Israélites, nous avons perdu notre main-d’œuvre!

Le pharaon fit atteler son char et mobilisa ses troupes.

Il choisit six cents de ses meilleurs chars qu’il fit suivre de tous les autres chars d’Egypte: chacun d’eux était pourvu d’un équipage de trois hommes.

L’Eternel rendit obstiné le cœur du pharaon, roi d’Egypte, de sorte qu’il se lança à la poursuite des Israélites qui étaient partis librement.

Les Egyptiens les poursuivirent donc et les rattrapèrent alors qu’ils étaient campés au bord de la mer; tous les attelages du pharaon, ses hommes d’équipage de chars et son armée les atteignirent près de Pi-Hahiroth en face de Baal-Tsephôn.

La traversée de la mer

10 Le pharaon s’était rapproché. En regardant au loin, les Israélites aperçurent les Egyptiens lancés à leur poursuite. Ils furent saisis d’une grande peur et poussèrent de grands cris vers l’Eternel.

11 Puis ils se tournèrent contre Moïse et lui dirent:
—N’y avait-il pas assez de tombeaux en Egypte pour que tu nous emmènes mourir dans le désert? Pourquoi as-tu voulu nous faire sortir d’Egypte?

12 Nous te l’avions bien dit, lorsque nous étions encore là-bas: «Laisse-nous tranquilles, nous voulons être esclaves des Egyptiens!» Car mieux vaut pour nous cela que de mourir au désert.

13 Moïse leur répondit:
—N’ayez pas peur! Tenez-vous là où vous êtes et regardez! Vous verrez comment l’Eternel vous délivrera en ce jour; ces Egyptiens que vous voyez aujourd’hui, vous ne les reverrez plus jamais.

14 L’Eternel combattra pour vous, et vous, tenez-vous tranquilles.

15 L’Eternel dit à Moïse:
—Pourquoi cries-tu vers moi? Ordonne aux Israélites de se mettre en route.

16 Quant à toi, lève ton bâton, tends la main vers la mer, fends-la en deux et les Israélites la traverseront à pied sec.

17 De mon côté, je rendrai les Egyptiens obstinés pour qu’ils s’engagent derrière vous. Alors je manifesterai ma gloire aux dépens du pharaon, de toute son armée, de ses chars et de ses hommes d’équipage de chars.

18 Et les Egyptiens sauront que je suis l’Eternel quand j’aurai manifesté ma gloire aux dépens du pharaon, de ses chars et de ses hommes d’équipage.

19 L’ange de Dieu qui marchait en tête du camp d’Israël passa derrière eux et la colonne de nuée se déplaça également de devant eux pour aller se tenir sur leurs arrières.

20 Elle vint se placer entre le camp des Egyptiens et celui d’Israël. D’un côté elle était obscure, et de l’autre, elle éclairait la nuit. Durant toute la nuit, aucun des deux camps ne s’approcha de l’autre.

21 Moïse étendit sa main sur la mer, et l’Eternel fit souffler sur elle pendant toute la nuit un violent vent d’est, qui refoula la mer de sorte que les eaux se fendirent et que le fond apparut.

22 Les Israélites passèrent au milieu de la mer, sur la terre ferme, alors que les eaux se dressaient comme des remparts à leur droite et à leur gauche.

23 Les Egyptiens les poursuivirent et tous les chevaux du pharaon, ses chars et ses hommes d’équipage de chars s’engagèrent après eux au milieu de la mer.

24 Mais vers l’aube, l’Eternel considéra le camp des Egyptiens du haut de la colonne de nuée et de feu, et y sema le désordre.

25 Il fit s’enliser les roues des chars, de sorte qu’ils n’avançaient plus qu’à grand-peine. Les Egyptiens s’écrièrent:
—Fuyons devant Israël car l’Eternel combat pour eux contre l’Egypte.

26 L’Eternel dit à Moïse:
—Etends la main sur la mer et que les eaux refluent sur les Egyptiens, sur leurs chars et sur leurs hommes d’équipage.

27 Moïse étendit la main sur la mer et, au point du jour, la mer revint en place. Les Egyptiens qui battaient en retraite trouvèrent la mer devant eux et l’Eternel les précipita dans la mer.

28 Les eaux refluèrent et couvrirent les chars et les hommes d’équipage de toute l’armée du pharaon qui s’étaient engagés à travers la mer à la suite des Israélites. Pas un seul d’entre eux n’en réchappa.

29 Quant aux Israélites, ils avaient traversé la mer à pied sec, pendant que les eaux formaient une muraille à leur droite et une autre à leur gauche.

30 En ce jour-là l’Eternel délivra Israël des Egyptiens et ils virent les cadavres des Egyptiens étendus sur le bord de la mer.

31 Israël vit la grande puissance que l’Eternel avait déployée contre les Egyptiens, et le peuple révéra l’Eternel: il eut confiance en lui et en Moïse son serviteur.

Chapitre 15

Le cantique de délivrance

15 Alors Moïse et les Israélites entonnèrent ce cantique en l’honneur de l’Eternel:
Je veux chanter pour l’Eternel,
il a fait éclater sa gloire,
il a culbuté dans la mer le cheval et son cavalier.

L’Eternel est ma force, il est le sujet de mes chants,
il m’a sauvé,
il est mon Dieu, je le louerai
et je l’exalterai, lui, le Dieu de mon père.

L’Eternel est un grand guerrier,
l’Eternel est son nom.

Les chars du pharaon et toute son armée,
il les a jetés à la mer,
l’élite de ses combattants
a été engloutie dans la mer des Roseaux,

et les flots les ont recouverts.
Ils ont coulé comme une pierre dans les profondeurs de l’abîme.

Ton bras droit, Eternel,
a fait éclater sa puissance,
ton bras droit, Eternel,
écrase l’ennemi.

Dans ta gloire éclatante,
tu renverses tes adversaires,
tu déchaînes contre eux le feu de ta colère
et ils sont consumés comme des brins de paille.

Sous l’action de ton souffle,
les eaux se sont amoncelées,
les flots se sont dressés comme un rempart,
et ils se sont figés au milieu de la mer.

L’ennemi se disait:
Je les pourchasserai et je les atteindrai,
je m’emparerai d’un butin,
je m’en rassasierai,
je tirerai l’épée,
je me saisirai d’eux.

10 Tu as soufflé,
et la mer les a recouverts!
Ils se sont enfoncés comme des blocs de plomb
dans les puissantes eaux.

11 Qui, parmi tous les dieux, ô Eternel, qui est semblable à toi?
Et qui est, comme toi, paré de sainteté,
et redoutable, et digne de louanges,
opérant des prodiges?

12 Tu étends ton bras droit,
et la terre engloutit nos poursuivants.

13 Dans ton amour, tu as conduit ce peuple
que tu as libéré
et tu l’as dirigé par ta grande puissance
vers ta demeure sainte.

14 Les peuples l’ont appris et ils en ont tremblé.
La terreur a saisi
les gens de Philistie.

15 Déjà les chefs d’Edom
en sont épouvantés,
les princes de Moab
se mettent à trembler,
tous les Cananéens en perdent le courage.

16 L’angoisse et la panique
s’abattent sur eux tous.
Ton action extraordinaire
les a tous pétrifiés,
jusqu’à ce qu’ait passé ton peuple, ô Eternel!
Jusqu’à ce qu’ait passé ce peuple que tu t’es acquis.

17 Tu les amèneras et tu les planteras
sur la montagne qui t’appartient,
au lieu que tu destines à être ta demeure, ô Eternel,
jusqu’à ton sanctuaire, ô Eternel
que tes mains ont fondé.

18 L’Eternel régnera à perpétuité!

Matthieu 21:23-46

L’autorité de Jésus contestée

23 Jésus se rendit au Temple et se mit à enseigner.
Alors, les chefs des prêtres et les responsables du peuple vinrent le trouver et l’interpellèrent:
—De quel droit agis-tu ainsi? Qui t’a donné le droit de faire cela?

24 Jésus leur répondit: Moi aussi, j’ai une question à vous poser, une seule. Si vous me répondez, je vous dirai à mon tour de quel droit je fais cela. 25 De qui Jean tenait-il son mandat pour baptiser? De Dieu ou des hommes?

Alors ils se mirent à raisonner intérieurement:  —Si nous disons: «De Dieu», il va nous demander: «Pourquoi alors n’avez-vous pas cru en lui?» 26 Mais si nous répondons: «Des hommes», nous avons bien lieu de craindre la réaction de la foule, car tout le monde tient Jean pour un prophète.

27 Ils répondirent donc à Jésus:  —Nous ne savons pas.
Et lui de leur répliquer: Eh bien, moi non plus, je ne vous dirai pas de quel droit j’agis comme je le fais.

La parabole des deux fils

28 Que pensez-vous de l’histoire que voici? ajouta Jésus. Un homme avait deux fils. Il alla trouver le premier et lui dit: «Mon fils, va aujourd’hui travailler dans notre vigne.»  29 «Je n’en ai pas envie», lui répondit celui-ci.

Mais, plus tard, il regretta d’avoir répondu ainsi et se rendit dans la vigne. 30 Le père alla trouver le second fils et lui fit la même demande. Celui-ci lui répondit: «Oui, mon Seigneur, j’y vais!»

Mais il n’y alla pas. 31 Lequel des deux a fait la volonté de son père?

—C’est le premier, répondirent-ils.
Et Jésus ajouta: Vraiment, je vous l’assure: les *collecteurs d’impôts et les prostituées vous précéderont dans le royaume de Dieu. 32 En effet, Jean est venu, il vous a montré ce qu’est une vie juste, et vous n’avez pas cru en lui — tandis que les collecteurs d’impôts et les prostituées ont cru en lui. Et, bien que vous ayez eu leur exemple sous vos yeux, vous n’avez pas éprouvé les regrets qui auraient pu vous amener enfin à croire en lui.

La culpabilité des chefs religieux juifs

33 Ecoutez encore une parabole: Un homme avait une propriété. Il y planta une vigne, l’entoura d’une haie, y creusa un trou pour le pressoir et y construisit une tour pour la surveiller. Après cela, il la loua à des vignerons et partit en voyage. 34 A l’approche des vendanges, il envoya ses serviteurs auprès de ces vignerons pour recevoir la part de récolte qui lui revenait.

35 Mais les vignerons se précipitèrent sur ces serviteurs: l’un d’eux fut roué de coups, un autre fut tué, un troisième assommé à coups de pierres. 36 Le propriétaire envoya alors d’autres serviteurs, plus nombreux que les premiers. Mais ils furent reçus de la même manière par les vignerons. 37 Finalement, il leur envoya son propre fils en se disant: Pour mon fils au moins, ils auront du respect!

38 Mais dès que les vignerons aperçurent le fils, ils se dirent entre eux: «Voilà l’héritier! Venez! Tuons-le! Et nous récupérerons son héritage.» 39 Ils se jetèrent donc sur lui, le traînèrent hors du vignoble et le tuèrent. 40 Quand le propriétaire de la vigne viendra, comment agira-t-il envers ces vignerons?

41 Ils lui répondirent: —Il fera exécuter sans pitié ces misérables, puis il confiera le soin de sa vigne à d’autres vignerons qui lui donneront sa part de récolte en temps voulu.

42 Et Jésus ajouta: N’avez-vous jamais lu dans les Ecritures:
La pierre rejetée par les constructeurs
est devenue la pierre principale, à l’angle de l’édifice.
C’est le Seigneur qui l’a voulu ainsi
et c’est un prodige à nos yeux.

43 Voilà pourquoi je vous déclare que le royaume de Dieu vous sera enlevé et sera donné à un peuple qui en produira les fruits. 44 [Mais:

Celui qui tombera sur cette pierre-là,
se brisera la nuque,
et si elle tombe sur quelqu’un,
elle l’écrasera.]

45 Après avoir entendu ces paraboles, les chefs des prêtres et les pharisiens comprirent que c’était eux que Jésus visait. 46 Ils cherchaient un moyen de l’arrêter, mais ils avaient peur des réactions de la foule, car tous considéraient Jésus comme un prophète.

Psaumes 26

Fais-moi justice.  De David.

1 Fais-moi justice, ô Eternel, car la vie que je mène est sans reproche.
Je me confie en l’Eternel, je ne faiblirai pas.

Sonde-moi, Eternel, éprouve-moi
et examine mon cœur et mes pensées.

Je garde ton amour présent à mon esprit,
et je conduis ma vie selon ta vérité.

Je ne vais pas m’asseoir avec les hommes fourbes.
Je ne fréquente pas les hypocrites.

Je hais la compagnie de ceux qui font le mal,
je ne vais pas m’asseoir chez les méchants.

Je laverai mes mains en signe d’innocence
avant de m’approcher de ton autel, ô Eternel,

afin de t’exprimer ma gratitude,
et raconter tes œuvres merveilleuses.

O Eternel, j’aime le lieu où tu habites
et où ta gloire a sa demeure!

Ne lie donc pas mon sort à celui des pécheurs,
ne m’ôte pas la vie avec les assassins!

10 Leurs mains ont trempé dans le mal,
ils se sont laissé acheter.

11 Mais moi je veux mener une vie sans reproche.
Délivre-moi et fais-moi grâce!

12 Je marche sur le droit chemin.
Oui, je veux te louer, ô Eternel, au sein de l’assemblée.

Proverbes 6:16-19

Ce que l’Eternel déteste

16 Il y a six choses que l’Eternel déteste,
et même sept qui lui sont en horreur:

17 les yeux qui regardent les autres de haut,
la langue qui répand des mensonges,
les mains qui font couler le sang des innocents,

18 le cœur qui médite des projets coupables,
les pieds qui se hâtent de courir vers le mal,

19 le faux témoin qui dit des mensonges
et l’homme qui sème la discorde entre des frères.

Aujourd’hui dans Exode, nous lisons le pouvoir de Dieu et son amour inconditionnel pour son peuple malgré son manque de foi. Les Israélites avaient déjà expérimenté la délivrance miraculeuse de Dieu quand il les a libérés de l’esclavage en Égypte, mais leur foi s’effondrait face à la poursuite de l’armée égyptienne. Parce qu’ils craignaient de mourir dans le désert, les Israélites ont paniqué et ont interrogé Moïse. Cependant, lorsque Dieu terrassa les Égyptiens, les Israélites se sont souvenus qu’ils servaient un Dieu tout-puissant et ils le craignirent encore une fois.

Ce cycle de foi suivi d’incroyance devint la norme pour les Israélites. Ils semblaient oublier que Dieu était de leur côté. Beaucoup d’entre nous peuvent facilement se reconnaître dans cette histoire. Car nous aussi, nous oublions parfois que Dieu est de notre côté. Et si nous ne l’oublions pas aussi facilement? A quoi ressembleraient nos vies si nous gardons, en toute occasion, une confiance absolue en notre Père et à son amour pour nous? C’est ce que Dieu nous demande de faire ; de l’aimer de tout notre cœur, de toute notre âme et de tout notre esprit. Dieu donna aux Israélites une autre chance de croire en lui. Quelles possibilités de réaffirmer votre foi vous a t-il présentées au cours de votre vie?

Ces remarques sont issues de la PASSAGES BIBLE, publiée par Zondervan, avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Texte biblique de la Bible du Semeur
Copyright © 1999 Biblica
www.biblica.com
Demande de reproduction en cours.