Jour 285 : 12 Octobre

Remerciez Dieu en toute circonstance: telle est pour vous la volonté que Dieu a exprimée en Jésus-Christ. (1 Thessaloniciens. 5:18)

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Aujourd’hui  : Jérémie 19:1-21:14 ; 1 Thessaloniciens 5:12-28 ; Psaumes 82:1-8 et Proverbes 25:9-10 en version Bible en français courant.

Jérémie 19-21

La cruche brisée

1-5 Voici ce que le Seigneur déclara à Jérémie : « Va chez le potier t’acheter une cruche d’argile, puis prends avec toi quelques membres du conseil des anciens, laïcs et prêtres. Ensuite tu sortiras par la porte des Pots cassés dans la vallée de Hinnom, où tu proclameras le message que je vais t’indiquer. Tu diras : Rois de Juda et habitants de Jérusalem, écoutez ce que dit le Seigneur. Voici ce que déclare le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Je vais faire venir sur ce lieu un malheur qui produira l’effet d’un coup de tonnerre sur ceux qui l’apprendront. En effet, les gens de Juda m’ont abandonné, ils ont rendu ce lieu méconnaissable : ils y ont offert des sacrifices à des dieux étrangers, avec lesquels ils n’avaient rien de commun, ni eux ni leurs prédécesseurs, ni les rois de Juda. Ils ont rempli ce lieu du sang d’êtres innocents. Ils ont aménagé un emplacement consacré au dieu Baal, pour y brûler leurs fils en sacrifice. Je n’avais pourtant rien commandé de pareil, je n’en avais même pas parlé, l’idée ne m’en serait jamais venue.

6-9 « C’est pourquoi, dit le Seigneur, le jour vient où l’on nommera ce lieu non plus “le Tofeth” ou “la vallée de Hinnom”, mais “la vallée du Massacre”. En cet endroit même, je réduirai à rien la politique de Jérusalem et de Juda, et je ferai tomber ses habitants sous les coups de leurs ennemis, des gens impitoyables. Je laisserai leurs cadavres en pâture aux vautours et aux chacals. Je mettrai cette ville dans un tel état qu’on s’exclamera de stupéfaction. Les passants en auront le frisson, ils siffleront d’horreur en voyant les dégâts qu’elle aura subis. Des ennemis, des gens impitoyables, vont assiéger la ville et la réduire à une telle détresse, à une telle misère, que ses habitants en viendront à manger la chair de leurs propres enfants et à se dévorer les uns les autres.

10-15 « Puis tu casseras la cruche en présence de ceux qui t’accompagnent et tu leur diras : Voici ce que déclare le Seigneur de l’univers : Je casserai ce peuple et cette ville, comme on casse une cruche d’argile ; ce sera irrémédiable.

« Quant au Tofeth, c’est là qu’on enterrera les morts, faute de place ailleurs. Et je ferai subir à cette ville ainsi qu’à ses habitants le même sort qu’au Tofeth, déclare le Seigneur. Je rendrai les maisons de Jérusalem et celles des rois de Juda comme cet emplacement de Tofeth : impures. Oui, ce sera le sort de toutes ces habitations, sur les terrasses desquelles on fait monter la fumée de l’encens, en l’honneur de l’Armée des étoiles, et on présente des offrandes de vin à des dieux étrangers. »

Quand Jérémie fut revenu du Tofeth, où le Seigneur l’avait envoyé parler de sa part, il vint se placer dans la cour du temple et dit à tous ceux qui étaient là : « Voici ce que déclare le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : “Je vais faire venir sur cette ville, ainsi que sur les villages voisins, tous les malheurs que j’ai annoncés contre elle. En effet, ses habitants se sont cabrés, ils ont refusé d’écouter ma parole.” »

 

Chapitre 20

Jérémie attaché au pilori

1-6 Pachehour, fils d’Immer, le prêtre inspecteur chef du temple, entendit Jérémie proclamer ces paroles de la part du Seigneur. Il gifla le prophète et le fit attacher au pilori situé à la porte supérieure de Benjamin, celle qui donne accès au temple. Le lendemain, Pachehour libéra Jérémie du pilori. Celui-ci lui dit : « Le Seigneur ne te nommera plus Pachehour mais “Terreur de toutes parts”. Voici en effet ce que déclare le Seigneur : “Je vais te livrer à la terreur, toi et tous tes amis. Ceux-ci tomberont sous l’épée de leurs ennemis, et toi tu assisteras à leur mort. Je livrerai tout le peuple de Juda au roi de Babylone, qui le déportera dans son pays ou le fera exécuter. Toutes les richesses des habitants de cette ville, tout le fruit de leur travail, ce qu’ils possèdent de plus précieux, ainsi que les trésors des rois de Juda, tout cela je le livrerai à leurs ennemis ; ils le pilleront, s’en empareront et l’emporteront à Babylone. Toi-même, Pachehour, et tous ceux qui vivent avec toi, vous serez déportés. Après ton arrivée à Babylone tu mourras, et c’est là-bas qu’on t’enterrera, ainsi que tous les amis auprès desquels tu as été un faux prophète.” »

 

Jérémie se plaint à Dieu

7 Seigneur, tu m’as si bien séduit

que je me suis laissé prendre ;

tu m’as forcé la main,

tu as été le plus fort.

Tous les jours on rit de moi,

tous me tournent en ridicule.

8 Chaque fois que je dois parler,

il me faut ensuite appeler au secours,

crier à la violence et à l’oppression.

Recevoir de toi une parole

me vaut chaque jour

moqueries et insultes.

9 Si j’en viens à me dire :

« Je ne veux plus y penser,

je ne parlerai plus de la part de Dieu »,

alors au plus profond de moi

il y a comme un feu qui me brûle.

Je m’épuise à le maîtriser,

mais je n’y parviens pas.

10 J’entends beaucoup de gens

dire du mal de moi ;

ils me surnomment

“Terreur de toutes parts”.

« Dénoncez-le », disent les uns ;

« Oui, dénonçons-le »,

répètent les autres.

Mes proches eux-mêmes

guettent ma moindre erreur,

ils espèrent me prendre en défaut.

« Alors, disent-ils, nous le tiendrons

et nous aurons notre revanche. »

11 Mais, Seigneur, tu es fort

et tu combats pour moi.

Ce sont mes persécuteurs

qui trébucheront ;

ils n’auront pas le dernier mot.

Humiliés d’avoir échoué,

ils seront déshonorés pour toujours,

et personne ne l’oubliera.

12 Toi, Seigneur de l’univers,

tu sais reconnaître

si un homme t’est fidèle,

tu discernes ses pensées cachées.

Je t’ai confié ma cause,

j’espère donc voir

comment tu prendras ta revanche

sur mes adversaires.

 

13 Chantez pour le Seigneur, acclamez-le,

car il a arraché le malheureux

aux griffes des malfaiteurs.

14 Maudit soit le jour qui m’a vu naître !

Que personne ne déclare béni

ce jour où ma mère m’a mis au monde !

15 Maudit soit l’homme

qui a rempli mon père de joie

en lui annonçant : « C’est un garçon ! »

16 Que cet homme-là ait le sort

des villes que Dieu a bouleversées

sans revenir sur sa décision !

Le matin, qu’il entende des plaintes,

et à midi encore des cris de guerre !

17 Si seulement Dieu m’avait laissé mourir

avant que je naisse !

Ma mère aurait été ma tombe,

elle m’aurait gardé en elle pour toujours.

18 Pourquoi suis-je sorti du ventre maternel,

si c’est pour connaître peine et souffrance

et finir ma vie dans l’humiliation ?

 

Chapitre 21

Une réponse au roi Sédécias

1-2 Jérémie reçut du Seigneur une parole à l’intention du roi Sédécias. Le roi avait délégué auprès de Jérémie Pachehour, fils de Malkia, et le prêtre Sefania, fils de Maasséya, pour lui demander : « S’il te plaît, consulte le Seigneur pour nous, car le roi Nabucodonosor de Babylone est en guerre contre nous. Peut-être le Seigneur fera-t-il un de ses miracles en notre faveur, pour détourner de nous l’attaque des Babyloniens. »

3-7 Jérémie répondit alors aux envoyés : « Allez trouver Sédécias et dites-lui : Voici ce que déclare le Seigneur, le Dieu d’Israël : “Vous combattez l’armée du roi de Babylone, qui vous assiège. Mais je vais forcer les combattants qui luttent en avant des remparts à faire demi-tour et à se replier à l’intérieur de la ville. Je vais combattre moi-même contre vous et vous montrer ma force et mon savoir-faire, dans mon ardente et terrible colère. Je vais m’attaquer à tout ce qui vit dans cette ville, hommes et bêtes ; tous mourront d’une terrible peste. Après quoi, déclare le Seigneur, le roi Sédécias de Juda et ses ministres, ainsi que la population qui aura survécu dans la ville aux effets de la peste, de la guerre et de la famine, seront livrés au roi de Babylone. Oui, je les livrerai à leurs ennemis, à ceux qui désirent leur mort. Et Nabucodonosor les fera massacrer, il sera sans pitié pour eux, il n’épargnera personne, il ne se laissera pas fléchir.” »

8-10 Le Seigneur confia cet autre message à Jérémie, à l’intention du peuple : « Voici ce que déclare le Seigneur : Je vous place à une croisée de chemins ; vous avez devant vous la vie ou la mort. Quiconque restera dans cette ville y mourra des effets de la guerre, de la famine ou de la peste. Mais celui d’entre vous qui sortira de la ville pour se rendre aux assiégeants babyloniens y gagnera la vie sauve. Je vais m’occuper de cette ville, dit le Seigneur, non pour son bonheur mais pour son malheur ; elle tombera aux mains du roi de Babylone, qui y mettra le feu. »
Messages pour la famille royale

11 Déclarations sur la famille royale de Juda.

« Écoutez ce que dit le Seigneur,

12 gens de la famille de David.

Voici ce qu’il déclare :

Commencez vos journées

en rendant une vraie justice.

Arrachez aux exploiteurs

ceux qu’ils sont en train de dépouiller.

Sinon ma fureur jaillira,

telle un feu qui brûlera tout,

sans que personne puisse l’éteindre.

Voilà ce que vous rapportera

le mal que vous avez commis.

13 Je prends parti contre vous

qui habitez en contrebas

sur le rocher plat, déclare le Seigneur ;

oui, contre vous qui prétendez

qu’aucun ennemi ne pourra

descendre jusqu’à vous

ni pénétrer dans vos repaires.

14 Moi, j’interviendrai contre vous,

déclare le Seigneur.

Voilà ce que vous rapportera

le mal que vous avez commis.

Je mettrai le feu à votre forêt

de colonnes de cèdre,

il dévorera tout ce qui est autour. »

 

1 Thessaloniciens 5:12-28

Dernières recommandations et salutations

12 Frères, nous vous demandons de respecter ceux qui travaillent parmi vous, ceux qui, par ordre du Seigneur, vous dirigent et vous avertissent. 13 Manifestez-leur beaucoup d’estime et d’amour, à cause de leur activité. Vivez en paix entre vous.

14-15 Nous vous le recommandons, frères : avertissez les paresseux, encouragez les craintifs, venez en aide aux faibles, soyez patients envers tous. Prenez garde que personne ne rende le mal pour le mal, mais cherchez en tout temps à faire le bien entre vous et envers tout le monde.

16-18 Soyez toujours joyeux, priez sans cesse, remerciez Dieu en toute circonstance. Voilà ce que Dieu demande de vous, dans votre vie avec Jésus-Christ.

19-22 Ne faites pas obstacle à l’action du Saint-Esprit ; ne méprisez pas les messages inspirés. Mais examinez toutes choses : retenez ce qui est bon, et gardez-vous de toute forme de mal.

23-24 Que Dieu, source de paix, fasse que vous soyez totalement à lui ; qu’il garde votre être entier, l’esprit, l’âme et le corps, irréprochable pour le jour où viendra notre Seigneur Jésus-Christ. Celui qui vous appelle accomplira cela, car il est fidèle.

25 Frères, priez aussi pour nous.

26 Saluez tous les frères d’un baiser fraternel.

27 Je vous en supplie, au nom du Seigneur : lisez cette lettre à tous les frères.

28 Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous.

 

Psaumes 82:1-8

Dieu, garant de la justice pour tous

1 Psaume appartenant au recueil d’Assaf.

Dieu est là, entouré de son conseil ;

au milieu des dieux il rend la justice :

 

2 « Jusqu’à quand jugerez-vous avec parti pris,

en acquittant les coupables ?

Pause

3 Faites plutôt droit au faible, à l’orphelin,

rendez justice au pauvre, au misérable.

4 Relâchez le faible et le malheureux,

arrachez-le aux griffes des méchants.

 

5 « Mais vous ne savez rien, vous ne comprenez rien,

vous êtes dans le noir, avançant à tâtons ;

et de ce fait, le monde menace ruine.

6 Je le dis bien : Vous êtes des dieux, vous tous,

vous êtes de la famille du Dieu très-haut.

7 Pourtant, comme les humains, vous devrez mourir,

comme un simple ministre, vous serez déchus. »

 

8 Interviens, ô Dieu, sois le juge du monde,

car tu es le maître de toutes les nations.

 

Proverbes 25:9-10

9 Si tu as un différend avec ton voisin, règle-le avec lui, mais ne révèle pas ce qu’un autre a pu te confier.
10 Sinon, quelqu’un peut t’entendre, te le reprocher et tu ne pourras plus revenir sur ton indiscrétion.

 

Les instructions de Paul à l’église de Thessalonique contiennent des paroles essentielles de sagesse pour l’Église aujourd’hui. Ces instructions sont familières aux croyants, mais, malheureusement, sont facilement oubliées quand notre nature égoïste prend le dessus. En quelques mots: « vivre en paix les uns avec les autres », « être dans la joie », « prier sans cesse », « rendre grâce en toutes circonstances » – Paul résume le code de conduite chrétien qui nous conduira sur le chemin de la vie. Ces instructions décrivent la façon dont nous devrions nous comporter, elles nous définissent en tant que chrétiens, mis à part du monde. Si nos vies ne reflètent pas de façon appropriée une conduite chrétienne, alors elles sont en désaccord avec la Parole de Dieu. Dans quelle mesure votre vie est-elle imprégnée de ces principes mentionnés par Paul ? Pensez-vous qu’elle honore la Parole de Dieu?
Ces remarques sont issues du livre PASSAGES BIBLE, publié par Zondervan avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Textes bibliques tirés de la Bible en français courant
Copyright ©
Société biblique française – Bibli’O 1997 avec autorisation.
http://www.editionsbiblio.fr
La responsabilité de la Société biblique française – Bibli’O est engagé uniquement sur le texte biblique cité.