Jour 281 : 8 Octobre

Conduisez-vous avec sagesse dans vos relations  avec ceux qui n’appartiennent pas à la famille de Dieu, en mettant à profit toutes les occasions qui se présentent à vous.
(Colossiens 4:5)

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Aujourd’hui : Jérémie 10:1-11:23; Colossiens 3:18-4:18; Psaumes 78:56-72 et Proverbes 24:28-29 en version Bible en français courant.

Jérémie 10-11

Le Dieu vivant face aux idoles

1 Gens d’Israël, écoutez le message que le Seigneur vous adresse.
2 Voici ce qu’il déclare :

« Ne vous mettez pas

à l’école des païens ;

ne vous laissez pas troubler

par des signes inhabituels

apparaissant dans le ciel.

Laissez cela aux païens.

3 La religion des autres peuples,

c’est du vent, rien de plus.

On coupe du bois dans la forêt

et l’artisan sculpte une idole.

4 On l’embellit d’or ou d’argent.

On doit la fixer

avec un marteau et des clous

pour qu’elle tienne bien droit.

5 Comme un épouvantail à moineaux

dans un champ de concombres,

ces dieux-là ne parlent pas ;

il faut bien les porter,

car ils n’avancent pas tout seuls.

N’ayez pas peur d’eux :

ils ne font pas de mal,

pas plus qu’ils ne font de bien. »

 

6 Tu n’as pas ton pareil, Seigneur,

tu es grand, comme est grande

la renommée de ton pouvoir.

7 Tous devraient reconnaître

ton autorité, roi des nations ;

cela te revient de droit.

Parmi tous les sages du monde,

dans tous les royaumes,

tu es sans pareil.

 

8 Du premier au dernier

ils sont complètement stupides :

la religion des idoles

est une école de nullité.

9 Ces idoles, on les décore

de lamelles d’argent importé de Tarsis,

ou d’or provenant d’Oufaz.

Un artisan les fabrique,

un orfèvre les travaille.

On les habille richement

de rouge ou de violet.

Toutes ces idoles

ne sont que des produits

de l’habileté humaine.

10 Mais le Seigneur est vraiment Dieu,

Dieu vivant, roi éternel.

Quand il est irrité, la terre tremble ;

les nations sont impuissantes

devant sa colère.

11 Voici ce qu’il faut leur dire : ces dieux qui n’ont créé ni le ciel ni la terre seront balayés de la terre, il n’y aura plus de place pour eux sous le ciel.

12 Le Seigneur a montré sa force

en créant la terre ;

il a montré sa compétence

en fondant le monde,

et son intelligence

en déployant le ciel.

13 Sur un ordre de lui,

les eaux s’accumulent au ciel,

les gros nuages montent à l’horizon,

les éclairs déclenchent la pluie,

les vents sortent de ses réserves.

14 Tout le monde reste là,

stupide, sans comprendre.

Ceux qui ont moulé leurs idoles

sont tout honteux de les avoir faites,

car leurs statuettes font illusion :

elles n’ont aucun souffle de vie.

15 C’est du vent, une œuvre ridicule.

Tout cela sera balayé,

quand le Seigneur interviendra.

16 Mais il n’est pas comme elles,

lui, le Trésor d’Israël,

le Créateur de l’univers.

C’est à lui qu’appartientla tribu d’Israël.

Son nom : le Seigneur de l’univers.
Le désastre imminent

Jérémie

17 Jérusalem,

toi qui te trouves assiégée,

ramasse à terre tes bagages.

18 Voici, en effet,

ce que déclare le Seigneur :

« Cette fois-ci je vais lancer à la fronde

les habitants du pays ;

je les serrerai si bien

qu’ils atteindront leur but. »

Jérusalem

19 « Hélas, quel désastre pour moi,

s’écrie Jérusalem !

Ma blessure est inguérissable.

Je me disais : ce n’est pas grave,

je supporterai mon mal.

20 Mais ma tente est ravagée,

ses cordes sont toutes arrachées.

Je n’ai plus d’enfants, ils sont partis.

Je n’ai plus personne

pour redresser ma tente

et me rétablir un abri. »

Jérémie

21 C’est la faute des dirigeants :

ils ont été stupides,

ils n’ont pas consulté le Seigneur.

C’est pourquoi ils ont échoué,

et ceux dont ils avaient la charge

sont tous dispersés.

22 Écoutez cette rumeur ; elle approche :

c’est un grand bouleversement

qui arrive du nord ;

il va réduire les villes de Juda

en un désert sinistre,

en un repaire de chacals.

 

Jérémie prie au nom de son peuple

23 Seigneur, je le sais,

l’être humain n’est pas maître de son avenir ;

il n’a pas les moyens d’orienter sa vie.

24 Seigneur, corrige-moi,

mais avec mesure

et non pas avec colère,

sinon tu me réduirais à rien.

25 Emporte-toi plutôt

contre ces étrangers qui t’ignorent,

contre ces populations

qui ne te rendent aucun culte.

Car ils pillent ton peuple,

ils le pillent jusqu’au bout,

ils dévastent son domaine.

 

Chapitre 11

Un peuple qui a trahi ses engagements

1-5 Jérémie reçut du Seigneur cette parole : « Respectez l’engagement que je vous ai fait prendre ». Il ajouta : « Voilà ce que tu diras aux gens de Juda et aux habitants de Jérusalem. Tu leur expliqueras : Voici ce que le Seigneur, Dieu d’Israël, déclare : Je condamne quiconque ne respecte pas l’engagement que j’ai fait prendre à mon peuple, et déjà à vos ancêtres, quand je les ai fait sortir de l’enfer égyptien. J’ai dit alors : “Écoutez ce que je vous dis et mettez-le en pratique ; c’est un ordre que je vous donne. Alors vous serez mon peuple, et moi je serai votre Dieu. Ainsi je tiendrai la promesse que j’ai faite à vos ancêtres de leur donner le pays regorgeant de lait et de miel, où vous vous trouvez aujourd’hui.” »

Je répondis : « Oui, Seigneur. »

6-8 Le Seigneur me dit encore :

« Proclame ce message dans les villes de Juda et les rues de Jérusalem : “Respectez cet engagement que je vous ai fait prendre, et mettez-le en pratique. J’ai beaucoup insisté auprès de vos ancêtres depuis que je les ai retirés d’Égypte, comme je ne cesse d’insister auprès de vous aujourd’hui, en vous adjurant d’écouter ce que je vous dis. Mais ils n’ont pas écouté, ils n’ont pas été attentifs, ils ont suivi leurs intentions mauvaises. Alors j’ai appliqué les clauses de cet engagement qu’ils n’ont pas respecté malgré mes ordres.” »

9-10 Puis le Seigneur ajouta : « Il existe un complot chez les gens de Juda et les habitants de Jérusalem. Ils sont revenus aux fautes de leurs ancêtres, qui refusaient d’écouter mes paroles. Ils se sont attachés à des dieux étrangers pour leur rendre un culte. Les gens d’Israël et ceux de Juda ont trahi l’alliance que j’avais solennellement conclue avec leurs ancêtres.

11-14 « C’est pourquoi, voici ce que déclare le Seigneur : “Je vais faire venir sur eux un malheur auquel ils ne pourront pas échapper. Quand ils m’appelleront au secours, je n’écouterai pas. Alors les habitants des villes de Juda et de Jérusalem se tourneront vers les dieux auxquels ils ont offert des sacrifices, mais il n’y a aucune chance que ceux-ci les sauvent quand le malheur sera là. Le peuple de Juda a autant de dieux que de villes, et on a installé à Jérusalem autant d’autels qu’il y a de rues, pour offrir des sacrifices à Baal-la-Honte.” Quant à toi, Jérémie, ne m’adresse aucune demande en faveur de ce peuple, ne fais monter vers moi ni prière ni supplication pour eux, car je n’écouterai pas quand ils seront dans le malheur et qu’ils m’appelleront à leur secours. »
Israël, l’olivier du Seigneur

15 « Le peuple que j’aime, dit le Seigneur,

agit sans sincérité.

Que vient-il faire chez moi ?

Croit-il que ce qu’il me promet

ou les sacrifices qu’il m’offre

lui épargneront le malheur

et qu’il pourra s’en sortir ?

16 Je l’avais surnommé

“Olivier florissant

aux fruits magnifiques”.

Mais au milieu d’un grand fracas

je mets le feu à son feuillage

et ses branches sont saccagées. »

17 C’est le Seigneur de l’univers qui l’avait planté. Il lui annonce maintenant un malheur, en conséquence du mal qu’ont commis les gens d’Israël et ceux de Juda. En effet, ils l’ont provoqué en offrant des sacrifices à Baal.
Jérémie menacé par sa propre famille

18-19 Le Seigneur m’a informé, et je suis au courant ; il m’a fait voir leurs manœuvres. Moi, j’étais comme un agneau docile qu’on mène à l’abattoir, sans me douter qu’ils projetaient quelque chose contre moi. Ils disaient : « Détruisons l’arbre en pleine force, supprimons-le du monde des vivants, et que personne ne se souvienne qu’il a existé ! »

20 Mais toi, Seigneur de l’univers,

tu es un juge loyal.

Tu perces le secret des consciences.

Je pourrai voir la revanche

que tu prendras sur eux,

car c’est à toi que je confie ma cause.

21 C’est pourquoi voici ce que le Seigneur de l’univers déclare contre les hommes d’Anatoth qui veulent ma mort et me disent : « Cesse de faire le prophète au nom du Seigneur, sans quoi tu mourras de notre main. » 22 Voici donc ce que déclare le Seigneur à leur sujet : « Je vais intervenir contre eux : la guerre tuera leurs jeunes gens, la famine fera mourir leurs fils et leurs filles. 23Il ne restera aucun survivant des gens d’Anatoth, l’année où j’interviendrai contre eux en leur envoyant le malheur. »

 

Colossiens 3:18-4:18

Les rapports personnels dans la vie nouvelle

18 Femmes, soyez soumises à vos maris, comme il convient de le faire devant le Seigneur.

19 Maris, aimez vos femmes et ne leur montrez point de mauvaise humeur.

20 Enfants, obéissez en tout à vos parents, car voilà ce que le Seigneur approuve.

21 Pères, n’irritez pas vos enfants, afin qu’ils ne se découragent pas.

22 Esclaves, obéissez en tout à vos maîtres d’ici-bas. Ne le faites pas seulement quand ils vous surveillent, pour leur plaire ; mais obéissez d’un cœur sincère, à cause du respect que vous avez pour le Seigneur. 23-25 Quel que soit votre travail, faites-le de tout votre cœur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes. Rappelez-vous que le Seigneur vous récompensera : vous recevrez les biens qu’il réserve aux siens. Car le véritable Maître que vous servez, c’est le Christ. Mais celui qui fait le mal en subira les conséquences, car Dieu n’avantage personne.

 

Chapitre 4

1 Maîtres, traitez vos esclaves d’une façon droite et juste. Rappelez-vous que vous avez, vous aussi, un Maître dans le ciel.
Recommandations

2-4 Priez avec fidélité, demeurez vigilants par la prière adressée à Dieu avec reconnaissance. En même temps, priez aussi pour nous, afin que Dieu nous accorde une occasion favorable de prêcher sa parole, d’annoncer le secret du Christ. En effet, c’est pour cela que je suis maintenant en prison. Priez donc pour que je puisse parler de ce secret et le faire clairement connaître, comme je le dois.

5-6 Conduisez-vous avec sagesse envers les non-chrétiens, en profitant de toute occasion qui se présente à vous. Que vos paroles soient toujours agréables et pleines d’intérêt ; sachez répondre à chacun de la bonne manière.
Salutations finales

7-9 Tychique, notre compagnon, ce cher frère et fidèle collaborateur au service du Seigneur, vous donnera toutes les nouvelles qui me concernent. Je vous l’envoie donc en particulier pour vous dire comment nous allons et pour vous réconforter. Il est accompagné par Onésime, le cher et fidèle frère, qui est l’un des vôtres. Ils vous informeront de tout ce qui se passe ici.

10 Aristarque, qui est en prison avec moi, vous adresse ses salutations, ainsi que Marc, le cousin de Barnabas. Vous avez déjà reçu des instructions au sujet de Marc : s’il vient chez vous, accueillez-le bien. 11 Jésus, surnommé Justus, vous salue aussi. Ces trois hommes sont les seuls chrétiens d’origine juive qui travaillent avec moi pour le Royaume de Dieu ; ils ont été un grand réconfort pour moi.

12-14 Épaphras, qui est aussi l’un des vôtres, vous salue ; ce serviteur de Jésus-Christ ne cesse pas de prier avec ardeur pour vous, afin que vous demeuriez fermes, spirituellement adultes et bien décidés à faire en tout la volonté de Dieu. Je peux lui rendre ce témoignage : il se donne beaucoup de peine pour vous, pour ceux de Laodicée et pour ceux d’Hiérapolis. Luc, notre ami le médecin, et Démas vous saluent.

15-17 Saluez les frères qui sont à Laodicée, ainsi que Nympha et l’Église qui se réunit dans sa maison. Quand vous aurez lu cette lettre, faites en sorte qu’on la lise aussi dans l’Église de Laodicée ; lisez vous-mêmes celle qu’on vous transmettra de là-bas. Dites à Archippe : « Prends soin de bien accomplir la tâche dont tu as été chargé au service du Seigneur. »

18 C’est de ma propre main que j’écris ces mots : Salutations de Paul. – N’oubliez pas que je suis en prison. – Que la grâce de Dieu soit avec vous.

 

Psaumes 78:56-72

56 Mais ils mirent au défi le Dieu très-haut

en s’opposant à lui, en n’observant pas ses commandements.

57 Comme leurs ancêtres, ils furent déserteurs et traîtres,

décevants comme un arc dont la corde lâche.

58 Ils provoquèrent le Seigneur

en utilisant les lieux sacrés des païens ;

et par leurs statuettes de faux dieux,

ils soulevèrent son indignation.

59 En constatant cela, Dieu se fâcha

et il laissa tomber le peuple d’Israël.

60 Il délaissa la demeure de Silo,

la tente qu’il avait dressée chez les hommes.

61 Et quant au coffre sacré, signe de sa puissance et de sa gloire,

il le laissa passer en des mains ennemies et partir pour l’exil.

62 Fâché contre ceux qui lui appartenaient,

il livra son peuple au massacre.

63 Le feu consuma les jeunes gens,

on ne chanta plus pour les jeunes filles.

64 Les prêtres furent assassinés,

et il ne resta plus de veuves

pour faire entendre les lamentations.

 

65 Alors, comme un homme qui a dormi,

comme un vaillant guerrier dégrisé, le Seigneur s’éveilla.

66 Il frappa ses adversaires en fuite

et les humilia définitivement.

67 Il écarta les descendants de Joseph ;

ce ne fut pas la tribu d’Éfraïm qu’il choisit,

68 mais la tribu de Juda,

et c’est le mont Sion qui eut sa préférence.

69 Il y édifia son temple, solide comme le ciel,

et comme la terre qu’il a mise en place pour toujours.

 

70 Il choisit aussi David comme serviteur,

il alla le chercher dans les parcs à moutons,

71 il le fit venir de derrière son troupeau,

pour qu’il devienne le berger d’Israël,

de son peuple, son bien le plus personnel.

72 David s’acquitta de sa tâche d’un cœur irréprochable,

et d’une main experte il guida le peuple du Seigneur.

 

Proverbes 24:28-29

28 N’accuse pas ton voisin sans motif : voudrais-tu proférer un tel mensonge ?
29 Ne dis pas : « J’agirai avec lui comme il a agi avec moi, je lui rendrai la monnaie de sa pièce ! »

Il y a des milliers d’années, Dieu ordonna au prophète Jérémie de prêcher contre l’adoration des idoles qui sévissait à Juda en ce temps là. L’idée d’adorer des idoles de bois créées par la main de l’homme peut sembler absurde à nos yeux aujourd’hui, mais il ne faut pas en rire. Le culte des idoles est tout aussi répandu et, diront certains, encore plus dangereux de nos jours, car il est beaucoup plus discret. Une idole peut être n’importe quoi : une personne, une chose ou un lieu, qui reçoit plus d’attention et qui nous préoccupe plus que Dieu. Si, lorsque vous lisez la Bible, vous avez l’impression que vous avez beaucoup étudié le sujet de l’idolâtrie, c’est parce que c’est le cas. Il est important de comprendre ses dangers et ses répercussions. Maintenant, prenez le temps de réfléchir sur votre propre vie. Avez-vous des idoles qui menacent votre relation avec le Seigneur ?

Ces remarques sont issues du livre PASSAGES BIBLE, publié par Zondervan avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Textes bibliques tirés de la Bible en français courant
Copyright ©
Société biblique française – Bibli’O 1997
avec autorisation.

http://www.editionsbiblio.fr
La responsabilité de la Société biblique française – Bibli’O est engagé uniquement sur le texte biblique cité.