Jour 272: 29 Septembre

Et ce que je demande dans mes prières, c’est que votre amour augmente de plus en plus en connaissance et en pleine intelligence pour le discernement des choses les meilleures, afin que vous soyez purs et irréprochables pour le jour de Christ, remplis du fruit de justice qui est par Jésus-Christ, à la gloire et à la louange de Dieu.
(Philippiens 1-9-11)

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Aujourd’hui : Ésaïe 57:14-59:21; Philippiens 1:1-26; Psaumes 71:1-24 et Proverbes 24:9-10 en version Nouvelle Edition de Genève.

Ésaïe 57:14-59:21

Promesses divines

14 On dira: Frayez, frayez, préparez le chemin,

Enlevez tout obstacle du chemin de mon peuple!

15 Car ainsi parle le Très-Haut,

Dont la demeure est éternelle et dont le nom est saint:

J’habite dans les lieux élevés et dans la sainteté;

Mais je suis avec l’homme contrit et humilié,

Afin de ranimer les esprits humiliés,

Afin de ranimer les cœurs contrits.

16 Je ne veux pas contester à toujours,

Ni garder une éternelle colère,

Quand devant moi tombent en défaillance les esprits,

Les âmes que j’ai faites.

17 A cause de son avidité coupable, je me suis irrité et je l’ai frappé,

Je me suis caché dans mon indignation;

Et le rebelle a suivi le chemin de son cœur.

18 J’ai vu ses voies,

Et je le guérirai;

Je lui servirai de guide,

Et je le consolerai, lui et ceux qui pleurent avec lui.

19 Je mettrai la louange sur les lèvres.

Paix, paix à celui qui est loin et à celui qui est près! dit l’Eternel.

Je les guérirai.

20 Mais les méchants sont comme la mer agitée,

Qui ne peut se calmer,

Et dont les eaux soulèvent la vase et le limon.

21 Il n’y a point de paix pour les méchants, dit mon Dieu.

Chapitre 58

Le vrai et le faux jeûne

1 Crie à plein gosier, ne te retiens pas,

Elève ta voix comme une trompette,

Et annonce à mon peuple ses iniquités,

A la maison de Jacob ses péchés!

Tous les jours ils me cherchent,

Ils veulent connaître mes voies;

Comme une nation qui aurait pratiqué la justice

Et n’aurait pas abandonné la loi de son Dieu,

Ils me demandent des arrêts de justice,

Ils désirent l’approche de Dieu.

Que nous sert de jeûner, si tu ne le vois pas?

De mortifier notre âme, si tu n’y as point égard?

Voici, le jour de votre jeûne, vous vous livrez à vos penchants,

Et vous traitez durement tous vos mercenaires.

Voici, vous jeûnez pour disputer et vous quereller,

Pour frapper méchamment du poing;

Vous ne jeûnez pas comme le veut ce jour,

Pour que votre voix soit entendue en haut.

Est-ce là le jeûne auquel je prends plaisir,

Un jour où l’homme humilie son âme?

Courber la tête comme un jonc,

Et se coucher sur le sac et la cendre,

Est-ce là ce que tu appelleras un jeûne,

Un jour agréable à l’Eternel?

Voici le jeûne auquel je prends plaisir:

Détache les chaînes de la méchanceté,

Dénoue les liens de la servitude,

Renvoie libres les opprimés,

Et que l’on rompe toute espèce de joug;

Partage ton pain avec celui qui a faim,

Et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile;

Si tu vois un homme nu, couvre-le,

Et ne te détourne pas de ton semblable.

Alors ta lumière poindra comme l’aurore,

Et ta guérison germera promptement;

Ta justice marchera devant toi,

Et la gloire de l’Eternel t’accompagnera.

Alors tu appelleras, et l’Eternel répondra;

Tu crieras, et il dira: Me voici!

Si tu éloignes du milieu de toi le joug,

Les gestes menaçants et les discours injurieux,

10 Si tu donnes ta propre subsistance à celui qui a faim,

Si tu rassasies l’âme indigente,

Ta lumière se lèvera sur l’obscurité,

Et tes ténèbres seront comme le midi.

11 L’Eternel sera toujours ton guide,

Il rassasiera ton âme dans les lieux arides,

Et il redonnera de la vigueur à tes membres;

Tu seras comme un jardin arrosé,

Comme une source dont les eaux ne tarissent pas.

12 Les tiens rebâtiront sur d’anciennes ruines,

Tu relèveras des fondements antiques;

On t’appellera réparateur des brèches,

Celui qui restaure les chemins, qui rend le pays habitable.

13 Si tu retiens ton pied pendant le sabbat,

Pour ne pas faire ta volonté en mon saint jour,

Si tu fais du sabbat tes délices,

Pour sanctifier l’Eternel en le glorifiant,

Et si tu l’honores en ne suivant point tes voies,

En ne te livrant pas à tes penchants et à de vains discours,

14 Alors tu mettras ton plaisir en l’Eternel,

Et je te ferai monter sur les hauteurs du pays,

Je te ferai jouir de l’héritage de Jacob, ton père;

Car la bouche de l’Eternel a parlé.

Chapitre 59

Les crimes de Juda

1 Non, la main de l’Eternel n’est pas trop courte pour sauver,

Ni son oreille trop dure pour entendre.

Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation

Entre vous et votre Dieu;

Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face

Et l’empêchent de vous écouter.

Car vos mains sont souillées de sang,

Et vos doigts de crimes;

Vos lèvres profèrent le mensonge,

Votre langue fait entendre l’iniquité.

Nul ne se plaint avec justice,

Nul ne plaide avec droiture;

Ils s’appuient sur des choses vaines et disent des faussetés,

Ils conçoivent le mal et enfantent le crime.

Ils couvent des œufs de basilic,

Et ils tissent des toiles d’araignée.

Celui qui mange de leurs œufs meurt;

Et, si l’on en brise un, il en sort une vipère.

Leurs toiles ne servent point à faire un vêtement,

Et ils ne peuvent se couvrir de leur ouvrage;

Leurs œuvres sont des œuvres d’iniquité,

Et les actes de violence sont dans leurs mains.

Leurs pieds courent au mal,

Et ils ont hâte de répandre le sang innocent;

Leurs pensées sont des pensées d’iniquité,

Le ravage et la ruine sont sur leur route.

Ils ne connaissent pas le chemin de la paix,

Et il n’y a point de justice dans leurs voies;

Ils prennent des sentiers détournés:

Quiconque y marche ne connaît point la paix.

C’est pourquoi l’arrêt de délivrance est loin de nous,

Et le salut ne nous atteint pas;

Nous attendons la lumière, et voici les ténèbres,

La clarté, et nous marchons dans l’obscurité.

10 Nous tâtonnons comme des aveugles le long d’un mur,

Nous tâtonnons comme ceux qui n’ont point d’yeux;

Nous chancelons à midi comme de nuit,

Au milieu de l’abondance nous ressemblons à des morts.

11 Nous grondons tous comme des ours,

Nous gémissons comme des colombes;

Nous attendons la délivrance, et elle n’est pas là,

Le salut, et il est loin de nous.

12 Car nos transgressions sont nombreuses devant toi,

Et nos péchés témoignent contre nous;

Nos transgressions sont avec nous,

Et nous connaissons nos crimes.

13 Nous avons été coupables et infidèles envers l’Eternel,

Nous avons abandonné notre Dieu;

Nous avons proféré la violence et la révolte,

Conçu et médité dans le cœur des paroles de mensonge;

14 Et la délivrance s’est retirée,

Et le salut se tient éloigné;

Car la vérité trébuche sur la place publique,

Et la droiture ne peut approcher.

15 La vérité a disparu,

Et celui qui s’éloigne du mal est dépouillé.

Jugement de Juda; promesse d’un rédempteur

L’Eternel voit, d’un regard indigné,

Qu’il n’y a plus de droiture.

16 Il voit qu’il n’y a pas un homme,

Il s’étonne de ce que personne n’intercède;

Alors son bras lui vient en aide,

Et sa justice lui sert d’appui.

17 Il se revêt de la justice comme d’une cuirasse,

Et il met sur sa tête le casque du salut;

Il prend la vengeance pour vêtement,

Et il se couvre de la jalousie comme d’un manteau.

18 Il rendra à chacun selon ses œuvres,

La fureur à ses adversaires,

La pareille à ses ennemis;

Il rendra la pareille aux îles.

19 On craindra le nom de l’Eternel depuis l’occident,

Et sa gloire depuis le soleil levant;

Quand l’ennemi viendra comme un fleuve,

L’Esprit de l’Eternel le mettra en fuite.

20 Un rédempteur viendra pour Sion,

Pour ceux de Jacob qui se convertiront de leurs péchés,

Dit l’Eternel.

21 Voici mon alliance avec eux, dit l’Eternel:

Mon Esprit, qui repose sur toi,

Et mes paroles, que j’ai mises dans ta bouche,

Ne se retireront point de ta bouche, ni de la bouche de tes enfants,

Ni de la bouche des enfants de tes enfants,

Dit l’Eternel, dès maintenant et à jamais.

Philippiens est la lettre écrite depuis la prison de Rome par l’Apôtre Paul, vers 61 ou 62 après JC, à l’Église de Philippes qui fut la première église établie en Europe.

Philippes était une colonie romaine dans le Sud-Ouest de l’Europe, en Macédoine. C’était une église très pauvre, composée de gens très pauvres qui ont follement aimé Paul et se sont donnés tout entier au Royaume de Dieu. Paul les aimait profondément, tout comme il aimait toutes les églises, mais les Philippiens occupaient une place particulière dans son cœur.

Quand elle a appris son emprisonnement, l’église de Philippes a envoyé à Rome Epaphrodite, un membre de de leur congrégation, pour s’enquérir de l’état de Paul et lui apporter un cadeau de la part de la congrégation pour lui remonter le moral. Paul a bien-sûr été fou de joie et a éprouvé du réconfort. Epaphrodite resta longtemps à Rome au service de Paul avant de tomber gravement malade. Il faillit mourir, mais Dieu lui rendit la santé, ce qui détermina Paul à le renvoyer auprès de son église avec cette lettre faisant état des circonstances d’alors, mais plus important encore, visant à encourager non seulement l’église de Philippes, mais tout le peuple de Dieu, et renforcer l’espoir et la joie que nous avons en Jésus.

Alors, à notre époque incertaine, Philipiens se dresse comme un phare où repose notre véritable espérance et notre joie, en Christ uniquement.

Philippiens 1:1-26

Adresse et salutation

1 Paul et Timothée, serviteurs de Jésus-Christ, à tous les saints en Jésus-Christ qui sont à Philippes, aux évêques et aux diacres:

Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ!

Affection de Paul pour les Philippiens

Je rends grâces à mon Dieu de tout le souvenir que je garde de vous, ne cessant, dans toutes mes prières pour vous tous, de manifester ma joie au sujet de la part que vous prenez à l’Evangile, depuis le premier jour jusqu’à maintenant.

Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ.

Il est juste que je pense ainsi de vous tous, parce que je vous porte dans mon cœur, soit dans mes liens, soit dans la défense et la confirmation de l’Evangile, vous qui tous participez à la même grâce que moi.

Car Dieu m’est témoin que je vous chéris tous avec la tendresse de Jésus-Christ.

Et ce que je demande dans mes prières, c’est que votre amour augmente de plus en plus en connaissance et en pleine intelligence 10 pour le discernement des choses les meilleures, afin que vous soyez purs et irréprochables pour le jour de Christ, 11 remplis du fruit de justice qui est par Jésus-Christ, à la gloire et à la louange de Dieu.

La captivité de Paul utile pour la cause de l’Evangile

12 Je veux que vous sachiez, frères, que ce qui m’est arrivé a plutôt contribué aux progrès de l’Evangile.

13 En effet, dans tout le prétoire et partout ailleurs, nul n’ignore que c’est pour Christ que je suis dans les liens, 14 et la plupart des frères dans le Seigneur, encouragés par mes liens, ont plus d’assurance pour annoncer sans crainte la parole.

15 Quelques-uns, il est vrai, prêchent Christ par envie et par esprit de dispute; mais d’autres le prêchent avec des dispositions bienveillantes.

16 Ceux-ci agissent par amour, sachant que je suis établi pour la défense de l’Evangile, 17 tandis que ceux-là, animés d’un esprit de dispute, annoncent Christ dans des intentions qui ne sont pas pures et avec la pensée de me susciter quelque affliction dans mes liens.

18 Qu’importe? De toute manière, que ce soit pour l’apparence, que ce soit sincèrement, Christ n’est pas moins annoncé: je m’en réjouis, et je m’en réjouirai encore.

19 Car je sais que cela tournera à mon salut, grâce à vos prières et à l’assistance de l’Esprit de Jésus-Christ; 20 selon ma ferme attente et mon espérance, je n’aurai honte de rien, mais maintenant comme toujours, Christ sera glorifié dans mon corps avec une pleine assurance, soit par ma vie, soit par ma mort; 21 car Christ est ma vie, et mourir m’est un gain.

22 Mais s’il est utile pour mon œuvre que je vive dans la chair, je ne saurais dire ce que je dois préférer.

23 Je suis pressé des deux côtés: j’ai le désir de m’en aller et d’être avec Christ, ce qui de beaucoup est le meilleur; 24 mais à cause de vous il est plus nécessaire que je demeure dans la chair.

25 Et je suis persuadé, je sais que je demeurerai et que je resterai avec vous tous, pour votre avancement et pour votre joie dans la foi, 26 afin que, par mon retour auprès de vous, vous ayez en moi un abondant sujet de vous glorifier en Jésus-Christ.

Psaumes 71

Prière confiante d’un vieillard persécuté

1 Eternel! je cherche en toi mon refuge:

Que jamais je ne sois confondu!

Dans ta justice, sauve-moi et délivre-moi!

Incline vers moi ton oreille, et secours-moi!

Sois pour moi un rocher qui me serve d’asile,

Où je puisse toujours me retirer!

Tu as résolu de me sauver,

Car tu es mon rocher et ma forteresse.

Mon Dieu, délivre-moi de la main du méchant,

De la main de l’homme inique et violent!

Car tu es mon espérance, Seigneur Eternel!

En toi je me confie dès ma jeunesse.

Dès le ventre de ma mère je m’appuie sur toi;

C’est toi qui m’as fait sortir du sein maternel;

Tu es sans cesse l’objet de mes louanges.

Je suis pour plusieurs comme un prodige,

Et toi, tu es mon puissant refuge.

Que ma bouche soit remplie de tes louanges,

Que chaque jour elle te glorifie!

Ne me rejette pas au temps de la vieillesse;

Quand mes forces s’en vont, ne m’abandonne pas!

10 Car mes ennemis parlent de moi,

Et ceux qui guettent ma vie se consultent entre eux,

11 Disant: Dieu l’abandonne;

Poursuivez, saisissez-le; il n’y a personne pour le délivrer.

12 O Dieu, ne t’éloigne pas de moi!

Mon Dieu, viens en hâte à mon secours!

13 Qu’ils soient confus, exterminés, ceux qui en veulent à ma vie!

Qu’ils soient couverts de honte et d’opprobre, ceux qui cherchent ma perte!

14 Et moi, j’espérerai toujours,

Je te louerai de plus en plus.

15 Ma bouche publiera ta justice, ton salut, chaque jour,

Car j’ignore quelles en sont les bornes.

16 Je dirai tes œuvres puissantes, Seigneur Eternel!

Je rappellerai ta justice, la tienne seule.

17 O Dieu! tu m’as instruit dès ma jeunesse,

Et jusqu’à présent j’annonce tes merveilles.

18 Ne m’abandonne pas, ô Dieu! même dans la blanche vieillesse,

Afin que j’annonce ta force à la génération présente,

Ta puissance à la génération future!

19 Ta justice, ô Dieu! atteint jusqu’au ciel;

Tu as accompli de grandes choses: ô Dieu! qui est semblable à toi?

20 Tu nous as fait éprouver bien des détresses et des malheurs;

Mais tu nous redonneras la vie,

Tu nous feras remonter des abîmes de la terre.

21 Relève ma grandeur,

Console-moi de nouveau!

22 Et je te louerai au son du luth, je chanterai ta fidélité, mon Dieu,

Je te célébrerai avec la harpe, Saint d’Israël!

23 En te célébrant, j’aurai la joie sur les lèvres,

La joie dans mon âme que tu as délivrée;

24 Ma langue chaque jour publiera ta justice,

Car ceux qui cherchent ma perte sont honteux et confus.

Proverbes 24:9-10

La pensée de la folie n’est que péché,

Et le moqueur est en abomination parmi les hommes.

10 Si tu faiblis au jour de la détresse,

Ta force n’est que détresse.

Prière : Père, je Te remercie pour les lettres de l’apôtre Paul, qui ont encouragé ton peuple depuis des générations. Je Te remercie aussi pour l’exemple de piété que la vie de Paul nous procure. Je demande que Tu me donnes sa passion comme serviteur de Dieu. Que ma vie soit un exemple pour ceux qui m’entourent. Amen.

Cette prière est issue de la PASSAGES BIBLE, publiée par Zondervan, avec Daily Audio Bible, et traduite en français par nos soins.

Texte biblique de la Nouvelle Edition de Genève
Copyright © 1979 Société Biblique de Genève
Reproduit avec aimable autorisation. Tous droits réservés.
www.universdelabible.net         www.societebiblique.com