Jour 253: 10 Septembre

Aujourd’hui : Ésaïe 6:1-7:25; 2 Corinthiens 11:16-33; Psaumes 54:1-9 et Proverbes 23:1-3 en version Bible en français courant.

Si tu es à table avec un dirigeant, considère bien qui tu as devant toi !  (Proverbes 23:1)

Ésaïe 6-7

L’appel d’Esaïe

1  L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur siégeant sur un trône très élevé. Les pans de son vêtement remplissaient le Temple.

Des séraphins se tenaient au-dessus de lui; chacun d’eux avait six ailes: deux ailes pour se couvrir le visage, deux autres pour se voiler le corps, et les deux dernières pour voler.

S’adressant l’un à l’autre, ils proclamaient:

Saint, saint, saint est le Seigneur des armées célestes.

Toute la terre est pleine de sa gloire.

Les montants des portes du Temple se mirent à trembler au son de ces voix, tandis que le sanctuaire se remplit de fumée.

Je m’écriai:

—Malheur à moi! Je suis perdu, car j’ai les lèvres impures et j’habite au milieu d’un peuple aux lèvres impures. Et voici que, de mes yeux, j’ai vu le Roi, le Seigneur des armées célestes.

Alors l’un des séraphins vola vers moi, il tenait à la main une braise qu’il avait prise sur l’autelavec des pincettes.

Il m’en toucha la bouche, et me dit:

—Maintenant que ceci vient d’être appliqué sur tes lèvres, ta faute est enlevée et ton péché est expié.

Et j’entendis alors le Seigneur qui disait:

—Qui enverrai-je? Qui marchera pour nous?

Alors je répondis:

—Je suis prêt, envoie-moi.

Et le Seigneur me dit:

«Va, et dis à ce peuple:

Vous aurez beau entendre,

vous ne comprendrez pas;

oui, vous aurez beau voir,

vous ne percevrez rien.

10 Rends ce peuple insensible,

ferme-lui les oreilles

et bouche-lui les yeux

pour qu’il ne voie pas de ses yeux,

pour qu’il n’entende pas de ses oreilles

et pour qu’il ne comprenne pas,

et qu’il ne puisse pas retourner au Seigneur

afin d’être guéri.»

11 Je demandai alors: «Jusques à quand, Seigneur?»

Et il me répondit:

«Jusqu’à ce que les villes soient dévastées

et privées d’habitants,

qu’il n’y ait plus personne dans les maisons,

et que ce territoire soit réduit en désert et dévasté.

12 L’Eternel enverra ses habitants au loin,

et le pays sera à l’état d’abandon.

13 S’il y subsiste encore un dixième du peuple,

à son tour, il sera embrasé par le feu.

Mais, comme un térébinthe ou comme un chêne

qui conserve sa souche, quand il est abattu,

la souche de ce peuple sera une semence sainte.»

Chapitre 7

L’appel à la foi

1  Sous le règne d’Ahaz, fils de Yotam et petit-fils d’Ozias, roi de Juda, Retsîn, roi de Syrie, se mit en campagne avec Péqah, fils de Remaliahou, roi d’Israël, contre Jérusalem pour l’attaquer. Mais ils ne purent la vaincre.

Quand on apprit, à la cour du royaume de David, que les Syriens avaient pris position en territoire éphraïmite, le roi et tous ses sujets en furent secoués comme le feuillage des arbres de la forêt quand ils sont agités par le vent.

Alors l’Eternel dit à Esaïe:

—Va à la rencontre d’Ahaz, toi et Chear-Yachoub, ton fils. Tu le trouveras vers l’extrémité de l’aqueduc du réservoir supérieur, sur la route du champ du Teinturier.

Tu lui diras: «Ecoute-moi, garde ton calme. N’aie donc pas peur et ne perds pas courage devant ces deux bouts de tisons fumants, devant la fureur de Retsîn et de son pays, la Syrie, et du fils de Remaliahou.

La Syrie, il est vrai, projette un malheur contre toi de concert avec Ephraïm et le fils de Remaliahou, et ils ont dit:

Marchons contre Juda, jetons-y l’épouvante, conquérons-le, établissons-y comme roi le fils de Tabeél.»

Mais ainsi parle le Seigneur, l’Eternel:

«Cela ne tiendra pas,

cela ne sera pas,

car c’est Damas la capitale de la Syrie,

et c’est Retsîn qui est chef de Damas.

Dans soixante-cinq ans,

Ephraïm sera écrasé et n’existera plus en tant que peuple.

La capitale d’Ephraïm c’est Samarie,

le chef de Samarie c’est le fils de Remaliahou.

Si vous n’avez pas confiance

vous, vous ne tiendrez pas.»

Le signe d’Emmanuel

10 L’Eternel parla de nouveau à Ahaz et lui dit:

11 —Demande pour toi un signe extraordinaire à l’Eternel, ton Dieu, soit dans les régions d’en bas, soit dans les lieux élevés.

12 Mais Ahaz dit:

—Je n’en demanderai pas. Je ne veux pas forcer la main à l’Eternel.

13 Esaïe dit alors:

—Ecoutez donc, dynastie de David. Ne vous suffit-il pas de mettre à dure épreuve la patience des hommes pour qu’il vous faille encore lasser aussi mon Dieu?

14 C’est pourquoi le Seigneur vous donnera lui-même un signe: Voici, la jeune fille sera enceinte et elle enfantera un fils, elle lui donnera pour nom: Emmanuel (Dieu avec nous).

15 Il mangera de la crème et du miel, jusqu’à ce qu’il apprenne à rejeter le mal et à choisir le bien.

16 Mais avant que l’enfant apprenne à rejeter le mal et à choisir le bien, les pays des deux rois que tu crains aujourd’hui seront abandonnés.

17 L’Eternel fera survenir contre toi et ton peuple, contre ta dynastie, des jours comme jamais il n’y en a eu de tels depuis l’époque où Ephraïm s’est coupé de Juda.

Le péril assyrien

18 —Il adviendra, en ce jour-là, que l’Eternel appellera par un coup de sifflet les mouches qui sont à l’extrémité des fleuves de l’Egypte et les abeilles d’Assyrie.

19 Elles viendront et se poseront toutes dans les ravins abrupts, et dans les fentes des rochers, dans tous les fourrés broussailleux et tous les pâturages.

20 En ce jour-là, le Seigneur rasera avec un rasoir pris à gage au-delà de l’Euphrate — il s’agit du roi d’Assyrie. Oui, il vous rasera la tête et tous les poils du corps, et il vous coupera aussi la barbe.

21 Il adviendra, en ce jour-là, qu’en guise de bétail, une personne élèvera une génisse et deux brebis.

22 Alors la production de lait sera si abondante que l’on se nourrira de crème. Oui, les survivants du pays mangeront tous de la crème et du miel.

23 Il adviendra encore, en ce jour-là, que tout endroit planté de mille ceps de vigne valant mille pièces d’argent, sera abandonné aux ronces et aux épines.

24 On y pénétrera armé d’arcs et de flèches, car le pays entier ne sera que ronces et épines.

25 On ne passera plus sur les coteaux fertiles qu’on sarclait à la pioche, par peur des ronces et des épines. Les bovins y paîtront et les moutons en fouleront le sol.

2 Corinthiens 11:16-33

Paul et les faux apôtres

16 Je le répète: qu’on ne me prenne pas pour un insensé. Ou alors, acceptez-moi comme tel, que je puisse à mon tour un peu me vanter!

17 En parlant comme je vais le faire, je ne m’exprime pas comme le Seigneur veut qu’on parle, je le ferai comme dans un accès de folie — avec l’assurance d’avoir de quoi me vanter.

18 Puisque plusieurs se vantent pour des raisons tout humaines, eh bien, moi aussi je vais me vanter.

19 Vous qui êtes si raisonnables, vous supportez volontiers les insensés!

20 Vous supportez qu’on vous traite en esclaves, qu’on vous exploite, qu’on vous dépouille, qu’on vous traite avec arrogance, qu’on vous gifle!

21 Je l’avoue avec honte: nous nous sommes montrés bien faibles. Pourtant, ce que l’on ose dire — je parle en insensé — je l’oserai également.

22 Ils sont Hébreux? Moi aussi. Israélites? Moi aussi. De la postérité d’Abraham? Moi aussi.

23 Ils sont serviteurs du Christ? C’est une folie que je vais dire: je le suis plus qu’eux. Car j’ai travaillé davantage, j’ai été plus souvent en prison, j’ai essuyé infiniment plus de coups; plus souvent, j’ai vu la mort de près.

24 Cinq fois, j’ai reçu des Juifs les «quarante coups moins un».

25 Trois fois, j’ai été fouetté, une fois lapidé, j’ai vécu trois naufrages, j’ai passé un jour et une nuit dans la mer.

26 Souvent en voyage, j’ai été en danger au passage des fleuves, en danger dans des régions infestées de brigands, en danger à cause des Juifs, mes compatriotes, en danger à cause des païens, en danger dans les villes, en danger dans les contrées désertes, en danger sur la mer, en danger à cause des faux frères.

27 J’ai connu bien des travaux et des peines, de nombreuses nuits blanches, la faim et la soif, de nombreux jeûnes, le froid et le manque d’habits.

28 Et sans parler du reste, je porte mon fardeau quotidien: le souci de toutes les Eglises.

29 En effet, qui est faible sans que je sois faible? Qui tombe sans que cela me brûle?

30 Oui, s’il faut se vanter, c’est de ma faiblesse que je me vanterai.

31 Le Dieu et Père du Seigneur Jésus, qui est loué éternellement, sait que je ne mens pas.

32 A Damas, le gouverneur du roi Arétas faisait surveiller toutes les issues de la ville pour m’arrêter.

33 Par une fenêtre du mur d’enceinte, on me fit descendre dans une corbeille le long du rempart, et ainsi seulement j’ai pu lui échapper.

Psaumes 54

Dieu m’a délivré

Au chef de chœur. Une méditation de David, à chanter avec accompagnement d’instruments à cordes.

Il le composa lorsque les Ziphiens vinrent dire à Saül: «David est caché parmi nous

Dieu, interviens toi-même et sauve-moi!

Dans ta vaillance, rends-moi justice!

Ecoute ma prière,

ô Dieu, prête attention à mes paroles!

Des étrangers m’ont attaqué,

des gens violents en veulent à ma vie.

Ils n’ont aucun souci de Dieu!

Pause

Mais Dieu est mon secours!

Le Seigneur est mon seul appui.

Qu’il fasse retomber sur mes ennemis mêmes le mal qu’ils me voulaient.

Dans ta fidélité, réduis-les à néant!

Je t’offrirai de tout mon cœur des sacrifices volontaires.

Je te louerai pour tout ce que tu es, ô Eternel, car tu es bon,

car tu m’as délivré de toutes les détresses,

maintenant, je peux regarder mes ennemis en face.

Proverbes 23:1-3

1  Si tu es à table avec un dirigeant,

considère bien qui tu as devant toi!

Réfrène ton appétit si tu es un glouton,

ne te laisse pas tenter par ses bons plats,

car il se pourrait que ces mets soient décevants.

Seriez-vous prêt à vous lever pour servir Dieu s’il faisait personnellement appel à vous? Quand Esaïe a eu la vision de Dieu, il s’est écrié, «je suis perdu!” (Esaïe 6:5). Esaïe savait qu’il était un serviteur pécheur et indigne du Seigneur. Mais après avoir été purifié de son péché, Esaïe était alors libre de s’offrir au service de Dieu. Bien qu’il soit possible que nous n’ayons pas la même vision du Seigneur qu’Esaïe, pour bien servir Dieu, nous devons d’abord lui permettre de nous purifier. En confessant nos péchés et en acceptant le pardon de Dieu, nous vivrons nous aussi la liberté d’être purifiés. Il n’y a pas plus grand objectif sur cette terre que celui de servir le Seigneur.

Ces remarques sont issues du livre PASSAGES BIBLE, publié par Zondervan avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Textes bibliques tirés de la Bible en français courant
Copyright ©
Société biblique française – Bibli’O 1997
avec autorisation.

http://www.editionsbiblio.fr
La responsabilité de la Société biblique française – Bibli’O est engagé uniquement sur le texte biblique cité.

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Comment: