Jour 252: 9 Septembre

Les insensés pensent: «Dieu n’existe pas.» … 
(Psaumes. 53:2)

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Aujourd’hui : Ésaïe 3:1-5:30; 2 Corinthiens 11:1-15; Psaumes 53:1-7 et Proverbes 22:28-29 en version Bible en français courant.

Esaïe  3:1-5:30

Anarchie au royaume de Juda

1 Le Maître suprême,

le Seigneur de l’univers,

va priver Jérusalem

et le royaume de Juda

de toute ressource en pain et en eau ;

il va les priver

de tout ce qui leur sert d’appui :

2 troupes d’élite et simples soldats,

juges, prophètes, devins

et membres du conseil des anciens,

3 officiers et dignitaires,

conseillers, techniciens

et experts en sorcellerie.

4 « Comme chefs, dit le Seigneur,

je leur donnerai des gamins,

qui les gouverneront

au gré de leurs caprices. »

5 Ce sera la foire d’empoigne :

c’est à qui l’emportera sur l’autre,

les jeunes brutalisant les vieux,

et les vauriens les gens de bien.

6 Un homme empoignera son frère,

un membre de son propre clan :

« Tu as un manteau à te mettre

dira-t-il, tu es donc notre chef,

prends le commandement de ces ruines. »

7 Mais ce jour-là, l’autre répondra :

« Je ne peux rien faire pour vous ;

il n’y a chez moi ni pain ni manteau.

Vous ne ferez pas de moi un chef. »

8 Jérusalem a trébuché, Juda est à terre.

En paroles et en actes

ils s’opposent au Seigneur,

ils le bravent en face.

9 Leur partialité les accuse.

Comme les gens de Sodome

ils commettent leurs crimes

au grand jour, sans même les cacher.

Hélas pour eux,

ils préparent leur propre malheur

10 Vous pouvez le dire :

pour les fidèles tout ira bien ;

ce qu’ils ont fait leur profitera.

11 Mais quel triste sort pour les méchants !

Tout ira mal pour eux ;

on les traitera selon ce qu’ils ont fait.

12 Mon peuple, dit le Seigneur,

ceux qui dominent sur toi

sont des rapaces ;

ce sont des gens avides

qui exercent le pouvoir.

Mon peuple, ceux qui te dirigent

ne font que t’égarer,

ils te conduisent

dans la mauvaise direction.

Le procès des dirigeants

13 Le Seigneur est prêt pour un procès,

il est en place pour juger son peuple.

14 Il fait passer en justice

les conseillers et les chefs de son peuple :

« C’est vous qui avez ravagé la vigne ;

vous avez rempli vos maisons

de ce que vous avez pris aux pauvres.

15 De quel droit écrasez-vous mon peuple

et faites-vous violence aux pauvres,

demande le Seigneur,

le Dieu de l’univers ? »

Les belles dames de Jérusalem

16 « Les dames de Jérusalem

sont bien fières, dit le Seigneur ;

elles marchent le cou tendu,

le regard provocant ;

elles vont à petits pas

en faisant résonner

les anneaux de leurs chevilles. »

17 C’est pourquoi le Seigneur

va leur tondre le crâne

et dénuder leur front.

18-23 Ce jour-là, le Seigneur les privera de tout ce qui leur sert de parure : les anneaux aux chevilles, les serre-tête et les bijoux en forme de croissant ; les boucles d’oreille, les bracelets et les voilettes ; les turbans, les chaînettes, les ceintures tressées, les gris-gris et les porte-bonheur ; les bagues et les anneaux pour le nez ; les vêtements de fête, les capes, les foulards et les sacoches ; les manteaux, les chemises fines, les écharpes et les châles.

24 L’odeur de pourriture

remplacera les parfums,

et une simple corde

tiendra lieu de ceinture.

Au lieu de coiffures savantes,

une tête tondue ;

au lieu d’habits de luxe,

l’étoffe de deuil autour de la taille.

Oui, pour remplacer la beauté,

l’humiliation.

Les veuves de Jérusalem

25 Jérusalem, tes hommes

succomberont à la guerre,

tes soldats mourront au combat.

26 Alors toute la ville

poussera des plaintes

et des lamentations,

telle une femme qui a tout perdu

et reste assise à terre.

Chapitre 4

1 En ce jour-là, sept femmes

agripperont le même homme

en lui disant :

« Nous ne serons à ta charge

ni pour la nourriture

ni pour l’habillement.

Enlève seulement notre déshonneur,

en nous permettant

de porter ton nom ! »

Les survivants de Jérusalem

2 Un jour, ce que le Seigneur fera germer dans le pays sera la fierté et la gloire des survivants d’Israël ; ce que le pays produira fera leur grandeur et leur prestige. 3 Alors ceux qui seront restés à Jérusalem, ceux qui auront survécu dans Sion recevront le titre de “consacrés au Seigneur” ; ce sont, à Jérusalem, tous ceux que le Seigneur a inscrits dans son livre comme vivants. 4 Le Seigneur fera souffler un vent de justice et de purification. Quand il aura ainsi nettoyé les dames de Jérusalem de leur souillure, quand il aura lavé Sion du sang qu’elle a répandu chez elle, 5 alors, partout sur le mont Sion et sur les assemblées qui s’y tiendront, il fera paraître un nuage de fumée pendant le jour et l’éclat d’une flamme pendant la nuit. Au-dessus de tout, la glorieuse présence du Seigneur sera une protection ; 6 elle sera un toit de feuillage pour donner de l’ombre pendant la chaleur du jour, et fournir un abri, un refuge, contre l’orage et la pluie.

Chapitre 5

La vigne du Seigneur

1 Laissez-moi chanter quelques couplets au nom de mon ami ; c’est la chanson de mon ami et de sa vigne.

Mon ami avait une vigne

sur un coteau fertile.

2 Il en avait travaillé la terre,

enlevé les pierres ;

il y avait mis un plant de choix,

bâti une tour de guet

et creusé un pressoir.

Il espérait que sa vigne

produirait de beaux raisins,

mais elle n’a rien donné de bon.

3 « Eh bien, dit mon ami,

vous qui habitez Jérusalem,

vous les gens de Juda,

c’est à vous de juger

entre ma vigne et moi.

4 Que faire de plus pour elle,

que je n’aie déjà fait ?

J’espérais d’elle de beaux raisins,

elle n’a rien donné de bon. Pourquoi ?

5 Maintenant, je veux vous dire

ce que je vais faire à ma vigne :

J’arracherai la haie qui l’entoure,

et les troupeaux y brouteront.

J’abattrai son mur de clôture,

et les passants la piétineront.

6 Je ferai d’elle un terrain vague :

personne pour la tailler,

personne pour l’entretenir ;

épines et ronces y pousseront,

et j’interdirai aux nuages

de laisser tomber la pluie sur elle. »

7 La vigne du Seigneur de l’univers,

c’est la nation d’Israël.

La plantation qui lui plaisait tant,

c’est le peuple de Juda.

Le Seigneur espérait d’eux

qu’ils respecteraient le droit,

mais c’est partout

injustice et passe-droit ;

il escomptait la loyauté,

mais c’est partout

cris de détresse et déloyauté.

Ceux qui provoquent la colère du Seigneur

8 Quel malheur de voir ces gens

qui ajoutent une maison à une autre

et annexent champ après champ !

A la fin, ils ont pris toute la place,

il n’y a plus qu’eux dans le pays.

9 J’ai entendu le Seigneur de l’univers

faire ce serment : « Je le jure,

toutes ces maisons seront dévastées,

ces grandes et belles demeures

resteront vides d’habitants.

10 Trois hectares de vigne

ne produiront pas cinquante litres de vin ;

et qui sème cent kilos de blé

n’en récoltera que dix. »

11 Quel malheur de voir ceux qui dès le matin

se ruent sur les boissons fortes,

et tard le soir encore

s’échauffent avec du vin !

12 Ils s’enivrent au son des harpes et des lyres,

des tambourins et des flûtes.

Mais ils ne remarquent pas

que le Seigneur agit,

ils ne regardent pas ce qu’il fait.

13 C’est pourquoi le Seigneur déclare :

« Mon peuple sera déporté,

car il n’a rien compris.

Ses élites mourront de faim,

ses masses populaires dépériront de soif. »

14 La Mort a ouvert tout grand sa gueule,

elle l’agrandit démesurément.

Nobles et petit peuple de Jérusalem

y tomberont en pleine fête.

15 C’est pourquoi tous les hommes

devront s’incliner

et mordre la poussière.

L’homme au regard hautain

devra baisser les yeux.

16 Le Seigneur de l’univers

montrera sa grandeur

en instaurant le droit ;

l’unique vrai Dieu montrera qu’il est Dieu

en établissant son ordre.

17 Dans les ruines de la ville,

les moutons paîtront

comme dans leur pâturage,

et les chevreaux qu’on engraisse

y chercheront leur nourriture.

18 Quel malheur de voir ces gens

attelés au crime

par les cordes du mensonge !

Comme on traîne un chariot,

ils traînent derrière eux

les suites de leur faute.

19 Ils disent en effet :

« Vite, vite que se réalise

ce que le Seigneur doit faire,

nous voudrions voir ça !

Que le plan du Dieu d’Israël, le vrai, l’unique,

arrive à échéance,

nous aimerions le connaître ! »

20 Quel malheur de voir ces gens

qui déclarent bien ce qui est mal,

et mal ce qui est bien !

Ils prétendent clair ce qui est sombre,

et sombre ce qui est clair.

De ce qui est doux

ils font quelque chose d’amer,

et de ce qui est amer

quelque chose de doux.

21 Quel malheur de voir ces gens

qui se prennent pour des sages

et qui se croient intelligents !

22 Quel malheur de voir ces gens

qui sont des champions pour boire,

des virtuoses pour préparer

des boissons corsées !

23 Ils acquittent le coupable

en échange d’un cadeau,

et ne veulent rien savoir

du bon droit de l’innocent.

24 C’est pourquoi ils auront le sort

de la paille qu’on brûle sur pied,

ou de l’herbe sèche

qui se consume dans les flammes.

Ils pourriront par la racine,

leur tige tombera en poussière,

car ils ont méprisé l’enseignement

du Seigneur de l’univers,

ils ont dédaigné la parole

de l’unique vrai Dieu, le Dieu d’Israël.

Le poing menaçant du Seigneur

25 C’est pourquoi le Seigneur

fit éclater son indignation

contre son peuple.

Il l’a menacé du poing et l’a frappé.

Les montagnes en ont tremblé ;

les cadavres des victimes

restent sur place dans les rues

comme des ordures.

Mais la colère du Seigneur

ne cesse pas pour autant,

et son poing reste menaçant.

26 Le Seigneur dresse un signal

pour des nations lointaines ;

il siffle pour faire venir cette troupe

depuis le bout du monde.

La voilà qui se hâte

et arrive au plus vite.

27 Il n’y a personne chez elle

qui se sente fatigué,

personne qui traîne les pieds,

personne qui somnole,

personne qui s’endorme ;

aucun ceinturon n’est débouclé,

aucun lacet desserré.

28 Ses flèches sont aiguisées,

ses arcs prêts à tirer.

Les sabots de ses chevaux

sont durs comme un silex,

et les roues de ses chars

font penser à un tourbillon.

29 On croit entendre

le rugissement d’une lionne,

le cri rauque d’un fauve,

qui gronde, saisit sa proie

et la met en lieu sûr,

sans que personne ose la lui arracher.

30 Un de ces jours cependant,

c’est contre cette nation

que le tonnerre grondera,

comme la mer en colère.

On regardera le pays,

mais on n’y verra

qu’une obscurité oppressante ;

d’épais nuages obscurciront

la lumière du jour.

2 Corinthiens  11:1-15

Paul et les faux apôtres

1-4 Ah ! je souhaite que vous supportiez un peu de folie de ma part ! Eh bien, oui, supportez-moi ! Je suis jaloux à votre sujet, d’une jalousie qui vient de Dieu : je vous ai promis en mariage à un seul époux, le Christ, et je désire vous présenter à lui comme une vierge pure. Mais, tout comme Ève se laissa égarer par la ruse du serpent, je crains que votre intelligence ne se corrompe et ne vous entraîne loin de l’attachement fidèle et pur au Christ. En effet, vous supportez fort bien que quelqu’un vienne vous annoncer un Jésus différent de celui que nous vous avons annoncé ; vous êtes également prêts à accepter un esprit et un message différents de l’Esprit et de la Bonne Nouvelle que vous avez reçus de nous.

5-11 J’estime que je ne suis inférieur en rien à vos super-apôtres ! Il est possible que je ne sois qu’un amateur quant à l’art de parler, mais certainement pas quant à la connaissance : nous vous l’avons clairement montré en toute occasion et à tous égards.

Quand je vous ai annoncé la Bonne Nouvelle de Dieu, je l’ai fait gratuitement ; je me suis abaissé afin de vous élever. Ai-je eu tort d’agir ainsi ? J’ai accepté d’être payé par d’autres Églises, et de vivre à leurs dépens, pour vous servir. Et pendant que je me trouvais chez vous, je n’ai été à la charge de personne quand j’étais dans le besoin, car les frères venus de Macédoine m’ont apporté tout ce qui m’était nécessaire. Je me suis gardé d’être une charge pour vous en quoi que ce soit et je continuerai à m’en garder. Par la vérité du Christ qui est en moi, je le déclare : personne ne me privera de ce sujet de fierté dans toute la province d’Achaïe. Pourquoi ai-je dit cela ? Serait-ce parce que je ne vous aime pas ? Dieu sait bien que si !

12-15 Je continuerai à me comporter comme maintenant, afin d’enlever tout prétexte à ceux qui en voudraient un pour se vanter d’être pleinement nos égaux. Ces gens-là ne sont que de faux apôtres, des tricheurs qui se déguisent en apôtres du Christ. Il n’y a là rien d’étonnant, car Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n’est donc pas surprenant que ses serviteurs aussi se déguisent en serviteurs du Dieu juste. Mais ils auront la fin que méritent leurs actions.

Psaumes 53:1-7

Les fidèles et leur Dieu dans un monde corrompu

1 Du répertoire du chef de chorale. A chanter sur le mode mélancolique. Poème chanté appartenant au recueil de David.

2 Ils sont stupides, ceux qui se disent que Dieu est sans pouvoir.

Ces gens sont corrompus, ce qu’ils font est malhonnête ;

aucun d’eux n’agit comme il faut.

3 Du haut du ciel, Dieu se penche pour observer les humains,

pour voir s’il y a quelqu’un d’intelligent qui se tourne vers lui.

4 Tous sont rebelles, tous sans exception sont corrompus.

Aucun n’agit comme il faut, pas même un seul.

5 « Ils ne comprennent vraiment rien, dit Dieu,

tous ces gens qui font le malheur des autres,

qui se nourrissent en exploitant mon peuple

et ne s’adressent jamais à moi. »

6 Les voilà qui s’affolent, eux qui ignoraient la peur,

car Dieu dispersera les ossements de ceux qui oppriment son peuple ;

ils seront humiliés d’avoir été rejetés par Dieu.

7 Ah, que je voudrais voir le salut d’Israël, arrivant de Sion !

Dieu rétablira son peuple.

Quelle joie chez les descendants de Jacob,

quelle allégresse alors en Israël !

Proverbes 22:28-29

28 Ne déplace pas les bornes que tes ancêtres ont posées pour marquer la limite des champs.

29 Regarde l’homme qui fait bien son métier : il pourra offrir ses services aux rois eux-mêmes au lieu de rester un obscur ouvrier.

Arrêtez-vous sur le passage 2 Corinthiens 11:1-15. N’est ce pas comme si Paul parlait directement aux croyants d’aujourd’hui? Les Corinthiens avaient commencé à tomber sous le charme de la prédication trompeuse des «super-apôtres» (2Co 11:5). Paul a écrit aux gens pour les mettre en garde contre ces faux apôtres. Le monde d’aujourd’hui est aussi rempli d’enjôleurs qui prêchent une vérité déformée de Jésus. Alors, comment pouvons-nous discerner le vrai du faux ? Nous devons tout d’abord construire une relation avec Dieu et étudier sa Parole. La Bible nous fournit un cadre pour connaître Dieu et sa vérité. Sans cette relation dynamique avec Jésus, l’orientation de l’Esprit Saint et les règles de vie de la Bible, nous courons le risque de nous laisser embobiner par de fausses vérités et des mensonges. Dieu est, au final, la seule source de vérité.

Ces remarques sont issues du livre PASSAGES BIBLE, publié par Zondervan avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Textes bibliques tirés de la Bible en français courant
Copyright ©
Société biblique française – Bibli’O 1997
avec autorisation.

http://www.editionsbiblio.fr
La responsabilité de la Société biblique française – Bibli’O est engagé uniquement sur le texte biblique cité.