Jour 2 – 2 janvier

La clé de la sagesse, c’est de révérer l’Eternel …
(Psaumes 1:7 – voir ci-dessous.)

Cette semaine, nous lisons la Bible du Semeur, aujourd’hui Genèse 3:1-4:26, Matthieu 2:13-3:6, Psaumes 2:1-12 et Proverbes 1:7-9.

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Genèse 3-4

La rupture de l’alliance

Le Serpent était le plus tortueux de tous les animaux des champs que l’Eternel Dieu avait faits. Il demanda à la femme:
—Vraiment, Dieu vous a dit: «Ne mangez du fruit d’aucun des arbres du jardin!»?

La femme répondit au Serpent:
—Nous mangeons des fruits des arbres du jardin,

excepté du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin. Dieu a dit de ne pas en manger et de ne pas y toucher sinon nous mourrons.

Alors le Serpent dit à la femme:
—Mais pas du tout! Vous ne mourrez pas!

Seulement Dieu sait bien que le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront et vous serez comme Dieu, choisissant vous-mêmes entre le bien et le mal.

Alors la femme vit que le fruit de l’arbre était bon à manger, agréable aux yeux, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence. Elle prit donc de son fruit et en mangea. Elle en donna aussi à son mari qui était avec elle, et il en mangea.

Aussitôt, les yeux de tous deux s’ouvrirent et ils se rendirent compte qu’ils étaient nus. Alors ils se firent des pagnes en cousant ensemble des feuilles de figuier.

Au moment de la brise du soir, ils entendirent l’Eternel Dieu parcourant le jardin. Alors l’homme et sa femme se cachèrent de l’Eternel Dieu parmi les arbres du jardin.

Mais l’Eternel Dieu appela l’homme et lui demanda:
—Où es-tu?

10 Celui-ci répondit:
—Je t’ai entendu dans le jardin et j’ai eu peur, car je suis nu; alors je me suis caché.

11 Dieu dit:
—Qui t’a appris que tu es nu? Aurais-tu mangé du fruit de l’arbre dont je t’avais défendu de manger?

12 Adam répondit:
—C’est la femme que tu as placée auprès de moi qui m’a donné du fruit de cet arbre, et j’en ai mangé.

13 L’Eternel Dieu dit à la femme:
—Pourquoi as-tu fait cela?
—C’est le Serpent qui m’a trompée, répondit la femme, et j’en ai mangé.

14 Alors l’Eternel Dieu dit au Serpent:
—Puisque tu as fait cela, te voilà maudit parmi tout le bétail et les animaux sauvages, tu te traîneras sur le ventre et tu mangeras de la poussière tout au long de ta vie.

15 Je susciterai l’hostilité entre toi-même et la femme, entre ta descendance et sa descendance. Celle-ci t’écrasera la tête, et toi, tu lui écraseras le talon.

16 Dieu dit à la femme:
—Je rendrai tes grossesses très pénibles, et tu mettras tes enfants au monde dans la souffrance. Ton désir se portera vers ton mari, mais lui te dominera.

17 Il dit à Adam:
—Puisque tu as écouté ta femme et que tu as mangé du fruit de l’arbre dont je t’avais défendu de manger, le sol est maudit à cause de toi. C’est avec beaucoup de peine que tu en tireras ta nourriture tout au long de ta vie.

18 Il te produira des épines et des chardons. Et tu mangeras des produits du sol.

19 Oui, tu en tireras ton pain à la sueur de ton front jusqu’à ce que tu retournes au sol dont tu as été tiré, car tu es poussière et tu retourneras à la poussière.

20 L’homme nomma sa femme Eve (Vie) parce qu’elle est la mère de toute vie humaine.

21 L’Eternel Dieu fit à Adam et à sa femme des vêtements de peaux pour les habiller.

22 Puis il dit:
—Voici que l’homme est devenu comme l’un de nous pour le choix entre le bien et le mal. Maintenant il ne faut pas qu’il tende la main pour cueillir aussi du fruit de l’arbre de la vie, qu’il en mange et qu’il vive éternellement.

23 Alors l’Eternel Dieu le chassa du jardin d’Eden pour qu’il travaille le sol d’où il avait été tiré.

24 Après avoir chassé l’homme, il posta des chérubins à l’est du jardin d’Eden, avec une épée flamboyante tournoyant en tout sens pour barrer l’accès de l’arbre de la vie.

Chapitre 4

L’intrusion de la violence

L’homme s’unit à Eve, sa femme; elle devint enceinte et donna naissance à Caïn. Elle dit:
—Avec l’aide de l’Eternel, j’ai formé un homme.

Elle mit encore au monde le frère de Caïn, Abel. Abel devint berger et Caïn cultivateur.

Au bout d’un certain temps, Caïn présenta des produits de la terre en offrande à l’Eternel.

Abel, de son côté, présenta les premiers-nés de son troupeau et en offrit les meilleurs morceaux. L’Eternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande; mais pas sur Caïn et son offrande. Caïn se mit dans une grande colère, et son visage s’assombrit.

L’Eternel dit à Caïn:
—Pourquoi te mets-tu en colère et pourquoi ton visage est-il sombre?

Si tu agis bien, tu le relèveras. Mais si tu n’agis pas bien, le péché est tapi à ta porte: son désir se porte vers toi, mais toi, maîtrise-le!

Mais Caïn dit à son frère Abel:
—Allons aux champs.
Et lorsqu’ils furent dans les champs, Caïn se jeta sur son frère Abel et le tua.

Alors l’Eternel demanda à Caïn:
—Où est ton frère Abel?
—Je n’en sais rien, répondit-il. Suis-je le gardien de mon frère?

10 Et Dieu lui dit:
—Qu’as-tu fait? J’entends le sang de ton frère crier vengeance depuis la terre jusqu’à moi.

11 Maintenant, tu es maudit et chassé loin du sol qui a bu le sang de ton frère versé par ta main.

12 Lorsque tu cultiveras le sol, il te refusera désormais ses produits, tu seras errant et fugitif sur la terre.

13 Caïn dit à l’Eternel:
—Mon châtiment est trop lourd à porter.

14 Voici que tu me chasses aujourd’hui loin du sol fertile, et je devrai me cacher devant toi, je serai errant et fugitif sur la terre et si quelqu’un me trouve, il me tuera.

15 L’Eternel lui dit:
—Eh bien! Si on tue Caïn, Caïn sera vengé sept fois.
Et l’Eternel marqua Caïn d’un signe pour qu’il ne soit pas tué par qui le rencontrerait.

16 Caïn partit loin de l’Eternel: il alla séjourner au pays de Nod, le Pays de l’Errance, à l’orient d’Eden, le Pays des délices.

La lignée de Caïn

17 Caïn s’unit à sa femme, elle devint enceinte et mit au monde Hénoc. Ensuite Caïn bâtit une ville qu’il appela Hénoc, du nom de son fils.

18 Hénoc fut l’ancêtre d’Irad, qui eut pour descendants: Mehouyaël, Metouchaël et Lémek.

19 Lémek épousa deux femmes: l’une s’appelait Ada et l’autre Tsilla.

20 Ada mit au monde Yabal, l’ancêtre des nomades habitant sous des tentes et au milieu de leurs troupeaux.

21 Il avait pour frère Youbal, l’ancêtre de tous ceux qui jouent de la lyre et de la flûte.

22 Tsilla, de son côté, mit au monde Toubal-Caïn, qui forgeait tous les instruments de bronze et de fer. La sœur de Toubal-Caïn s’appelait Naama.

23 Lémek dit à ses femmes:
    Ada et Tsilla, écoutez-moi bien,
    femmes de Lémek, et prêtez l’oreille à ce que je dis:
    J’ai tué un homme pour une blessure
    et un jeune enfant pour ma plaie.

24 Caïn sera vengé sept fois
et Lémek soixante-dix-sept fois.

25 Adam s’unit encore à sa femme et elle mit au monde un fils qu’elle nomma Seth car, dit-elle, Dieu m’a suscité une autre descendance pour remplacer Abel que Caïn a tué.

26 Seth aussi eut un fils qu’il appela Enoch. C’est à cette époque-là qu’on a commencé à prier l’Eternel.

L’Evangile de Matthieu est l’un des 4 Évangiles avec Marc, Luc et Jean. Chacun des Évangiles nous donne un récit de la vie du Christ, notre Sauveur. Matthieu est l’un des 12 apôtres. Il a donc une connaissance directe du Christ. Il a été un témoin direct des événements qu’il a relatés. Collecteur d’impôts de métier, il ne faisait pas partie d’une catégorie sociale appréciée de la société de l’époque mais, lorsque Jésus l’a appelé, il a tout quitté. De ce point de vue, c’est le récit d’un homme qui a lâché la vie qu’il connaissait, en échange d’un grand pas de foi, pour suivre un homme qu’il croyait être le Fils de Dieu.

Ce livre a été écrit, d’après la plupart des spécialistes, quelque part entre l’an 50 et l’an 60 après Jésus-Christ. Il visait les Chrétiens d’arrière-plan juif. L’Évangile de Matthieu fait référence à l’Ancien Testament plus qu’aucun autre Évangile ne le fait et il semble prendre comme angle d’approche le fait de montrer le Christ comme l’accomplissement de la Loi de Moïse dans l’Ancien Testament. Nous allons donc bien connaître le Christ à travers ce livre ainsi que sa manière d’enseigner. Nous allons aussi découvrir plus de 20 paraboles. Jésus, lorsqu’il enseigne, utilise des images symboliques qui sont d’une grande richesse et dont le sens est très profond. Les mots qu’il emploie font appel aux sentiments et aux émotions. Mais au-delà des mots, c’est d’une grande beauté. Enfin, s’il y a bien quelque chose que nous découvrons dans le livre de Matthieu, ce sont les murmures du royaume de Dieu qui vient et qui est proche. C’est maintenant, et Jésus en est le Roi.

Matthieu 2:13-3:6

La fuite en Egypte

13 Après leur départ, un ange du Seigneur apparut à Joseph dans un rêve et lui dit:
—Lève-toi, prends l’enfant et sa mère, et fuis en Egypte. Tu y resteras jusqu’à ce que je te dise de revenir, car Hérode fera rechercher l’enfant pour le tuer.

14 Joseph se leva donc et partit dans la nuit, emmenant l’enfant et sa mère pour se réfugier en Egypte.

15 Il y resta jusqu’à la mort d’Hérode. Ainsi s’accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète: J’ai appelé mon fils à sortir d’Egypte.

16 Quand Hérode s’aperçut que les mages s’étaient moqués de lui, il devint furieux: il donna l’ordre de tuer à Bethléhem et dans les environs tous les garçons en-dessous de deux ans, conformément aux précisions que lui avaient données les mages sur l’époque où l’étoile était apparue.

17 Ainsi s’accomplit la parole transmise par Jérémie, le prophète:

18 On entend à Rama une voix qui gémit
et d’abondants sanglots amers:.
Rachel pleure ses fils
et elle ne veut pas se laisser consoler
car ses fils ne sont plus.

Retour au pays

19 Après la mort d’Hérode, un ange du Seigneur apparut en rêve à Joseph, en Egypte,

20 et lui dit:
    —Lève-toi, prends l’enfant et sa mère et retourne avec eux dans le pays d’Israël, car ceux qui voulaient tuer l’enfant sont morts.

21 Joseph se leva, prit l’enfant et sa mère et retourna dans le pays d’Israël.

22 Mais il apprit qu’Archélaüs était devenu roi de Judée à la place de son père Hérode. Il eut donc peur de s’y installer, et, averti par Dieu dans un rêve, il se retira dans la province de Galilée, 23 où il s’établit dans une ville appelée Nazareth. Ainsi se réalisa cette parole des prophètes: On l’appellera: le Nazaréen.

Chapitre 3

Jean-Baptiste, messager de Dieu

En ce temps-là, parut Jean-Baptiste. Il se mit à prêcher dans le désert de Judée.

Il disait:
    —Changez, car le règne des cieux est proche.

C’est Jean que le prophète Esaïe a annoncé lorsqu’il a dit:
    On entend la voix de quelqu’un qui crie dans le désert:
    Préparez le chemin pour le Seigneur,
    faites-lui des sentiers droits.

Jean portait un vêtement de poil de chameau maintenu autour de la taille par une ceinture de cuir. Il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage.

On venait à lui de Jérusalem, de la Judée entière et de toutes les contrées riveraines du Jourdain.

Tous se faisaient baptiser par lui dans le Jourdain, en reconnaissant ainsi leurs péchés.

Psaumes 2 

L’intronisation du Roi

Pourquoi tant d’effervescence parmi les nations?
Et pourquoi donc trament-elles tous ces complots inutiles?

Pourquoi les rois de la terre se sont-ils tous soulevés
et les grands conspirent-ils
contre Dieu et contre l’homme qui a reçu son onction?

Ils s’écrient ensemble:
«Faisons sauter tous leurs liens
et jetons au loin leurs chaînes!»

Mais il rit, celui qui siège sur son trône dans les cieux. Le Seigneur se moque d’eux

et, dans sa colère, il les frappe d’épouvante
en leur tenant ce discours:

«Moi, j’ai établi mon Roi par l’onction
sur Sion, ma montagne sainte.»

Je publierai le décret qu’a promulgué l’Eternel.
Il m’a dit: «Tu es mon Fils;
aujourd’hui, je fais de toi mon enfant.

Demande-moi: Que veux-tu? Je te donne en patrimoine tous les peuples de la terre;
et le monde, jusqu’en ses confins lointains, sera ta propriété.

Avec un sceptre de fer, tu les soumettras;
comme des vases d’argile, tu les briseras.»

10 C’est pourquoi, rois de la terre, montrez-vous intelligents,
vous qui gouvernez le monde, laissez-vous donc avertir!

11 Dans la crainte, servez l’Eternel!
Et, tout en tremblant, exultez de joie!

12 Au Fils, rendez votre hommage, pour éviter qu’il s’irrite
et que vous périssiez tous dans la voie que vous suivez.
En un instant, sa colère contre vous peut s’enflammer.
Oui, heureux sont tous les hommes qui, en lui, cherchent refuge!

Proverbes 1:7-9

La clé de la sagesse

La clé de la sagesse, c’est de révérer l’Eternel,
mais les insensés dédaignent la sagesse et l’éducation.

Mon fils, sois attentif à l’éducation que tu reçois de ton père
et ne néglige pas l’instruction de ta mère,

car elles seront comme une belle couronne sur ta tête
et comme des colliers à ton cou.

Dans le jardin d’Éden, Dieu a offert l’arbre de vie et a interdit l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Adam et Eve ont agi contrairement à la volonté de Dieu et cela a eu des répercussions dévastatrices, l’humanité essaie toujours de s’en remettre. En fait, il nous a été ordonnés à nous humains de vivre une vie de foi – «la confiance dans ce que nous espérons et l’assurance de ce que nous ne voyons pas” (Hébreux 11:1) – mais nous désirons naturellement voir les choses de notre façon. Nous voulons choisir pour nous-mêmes plutôt que de placer notre confiance dans ce que Dieu a dit. Tout au long de l’histoire, l’humanité s’est efforcée de rester autonome et elle ne s’en est pas encore remis à Dieu. Or, le seul chemin vers Dieu, c’est par la foi, en ayant confiance dans ce qu’il a dit et ce qu’il a fourni.

Texte biblique de la Bible du Semeur, copyright © 1999 Biblica
www.biblica.com
Demande de reproduction en cours.