Jour 195: 14 juillet

Apprendre à réfléchir, c’est agir pour son propre bien ; s’appliquer à comprendre mène au bonheur.

(Proverbes 19:8)

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Aujourd’hui : 1 Chroniques 16:37-18:17; Romains 2:1-24; Psaumes 10:16-18 et Proverbes 19:8-9 en version Bible en français courant.

1 Chroniques 16:37-18:17

37-38 David ordonna ensuite à Assaf et à ses collègues de rester auprès du coffre de l’alliance du Seigneur, pour y accomplir leur service, sans interruption, selon l’ordre prévu pour chaque jour. Et il désigna comme portiers Obed-Édom et soixante-huit hommes de sa parenté, ainsi qu’Obed-Édom, fils de Yedoutoun, et Hossa.

39-43 David confia au prêtre Sadoc et aux prêtres de sa parenté le service du sanctuaire du Seigneur qui se trouvait sur le lieu sacré de Gabaon. Ils devaient y présenter sur l’autel les sacrifices complets offerts au Seigneur chaque matin et chaque soir, et accomplir toutes les tâches inscrites dans la loi que le Seigneur a donnée à Israël. Ils étaient en compagnie de Héman, de Yedoutoun et des autres hommes spécialement désignés pour louer le Seigneur, à cause de son amour sans fin. Héman et Yedoutoun s’occupaient des trompettes et des cymbales des musiciens, ainsi que des autres instruments utilisés pour accompagner les chants sacrés. Les fils de Yedoutoun étaient portiers.

Ensuite chacun retourna chez soi. David rentra aussi chez lui saluer les siens.

Chapitre 17

Une promesse de Dieu pour David et ses descendants

1-2 David s’installa dans son palais. Un jour il dit au prophète Natan : « J’habite une maison construite en bois de cèdre et le coffre de l’alliance du Seigneur n’a pour abri que les toiles d’une tente. Qu’en penses-tu ? » – « Tu as certainement une idée à ce sujet, répondit Natan. Réalise-la, car Dieu est avec toi. »

3-14 Mais la nuit suivante, le Seigneur adressa la parole à Natan pour lui dire : « Va trouver David mon serviteur. Tu lui diras : Voici ce que te déclare le Seigneur : “Ce n’est pas toi qui me construiras un temple où je puisse habiter. Je n’ai d’ailleurs jamais habité dans un temple, depuis le jour où j’ai fait sortir Israël d’Égypte et jusqu’à présent. Au contraire, je me suis abrité sous des tentes, en me déplaçant d’un endroit à un autre. De plus, durant tout le temps où j’accompagnais Israël, j’ai confié à plusieurs juges le soin de gouverner mon peuple, mais je n’ai reproché à aucun d’entre eux de ne pas m’avoir construit un temple en bois de cèdre.” C’est pourquoi tu diras encore à David : Voici ce que te déclare le Seigneur, le Dieu de l’univers : “Lorsque tu n’étais qu’un gardien de moutons, je t’ai pris au pâturage pour faire de toi le chef d’Israël, mon peuple. Je t’ai soutenu dans toutes tes entreprises, j’ai exterminé tes ennemis devant toi. Grâce à moi tu vas acquérir un renom semblable à celui des plus grands rois de la terre. Je vais donner à Israël, mon peuple, un lieu où je l’installerai pour qu’il y demeure sans rien avoir à craindre. Aucune nation malveillante ne recommencera à le maltraiter comme autrefois, à l’époque où j’ai confié à des juges le soin de gouverner Israël, mon peuple ; je ferai plier tous tes ennemis. Et je t’annonce que moi, le Seigneur, je vais t’accorder des descendants. Lorsque sera venu pour toi le moment de mourir, je désignerai l’un de tes propres fils pour te succéder comme roi, et j’établirai fermement son autorité. C’est lui qui me construira un temple, et moi je l’installerai sur un trône inébranlable. Je serai un père pour lui et il sera un fils pour moi. Je ne lui retirerai pas mon appui, comme je l’ai fait pour le roi qui t’a précédé. Je le maintiendrai comme roi à la tête de mon peuple, pour toujours, car le pouvoir royal de sa famille sera inébranlable.” »

15 Natan rapporta à David tout ce que Dieu lui avait dit dans cette vision.

Prière de David

16-18 Alors le roi David alla se présenter devant le Seigneur, dans la tente sacrée, et dit : « Seigneur mon Dieu, je sais que ni moi ni ma famille n’avons mérité tout ce que tu nous as déjà accordé. Mais pour toi, Seigneur, ce n’est pas suffisant. Voilà que tu fais des promesses pour l’avenir de ma famille ; tu me traites comme si j’étais un homme supérieur. Seigneur mon Dieu, que pourrais-je ajouter au sujet de la gloire que tu m’accordes, puisque tu me connais, moi, ton serviteur ?

19-25 Seigneur, parce que tu m’aimes, tu as accompli toutes ces choses merveilleuses, pour manifester ton infinie grandeur. Seigneur, personne n’est semblable à toi. Il n’existe vraiment pas d’autre Dieu que toi, comme nous l’avons toujours entendu dire. De même aucun peuple sur terre n’est semblable à Israël. Tu es venu le libérer, lui seul, de l’oppression des Égyptiens, pour en faire ton peuple. Tu t’es rendu célèbre en recourant à des actions merveilleuses ou effrayantes pour chasser des nations devant ton peuple. Tu en as fait ton peuple pour toujours, Seigneur, et tu es devenu son Dieu. Maintenant, Seigneur, accomplis ce que tu as dit, et que la promesse que tu as faite à mon sujet et au sujet de mes descendants se réalise en tout temps. Oui, qu’elle se réalise, et ainsi ta renommée sera établie pour toujours ; on dira : “Le Dieu d’Israël, le Dieu qui est pour Israël, c’est le Seigneur de l’univers.” Assure la durée de ma dynastie. En effet, mon Dieu, tu m’as révélé ton intention de m’accorder des descendants qui régneront après moi. C’est pourquoi je me trouve ici, devant toi, en train de prier.
26-27 Seigneur, c’est toi qui es Dieu, et tu me promets maintenant ce bonheur ! Tu as décidé de bénir ma famille afin que mes descendants règnent toujours devant toi. Seigneur, puisque c’est toi qui la bénis, elle sera bénie pour toujours. »

Chapitre 18

Victoires de David sur des nations voisines

1-8 Par la suite, David battit les Philistins et les humilia en leur prenant la ville de Gath et les villages voisins. Il battit aussi les Moabites, qui devinrent alors ses sujets, soumis au payement d’un tribut. Il battit encore Hadadézer, roi de l’État syrien de Soba, dont le royaume s’étendait en direction de Hamath, au moment où Hadadézer tentait d’établir sa domination sur la région de l’Euphrate. Il s’empara de mille chars, et fit prisonniers sept mille cavaliers et vingt mille fantassins de son armée ; il garda pour lui une centaine d’attelages, mais fit couper les jarrets de tous les autres chevaux. Là-dessus les Syriens de Damas vinrent au secours de Hadadézer ; David les battit également et tua vingt-deux mille d’entre eux. Il leur imposa des gouverneurs, et les Syriens furent ses sujets, soumis au payement d’un tribut. Ainsi le Seigneur donna la victoire à David dans toutes ses campagnes militaires. David s’empara des boucliers d’or que portaient les gardes de Hadadézer, et les emporta à Jérusalem. Il s’empara aussi de grandes quantités de bronze qui se trouvaient à Tibath et à Koun, deux villes du royaume de Hadadézer. Plus tard Salomon utilisa ce métal pour fabriquer la grande cuve ronde, les colonnes et les ustensiles de bronze du temple.

9-11 Toou, roi de Hamath, apprit que David avait battu toute l’armée de Hadadézer, roi de Soba. Il envoya son fils Hadoram saluer le roi David et le féliciter de sa campagne victorieuse contre Hadadézer. En effet, Hadadézer était un adversaire de Toou. Hadoram apporta à David toutes sortes d’objets d’or, d’argent et de bronze. Le roi les consacra au Seigneur, comme l’argent et l’or pris aux autres nations, Édomites, Moabites, Ammonites, Philistins et Amalécites.

12-13 Abichaï, dont la mère s’appelait Serouia, battit les Édomites dans la vallée du Sel, tuant dix-huit mille d’entre eux. Il leur imposa des gouverneurs, et les Édomites furent ses sujets. Ainsi le Seigneur donna la victoire à David dans toutes ses campagnes militaires.

Liste des fonctionnaires de David

14-17 David régna sur l’ensemble d’Israël. Il rendait la justice avec impartialité à l’égard de tout le peuple. Joab, dont la mère s’appelait Serouia, était chef de l’armée ; Yochafath, fils d’Ahiloud, était porte-parole du roi ; Sadoc, fils d’Ahitoub, et Abimélek, fils d’Abiatar, étaient prêtres ; Chavecha était secrétaire ; Benaya, fils de Yoyada, commandait les Crétois et les Pélétiens de la garde royale. Les fils de David étaient ses principaux collaborateurs.

Romains 2:1-24

Le jugement de Dieu

1-11 Toi, qui que tu sois, qui juges les autres, tu es donc inexcusable. Car, lorsque tu juges les autres et que tu agis comme eux, tu te condamnes toi-même. Nous savons que Dieu juge selon la vérité ceux qui commettent de telles actions. Penses-tu que tu échapperas au jugement de Dieu, toi qui juges les autres pour des actions que tu commets toi-même ? Ou bien méprises-tu la grande bonté de Dieu, sa patience et sa générosité ? Ne sais-tu pas que la bonté de Dieu doit t’amener à changer de comportement ? Mais tu ne veux pas comprendre, tu n’es pas disposé à changer. C’est pourquoi, tu attires sur toi une punition encore plus grande pour le jour où Dieu manifestera sa colère et son juste jugement et où il traitera chacun selon ce qu’il aura fait. Il donnera la vie éternelle à ceux qui s’appliquent à faire le bien et recherchent ainsi la gloire, l’honneur et la vie immortelle. Mais il montrera sa colère et son indignation à ceux qui se révoltent contre lui, s’opposent à la vérité et se soumettent au mal. La détresse et l’angoisse frapperont tous ceux qui font le mal, les Juifs d’abord, mais aussi les non-Juifs. Par contre, Dieu accordera la gloire, l’honneur et la paix à tous ceux qui font le bien, aux Juifs d’abord, mais aussi aux non-Juifs, car Dieu n’avantage personne.

12-16 Tous ceux qui pèchent sans connaître la loi de Moïse, périront sans subir cette loi ; mais tous ceux qui pèchent en connaissant la loi seront jugés selon cette loi. Car les êtres agréables à Dieu ne sont pas ceux qui se contentent d’écouter la loi, mais ceux qui la mettent en pratique. Quand des étrangers, qui ne connaissent pas la loi de Dieu, la mettent d’eux-mêmes en pratique, c’est comme s’ils la portaient au-dedans d’eux, bien qu’ils ne l’aient pas. Ils prouvent ainsi que la pratique ordonnée par la loi est inscrite dans leur cœur. Leur conscience en témoigne également, ainsi que leurs pensées qui parfois les accusent et parfois les défendent. Voilà ce qui paraîtra au jour où Dieu jugera par Jésus-Christ tout ce qui est caché dans la vie des hommes, comme l’affirme la Bonne Nouvelle que j’annonce.

Les Juifs et la loi

17-24 Mais toi, tu portes le nom de Juif, tu t’appuies sur la loi et tu es fier de ton Dieu ; tu connais sa volonté et la loi t’a enseigné à choisir ce qui est bien ; tu crois être un guide pour les aveugles, une lumière pour ceux qui sont dans l’obscurité, un éducateur pour les ignorants et un maître pour les enfants, parce que tu es sûr d’avoir dans la loi l’expression parfaite de la connaissance et de la vérité. Eh bien, toi qui fais la leçon aux autres, pourquoi ne la fais-tu pas à toi-même ? Toi qui prêches qu’on ne doit pas voler, pourquoi voles-tu ? Toi qui interdis l’adultère, pourquoi en commets-tu ? Toi qui détestes les idoles, pourquoi pilles-tu leurs temples ? Tu es fier de la loi, mais tu déshonores Dieu en faisant le contraire de ce qu’ordonne sa loi ! En effet, l’Écriture l’affirme : « A cause de vous, les autres peuples se moquent de Dieu. »

Psaumes 10:16-18

16 Le Seigneur est roi pour toujours,

les barbares disparaîtront du pays.

17 Seigneur, tu entends les souhaits des humbles,

tu leur rends courage.

Tu écoutes avec attention,

18 pour faire droit à l’orphelin, à l’opprimé.

Ainsi personne sur terre ne pourra plus être un tyran.

Proverbes 19:8-9

8 Apprendre à réfléchir, c’est agir pour son propre bien ; s’appliquer à comprendre mène au bonheur.

9 Le faux témoin ne reste pas impuni et le menteur cause sa propre perte.

Prière: Dieu et Père, Toi qui es grand, aide-moi à me rappeler comment tu as guidé David à la victoire dans la bataille parce qu’il comptait sur toi et avait confiance en toi. Aide-moi à avoir confiance en toi, comme l’a fait David, afin que je puisse te servir avec succès dans ce monde et réclamer avec audace ce qui t’appartient. Guide mes pas et aide-moi à me rappeler que je fais partie de quelque chose de beaucoup plus grand que moi. Amen

Cette prière est issue de la PASSAGES BIBLE, publiée par Zondervan, avec Daily Audio Bible, et traduite en français par nos soins.

Textes bibliques tirés de la Bible en français courant
Copyright ©
Société biblique française – Bibli’O 1997
avec autorisation.

http://www.editionsbiblio.fr
La responsabilité de la Société biblique française – Bibli’O est engagé uniquement sur le texte biblique cité.

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Comment: