Jour 185: 4 juillet

Image blue hydrangeas

Aujourd’hui : 2 Rois 23:31-25:30; Actes 22:17-23:10; Psaumes 2:1-12 et Proverbes 18:13 en version Segond 21.

Et maintenant, rois, conduisez-vous avec sagesse! Juges de la terre, laissez-vous instruire! Servez l’Eternel avec crainte et réjouissez-vous tout en tremblant. (Psaumes 2:10-11)

Règne de Joachaz sur Juda

31 Joachaz avait 23 ans lorsqu’il devint roi et il régna 3 mois à Jérusalem. Sa mère s’appelait Hamuthal et c’était la fille de Jérémie, de Libna.

32 Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, entièrement comme l’avaient fait ses ancêtres.

33 Le pharaon Néco l’emprisonna à Ribla, dans le pays de Hamath, pour qu’il ne règne plus à Jérusalem et il imposa au pays un tribut de 3000 kilos d’argent et 30 kilos d’or.

34 Le pharaon Néco établit Eliakim, le fils de Josias, roi à la place de son père Josias et il changea son nom en Jojakim. Quant à Joachaz, il le captura et il alla en Egypte où il mourut.

35 Jojakim donna l’argent et l’or nécessaires au pharaon, mais il taxa le pays pour fournir cet argent, réclamé par le pharaon. Il détermina la part de chacun et exigea du peuple du pays l’argent et l’or qu’il devait livrer au pharaon Néco.

Règne de Jojakim sur Juda

36 Jojakim avait 25 ans lorsqu’il devint roi et il régna 11 ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Zebudda et c’était la fille de Pedaja, de Ruma.

37 Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, entièrement comme l’avaient fait ses ancêtres.

Chapitre 24

1 A son époque, Nebucadnetsar, le roi de Babylone, partit en campagne. Jojakim lui fut asservi pendant 3 ans, mais il se révolta de nouveau contre lui.

Alors l’Eternel envoya contre Jojakim des troupes de Babyloniens, des troupes de Syriens, des troupes de Moabites et des troupes d’Ammonites. L’Eternel les envoya contre Juda pour le détruire, conformément à la parole qu’il avait prononcée par l’intermédiaire de ses serviteurs les prophètes.

Tout cela arriva uniquement sur l’ordre de l’Eternel: il voulait éloigner Juda de lui à cause de tous les péchés commis par Manassé et à cause du sang innocent que Manassé avait versé et dont il avait rempli Jérusalem. L’Eternel ne voulut pas pardonner.

Le reste des actes de Jojakim, tout ce qu’il a accompli, cela est décrit dans les annales des rois de Juda.

Jojakim se coucha avec ses ancêtres. Son fils Jojakin devint roi à sa place.

Le roi d’Egypte ne quitta plus son pays, car le roi de Babylone avait pris tout ce qui lui appartenait, depuis le torrent d’Egypte jusqu’à l’Euphrate.

Règne de Jojakin sur Juda

Jojakin avait 18 ans lorsqu’il devint roi et il régna 3 mois à Jérusalem. Sa mère s’appelait Nehushtha et c’était la fille d’Elnathan, de Jérusalem.

Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, entièrement comme l’avait fait son père.

10 C’est à cette époque que les serviteurs de Nebucadnetsar, le roi de Babylone, montèrent contre Jérusalem, et la ville fut en état de siège.

11 Nebucadnetsar, le roi de Babylone, arriva devant la ville pendant que ses serviteurs en faisaient le siège.

12 Alors Jojakin, le roi de Juda, sortit vers le roi de Babylone avec sa mère, ses serviteurs, ses chefs et ses eunuques et le roi de Babylone le fit prisonnier. C’était la huitième année de son règne.

13 Il emporta de là tous les trésors de la maison de l’Eternel ainsi que ceux du palais royal, il brisa tous les ustensiles en or que Salomon, le roi d’Israël, avait faits dans le temple de l’Eternel. Cela se passa comme l’Eternel l’avait annoncé.

14 Il emmena en exil tout Jérusalem, tous les chefs et tous les hommes vaillants. Il y eut 10’000 exilés, avec tous les charpentiers et les serruriers. Il ne resta que les pauvres du pays.

15 Il exila Jojakin à Babylone et il emmena en exil de Jérusalem à Babylone la mère du roi, ses femmes, ses eunuques et les grands du pays, 16 tous les guerriers au nombre de 7000, ainsi que les charpentiers et les serruriers au nombre de 1000, tous ceux qui étaient des hommes vaillants, aptes à la guerre. Le roi de Babylone les fit venir en exil à Babylone, 17 et il établit roi à la place de Jojakin son oncle Matthania, dont il changea le nom en Sédécias.

Règne de Sédécias sur Juda

18 Sédécias avait 21 ans lorsqu’il devint roi et il régna 11 ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Hamuthal et c’était la fille de Jérémie, de Libna.

19 Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, entièrement comme l’avait fait Jojakim.

20 Cela arriva à cause de la colère de l’Eternel contre Jérusalem et contre Juda: il était si irrité qu’il voulait les rejeter loin de lui. Sédécias se révolta contre le roi de Babylone.

Chapitre 25

1 Alors, la neuvième année du règne de Sédécias, le dixième jour du dixième mois, Nebucadnetsar, le roi de Babylone, vint avec toute son armée attaquer Jérusalem; il installa son camp devant elle et construisit des retranchements tout autour d’elle.

Le siège de la ville dura jusqu’à la onzième année du règne de Sédécias.

Le neuvième jour du quatrième mois, la famine était si forte dans la ville qu’il n’y avait plus de pain pour la population du pays.

Alors on fit une brèche dans les remparts de la ville et tous les hommes de guerre s’enfuirent de nuit en passant par la porte située entre les deux murailles près du jardin du roi, alors même que les Babyloniens encerclaient la ville. Les fuyards prirent le chemin de la plaine.

Cependant, l’armée babylonienne poursuivit le roi et le rattrapa dans les plaines de Jéricho. Toute son armée se dispersa loin de lui.

Ils s’emparèrent du roi et le firent monter vers le roi de Babylone à Ribla. On prononça un jugement contre lui.

Les fils de Sédécias furent égorgés en sa présence, puis on lui creva les yeux, on l’attacha avec des chaînes en bronze et on le conduisit à Babylone.

Destruction de Jérusalem et du temple

Le septième jour du cinquième mois – c’était la dix-neuvième année du règne de Nebucadnetsar sur Babylone – Nebuzaradan, le chef des gardes et le serviteur du roi de Babylone, pénétra dans Jérusalem.

Il brûla la maison de l’Eternel, le palais royal et toutes les maisons de Jérusalem; il livra aux flammes toutes les maisons d’une certaine importance.

10 Toute l’armée babylonienne qui accompagnait le chef des gardes démolit les murailles formant l’enceinte de Jérusalem.

11 Nebuzaradan, le chef des gardes, emmena en exil les membres du peuple qui étaient restés dans la ville, ceux qui s’étaient déjà rendus au roi de Babylone et tout le reste de la population.

12 Toutefois, le chef des gardes laissa comme vignerons et comme agriculteurs une partie des pauvres du pays.

13 Les Babyloniens brisèrent les colonnes en bronze qui étaient dans la maison de l’Eternel, ainsi que les bases et la cuve en bronze qui s’y trouvaient, et ils en emportèrent le bronze à Babylone.

14 Ils prirent les cendriers, les pelles, les couteaux, les tasses et tous les ustensiles en bronze qu’on utilisait pour le culte.

15 Le chef des gardes prit encore les brûle-parfums et les coupes, aussi bien ce qui était en or que ce qui était en argent.

16 Quant aux deux colonnes, à la cuve et aux bases que Salomon avait faites pour la maison de l’Eternel, il était impossible de peser le bronze de tous ces éléments.

17 La hauteur d’une colonne était de 9 mètres et il y avait au-dessus un chapiteau en bronze haut d’un mètre et demi; autour du chapiteau il y avait un treillis et des grenades, le tout en bronze; il en allait de même pour la seconde colonne, aussi avec le treillis.

18 Le chef des gardes captura le grand-prêtre Seraja, le prêtre adjoint Sophonie et les trois gardiens de l’entrée.

19 Dans la ville, il captura un eunuque qui commandait aux hommes de guerre, 5 hommes qui faisaient partie des conseillers du roi et qu’on trouva dans la ville, le secrétaire du chef de l’armée chargé d’enrôler la population du pays, ainsi que 60 hommes pris parmi la population du pays qu’on trouva dans la ville.

20 Nebuzaradan, le chef des gardes, les captura et les conduisit vers le roi de Babylone à Ribla, 21 et le roi de Babylone les frappa à mort à Ribla, dans le pays de Hamath.

Révolte contre le gouverneur de Juda

C’est ainsi que Juda partit en exil loin de sa terre.

22 Nebucadnetsar, le roi de Babylone, plaça le reste du peuple, ceux qu’il laissa dans le pays de Juda, sous l’autorité de Guedalia, le fils d’Achikam et le petit-fils de Shaphan.

23 Lorsque tous les chefs des troupes et leurs hommes apprirent que le roi de Babylone avait établi Guedalia comme gouverneur, ils se rendirent vers Guedalia à Mitspa. C’étaient Ismaël, le fils de Nethania, Jochanan, le fils de Karéach, Seraja, le fils de Thanhumeth, de Nethopha, et Jaazania, le fils du Maacathien, ainsi que leurs hommes.

24 Guedalia leur fit un serment, à eux et à leurs hommes, et il leur dit: «N’ayez pas peur des serviteurs des Babyloniens. Installez-vous dans le pays, servez le roi de Babylone et tout se passera bien pour vous.»

25 Mais le septième mois, Ismaël, le fils de Nethania et le petit-fils d’Elishama, qui était de sang royal, vint en compagnie de 10 hommes et ils frappèrent mortellement Guedalia ainsi que les Juifs et les Babyloniens qui étaient avec lui à Mitspa.

26 Alors tout le peuple, du plus petit jusqu’au plus grand, et les chefs des troupes se levèrent et s’en allèrent en Egypte, parce qu’ils avaient peur des Babyloniens.

Libération de Jojakin

27 La trente-septième année de l’exil de Jojakin, roi de Juda, le vingt-septième jour du douzième mois, Evil-Merodac, le roi de Babylone, releva la tête du roi de Juda Jojakin et le fit sortir de prison. C’était la première année de son règne.

28 Il lui parla avec bonté et lui donna une place supérieure à celle des autres rois retenus avec lui à Babylone.

29 Il lui fit changer ses habits de prisonnier et Jojakin mangea à sa table tout le reste de sa vie.

30 Le roi pourvut constamment à son entretien journalier, durant tout le reste de sa vie.

Actes 22:17-23:10

17 »De retour à Jérusalem, comme je priais dans le temple, je suis tombé en extase 18 et j’ai vu le Seigneur qui me disait: ‘Dépêche-toi, sors rapidement de Jérusalem parce qu’ils n’accueilleront pas ton témoignage à mon sujet.’

19 J’ai répondu: ‘Seigneur, ils savent bien que j’allais de synagogue en synagogue pour faire mettre en prison et fouetter ceux qui croyaient en toi.

20 De plus, lorsqu’on a versé le sang d’Etienne, ton témoin, j’étais moi-même présent, approuvant [son exécution] et gardant les vêtements de ceux qui le faisaient mourir.’

21 Alors le Seigneur m’a dit: ‘Vas-y, car je t’enverrai au loin vers les non-Juifs.’»

22 La foule l’avait écouté jusqu’à ces mots, mais ils se mirent alors à crier: «Fais disparaître de la terre un pareil homme! Il n’est pas digne de vivre.»

23 Ils poussaient des cris, jetaient leurs vêtements et lançaient de la poussière en l’air.

24 Le commandant ordonna de faire entrer Paul dans la forteresse et de procéder à son interrogatoire par le fouet afin de savoir pour quel motif ils criaient ainsi contre lui.

25 Alors qu’ils l’attachaient avec des courroies, Paul dit à l’officier qui était présent: «Avez-vous le droit de fouetter un citoyen romain qui n’est pas même condamné?»

26 A ces mots, l’officier alla avertir le commandant en disant: «Attention à ce que tu vas faire, car cet homme est romain.»

27 S’approchant de Paul, le commandant lui demanda: «Dis-moi, es-tu romain?» «Oui», répondit-il.

28 Le commandant reprit: «C’est avec beaucoup d’argent que j’ai acquis ce droit de citoyen.» «Quant à moi, dit Paul, je l’ai de naissance.»

29 Aussitôt ceux qui devaient procéder à l’interrogatoire se retirèrent, et le commandant eut peur en prenant conscience que Paul était romain et qu’il l’avait fait enchaîner.

30 Le lendemain, le commandant voulut savoir avec certitude de quoi les Juifs l’accusaient. Il le fit détacher et donna l’ordre aux chefs des prêtres et à tout le sanhédrin de se réunir; puis il fit venir Paul et le plaça au milieu d’eux.

Chapitre 23

1 Les regards fixés sur le sanhédrin, Paul dit: «Mes frères, c’est en toute bonne conscience que je me suis conduit devant Dieu jusqu’à aujourd’hui.»

Le grand-prêtre Ananias ordonna à ceux qui étaient près de lui de le frapper sur la bouche.

Alors Paul lui dit: «C’est toi que Dieu va frapper, muraille blanchie! Tu sièges pour me juger conformément à la loi et tu violes la loi en ordonnant qu’on me frappe!»

Ceux qui étaient près de lui dirent: «Tu insultes le grand-prêtre de Dieu!»

Paul répondit: «Frères, je ne savais pas que c’était le grand-prêtre. En effet, il est écrit: Tu ne parleras pas mal du chef de ton peuple.»

Sachant qu’une partie de l’assemblée était composée de sadducéens et l’autre de pharisiens, Paul s’écria dans le sanhédrin: «Mes frères, je suis pharisien, fils de pharisien. C’est à cause de l’espérance de la résurrection des morts que je suis mis en jugement.»

Quand il eut dit cela, un débat surgit entre les pharisiens et les sadducéens, et l’assemblée se divisa.

En effet, les sadducéens disent qu’il n’y a ni résurrection, ni ange, ni esprit, tandis que les pharisiens affirment le contraire.

Il y eut une grande clameur et les spécialistes de la loi membres du parti des pharisiens se levèrent. Ils s’engagèrent avec force dans le débat en disant: «Nous ne trouvons rien de mal chez cet homme. Et si un esprit ou un ange lui avait parlé? [Ne combattons pas contre Dieu.]»

10 Comme le débat devenait vif, le commandant eut peur que Paul ne soit mis en pièces par ces hommes, et il ordonna aux soldats de descendre pour l’enlever du milieu d’eux et le conduire à la forteresse.

Psaumes 2

Consécration et règne du divin roi

1 Pourquoi cette agitation parmi les nations

et ces préoccupations dépourvues de sens parmi les peuples?

Les rois de la terre se soulèvent

et les chefs se liguent ensemble

contre l’Eternel et contre celui qu’il a désigné par onction:

«Arrachons leurs liens,

jetons leurs chaînes loin de nous!»

Celui qui siège dans le ciel rit,

le Seigneur se moque d’eux.

Puis il leur parle dans sa colère,

il les épouvante dans sa fureur:

«C’est moi qui ai établi mon roi

sur Sion, ma montagne sainte!»

Je veux proclamer le décret de l’Eternel.

Il m’a dit: «Tu es mon fils,

je t’ai engendré aujourd’hui!

Demande-le-moi, et je te donnerai les nations en héritage,

les extrémités de la terre en possession.

Tu les briseras avec un sceptre de fer,

tu les briseras comme le vase d’un potier.»

10 Et maintenant, rois, conduisez-vous avec sagesse!

Juges de la terre, laissez-vous instruire!

11 Servez l’Eternel avec crainte

et réjouissez-vous tout en tremblant.

12 Rendez hommage au fils, de peur qu’il ne s’irrite

et que vous n’alliez à votre perte,

car sa colère s’enflamme rapidement.

Heureux tous ceux qui se confient en lui!

Proverbes 18:13

13 Celui qui répond avant d’avoir écouté

fait un acte de folie et se couvre de honte.

Si vous demandiez à un bon ami quel genre d’écouteur vous êtes, que dirait-il?  Répondez-vous au quart de tour ou êtes-vous plutôt discret et attentionné? Le sens du proverbe d’aujourd’hui est simple et direct: écoutez attentivement avant de parler! Nous avons tous déjà parlé trop vite ou prodigué des conseils avant même d’avoir écouté ce que l’autre personne avait à dire. Un tel comportement produit l’effet contraire, parce que d’une part la personne en face se sent encore moins bien parce qu’elle n’a pas été entendue et d’autre part, cela nous fait passer pour un égocentrique. Alors la prochaine fois qu’un ami aura besoin de votre avis, gardez à l’esprit la sagesse du Proverbe18:13 de sorte que votre conversation soit bénéfique à tous les deux.

Ces remarques sont issues du livre PASSAGES BIBLE, publié par Zondervan avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Texte biblique de la Bible Version Segond 21
Copyright © 2007 Société Biblique de Genève
Reproduit avec aimable autorisation.
Tous droits réservés.
www.universdelabible.net    www.societebiblique.com