Jour 166: 15 juin

Oh! Quel plaisir c’est, pour des frères,
et quel bonheur que d’être ensemble!
(Psaumes 133:1)

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Aujourd’hui : 1 Rois 14:1-15:24; Actes 10:1-23; Psaumes 133:1-3 et  Proverbes 17:7-8 en version Nouvelle Edition de Genève.

1 Rois 14-15:24

Jugement de la maison de Jéroboam

1 Dans ce temps-là, Abija, fils de Jéroboam, tomba malade.

Et Jéroboam dit à sa femme: Lève-toi, je te prie, et déguise-toi pour qu’on ne sache pas que tu es la femme de Jéroboam, et va à Silo. Voici, là est Achija, le prophète; c’est lui qui m’a dit que je serais roi de ce peuple.

Prends avec toi dix pains, des gâteaux et un vase de miel, et entre chez lui; il te dira ce qui arrivera à l’enfant.

La femme de Jéroboam fit ainsi; elle se leva, alla à Silo, et entra dans la maison d’Achija. Achija ne pouvait plus voir, car il avait les yeux fixes par suite de la vieillesse.

L’Eternel avait dit à Achija: La femme de Jéroboam va venir te consulter au sujet de son fils, parce qu’il est malade. Tu lui parleras de telle et de telle manière. Quand elle arrivera, elle se donnera pour une autre.

Lorsque Achija entendit le bruit de ses pas, au moment où elle franchissait la porte, il dit: Entre, femme de Jéroboam; pourquoi veux-tu te donner pour une autre? Je suis chargé de t’annoncer des choses dures.

Va, dis à Jéroboam: Ainsi parle l’Eternel, le Dieu d’Israël: Je t’ai élevé du milieu du peuple, je t’ai établi chef de mon peuple d’Israël, j’ai arraché le royaume de la maison de David et je te l’ai donné. Et tu n’as pas été comme mon serviteur David, qui a observé mes commandements et qui a marché après moi de tout son cœur, ne faisant que ce qui est droit à mes yeux.

Tu as agi plus mal que tous ceux qui ont été avant toi, tu es allé te faire d’autres dieux, et des images de métal fondu pour m’irriter, et tu m’as rejeté derrière ton dos!

10 Voilà pourquoi je vais faire venir le malheur sur la maison de Jéroboam; j’exterminerai quiconque appartient à Jéroboam, celui qui est esclave et celui qui est libre en Israël, et je balaierai la maison de Jéroboam comme on balaie les ordures, jusqu’à ce qu’elle ait disparu.

11 Celui de la maison de Jéroboam qui mourra dans la ville sera mangé par les chiens, et celui qui mourra dans les champs sera mangé par les oiseaux du ciel. Car l’Eternel a parlé.

12 Et toi, lève-toi, va dans ta maison. Dès que tes pieds entreront dans la ville, l’enfant mourra.

13 Tout Israël le pleurera, et on l’enterrera; car il est le seul de la maison de Jéroboam qui sera mis dans un sépulcre, parce qu’il est le seul de la maison de Jéroboam en qui se soit trouvé quelque chose de bon devant l’Eternel, le Dieu d’Israël.

14 L’Eternel établira sur Israël un roi qui exterminera la maison de Jéroboam ce jour-là. Et n’est-ce pas déjà ce qui arrive?

15 L’Eternel frappera Israël, et il en sera de lui comme du roseau qui est agité dans les eaux; il arrachera Israël de ce bon pays qu’il avait donné à leurs pères, et il les dispersera de l’autre côté du fleuve, parce qu’ils se sont fait des idoles, irritant l’Eternel.

16 Il livrera Israël à cause des péchés que Jéroboam a commis et qu’il a fait commettre à Israël.

17 La femme de Jéroboam se leva, et partit. Elle arriva à Thirtsa; et, comme elle atteignait le seuil de la maison, l’enfant mourut.

18 On l’enterra, et tout Israël le pleura, selon la parole que l’Eternel avait dite par son serviteur Achija, le prophète.

19 Le reste des actions de Jéroboam, comment il fit la guerre et comment il régna, cela est écrit dans le livre des Chroniques des rois d’Israël.

20 Jéroboam régna vingt-deux ans, puis il se coucha avec ses pères. Et Nadab, son fils, régna à sa place.

Apostasie et jugement de Juda sous Roboam

21 Roboam, fils de Salomon, régna sur Juda. Il avait quarante et un ans lorsqu’il devint roi, et il régna dix-sept ans à Jérusalem, la ville que l’Eternel avait choisie sur toutes les tribus d’Israël pour y mettre son nom. Sa mère s’appelait Naama, l’Ammonite.

22 Juda fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel; et, par les péchés qu’ils commirent, ils excitèrent sa jalousie plus que ne l’avaient jamais fait leurs pères.

23 Ils se bâtirent, eux aussi, des hauts lieux avec des statues et des idoles sur toute colline élevée et sous tout arbre vert.

24 Il y eut même des prostitués dans le pays. Ils imitèrent toutes les abominations des nations que l’Eternel avait chassées devant les enfants d’Israël.

25 La cinquième année du règne de Roboam, Schischak, roi d’Egypte, monta contre Jérusalem.

26 Il prit les trésors de la maison de l’Eternel et les trésors de la maison du roi, il prit tout. Il prit tous les boucliers d’or que Salomon avait faits.

27 Le roi Roboam fit à leur place des boucliers d’airain, et il les remit aux soins des chefs des coureurs, qui gardaient l’entrée de la maison du roi.

28 Toutes les fois que le roi allait à la maison de l’Eternel, les coureurs les portaient; puis ils les rapportaient dans la chambre des coureurs.

29 Le reste des actions de Roboam, et tout ce qu’il a fait, cela n’est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois de Juda?

30 Il y eut toujours guerre entre Roboam et Jéroboam.

31 Roboam se coucha avec ses pères, et il fut enterré avec ses pères dans la ville de David. Sa mère s’appelait Naama, l’Ammonite. Et Abijam, son fils, régna à sa place.

Chapitre 15

Abijam, roi de Juda

1 La dix-huitième année du règne de Jéroboam, fils de Nebath, Abijam régna sur Juda.

Il régna trois ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Maaca, fille d’Abisalom.

Il se livra à tous les péchés que son père avait commis avant lui; et son cœur ne fut point tout entier à l’Eternel, son Dieu, comme l’avait été le cœur de David, son père.

Mais à cause de David, l’Eternel, son Dieu, lui donna une lampe à Jérusalem, en établissant son fils après lui et en laissant subsister Jérusalem.

Car David avait fait ce qui est droit aux yeux de l’Eternel, et il ne s’était détourné d’aucun de ses commandements pendant toute sa vie, excepté dans l’affaire d’Urie, le Héthien.

Il y eut guerre entre Roboam et Jéroboam, tant que vécut Roboam.

Le reste des actions d’Abijam, et tout ce qu’il a fait, cela n’est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois de Juda? Il y eut guerre entre Abijam et Jéroboam.

Abijam se coucha avec ses pères, et on l’enterra dans la ville de David. Et Asa, son fils, régna à sa place.

Asa, roi de Juda

La vingtième année de Jéroboam, roi d’Israël, Asa régna sur Juda.

10 Il régna quarante et un ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Maaca, fille d’Abisalom.

11 Asa fit ce qui est droit aux yeux de l’Eternel, comme David, son père.

12 Il ôta du pays les prostitués, et il fit disparaître toutes les idoles que ses pères avaient faites.

13 Et même il enleva la dignité de reine à Maaca, sa mère, parce qu’elle avait fait une idole pour Astarté. Asa abattit son idole, et la brûla au torrent de Cédron.

14 Mais les hauts lieux ne disparurent point, quoique le cœur d’Asa ait été en entier à l’Eternel pendant toute sa vie.

15 Il mit dans la maison de l’Eternel les choses consacrées par son père et par lui-même, de l’argent, de l’or et des vases.

16 Il y eut guerre entre Asa et Baescha, roi d’Israël, pendant toute leur vie.

17 Baescha, roi d’Israël, monta contre Juda; et il bâtit Rama, pour empêcher ceux d’Asa, roi de Juda, de sortir et d’entrer.

18 Asa prit tout l’argent et tout l’or qui étaient restés dans les trésors de la maison de l’Eternel et les trésors de la maison du roi, et il les mit entre les mains de ses serviteurs qu’il envoya vers Ben-Hadad, fils de Thabrimmon, fils de Hezjon, roi de Syrie, qui habitait à Damas. Le roi Asa lui fit dire:

19 Qu’il y ait une alliance entre moi et toi, comme il y en eut une entre mon père et ton père. Voici, je t’envoie un présent en argent et en or. Va, romps ton alliance avec Baescha, roi d’Israël, afin qu’il s’éloigne de moi.

20 Ben-Hadad écouta le roi Asa; il envoya les chefs de son armée contre les villes d’Israël, et il battit Ijjon, Dan, Abel-Beth-Maaca, tout Kinneroth, et tout le pays de Nephthali.

21 Lorsque Baescha l’apprit, il cessa de bâtir Rama, et il resta à Thirtsa.

22 Le roi Asa convoqua tout Juda, sans exempter personne, et ils emportèrent les pierres et le bois que Baescha employait à la construction de Rama; et le roi Asa s’en servit pour bâtir Guéba de Benjamin et Mitspa.

23 Le reste de toutes les actions d’Asa, tous ses exploits et tout ce qu’il a fait, et les villes qu’il a bâties, cela n’est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois de Juda? Toutefois, à l’époque de sa vieillesse, il eut les pieds malades.

24 Asa se coucha avec ses pères, et il fut enterré avec ses pères dans la ville de David, son père. Et Josaphat, son fils, régna à sa place.

Actes 10:1-23

L’Evangile parvient aux païens;

Corneille invite Pierre chez lui

1 Il y avait à Césarée un homme nommé Corneille, centenier dans la cohorte dite italienne.

Cet homme était pieux et craignait Dieu, avec toute sa maison; il faisait beaucoup d’aumônes au peuple, et priait Dieu continuellement.

Vers la neuvième heure du jour, il vit clairement dans une vision un ange de Dieu qui entra chez lui, et qui lui dit: Corneille!

Les regards fixés sur lui, et saisi d’effroi, il répondit: Qu’est-ce, Seigneur? Et l’ange lui dit: Tes prières et tes aumônes sont montées devant Dieu, et il s’en est souvenu.

Envoie maintenant des hommes à Joppé, et fais venir Simon, surnommé Pierre;

il est logé chez un certain Simon, corroyeur, dont la maison est près de la mer.

Dès que l’ange qui lui avait parlé fut parti, Corneille appela deux de ses serviteurs, et un soldat pieux d’entre ceux qui étaient attachés à sa personne; et, après leur avoir tout raconté, il les envoya à Joppé.

Le lendemain, comme ils étaient en route, et qu’ils approchaient de la ville, Pierre monta sur le toit, vers la sixième heure, pour prier.

10 Il eut faim, et il voulut manger. Pendant qu’on lui préparait à manger, il tomba en extase.

11 Il vit le ciel ouvert, et un objet semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, qui descendait et s’abaissait vers la terre, 12 et où se trouvaient tous les quadrupèdes et les reptiles de la terre et les oiseaux du ciel.

13 Et une voix lui dit: Lève-toi, Pierre, tue et mange.

14 Mais Pierre dit: Non, Seigneur, car je n’ai jamais rien mangé de souillé ni d’impur.

15 Et pour la seconde fois la voix se fit encore entendre à lui: Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé.

16 Cela arriva jusqu’à trois fois; et aussitôt après, l’objet fut retiré dans le ciel.

17 Tandis que Pierre ne savait en lui-même que penser du sens de la vision qu’il avait eue, voici, les hommes envoyés par Corneille, s’étant mis en quête de la maison de Simon, se présentèrent à la porte, 18 et demandèrent à haute voix si c’était là que logeait Simon, surnommé Pierre.

19 Et comme Pierre réfléchissait à la vision, l’Esprit lui dit: Voici, trois hommes te demandent; 20 lève-toi, descends, et pars avec eux sans hésiter, car c’est moi qui les ai envoyés.

21 Pierre donc descendit, et il dit à ces hommes: Voici, je suis celui que vous cherchez; quel est le motif qui vous amène?

22 Ils répondirent: Corneille, centenier, homme juste et craignant Dieu, et de qui toute la nation des Juifs rend un bon témoignage, a été divinement averti par un saint ange de te faire venir dans sa maison et d’entendre tes paroles.

23 Pierre donc les fit entrer, et les logea. Le lendemain, il se leva, et partit avec eux. Quelques-uns des frères de Joppé l’accompagnèrent.

Psaumes 133

L’amour fraternel

1 Cantique des degrés. De David.

Voici, oh! qu’il est agréable, qu’il est doux

Pour des frères de demeurer ensemble!

C’est comme l’huile précieuse qui, répandue sur la tête,

Descend sur la barbe, sur la barbe d’Aaron,

Qui descend sur le bord de ses vêtements.

C’est comme la rosée de l’Hermon,

Qui descend sur les montagnes de Sion;

Car c’est là que l’Eternel envoie la bénédiction,

La vie, pour l’éternité.

Proverbes 17:7-8

Les paroles distinguées ne conviennent pas à un insensé;

Combien moins à un noble les paroles mensongères!

Les présents sont une pierre précieuse aux yeux de qui en reçoit;

Où qu’il se tourne, il a du succès.

Le Psaume 133 est un psaume que les gens d’Israël auraient lu ensemble lors de leur voyage vers Jérusalem dans l’esprit de célébrer ensemble. Dans cette expérience, ils ont fait preuve d’une unité qui est née et s’est développée grâce au rôle centralisateur de Dieu dans leurs vies. Quiconque a connu l’hostilité amère d’une famille, d’une église ou d’une nation déchirée par des divisions et des désaccords ne peut qu’apprécier la joie qui arrive quand les gens sont unis. En nous rapprochant de Dieu, il nous amène vers une proche communion les uns avec les autres.

Ces remarques sont issues du livre PASSAGES BIBLE, publié par Zondervan avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Texte biblique de la Nouvelle Edition de Genève
Copyright © 1979 Société Biblique de Genève
Reproduit avec aimable autorisation. Tous droits réservés.
www.universdelabible.net         www.societebiblique.com