Jour 16: 16 Janvier

Le fou dit dans son cœur: «Il n’y a pas de Dieu!»
(Psaume 14:1)

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Aujourd’hui Genèse 32:13-34:31, Matthieu 11:7-30, Psaumes 14:1-7 et Proverbes 3:19-20.

Genèse 32:13-34:31

13 C’est toi-même qui as dit: ‘Je te ferai du bien et je rendrai ta descendance pareille au sable de la mer, si abondant qu’on ne peut le compter.’» 14 C’est à cet endroit-là que Jacob passa la nuit. Il prit dans ce qu’il avait sous la main pour faire un cadeau à son frère Esaü: 15 200 chèvres et 20 boucs, 200 brebis et 20 béliers, 16 30 chamelles avec leurs petits qu’elles allaitaient, 40 vaches et 10 taureaux, 20 ânesses et 10 ânes.
17 Il les remit à ses serviteurs, troupeau par troupeau séparément, et il dit à ses serviteurs: «Passez devant moi en laissant un intervalle entre chaque troupeau.» 18 Il donna cet ordre au premier: «Quand mon frère Esaü te rencontrera et te demandera: ‘A qui es-tu? Où vas-tu? A qui appartient ce troupeau devant toi?’ 19 tu répondras: ‘A ton serviteur Jacob, c’est un cadeau envoyé à mon seigneur Esaü. Le voici qui vient lui-même derrière nous.’»
20 Il donna le même ordre au deuxième, au troisième et à tous ceux qui suivaient les troupeaux: «C’est ce message que vous transmettrez à mon seigneur Esaü quand vous le rencontrerez. 21 Vous annoncerez aussi: ‘Ton serviteur Jacob vient derrière nous.’» Il se disait en effet: «Je l’apaiserai par ce cadeau qui me précède. Ensuite je le verrai en face et peut-être m’accueillera-t-il favorablement.» 22 Le cadeau passa devant lui et il resta cette nuit-là dans le camp.
23 Il se leva la même nuit, prit ses deux femmes, ses deux servantes et ses onze enfants et passa le gué du Jabbok. 24 Il les prit, leur fit passer le torrent et le fit passer à tout ce qui lui appartenait.

Jacob à Peniel

25 Jacob resta seul. C’est alors qu’un homme lutta avec lui jusqu’au lever de l’aurore. 26 Voyant qu’il n’était pas vainqueur contre lui, cet homme le frappa à l’emboîture de la hanche. Celle-ci se déboîta pendant qu’il luttait avec lui.
27 Il dit: «Laisse-moi partir, car l’aurore se lève.» Jacob répondit: «Je ne te laisserai pas partir avant que tu ne m’aies béni.»
28 Il lui demanda: «Quel est ton nom?» Il répondit: «Jacob.»
29 Il ajouta: «Ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelé Israël, car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes et tu as été vainqueur.»
30 Jacob lui demanda: «Révèle-moi donc ton nom.» Il répondit: «Pourquoi demandes-tu mon nom?» et il le bénit là.
31 Jacob appela cet endroit Peniel, car, dit-il, «j’ai vu Dieu face à face et ma vie a été sauvée.»
32 Le soleil se levait lorsqu’il passa Peniel. Il boitait de la hanche. 33 Voilà pourquoi, aujourd’hui encore, les Israélites ne mangent pas le tendon qui est à l’emboîture de la hanche: parce que Dieu frappa Jacob à l’emboîture de la hanche, au tendon.

Chapitre 33

Réconciliation entre Jacob et Esaü

1 Jacob leva les yeux et regarda. Il constata qu’Esaü arrivait avec 400 hommes. Il répartit les enfants entre Léa, Rachel et les deux servantes.Il plaça en tête les servantes avec leurs enfants, puis Léa avec ses enfants, enfin Rachel avec Joseph. Lui-même passa devant eux et il se prosterna à terre sept fois, jusqu’à ce qu’il soit près de son frère.
Esaü courut à sa rencontre, l’étreignit, se jeta à son cou et l’embrassa. Et ils pleurèrent. Esaü leva les yeux, vit les femmes et les enfants et demanda: «Qui sont ceux-là pour toi?» Jacob répondit: «Ce sont les enfants que Dieu a accordés à ton serviteur.»
Les servantes s’approchèrent, elles et leurs enfants, et se prosternèrent. Léa et ses enfants s’approchèrent aussi et se prosternèrent. Ensuite Joseph et Rachel s’approchèrent et se prosternèrent.
Esaü demanda: «A quoi destines-tu tout le camp que j’ai rencontré?» Jacob répondit: «A trouver grâce aux yeux de mon seigneur.»
Esaü dit: «Je suis dans l’abondance, mon frère. Garde ce qui t’appartient.»
10 Jacob répondit: «Non, je t’en prie, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, accepte ce cadeau de ma part! En effet, je t’ai regardé comme on regarde Dieu et tu m’as accueilli favorablement. 11 Accepte donc mon cadeau qui t’a été offert, puisque Dieu m’a comblé de grâces: je ne manque de rien.» Jacob insista auprès d’Esaü et celui-ci accepta.
12 Esaü dit: «Partons, mettons-nous en route. Je marcherai devant toi.»
13 Jacob lui répondit: «Mon seigneur sait que les enfants sont fragiles et que j’ai des brebis et des vaches qui allaitent. Si l’on forçait leur marche un seul jour, tout le troupeau mourrait. 14 Que mon seigneur prenne les devants sur son serviteur! De mon côté, je suivrai lentement, au pas du troupeau qui me précédera et au pas des enfants, jusqu’à ce que j’arrive chez mon seigneur à Séir.»
15 Esaü dit: «Je veux au moins laisser une partie de mes hommes avec toi.» Jacob répondit: «Pourquoi cela? Je veux seulement trouver grâce aux yeux de mon seigneur!»
16 Le même jour, Esaü reprit le chemin de Séir. 17 Quant à Jacob, il partit pour Succoth. Il se construisit une maison et fit des cabanes pour ses troupeaux. Voilà pourquoi l’on a appelé cet endroit Succoth.

La famille de Jacob à Sichem

18 A son retour de Paddan-Aram, Jacob arriva sans encombre à la ville de Sichem, dans le pays de Canaan, et il installa son camp devant la ville. 19 Il acheta la portion du champ où il avait dressé sa tente aux fils de Hamor, le père de Sichem, pour 100 pièces d’argent, 20 et là, il construisit un autel qu’il appela El-Elohé-Israël.

Chapitre 34

1 Dina, la fille que Léa avait donnée à Jacob, sortit pour voir les filles du pays. Sichem, fils de Hamor, le prince du pays, la vit. Il l’enleva et coucha avec elle, il la viola. Il s’attacha à Dina, la fille de Jacob; il aima cette jeune fille et parla à son cœur. Sichem dit alors à son père Hamor: «Donne-moi cette jeune fille pour femme.»
Jacob apprit qu’il avait déshonoré sa fille Dina. Comme ses fils étaient aux champs avec son troupeau, il garda le silence jusqu’à leur retour.
Hamor, le père de Sichem, alla trouver Jacob pour lui parler. Les fils de Jacob revenaient des champs lorsqu’ils apprirent la nouvelle. Ces hommes furent irrités et se mirent dans une grande colère parce que Sichem avait commis un acte odieux contre Israël: il avait couché avec la fille de Jacob, ce qui n’aurait pas dû se faire.
Hamor leur tint ce discours: «Mon fils Sichem est tombé amoureux de votre fille. Donnez-la-lui pour femme, je vous en prie. Alliez-vous par mariage avec nous! Vous nous donnerez vos filles et vous prendrez les nôtres pour vous. 10 Vous habiterez avec nous et le pays sera à votre disposition. Restez pour y faire du commerce et y acquérir des propriétés.»
11 Sichem dit au père et aux frères de Dina: «Si seulement je trouve grâce à vos yeux, je donnerai ce que vous me direz. 12 Réclamez-moi une forte dot et beaucoup de cadeaux, et je donnerai ce que vous me direz, mais accordez-moi la jeune fille pour femme.»
13 Les fils de Jacob répondirent en parlant avec ruse à Sichem et à son père Hamor, parce que Sichem avait déshonoré leur sœur Dina. 14 Ils leur dirent: «Donner notre sœur à un homme incirconcis, c’est quelque chose que nous ne pouvons pas faire: ce serait une honte pour nous. 15 Nous ne donnerons notre accord qu’à la condition que vous deveniez pareils à nous et que tout homme parmi vous soit circoncis. 16 Alors nous vous donnerons nos filles et nous prendrons les vôtres pour nous, nous habiterons avec vous et nous formerons un seul peuple. 17 En revanche, si vous ne voulez pas nous écouter et vous faire circoncire, nous prendrons notre fille et partirons.»
18 Hamor et son fils Sichem approuvèrent ces paroles. 19 Le jeune homme ne tarda pas à faire ce qui avait été dit, car il aimait la fille de Jacob. Il était estimé de tous chez son père. 20 Hamor et son fils Sichem se rendirent à la porte de leur ville et dirent à leurs concitoyens: 21 «Ces hommes ont des intentions paisibles envers nous. Qu’ils restent dans le pays et qu’ils y fassent du commerce! Le pays est assez vaste pour eux. Nous prendrons leurs filles pour femmes et nous leur donnerons nos filles. 22 Cependant, ces hommes ne seront d’accord d’habiter avec nous pour former un seul peuple qu’à la condition que tout homme parmi nous soit circoncis, tout comme ils sont eux-mêmes circoncis. 23 Leurs troupeaux, leurs biens et tout leur bétail ne nous appartiendront-ils pas? Acceptons seulement leur condition pour qu’ils restent avec nous!»
24 Tous ceux qui étaient venus à la porte de la ville écoutèrent Hamor et son fils Sichem. Tous les hommes se firent circoncire, tous ceux qui étaient venus à la porte de la ville.
25 Trois jours plus tard, alors qu’ils étaient souffrants, Siméon et Lévi, deux fils de Jacob frères de Dina, prirent chacun leur épée, surprirent la ville qui se croyait en sécurité et tuèrent tous les hommes. 26 Ils passèrent aussi au fil de l’épée Hamor et son fils Sichem. Ils enlevèrent Dina de la maison de Sichem et sortirent. 27 Les fils de Jacob se jetèrent sur les morts et pillèrent la ville parce qu’on avait déshonoré leur sœur. 28 Ils prirent leurs troupeaux, leurs bœufs et leurs ânes, ce qui était dans la ville et ce qui était dans les champs. 29 Ils emmenèrent en guise de butin toutes leurs richesses, leurs enfants et leurs femmes, ainsi que tout ce qui se trouvait dans les maisons.
30 Jacob dit alors à Siméon et à Lévi: «Vous me troublez en provoquant le dégoût des habitants du pays, des Cananéens et des Phéréziens, envers moi. Je n’ai qu’un petit nombre d’hommes. Ils se rassembleront contre moi, me frapperont et je serai détruit avec ma famille.»
31 Ils répondirent: «Peut-on traiter notre sœur comme une prostituée?»

Matthieu 11:7-30

Comme ils s’en allaient, Jésus se mit à dire à la foule au sujet de Jean: «Qu’êtes-vous allés voir au désert? Un roseau agité par le vent? 8 Mais qu’êtes-vous allés voir? Un homme habillé de [tenues] élégantes? Ceux qui portent des tenues élégantes sont dans les maisons des rois. 9 Qu’êtes-vous donc allés voir? Un prophète? Oui, je vous le dis, et plus qu’un prophète, 10 [car] c’est celui à propos duquel il est écrit: Voici, j’envoie mon messager devant toi pour te préparer le chemin.
11 »Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’est venu personne de plus grand que Jean-Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui. 12 Depuis l’époque de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est assailli avec force, et des violents s’en emparent. 13 En effet, tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu’à Jean. 14 Si vous voulez bien l’accepter, c’est lui l’Elie qui devait venir. 15 Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.
16 »A qui comparerai-je cette génération? Elle ressemble à des enfants assis sur des places publiques et qui s’adressent à d’autres enfants 17 en disant: ‘Nous vous avons joué de la flûte et vous n’avez pas dansé, nous [vous] avons entonné des chants funèbres et vous ne vous êtes pas lamentés.’
18 En effet, Jean est venu, il ne mange pas et ne boit pas, et l’on dit: ‘Il a un démon.’ 19 Le Fils de l’homme est venu, il mange et il boit, et l’on dit: ‘C’est un glouton et un buveur, un ami des collecteurs d’impôts et des pécheurs.’ Mais la sagesse a été reconnue juste par ses enfants.»

20 Alors Jésus se mit à faire des reproches aux villes dans lesquelles avaient eu lieu la plupart de ses miracles, parce qu’elles n’avaient pas changé d’attitude: 21 «Malheur à toi, Chorazin, malheur à toi, Bethsaïda, car si les miracles accomplis au milieu de vous l’avaient été dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps que leurs habitants se seraient repentis, habillés d’un sac et assis dans la cendre. 22 C’est pourquoi je vous le dis: le jour du jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous. 23 Et toi, Capernaüm, seras-tu élevée jusqu’au ciel? Non. Tu seras abaissée jusqu’au séjour des morts, car si les miracles accomplis au milieu de toi l’avaient été dans Sodome, elle subsisterait encore aujourd’hui. 24 C’est pourquoi je vous le dis: le jour du jugement, le pays de Sodome sera traité moins sévèrement que toi.»

25 A ce moment-là, Jésus prit la parole et dit: «Je te suis reconnaissant, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents et les as révélées aux enfants. 26 Oui, Père, je te suis reconnaissant car c’est ce que tu as voulu.
27 Mon Père m’a tout donné, et personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.
28 »Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et courbés sous un fardeau, et je vous donnerai du repos. 29 Acceptez mes exigences et laissez-vous instruire par moi, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme30 En effet, mes exigences sont bonnes et mon fardeau léger.»

Psaumes 14

Portrait de l’homme impie

Au chef de chœur. De David.

Le fou dit dans son cœur: «Il n’y a pas de Dieu!»
Ils se sont corrompus, ils ont commis des actions abominables;
il n’y en a aucun qui fasse le bien.

Du haut du ciel, l’Eternel observe les hommes
pour voir s’il y en a un qui est intelligent,
qui cherche Dieu:
tous se sont éloignés, ensemble ils se sont pervertis;
il n’y en a aucun qui fasse le bien,
pas même un seul.

Tous ceux qui commettent l’injustice n’ont-ils aucune connaissance?
Ils dévorent mon peuple, ils le prennent pour nourriture;
ils ne font pas appel à l’Eternel.

C’est alors qu’ils trembleront d’épouvante,
car Dieu est au milieu des justes.

Vous bafouez l’espoir du malheureux?
Sachez que l’Eternel est son refuge.

Oh! qui accordera depuis Sion la délivrance à Israël?
Quand l’Eternel rétablira son peuple,
Jacob sera dans l’allégresse, Israël se réjouira.

Proverbes 3:19-20

19 C’est par la sagesse que l’Eternel a fondé la terre, c’est par l’intelligence qu’il a affermi le ciel;
20 c’est par sa connaissance que les abîmes se sont ouverts et que les nuages distillent la rosée.

La plupart d’entre nous n’ont jamais eu à connaître la persécution physique extrême comme ce fut le cas pour les premiers chrétiens, alors quand nous nous trouvons dans une situation difficile, nous avons tendance à nous plaindre et à souhaiter que le problème disparaisse immédiatement. Jésus a dit que nous allions rencontrer des difficultés (voir Matthieu 10:17-22), mais plutôt que de centrer toute notre énergie sur la réduction de l’inconfort, nous devrions examiner ce que Dieu essaie de faire à travers ces situations. Parfois, il se peut qu’il soit entrain d’essayer d’ouvrir nos yeux sur un péché que nous avons commis. Ou peut-être essaie -t-il de donner un nouvel élan à notre foi. Quel que soit son but, la façon dont on doit y répondre est claire: ” Venez à moi, vous tous qui êtes accablés sous le poids d’un lourd fardeau, et je vous donnerai du repos» (Mt 11:28 – Bible du Semeur).

Ces remarques sont issues du livre PASSAGES BIBLE, publié par Zondervan avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Texte biblique de la Bible Version Segond 21
Copyright © 2007 Société Biblique de Genève
Reproduit avec aimable autorisation.
Tous droits réservés.
www.universdelabible.net    www.societebiblique.com