Jour 153: 2 juin

La route des hommes droits évite le mal.
Celui qui veille sur sa conduite se préserve lui-même.
(Proverbes 16:17)

Aujourd’hui : 2 Samuel 19:11-20:13; Jean 21:1-25; Psaumes 120:1-7 et Proverbes 16:16-17 en version Segond 21.

2 Samuel 19:11-20:13

11 Or Absalom, que nous avions consacré par onction pour qu’il règne sur nous, est mort au combat. Maintenant, pourquoi ne parlez-vous pas de faire revenir le roi?»

12 De son côté, le roi David envoya un messager dire aux prêtres Tsadok et Abiathar: «Parlez aux anciens de Juda, dites-leur: ‘Pourquoi seriez-vous les derniers à faire revenir le roi chez lui? – En effet, ce qui se disait dans tout Israël était parvenu jusqu’au roi, chez lui. –

13 Vous êtes mes frères, vous êtes faits des mêmes os et de la même chair que moi. Pourquoi seriez-vous les derniers à faire revenir le roi?’

14 Vous direz aussi à Amasa: ‘N’es-tu pas fait des mêmes os et de la même chair que moi? Que Dieu me traite avec la plus grande sévérité, si tu ne deviens pas pour toujours chef de l’armée devant moi, à la place de Joab!’»

15 David gagna le cœur de tous les Judéens comme s’ils n’avaient été qu’un seul homme, et ils firent dire au roi: «Reviens, toi ainsi que tous tes serviteurs.»

16 Le roi revint et il arriva jusqu’au Jourdain. Quant aux Judéens, ils s’étaient rendus à Guilgal pour aller à la rencontre du roi et lui faire passer le Jourdain.

17 Shimeï, fils de Guéra, le Benjaminite, qui était de Bachurim, s’empressa de descendre avec les Judéens à la rencontre du roi David.

18 Il avait avec lui 1000 hommes de Benjamin, ainsi que Tsiba, le serviteur de la famille de Saül, avec ses 15 fils et ses 20 serviteurs. Ils se précipitèrent vers le Jourdain à la rencontre du roi.

19 Le bateau destiné au transport de la famille du roi et à ce qui lui paraissait bon faisait la traversée. Au moment où le roi traversait le Jourdain, Shimeï, le fils de Guéra, se prosterna devant lui 20 et lui dit: «Que mon seigneur ne tienne pas compte de ma faute! Qu’il oublie la mauvaise conduite de ton serviteur le jour où mon seigneur le roi a quitté Jérusalem, que le roi ne la prenne pas à cœur!

21 En effet, moi ton serviteur, je reconnais que j’ai péché. Et aujourd’hui je suis le premier de toute la famille de Joseph à venir à la rencontre de mon seigneur le roi.»

22 Alors Abishaï, fils de Tseruja, prit la parole. Il dit: «Shimeï ne doit-il pas mourir pour avoir maudit celui que l’Eternel a désigné par onction?»

23 Mais David dit: «Qu’ai-je affaire avec vous, fils de Tseruja, et pourquoi êtes-vous aujourd’hui mes adversaires? Devrait-on faire mourir un homme en Israël aujourd’hui? N’ai-je donc pas la certitude que je règne aujourd’hui sur Israël?»

24 Puis le roi dit à Shimeï: «Tu ne mourras pas», et il lui en fit le serment.

25 Mephibosheth, le petit-fils de Saül, descendit aussi à la rencontre du roi. Il n’avait pas soigné ses pieds, fait sa barbe ni lavé ses habits depuis le jour où le roi était parti jusqu’à celui où il revenait en paix.

26 Lorsqu’il alla à la rencontre du roi à Jérusalem, celui-ci lui dit: «Pourquoi n’es-tu pas venu avec moi, Mephibosheth?»

27 Il répondit: «Roi mon seigneur, mon serviteur m’a trompé. En effet, moi ton serviteur, qui suis estropié, j’avais dit: ‘Je vais faire seller mon âne, je le monterai et j’irai avec le roi.’

28 Et lui, il m’a calomnié, moi ton serviteur, auprès de mon seigneur le roi. Mais mon seigneur le roi est comme un ange de Dieu. Fais ce qui te semblera bon.

29 En effet, tous les membres de ma famille ne méritaient que la mort aux yeux de mon seigneur le roi. Pourtant, tu as accueilli ton serviteur parmi ceux qui mangent à ta table. Quel droit aurais-je encore de réclamer quoi que ce soit au roi?»

30 Le roi lui dit: «A quoi bon toutes tes paroles? Je l’ai déclaré, Tsiba et toi, vous vous partagerez les terres.»

31 Mephibosheth dit au roi: «Il peut même tout prendre, puisque mon seigneur le roi est revenu en paix chez lui.»

32 Barzillaï le Galaadite descendit de Roguelim et passa le Jourdain avec le roi pour l’accompagner de l’autre côté du fleuve.

33 Barzillaï était très vieux: il avait 80 ans. C’était lui qui avait pourvu à l’entretien du roi pendant son séjour à Mahanaïm. En effet, c’était un homme très riche.

34 Le roi lui dit: «Viens avec moi, je pourvoirai à ton entretien chez moi à Jérusalem.»

35 Mais Barzillaï répondit au roi: «Combien d’années vivrai-je encore, pour que je monte avec le roi à Jérusalem?

36 Je suis aujourd’hui âgé de 80 ans. Suis-je capable de distinguer ce qui est bon et ce qui est mauvais? Ton serviteur peut-il savourer ce qu’il mange et boit? Puis-je encore entendre la voix des chanteurs et des chanteuses? Et pourquoi ton serviteur serait-il encore une charge pour mon seigneur le roi?

37 Ton serviteur avancera juste un peu de l’autre côté du Jourdain avec le roi. Pourquoi, d’ailleurs, le roi m’accorderait-il ce bienfait?

38 Laisse donc ton serviteur repartir chez lui! Que je meure dans ma ville, près du tombeau de mon père et de ma mère! Mais voici ton serviteur Kimham: il accompagnera mon seigneur le roi. Fais pour lui ce qui te plaira.»

39 Le roi dit: «Kimham m’accompagnera donc et je ferai pour lui ce qui te plaira. Tout ce que tu me demanderas, je le ferai pour toi.»

40 Quand tout le peuple et le roi eurent passé le Jourdain, le roi embrassa Barzillaï et le bénit. Barzillaï retourna alors chez lui.

41 Le roi prit la direction de Guilgal et Kimham l’accompagna.

Tensions entre Judéens et Israélites

Tous les Judéens ainsi que la moitié des Israélites avaient fait traverser le Jourdain au roi.

42 Mais tous les Israélites abordèrent le roi et lui dirent: «Pourquoi nos frères de Juda t’ont-ils enlevé et ont-ils fait passer le Jourdain au roi, à sa famille et à tous les hommes de David?»

43 Tous les Judéens répondirent aux Israélites: «C’est que nous sommes plus proches du roi. Pourquoi vous irriter de cela? Avons-nous vécu aux crochets du roi? Nous a-t-il fait des cadeaux?»

44 Les Israélites répondirent aux Judéens: «Le roi nous appartient dix fois autant, David est même plus à nous qu’à vous. Pourquoi nous avez-vous traités avec mépris? N’avons-nous pas été les premiers à proposer de faire revenir notre roi?» Et les Judéens parlèrent avec plus de dureté encore que les hommes d’Israël.

Chapitre 20

1 Il y avait là un méchant homme du nom de Shéba. C’était un fils de Bicri, un Benjaminite. Il sonna de la trompette et dit: «Il n’y a aucune part pour nous avec David, aucun héritage pour nous avec le fils d’Isaï! Chacun à sa tente, Israël!»

Et tous les Israélites s’éloignèrent de David pour suivre Shéba, fils de Bicri. Quant aux Judéens, ils restèrent fidèles à leur roi et l’accompagnèrent depuis le Jourdain jusqu’à Jérusalem.

David rentra chez lui à Jérusalem. Le roi prit les dix concubines qu’il avait laissées pour garder le palais et les installa dans une maison bien surveillée. Il pourvut à leur entretien, mais il n’eut plus de relations avec elles. Elles restèrent enfermées jusqu’au jour de leur mort, vivant dans un état de veuvage.

Le roi dit à Amasa: «Convoque-moi les hommes de Juda pour dans 3 jours et toi, présente-toi aussi ici.»

Amasa partit pour convoquer Juda, mais il eut du retard par rapport au délai que le roi avait fixé.

David dit alors à Abishaï: «Shéba, le fils de Bicri, va maintenant nous faire plus de mal qu’Absalom. Prends toi-même les serviteurs de ton maître et va à sa poursuite. Sinon, il risque de trouver des villes fortifiées et d’échapper à nos regards.»

Abishaï partit en campagne, suivi des hommes de Joab, des Kéréthiens et des Péléthiens ainsi que de tous les vaillants hommes. Ils sortirent de Jérusalem afin d’aller à la poursuite de Shéba, fils de Bicri.

Ils étaient près de la grande pierre qui se trouve à Gabaon lorsque Amasa arriva devant eux. Joab avait une épée à la ceinture, par-dessus les habits qu’il avait mis. Elle était attachée à sa taille, dans son fourreau, et elle en glissa tandis que Joab s’avançait.

Joab dit à Amasa: «Te portes-tu bien, mon frère?» et de la main droite il attrapa la barbe d’Amasa pour l’embrasser.

10 Amasa ne fit pas attention à l’épée qui était dans la main de Joab, et Joab l’en frappa au ventre. Il déversa ses entrailles par terre sans avoir à lui porter un deuxième coup. C’est ainsi qu’Amasa mourut. Joab et son frère Abishaï marchèrent à la poursuite de Shéba, fils de Bicri.

11 Un des hommes de Joab resta près d’Amasa et il disait: «Qui aime Joab et qui est pour David? Qu’il suive Joab!»

12 Amasa se roulait dans le sang au milieu de la route. Voyant que tout le peuple s’arrêtait, cet homme le poussa hors de la route dans un champ et jeta un vêtement sur lui. C’est ce qu’il fit lorsqu’il vit que tous ceux qui arrivaient près de lui s’arrêtaient.

13 Quand il fut enlevé de la route, chacun suivit Joab afin de poursuivre Shéba, fils de Bicri.

Jean 21

La pêche miraculeuse

Peche miraculeuse1 Après cela, Jésus se montra encore aux disciples sur les rives du lac de Tibériade. Voici de quelle manière il se montra.

Simon Pierre, Thomas, appelé Didyme, Nathanaël, qui venait de Cana en Galilée, les fils de Zébédée et deux autres disciples de Jésus se trouvaient ensemble.

Simon Pierre leur dit: «Je vais pêcher.» Ils lui dirent: «Nous allons aussi avec toi.» Ils sortirent et montèrent [aussitôt] dans une barque, mais cette nuit-là ils ne prirent rien.

Le matin venu, Jésus se trouva sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c’était lui.

Il leur dit: «Les enfants, n’avez-vous rien à manger?» Ils lui répondirent: «Non.»

Il leur dit: «Jetez le filet du côté droit de la barque et vous trouverez.» Ils le jetèrent donc et ils ne parvinrent plus à le retirer, tant il y avait de poissons.

Alors le disciple que Jésus aimait dit à Pierre: «C’est le Seigneur!» Dès qu’il eut entendu que c’était le Seigneur, Simon Pierre remit son vêtement et sa ceinture, car il s’était déshabillé, et se jeta dans le lac.

Les autres disciples vinrent avec la barque en tirant le filet plein de poissons, car ils n’étaient pas loin de la rive, à une centaine de mètres.

Lorsqu’ils furent descendus à terre, ils virent là un feu de braises avec du poisson dessus et du pain.

10 Jésus leur dit: «Apportez quelques-uns des poissons que vous venez de prendre.»

11 Simon Pierre monta dans la barque et tira le filet plein de 153 gros poissons à terre; malgré leur grand nombre, le filet ne se déchira pas.

12 Jésus leur dit: «Venez manger!» Aucun des disciples n’osait lui demander: «Qui es-tu?» car ils savaient que c’était le Seigneur.

13 Jésus s’approcha, prit le pain et leur en donna; il fit de même avec le poisson.

14 C’était déjà la troisième fois que Jésus se montrait à ses disciples depuis qu’il était ressuscité.

15 Lorsqu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre: «Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu plus que ceux-ci?» Il lui répondit: «Oui, Seigneur, tu sais que j’ai de l’amour pour toi.» Jésus lui dit: «Nourris mes agneaux.»

16 Il lui dit une deuxième fois: «Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu?» Pierre lui répondit: «Oui, Seigneur, tu sais que j’ai de l’amour pour toi.» Jésus lui dit: «Prends soin de mes brebis.»

17 Il lui dit, la troisième fois: «Simon, fils de Jonas, as-tu de l’amour pour moi?» Pierre fut attristé de ce qu’il lui avait dit, la troisième fois: «As-tu de l’amour pour moi?» et il lui répondit: «Seigneur, tu sais tout, tu sais que j’ai de l’amour pour toi.» Jésus lui dit: «Nourris mes brebis.

18 En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu mettais toi-même ta ceinture et tu allais où tu voulais; mais quand tu seras vieux, tu tendras les mains et c’est un autre qui attachera ta ceinture et te conduira où tu ne voudras pas.»

19 Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre révélerait la gloire de Dieu. Puis il lui dit: «Suis-moi.»

20 Pierre se retourna et vit venir derrière eux le disciple que Jésus aimait, celui qui, pendant le souper, s’était penché vers Jésus et avait dit: «Seigneur, qui est celui qui va te trahir?»

21 En le voyant, Pierre dit à Jésus: «Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il?»

22 Jésus lui dit: «Si je veux qu’il vive jusqu’à ce que je revienne, en quoi cela te concerne-t-il? Toi, suis-moi.»

23 Là-dessus, le bruit courut parmi les frères que ce disciple ne mourrait pas. Cependant, Jésus n’avait pas dit à Pierre qu’il ne mourrait pas, mais: «Si je veux qu’il vive jusqu’à ce que je revienne, en quoi cela te concerne-t-il?»

24 C’est ce disciple qui rend témoignage de ces choses et qui les a écrites, et nous savons que son témoignage est vrai.

25 Jésus a fait encore beaucoup d’autres choses. Si on les écrivait en détail, je ne pense pas que le monde entier pourrait contenir les livres qu’on écrirait.

Psaumes 120

La souffrance de l’exilé

Chant des montées.

Dans ma détresse, c’est à l’Eternel

que j’ai crié, et il m’a répondu.

Eternel, délivre-moi des lèvres fausses,

de la langue trompeuse!

Que te donnera l’Eternel et que t’ajoutera-t-il,

langue trompeuse?

Les flèches aiguës du guerrier

avec des charbons ardents de genêt!

Malheur à moi! J’ai dû séjourner à Méshec,

habiter parmi les tentes de Kédar!

J’ai habité trop longtemps

avec ceux qui détestent la paix.

Je suis pour la paix, mais quand j’en parle,

ils sont pour la guerre.

Proverbes 16:16-17

16 Acquérir la sagesse vaut bien mieux que l’or,

acquérir l’intelligence est préférable à l’argent.

17 La route des hommes droits évite le mal.

Celui qui veille sur sa conduite se préserve lui-même.

Nous terminons notre lecture des évangiles aujourd’hui avec l’histoire de Jésus rétablissant Pierre comme l’un des douze disciples. Jésus voulait que Pierre sache qu’il avait toujours sa place parmi les disciples, malgré sa trahison avant la crucifixion (cf. Jean 18:15-18, 25-27). En demandant trois fois à Pierre s’il l’aimait, Jésus aidait aussi Pierre à venir à bout de ses doutes quant à lui suivre. Dieu nous amène souvent à aborder les blessures de nos vies, non pas pour qu’elles nous fassent mal à nouveau, mais afin qu’il puisse nous guérir et nous restaurer. Dieu a le pouvoir de pardonner nos fautes comme si elles n’avaient jamais été commises. Nous avons tendance à les garder vives dans nos mémoires, mais du point de vue de Dieu, elles sont inexistantes.

Ces remarques sont issues du livre PASSAGES BIBLE, publié par Zondervan avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Texte biblique de la Bible Version Segond 21
Copyright © 2007 Société Biblique de Genève
Reproduit avec aimable autorisation.
Tous droits réservés.
www.universdelabible.net    www.societebiblique.com