Jour 13 : 13 Janvier



C’est en l’Eternel que je cherche un refuge.
(Psaume 11:1).

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Aujourd’hui : Genesis 28:1-29:35, Matthew 9:18-38, Psalms 11:1-7 et Proverbs 3:11-12 de la version Segond 21.

Genèse 28-29

Isaac appela Jacob, le bénit et lui ordonna: «Tu ne prendras pas une femme cananéenne. Lève-toi, va à Paddan-Aram, chez Bethuel, le père de ta mère, et prends-y une femme parmi les filles de Laban, le frère de ta mère. Que le Dieu tout-puissant te bénisse, te fasse proliférer et te multiplie afin que tu donnes naissance à tout un groupe de peuples! Qu’il te donne la bénédiction d’Abraham, à toi et à ta descendance avec toi, afin que tu possèdes le pays où tu séjournes en étranger et qu’il a donné à Abraham!» Isaac fit donc partir Jacob et celui-ci s’en alla à Paddan-Aram, chez Laban, fils de Bethuel l’Araméen et frère de Rebecca, la mère de Jacob et d’Esaü.

Esaü vit qu’Isaac avait béni Jacob et l’avait envoyé à Paddan-Aram pour y prendre une femme. Il vit aussi qu’en le bénissant il lui avait donné cet ordre: «Tu ne prendras pas une femme cananéenne.» Il vit que Jacob avait écouté son père et sa mère et qu’il était parti pour Paddan-Aram. Esaü comprit ainsi que les Cananéennes déplaisaient à son père Isaac, et il alla trouver Ismaël. Il prit pour femme, en plus des femmes qu’il avait, Mahalath, qui était la fille d’Ismaël, le fils d’Abraham, et la sœur de Nebajoth.

Vision d’une échelle

10 Jacob partit de Beer-Shéba et prit la direction de Charan. 11 Arrivé à un certain endroit, il y passa la nuit car le soleil était couché. Il prit une pierre dont il fit son oreiller et il se coucha à cet endroit. 12 Il fit un rêve: une échelle était appuyée sur la terre et son sommet touchait le ciel; des anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle. 13 L’Eternel se tenait au-dessus d’elle, et il dit: «Je suis l’Eternel, le Dieu de ton grand-père Abraham et le Dieu d’Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je te la donnerai, à toi et à ta descendance. 14 Ta descendance sera pareille à la poussière de la terre: tu t’étendras à l’ouest et à l’est, au nord et au sud, et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et en ta descendance. 15 Je suis moi-même avec toi, je te garderai partout où tu iras et je te ramènerai dans ce pays, car je ne t’abandonnerai pas tant que je n’aurai pas accompli ce que je te dis.»

16 Jacob se réveilla et se dit: «C’est certain, l’Eternel est dans cet endroit et moi, je ne le savais pas!» 17 Il eut peur et dit: «Que cet endroit est redoutable! C’est ici que se trouve la maison de Dieu, c’est ici que se trouve la porte du ciel!» 18 Jacob se leva de bon matin. Il prit la pierre dont il avait fait son oreiller, en fit un monument et versa de l’huile sur son sommet. 19 Il appela cet endroit Béthel, mais la ville s’appelait auparavant Luz. 20 Jacob fit ce vœu: «Si Dieu est avec moi et me garde pendant mon voyage, s’il me donne du pain à manger et des habits à mettre, 21 et si je reviens dans la paix chez mon père, alors l’Eternel sera mon Dieu. 22 Cette pierre dont j’ai fait un monument sera la maison de Dieu et je te donnerai la dîme de tout ce que tu me donneras.»

Chapitre 29

Jacob à Charan

Jacob se remit en marche et gagna la région des nomades de l’est. Il regarda: il y avait un puits dans les champs et, à côté, trois troupeaux de brebis qui se reposaient, car c’était à ce puits qu’on faisait boire les troupeaux. La pierre placée sur l’ouverture du puits était grande. Tous les troupeaux se rassemblaient là, on roulait la pierre de dessus l’ouverture du puits, on faisait boire les troupeaux et l’on remettait la pierre à sa place sur l’ouverture du puits.

Jacob demanda aux bergers: «Mes frères, d’où êtes-vous?» Ils répondirent: «Nous sommes de Charan.» Il leur demanda: «Connaissez-vous Laban, le petit-fils de Nachor?» Ils répondirent: «Nous le connaissons.» Il leur demanda: «Est-il en bonne santé?» Ils répondirent: «Il est en bonne santé, et voici sa fille Rachel qui arrive avec le troupeau.» Il dit: «Il fait encore grand jour, ce n’est pas le moment de rassembler les troupeaux. Faites boire les brebis, puis allez les faire brouter!» Ils répondirent: «Nous ne pouvons pas le faire tant que tous les troupeaux ne sont pas rassemblés. C’est à ce moment-là qu’on roule la pierre de dessus l’ouverture du puits et qu’on fait boire les brebis.»

Il leur parlait encore quand Rachel arriva avec le troupeau de son père. En effet, elle était bergère. 10 Lorsque Jacob vit Rachel, la fille de Laban, le frère de sa mère, et le troupeau de Laban, le frère de sa mère, il s’approcha, roula la pierre de dessus l’ouverture du puits et fit boire le troupeau de Laban, le frère de sa mère. 11 Jacob embrassa Rachel et se mit à pleurer tout haut. 12 Jacob apprit à Rachel qu’il était un parent de son père, qu’il était le fils de Rebecca. Elle courut l’annoncer à son père. 13 Dès que Laban eut entendu parler de Jacob, le fils de sa sœur, il courut à sa rencontre, l’étreignit tendrement et l’embrassa. Puis il le fit venir chez lui. Jacob raconta tous ces événements à Laban, 14 et Laban lui dit: «C’est certain, tu es bien fait des mêmes os et de la même chair que moi.»

Léa et Rachel

Jacob habita un mois chez Laban, 15 puis ce dernier lui dit: «Parce que tu fais partie de ma parenté, devrais-tu me servir pour rien? Dis-moi quel sera ton salaire.» 16 Or Laban avait deux filles. L’aînée s’appelait Léa, et la cadette Rachel. 17 Léa avait les yeux fragiles, tandis que Rachel était belle à tout point de vue. 18 Jacob aimait Rachel. Il dit donc: «Je te servirai 7 ans pour Rachel, ta fille cadette.» 19 Laban dit: «Je préfère te la donner à toi qu’à un autre homme. Reste chez moi!»

20 Ainsi, Jacob servit 7 ans pour Rachel. Ils lui parurent comme quelques jours parce qu’il l’aimait. 21 Puis Jacob dit à Laban: «Donne-moi ma femme, car je suis allé jusqu’au bout de mon contrat et je veux m’unir à elle.» 22 Laban réunit tous les habitants de l’endroit et donna un festin. 23 Le soir, il prit sa fille Léa et l’amena vers Jacob qui s’unit à elle. 24 Laban donna sa servante Zilpa pour servante à sa fille Léa.

25 Le lendemain matin, voilà que c’était Léa. Jacob dit alors à Laban: «Qu’est-ce que tu m’as fait? N’est-ce pas pour Rachel que j’ai servi chez toi? Pourquoi m’as-tu trompé?» 26 Laban dit: «Cela ne se fait pas, chez nous, de donner la plus jeune avant l’aînée. 27 Termine la semaine avec celle-ci et nous te donnerons aussi l’autre pour le service que tu feras encore chez moi pendant sept nouvelles années.» 28 C’est ce que fit Jacob: il termina la semaine avec Léa, puis Laban lui donna pour femme sa fille Rachel. 29 Laban donna sa servante Bilha pour servante à sa fille Rachel.

30 Jacob s’unit aussi à Rachel, qu’il préférait même à Léa, et il servit encore chez Laban pendant sept nouvelles années.

Les enfants de Jacob

31 L’Eternel vit que Léa n’était pas aimée, et il lui permit d’avoir des enfants, tandis que Rachel était stérile. 32 Léa tomba enceinte et mit au monde un fils qu’elle appela Ruben, car elle dit: «L’Eternel a vu mon humiliation et désormais mon mari m’aimera.» 33 Elle tomba encore enceinte et mit au monde un fils, et elle dit: «L’Eternel a entendu que je n’étais pas aimée et il m’a aussi accordé celui-ci.» Et elle lui donna le nom de Siméon. 34 Elle tomba encore enceinte et mit au monde un fils, et elle dit: «Cette fois-ci, mon mari s’attachera à moi, car je lui ai donné trois fils.» C’est pourquoi on l’appela Lévi. 35 Elle tomba encore enceinte et mit au monde un fils, et elle dit: «Cette fois, je célébrerai l’Eternel.» C’est pourquoi elle lui donna le nom de Juda. Puis elle cessa d’avoir des enfants.

Matthieu 9:18-38

Guérison d’une femme et résurrection d’une fillette

18 Tandis qu’il leur adressait ces paroles, un chef arriva, se prosterna devant lui et dit: «Ma fille est morte il y a un instant; mais viens, pose ta main sur elle et elle vivra.» 19 Jésus se leva et le suivit avec ses disciples.

20 C’est alors qu’une femme qui souffrait d’hémorragies depuis 12 ans s’approcha par-derrière et toucha le bord de son vêtement, 21 car elle se disait: «Si je peux seulement toucher son vêtement, je serai guérie.» 22 Jésus se retourna et dit en la voyant: «Prends courage, ma fille, ta foi t’a sauvée.» Et cette femme fut guérie dès ce moment.

23 Lorsque Jésus fut arrivé à la maison du chef, il vit les joueurs de flûte et la foule bruyante. 24 Il leur dit: «Retirez-vous, car la jeune fille n’est pas morte, mais elle dort», et ils se moquaient de lui. 25 Quand la foule eut été renvoyée, il entra, prit la main de la jeune fille, et la jeune fille se leva. 26 Cette nouvelle se propagea dans toute la région.

Guérison de deux aveugles et d’un démoniaque

27 Quand Jésus partit de là, il fut suivi par deux aveugles qui criaient: «Aie pitié de nous, Fils de David!» 28 Lorsqu’il fut arrivé à la maison, les aveugles s’approchèrent de lui et Jésus leur dit: «Croyez-vous que je puisse faire cela?» «Oui, Seigneur», lui répondirent-ils. 29 Alors il toucha leurs yeux en disant: «Soyez traités conformément à votre foi», 30 et leurs yeux s’ouvrirent. Jésus leur recommanda avec sévérité: «Faites bien attention que personne ne le sache!» 31 mais, à peine sortis, ils parlèrent de lui dans toute la région.

32 Comme ils s’en allaient, on amena à Jésus un démoniaque muet. 33 Il chassa le démon et le muet se mit à parler. La foule disait, émerveillée: «On n’a jamais rien vu de pareil en Israël», 34 mais les pharisiens disaient: «C’est par le prince des démons qu’il chasse les démons.»

Mission des douze apôtres

35 Jésus parcourait toutes les villes et les villages; il enseignait dans les synagogues, proclamait la bonne nouvelle du royaume et guérissait toute maladie et toute infirmité. 36 A la vue des foules, il fut rempli de compassion pour elles, car elles étaient blessées et abattues, comme des brebis qui n’ont pas de berger37 Alors il dit à ses disciples: «La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. 38 Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson.»

Psaumes 11 

Confiance dans l’intervention de Dieu

Au chef de chœur. De David.

C’est en l’Eternel que je cherche un refuge.

Comment pouvez-vous me dire:

«Fuis dans les montagnes comme un oiseau»?

Les méchants bandent leur arc,

ils ajustent leur flèche sur la corde

pour tirer dans l’ombre sur ceux dont le cœur est droit.

Quand les fondements sont renversés,

que peut faire le juste?

L’Eternel est dans son saint temple,

l’Eternel a son trône dans le ciel.

Ses yeux regardent,

il examine les hommes.

L’Eternel examine le juste;

il déteste le méchant et celui qui aime la violence.

Il fait pleuvoir sur les méchants

des charbons, du feu et du soufre.

Un vent brûlant, tel est le lot qu’ils ont en partage,

car l’Eternel est juste, il aime la justice;

les hommes droits contemplent son visage.

Proverbes 3:11-12

11 Mon fils, ne méprise pas la correction de l’Eternel

et ne sois pas dégoûté lorsqu’il te reprend,

12 car l’Eternel reprend celui qu’il aime,

comme un père l’enfant qui a sa faveur.

Prière: Seigneur, aide-moi, s’il te plaît, à comprendre et à accepter ta correction. Je sais que tu m’aimes et que tu fais ce qui est le mieux pour moi. Merci Père car tu me dirige et tu me montre la vérité. Amen

Texte biblique de la Bible version Segond 21. Copyright © 2007 Société Biblique de Genève
Reproduit avec aimable autorisation.
Tous droits réservés.
www.universdelabible.net    www.societebiblique.com