Jour 129: 9 mai

Mais Jésus leur dit: «C’est moi, n’ayez pas peur!»

(Jean 6:20)

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Aujourd’hui : 1 Samuel 5:1-7:17; Jean 6:1-21; Psaumes 106:13-31 et Proverbes 14:32-33 en version Segond 21.

1 Samuel 5-7

L’arche de l’alliance chez les Philistins

1 Les Philistins prirent l’arche de Dieu et la transportèrent d’Eben-Ezer à Asdod.

Après s’être emparés de l’arche de Dieu, les Philistins la firent entrer dans le temple de Dagon et la placèrent à côté de Dagon.

Le lendemain, les Asdodiens se levèrent de bon matin et trouvèrent Dagon étendu le visage contre terre devant l’arche de l’Eternel. Ils prirent Dagon et le remirent à sa place.

Le surlendemain, ils se levèrent de bon matin et trouvèrent de nouveau Dagon étendu le visage contre terre devant l’arche de l’Eternel. La tête de Dagon et ses deux mains étaient abattues sur le seuil, et il ne lui restait que le tronc.

C’est pourquoi, jusqu’à aujourd’hui, les prêtres de Dagon et tous ceux qui viennent dans le temple de Dagon à Asdod ne marchent pas sur le seuil.

La main de l’Eternel pesa plus lourdement encore sur les Asdodiens et il fit des ravages parmi eux. Il les frappa de tumeurs à Asdod et dans le territoire qui en dépend.

Quand ils virent cela, les habitants d’Asdod dirent: «L’arche du Dieu d’Israël ne restera pas chez nous, car il fait peser lourdement sa main sur nous et sur Dagon, notre dieu.»

Ils firent venir tous les princes des Philistins, les rassemblèrent chez eux et demandèrent: «Que pouvons-nous faire de l’arche du Dieu d’Israël?» Les princes répondirent: «Qu’on la transporte à Gath.» Et l’on transporta là-bas l’arche du Dieu d’Israël.

Mais une fois qu’on l’y eut transportée, la main de l’Eternel fut contre la ville et il y eut une très grande terreur. Il frappa les habitants de la ville, depuis le petit jusqu’au grand, et ils eurent une éruption de tumeurs.

10 Alors ils envoyèrent l’arche de Dieu à Ekron. Lorsque l’arche de Dieu entra dans Ekron, les Ekroniens poussèrent des cris en disant: «On a transporté l’arche du Dieu d’Israël chez nous pour nous faire mourir, nous et notre peuple!»

11 Ils firent venir tous les princes des Philistins, les rassemblèrent et dirent: «Renvoyez l’arche du Dieu d’Israël! Qu’elle retourne chez elle et qu’elle ne nous fasse pas mourir, nous et notre peuple.» En effet, dans toute la ville régnait une terreur mortelle; la main de Dieu y pesait très lourdement.

12 Ceux qui ne mouraient pas étaient frappés de tumeurs et les cris de la ville montaient jusqu’au ciel.

Chapitre 6

Retour de l’arche de l’alliance en Israël

1 L’arche de l’Eternel resta sept mois dans le pays des Philistins.

Les Philistins appelèrent les prêtres et les devins et dirent: «Que pouvons-nous faire de l’arche de l’Eternel? Faites-nous connaître de quelle manière nous devons la renvoyer chez elle.»

Les hommes consultés répondirent: «Si vous renvoyez l’arche du Dieu d’Israël, ne la renvoyez pas sans rien, mais faites à Dieu un sacrifice de culpabilité. Alors vous guérirez et vous saurez pourquoi sa main ne s’est pas retirée de vous.»

Les Philistins dirent: «Quelle offrande lui ferons-nous?» Ils répondirent: «Nous offrirons 5 tumeurs en or et 5 souris en or, d’après le nombre des princes des Philistins, car le même fléau vous a tous atteints, vous et vos princes.

Faites des représentations de vos tumeurs, ainsi que des souris qui ravagent le pays, et rendez gloire au Dieu d’Israël. Peut-être cessera-t-il de faire lourdement peser sa main contre vous, contre vos dieux et contre votre pays.

Pourquoi rendriez-vous votre cœur insensible comme les Egyptiens et le pharaon l’ont fait? Dieu est intervenu contre eux et ils ont alors dû laisser partir les Israélites.

Maintenant, fabriquez un char tout neuf et prenez deux vaches qui allaitent et n’ont jamais porté de joug. Attelez ces vaches au char et ramenez leurs petits à l’étable afin qu’ils ne soient plus derrière elles.

Vous prendrez l’arche de l’Eternel et vous la mettrez sur le char. Vous placerez à côté d’elle, dans un coffre, les objets d’or que vous donnez à l’Eternel en sacrifice de culpabilité, puis vous la renverrez et elle partira.

Suivez-la du regard: si elle monte par le chemin de sa frontière vers Beth-Shémesh, cela signifie que c’est l’Eternel qui nous a fait ce grand mal; sinon, nous saurons que ce n’est pas sa main qui nous a frappés, mais que cela nous est arrivé par hasard.»

10 C’est ce que firent ces hommes. Ils prirent deux vaches qui allaitaient et les attelèrent au char, et ils enfermèrent les petits dans l’étable.

11 Ils mirent sur le char l’arche de l’Eternel ainsi que le coffre avec les souris en or et les représentations de leurs tumeurs.

12 Les vaches prirent directement le chemin de Beth-Shémesh; elles suivirent toujours la même route en mugissant, sans s’écarter à droite ou à gauche. Les princes des Philistins les suivirent jusqu’à la frontière de Beth-Shémesh.

13 Les habitants de Beth-Shémesh moissonnaient les blés dans la vallée; ils levèrent les yeux, aperçurent l’arche et se réjouirent en la voyant.

14 Le char arriva dans le champ de Josué, un habitant de Beth-Shémesh, et s’y arrêta. Il y avait là une grande pierre. On fendit le bois du char et l’on offrit les vaches en holocauste à l’Eternel.

15 Les Lévites descendirent l’arche de l’Eternel ainsi que le coffre qui se trouvait à côté d’elle et qui contenait les objets en or, et ils posèrent le tout sur la grande pierre. Les habitants de Beth-Shémesh offrirent ce jour-là des holocaustes et des sacrifices à l’Eternel.

16 Après avoir vu cela, les cinq princes des Philistins retournèrent à Ekron le jour même.

17 Voici les tumeurs en or que les Philistins donnèrent à l’Eternel en sacrifice de culpabilité: une pour Asdod, une pour Gaza, une pour Askalon, une pour Gath, une pour Ekron.

18 Il y avait aussi le nombre de souris en or correspondant au nombre de villes philistines qui appartenaient aux cinq chefs, aussi bien des villes fortifiées que des villages sans murailles. C’est ce qu’atteste la grande pierre sur laquelle on déposa l’arche de l’Eternel et qui se trouve aujourd’hui encore dans le champ de Josué de Beth-Shémesh.

19 L’Eternel frappa les habitants de Beth-Shémesh, lorsqu’ils regardèrent l’arche de l’Eternel. Il frappa 50’070 hommes parmi le peuple, et le peuple fut dans le deuil parce que l’Eternel l’avait frappé d’un grand fléau.

20 Les habitants de Beth-Shémesh dirent: «Qui peut se tenir en présence de l’Eternel, de ce Dieu saint? Et vers qui l’arche doit-elle monter en s’éloignant de nous?»

21 Ils envoyèrent des messagers aux habitants de Kirjath-Jearim pour leur dire: «Les Philistins ont ramené l’arche de l’Eternel. Descendez donc et faites-la monter vers vous.»

Chapitre 7

Défaite des Philistins

1 Les habitants de Kirjath-Jearim vinrent et firent monter l’arche de l’Eternel chez eux. Ils la conduisirent dans la maison d’Abinadab, sur la colline, et ils consacrèrent son fils Eléazar pour la garder.

Il s’était passé bien du temps depuis le jour où l’arche avait été déposée à Kirjath-Jearim. Vingt années avaient passé. Alors toute la communauté d’Israël poussa des gémissements vers l’Eternel.

Samuel dit à toute la communauté d’Israël: «Si c’est de tout votre cœur que vous revenez à l’Eternel, enlevez du milieu de vous les dieux étrangers et les Astartés, dirigez votre cœur vers l’Eternel et servez-le lui seul. Il vous délivrera alors de l’oppression des Philistins.»

Les Israélites enlevèrent du milieu d’eux les Baals et les Astartés, et ils servirent l’Eternel seul.

Samuel dit: «Rassemblez tout Israël à Mitspa et je prierai l’Eternel pour vous.» Et ils se rassemblèrent à Mitspa.

Ils puisèrent de l’eau et la versèrent devant l’Eternel, et ils jeûnèrent ce jour-là en disant: «Nous avons péché contre l’Eternel!» Samuel jugea les Israélites à Mitspa.

Les Philistins apprirent que les Israélites s’étaient rassemblés à Mitspa, et les princes des Philistins montèrent pour attaquer Israël. A cette nouvelle, les Israélites eurent peur des Philistins,

et ils dirent à Samuel: «N’arrête pas de crier pour nous à l’Eternel, notre Dieu, afin qu’il nous sauve de la domination des Philistins.»

Samuel prit un tout jeune agneau et l’offrit tout entier en holocauste à l’Eternel. Il cria à l’Eternel pour Israël et l’Eternel l’exauça.

10 Pendant que Samuel offrait l’holocauste, les Philistins s’approchèrent pour attaquer Israël. L’Eternel fit gronder ce jour-là son tonnerre sur les Philistins et les mit en déroute. Ils furent battus devant Israël.

11 Les hommes d’Israël sortirent de Mitspa, poursuivirent les Philistins et les battirent jusqu’au-dessous de Beth-Car.

12 Samuel prit une pierre qu’il plaça entre Mitspa et Shen, et il l’appela Eben-Ezer en disant: «Jusqu’ici l’Eternel nous a secourus.»

13 Ainsi, les Philistins furent humiliés et ils ne vinrent plus sur le territoire d’Israël. La main de l’Eternel fut contre les Philistins pendant toute la vie de Samuel.

14 Les villes que les Philistins avaient prises à Israël retournèrent à Israël, depuis Ekron jusqu’à Gath, avec leur territoire; Israël les arracha à la domination des Philistins. Il y eut aussi paix entre Israël et les Amoréens.

15 Samuel fut juge en Israël pendant toute sa vie.

16 Il allait chaque année faire le tour de Béthel, de Guilgal et de Mitspa, et il jugeait Israël dans toutes ces villes.

17 Puis il revenait à Rama, où se trouvait sa maison. Il y jugeait Israël et il construisit là un autel en l’honneur de l’Eternel.

Jean 6:1-21

Multiplication des pains pour 5000 hommes

1 Après cela, Jésus s’en alla de l’autre côté du lac de Galilée, ou lac de Tibériade.

Une grande foule le suivait, parce que les gens voyaient les signes miraculeux qu’il faisait sur les malades.

Jésus monta sur la montagne, et là il s’assit avec ses disciples.

Or la Pâque, la fête juive, était proche.

Jésus leva les yeux et vit une grande foule venir vers lui. Il dit à Philippe: «Où achèterons-nous des pains pour que ces gens aient à manger?»

Il disait cela pour le mettre à l’épreuve, car lui-même savait ce qu’il allait faire.

Philippe lui répondit: «Les pains qu’on aurait pour 200 pièces d’argent ne suffiraient pas pour que chacun en reçoive un peu.»

Un de ses disciples, André, le frère de Simon Pierre, lui dit:

«Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons, mais qu’est-ce que cela pour tant de monde?»

10 Jésus dit: «Faites asseoir ces gens.» Il y avait beaucoup d’herbe à cet endroit. Ils s’assirent donc, au nombre d’environ 5000 hommes.

11 Jésus prit les pains, remercia Dieu et les distribua [aux disciples, qui les donnèrent] à ceux qui étaient là; il leur distribua de même des poissons, autant qu’ils en voulurent.

12 Lorsqu’ils furent rassasiés, il dit à ses disciples: «Ramassez les morceaux qui restent, afin que rien ne se perde.»

13 Ils les ramassèrent donc et ils remplirent douze paniers avec les morceaux qui restaient des cinq pains d’orge après que tous eurent mangé.

14 A la vue du signe miraculeux que Jésus avait fait, ces gens disaient: «Cet homme est vraiment le prophète qui doit venir dans le monde.»

15 Cependant Jésus, sachant qu’ils allaient venir l’enlever pour le faire roi, se retira de nouveau sur la montagne, tout seul.

16 Le soir venu, ses disciples descendirent au bord du lac.

17 Ils montèrent dans une barque pour traverser le lac et se rendre à Capernaüm. Il faisait déjà nuit et Jésus ne les avait pas encore rejoints.

18 Le vent soufflait avec violence et le lac était agité.

19 Après avoir ramé environ cinq kilomètres, ils virent Jésus qui marchait sur l’eau et s’approchait de la barque, et ils eurent peur.

20 Mais Jésus leur dit: «C’est moi, n’ayez pas peur!»

21 Ils voulurent alors le prendre dans la barque, et aussitôt celle-ci aborda à l’endroit où ils allaient.

Psaumes 106:13-31

13 mais bien vite ils ont oublié ce qu’il avait fait,

ils n’ont pas attendu la réalisation de ses plans.

14 Ils ont été saisis de convoitise dans le désert,

ils ont provoqué Dieu dans les lieux arides.

15 Il leur a accordé ce qu’ils demandaient,

puis il a envoyé le dépérissement dans leur corps.

16 Dans le camp, ils se sont montrés jaloux de Moïse

et d’Aaron, le saint de l’Eternel:

17 la terre s’est ouverte, elle a englouti Dathan

et s’est refermée sur la troupe d’Abiram;

18 le feu a embrasé leur troupe,

la flamme a dévoré les méchants.

19 Ils ont fabriqué un veau à Horeb,

ils se sont prosternés devant une image en métal fondu.

20 Ils ont échangé leur gloire

contre la représentation d’un bœuf qui mange l’herbe!

21 Ils ont oublié Dieu, leur sauveur,

qui avait fait de grandes choses en Egypte,

22 des miracles dans le pays de Cham,

des prodiges à la mer des Roseaux.

23 Il parlait de les exterminer,

mais Moïse, celui qu’il avait choisi, s’est tenu à la brèche devant lui

pour détourner sa fureur et l’empêcher de les détruire.

24 Ils ont méprisé le pays des délices,

ils n’ont pas cru à la parole de l’Eternel,

25 ils ont murmuré dans leurs tentes,

ils n’ont pas écouté l’Eternel.

26 Alors il a levé la main pour jurer

de les faire tomber dans le désert,

27 de faire tomber leur descendance parmi les nations

et de les disperser dans tous les pays.

28 Ils se sont attachés au dieu Baal-Peor

et ont mangé des sacrifices offerts à des morts.

29 Ils ont offensé l’Eternel par leurs agissements,

et un fléau a éclaté parmi eux.

30 Phinées s’est levé pour intervenir,

et le fléau s’est arrêté;

31 cela lui a été compté comme justice

de génération en génération, pour toujours.

Proverbes 14:32-33

32 Le méchant est renversé par sa méchanceté,

tandis que le juste trouve un refuge même dans sa mort.

33 Dans un cœur intelligent, la sagesse repose tranquillement,

mais au milieu d’hommes stupides elle se fait remarquer.

La puissance de Dieu n’est pas quelque chose à prendre à la légère, comme les Israélites l’ont appris quand l’arche de l’Éternel retourna chez le peuple d’Israël (voir 1 Sam 6:19). La loi interdisait même aux prêtres qui s’occupaient de l’arche de regarder ses objets sacrés (voir Nu 4:20), alors quand les gens de Beth Shemesh ont regadé l’arche avec un air de défi,  Dieu leur a donné une leçon. La puissance de Dieu n’est pas quelque chose que nous pouvons usurper en faveur de nos propres désirs. Au contraire, nous devons en tout temps respecter les commandements de Dieu et soumettre nos désirs et nos besoins à sa volonté. Lorsque nous nous serons totalement remis à la volonté de Dieu, sa puissance coulera à travers nous afin que nous puissions remplir correctement son travail dans le monde.

Ces remarques sont issues de la PASSAGES BIBLE, publiée par Zondervan, avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Texte biblique de la Bible Version Segond 21
Copyright © 2007 Société Biblique de Genève
Reproduit avec aimable autorisation.
Tous droits réservés.
www.universdelabible.net    www.societebiblique.com