Jour 127: 7 mai

Celui qui est lent à la colère fait preuve d’une grande intelligence, tandis que celui qui s’énerve facilement proclame sa folie.
(Proverbes 14:29)

Aujourd’hui : 1 Samuel 1:1-2:21; Jean 5:1-23; Psaumes 105:37-45 et Proverbes 14:28-29 en version Segond 21.

1 Samuel

Le Prophète Samuel n’est pas l’auteur des  livres 1 Samuel et 2. On ne sait pas qui en est l’auteur. Selon l’histoire, il semblerait qu’ils aient été rédigés au moment de la division du royaume entre Juda et Israël, les Royaumes du Nord et du Sud.

Au fil de notre lecture, nous verrons que les enfants d’Israël qui représentaient une seule nation vont se séparer, continuant à descendre cette pente dont nous parlions la semaine dernière, celle de l’éloignement de Dieu. Ils continuent de s’éloigner de Dieu et ce faisant, ils font ce que nous tous faisons, ils commencent à s’éloigner les uns des autres. Jusqu’à se séparer en deux royaumes. Et il semblerait que les livres aient été écrits au cours de cette division. 

Un bon nombre de chercheurs  pensent que les livres ont  été rassemblés à l’origine par 3 prophètes, Samuel, Nathan et Gad. 1 Samuel et 2 Samuel ont tous deux été écrits en Hébreux et ils ne représentaient pas à l’origine deux textes distincts. 1 Samuel et 2 Samuel représentaient un seul et même texte, et quand l’Ancien Testament été traduit en Grec, appelé la Septante, les livres ont été divisés en 4 textes connus sous les Livres des Royaume. Quand l’Ancien Testament a été traduit en Latin, appelé « La Vulgate », ils sont devenus Les livres des Rois. Ces textes ont ensuite été connus comme les Rois 1, Rois Second, Rois 3  et Rois 4.

Cela devient un peu confus. Essayons d’y voir plus clair. Ce qui est connu comme étant 1 Samuel et 2 Samuel  était en fait Rois 1 et Rois 2 dans les traductions latines, et ce que nous connaissons aujourd’hui comme étant Rois 1 et Rois 2 était connu à cette époque conne Rois 3 et Rois 4. Les traducteurs- auteurs de la Bible du Roi James en 1611 ont combiné tous ces livres pour en faire les Livres de Samuel.

Samuel était une personne très influente. Il fut le dernier Juge d’Israël. Il était également Prophète de Dieu et a servi le Seigneur comme prêtre. Au cours de sa vie Israël était presque tombé dans l’anarchie, chacun faisant ce que bon lui semblait.

Samuel entre en scène comme un Prophète et cela a allégé l’anarchie car Samuel parlait directement à Dieu, ce dont les enfants d’Israël étaient un peu plus habitués.

Historiquement, Israël n’avait jamais eu de roi, mais ils en voulaient un. Ils en désiraient un. Samuel va introduire la royauté à la civilisation et à la culture d’Israël, et le premier roi que nous allons bien sûr rencontrer est le Roi Saul, le premier Roi d’Israël. Puis nous rencontrerons David qui deviendra Roi plus tard, et qui avait un terrible problème avec Saul, ou plutôt, Saul avait un terrible problème avec David.

Dieu a prévenu les enfants d’Israël de ne pas agir ainsi, de ne pas prendre un Roi pour les gouverner, mais comme d’habitude, ils ont choisi de faire leur propre choix et d’introduire les rois à leur culture. Nous voyons donc les prophètes prodiguer des conseils spirituels et le roi dicter les lignes de conduite nationales.  Mais, ce qui se passe vraiment tout au long du livre, c’est l’établissement d’un Royaume par des hommes, le Royaume d’Israël, et cela sera vu comme tel à partir de ce moment là.

1 Samuel 1-2:21

Naissance de Samuel

1 Il y avait un homme de Ramathaïm-Tsophim, de la région montagneuse d’Ephraïm, du nom d’Elkana. Il était le fils de Jeroham, fils d’Elihu, petit-fils de Thohu et arrière-petit-fils de Tsuph, et était éphraïmite.

Il avait deux femmes. L’une s’appelait Anne, l’autre Peninna; Peninna avait des enfants, tandis qu’Anne n’en avait pas.

Chaque année, cet homme montait de sa ville jusqu’à Silo pour adorer l’Eternel, le maître de l’univers, et lui offrir des sacrifices. Là se trouvaient les deux fils d’Eli, Hophni et Phinées, qui étaient prêtres de l’Eternel.

Le jour où Elkana offrait son sacrifice, il donnait des portions à sa femme Peninna et à tous les fils et à toutes les filles qu’il avait d’elle.

Mais à Anne, il donnait une portion double, car il l’aimait, même si l’Eternel l’avait rendue stérile.

Sa rivale la provoquait pour la pousser à s’irriter de ce que l’Eternel l’avait rendue stérile.

Et toutes les années il en allait de même: chaque fois qu’Anne montait à la maison de l’Eternel, Peninna la provoquait de la même manière. Alors elle pleurait et ne mangeait pas.

Son mari Elkana lui disait: «Anne, pourquoi pleures-tu et ne manges-tu pas? Pourquoi ton cœur est-il attristé? Est-ce que je ne vaux pas pour toi mieux que dix fils?»

Anne se leva, après que l’on eut mangé et bu à Silo. Le prêtre Eli était assis sur son siège, près de la porte du temple de l’Eternel.

10 L’amertume dans l’âme, elle pria l’Eternel et pleura abondamment.

11 Elle fit le vœu suivant: «Eternel, maître de l’univers, si tu consens à regarder la détresse de ta servante, si tu te souviens de moi, si tu n’oublies pas ta servante et lui donnes un fils, je le consacrerai à l’Eternel pour toute la durée de sa vie et le rasoir ne passera pas sur sa tête.»

12 Comme elle restait longtemps en prière devant l’Eternel, Eli observa sa bouche.

13 Anne parlait dans son cœur et ne faisait que remuer les lèvres, on n’entendait pas sa voix. Eli pensa qu’elle était ivre, 14 et il lui dit: «Jusqu’à quand seras-tu ivre? Va cuver ton vin.»

15 Anne répondit: «Ce n’est pas cela, mon seigneur. Je suis une femme à l’esprit abattu, je n’ai bu ni vin ni boisson enivrante, mais j’épanchais mon cœur devant l’Eternel.

16 Ne prends pas ta servante pour une femme légère, car c’est le trop-plein de ma douleur et de mon chagrin qui m’a fait parler jusqu’à présent.»

17 Eli reprit la parole et dit: «Pars en paix et que le Dieu d’Israël exauce la prière que tu lui as adressée!»

18 Elle répondit: «Que ta servante trouve grâce à tes yeux!» Cette femme s’en alla. Elle se remit à manger et son visage ne fut plus le même.

19 Ils se levèrent de bon matin et, après avoir adoré l’Eternel, ils partirent et retournèrent chez eux à Rama.

Elkana eut des relations conjugales avec Anne, sa femme, et l’Eternel se souvint d’elle.

20 Dans le cours de l’année, Anne devint enceinte et elle mit au monde un fils qu’elle appela Samuel, car, dit-elle, «je l’ai demandé à l’Eternel».

21 Son mari Elkana monta ensuite avec toute sa famille offrir à l’Eternel le sacrifice annuel et accomplir son vœu.

22 Mais Anne ne monta pas à Silo. Elle dit à son mari: «Lorsque l’enfant sera sevré, je l’y conduirai afin qu’il soit présenté devant l’Eternel et qu’il reste là pour toujours.»

23 Son mari Elkana lui dit: «Fais ce qui te semblera bon, attends de l’avoir sevré. Seulement, que l’Eternel accomplisse sa parole!» La femme resta donc là et elle allaita son fils jusqu’au moment de son sevrage.

24 Quand elle l’eut sevré, elle le fit monter avec elle à Silo. Elle prit 3 taureaux, 22 litres de farine et une outre de vin. Elle conduisit l’enfant à la maison de l’Eternel à Silo alors qu’il était encore tout jeune.

25 Ils égorgèrent les taureaux et conduisirent l’enfant à Eli.

26 Anne dit: «Mon seigneur, pardon, aussi vrai que ton âme vit, mon seigneur, c’est moi qui me tenais ici près de toi pour prier l’Eternel.

27 C’était pour cet enfant que je priais, et l’Eternel a exaucé la prière que je lui adressais.

28 Aussi, je veux le prêter à l’Eternel; il sera toute sa vie prêté à l’Eternel.» Et ils se prosternèrent là devant l’Eternel.

Chapitre 2

Cantique d’Anne

1 Anne fit cette prière:

«Mon cœur se réjouit en l’Eternel,

ma force a été relevée par l’Eternel.

Ma bouche s’est ouverte contre mes ennemis,

car je me réjouis de ton secours.

Personne n’est saint comme l’Eternel.

Il n’y a pas d’autre Dieu que toi,

il n’y a pas de rocher pareil à notre Dieu.

»Ne prononcez plus de paroles hautaines!

Que l’arrogance ne sorte plus de votre bouche,

car l’Eternel est un Dieu qui sait tout

et qui pèse la valeur de toutes les actions.

»L’arc des puissants est brisé,

et les faibles ont la force pour ceinture.

Ceux qui étaient rassasiés se louent pour du pain,

et ceux qui étaient affamés se reposent.

Même la stérile accouche sept fois,

et celle qui avait beaucoup d’enfants devient flétrie.

»L’Eternel fait mourir et il fait vivre,

il fait descendre au séjour des morts et il en fait remonter.

L’Eternel appauvrit et il enrichit,

il abaisse et il élève.

De la poussière il retire le pauvre,

du fumier il relève le faible,

pour les faire asseoir avec les grands,

et il leur donne en possession un trône de gloire.

»Oui, c’est à l’Eternel qu’appartiennent les fondements de la terre,

et c’est sur eux qu’il a établi le monde.

Il gardera les pas de ses bien-aimés,

tandis que les méchants seront réduits au silence dans les ténèbres.

En effet, l’homme ne triomphera pas par la force.

10 »Les ennemis de l’Eternel trembleront.

Du haut du ciel il fera gronder son tonnerre contre eux.

L’Eternel jugera les extrémités de la terre.

Il donnera la puissance à son roi

et il relèvera la force de celui qu’il a désigné par onction.»

11 Elkana repartit chez lui à Rama et l’enfant resta au service de l’Eternel devant le prêtre Eli.

Corruption et condamnation des fils d’Eli

12 Les fils d’Eli étaient des vauriens qui ne connaissaient pas l’Eternel.

13 Voici quelle était la manière d’agir de ces prêtres envers le peuple: lorsque quelqu’un offrait un sacrifice, le serviteur du prêtre arrivait au moment où l’on faisait cuire la viande; tenant à la main une fourchette à trois dents,

14 il piquait dans le récipient, dans le chaudron, dans la marmite ou dans le pot, et tout ce que la fourchette ramenait, le prêtre le prenait pour lui. Voilà comment ils agissaient vis-à-vis de tous les Israélites qui venaient à Silo.

15 Avant même qu’on ne fasse brûler la graisse, le serviteur du prêtre arrivait et disait à celui qui offrait le sacrifice: «Donne de la viande à rôtir pour le prêtre; il n’acceptera de ta part aucune viande cuite, c’est de la viande crue qu’il veut.»

16 Si l’homme lui disait: «Quand on aura brûlé la graisse, tu prendras ce qui te plaira», le serviteur répondait: «Non! Donne-la maintenant, sinon je la prends de force.»

17 Ces jeunes gens se rendaient coupables d’un très grand péché devant l’Eternel, parce qu’ils traitaient avec mépris les offrandes faites à l’Eternel.

18 Samuel faisait le service devant l’Eternel et cet enfant était habillé d’un éphod en lin.

19 Sa mère lui faisait chaque année une petite robe et la lui apportait lorsqu’elle montait à Silo avec son mari pour offrir le sacrifice annuel.

20 Eli bénit Elkana et sa femme en disant: «Que l’Eternel te fasse avoir des enfants de cette femme pour remplacer celui qu’elle a prêté à l’Eternel!» Et ils repartirent chez eux.

21 Lorsque l’Eternel fut intervenu pour Anne, elle devint enceinte et elle eut trois fils et deux filles. Quant au jeune Samuel, il grandissait devant l’Eternel.

Jean 5:1-23

Guérison à la piscine de Béthesda

1 Après cela, il y eut une fête juive et Jésus monta à Jérusalem.

Or à Jérusalem, près de la porte des brebis, il y a une piscine qui s’appelle en hébreu Béthesda et qui a cinq portiques.

Sous ces portiques un grand nombre de malades étaient couchés: des aveugles, des boiteux, des paralysés; [ils attendaient le mouvement de l’eau, car un ange descendait de temps en temps dans la piscine et agitait l’eau; et le premier qui descendait dans l’eau après qu’elle avait été agitée était guéri, quelle que soit sa maladie.]

Là se trouvait un homme infirme depuis 38 ans.

Jésus le vit couché et, sachant qu’il était malade depuis longtemps, il lui dit: «Veux-tu être guéri?»

L’infirme lui répondit: «Seigneur, je n’ai personne pour me plonger dans la piscine quand l’eau est agitée, et pendant que j’y vais, un autre descend avant moi.»

«Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton brancard et marche.»

Aussitôt cet homme fut guéri; il prit son brancard et se mit à marcher.

10 C’était un jour de sabbat. Les Juifs dirent donc à celui qui avait été guéri: «C’est le sabbat; il ne t’est pas permis de porter ton brancard.»

11 Il leur répondit: «Celui qui m’a guéri m’a dit: ‘Prends ton brancard et marche.’»

12 Ils lui demandèrent: «Qui est l’homme qui t’a dit: ‘Prends [ton brancard] et marche’?»

13 Mais celui qui avait été guéri ne savait pas qui c’était, car Jésus avait disparu dans la foule qui était à cet endroit.

14 Quelque temps plus tard, Jésus le retrouva dans le temple et lui dit: «Te voilà guéri. Ne pèche plus, de peur qu’il ne t’arrive quelque chose de pire.»

15 Cet homme s’en alla annoncer aux Juifs que c’était Jésus qui l’avait guéri.

16 C’est pourquoi les Juifs poursuivaient Jésus [et cherchaient à le faire mourir], parce qu’il avait fait cela le jour du sabbat.

17 Cependant, Jésus leur répondit: «Mon Père est à l’œuvre jusqu’à présent; moi aussi, je suis à l’œuvre.»

18 Voilà pourquoi les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir: parce que non seulement il violait le sabbat, mais il appelait aussi Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu.

19 Jésus reprit donc la parole et leur dit: «En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, sinon ce qu’il voit le Père accomplir. Tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.

20 En effet, le Père aime le Fils et lui montre tout ce que lui-même fait, et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement.

21 En effet, tout comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, le Fils aussi donne la vie à qui il veut.

22 Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils 23 afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé.

Psaumes 105:37-45

37 Il a fait sortir son peuple avec de l’argent et de l’or,

et personne ne trébuchait parmi ses tribus.

38 Les Egyptiens se sont réjouis de leur départ,

car ils étaient saisis de terreur devant les Israélites.

39 Il a étendu la nuée pour les protéger,

et le feu pour éclairer la nuit.

40 A leur demande, il a fait venir des cailles,

et il les a rassasiés du pain du ciel.

41 Il a ouvert le rocher et de l’eau a coulé,

elle s’est déversée comme un fleuve dans les lieux arides,

42 car il s’est souvenu de sa parole sainte

et d’Abraham, son serviteur.

43 Il a fait sortir son peuple dans l’allégresse,

ceux qu’il a choisis au milieu des cris de joie.

44 Il leur a donné les terres des nations,

et ils ont tiré profit du travail des peuples,

45 afin qu’ils gardent ses prescriptions

et qu’ils respectent ses lois.

Louez l’Eternel!

Proverbes 14:28-29

28 Quand le peuple est nombreux, c’est un honneur pour le roi;

quand la population manque, c’est la ruine du prince.

29 Celui qui est lent à la colère fait preuve d’une grande intelligence,

tandis que celui qui s’énerve facilement proclame sa folie.

Prière: Père, en lisant les livres de Samuel, je réalise que ma vie se reflète au travers de ces histoires. Je sais que tu peux rachetern’importe qui et que tu t’efforces de protéger ceux qui t’aimentMais je sais aussi qu’il serait préférable d’obéir à ta volonté et de suivre dès le début tes voies, plutôt que de me focaliser sur mes propres besoins et désirsSeigneur, je te demande pendant que je lis ces histoires de rendre très clair leur signification et leur pertinence à mon cœur. Aide-moi à comprendre que je n’ai pas besoin d’emprunter la route la plus difficile en essayant de tout faire moi-même. S’il te plaît apprends-moi à te consulter en premier et pardonne-moi quand je ne le fais pas. Je désire te suivre de tout mon cœur. Amen.

Ces remarques sont issues de la PASSAGES BIBLE, publiée par Zondervan, avec Daily Audio Bible, et traduites en français par nos soins.

Texte biblique de la Bible Version Segond 21
Copyright © 2007 Société Biblique de Genève
Reproduit avec aimable autorisation.
Tous droits réservés.
www.universdelabible.net    www.societebiblique.com