Jour 102: 12 avril

Mon enfant, lui dit le père, tu es toujours avec moi et tout ce que j’ai est à toi, mais il fallait bien faire la fête et nous réjouir, parce que ton frère que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé.

(Luc 15:31-32)

Bouton Web ECOUTER (audio radio live musique en direct lecture)

Aujourd’hui : Josué 5:1-7:15; Luc 15:1-32; Psaumes 81:1-16 et Proverbes 13:1 en version Segond 21.

Josué 5-7:15

1 Lorsque tous les rois des Amoréens qui se trouvaient à l’ouest du Jourdain et tous les rois des Cananéens près de la mer Méditerranée apprirent que l’Eternel avait asséché l’eau du Jourdain devant les Israélites jusqu’à ce qu’ils aient traversé, ils perdirent courage et leur esprit fut abattu devant eux.

Circoncision et célébration de la Pâque

A cette époque-là, l’Eternel dit à Josué: «Fais-toi des couteaux de pierre et circoncis une nouvelle fois les Israélites.»

Josué se fit des couteaux de pierre et circoncit les Israélites sur la colline d’Araloth.

Voici la raison pour laquelle Josué les circoncit: tout le peuple sorti d’Egypte, les hommes, tous les hommes de guerre, étaient morts dans le désert pendant la route, après leur sortie d’Egypte; or, tout ce peuple sorti d’Egypte était circoncis, tandis que le peuple né dans le désert pendant la route, après la sortie d’Egypte, n’avait pas été circoncis.

En effet, les Israélites avaient marché 40 ans dans le désert jusqu’à la destruction de toute la nation des hommes de guerre qui étaient sortis d’Egypte et qui n’avaient pas écouté l’Eternel. L’Eternel leur avait juré de ne pas leur faire voir le pays qu’il avait juré à leurs ancêtres de nous donner, pays où coulent le lait et le miel.

Ce sont leurs enfants qu’il donna à leur place, et Josué les circoncit. Ils étaient en effet incirconcis, puisqu’on ne les avait pas circoncis pendant la route.

Lorsqu’on eut fini de circoncire toute la nation, ils restèrent sur place dans le camp jusqu’à leur guérison.

L’Eternel dit à Josué: «Aujourd’hui, j’ai fait rouler loin de vous la honte de l’Egypte», et cet endroit a été appelé Guilgal jusqu’à aujourd’hui.

10 Les Israélites campèrent à Guilgal. Ils célébrèrent la Pâque le quatorzième jour du mois, sur le soir, dans les plaines de Jéricho.

11 Ils mangèrent du blé du pays le lendemain de la Pâque, des pains sans levain et du grain rôti. Ils en mangèrent ce jour-là.

12 La manne cessa le lendemain de la Pâque, au moment où ils mangèrent du blé du pays. Les Israélites n’eurent plus de manne et ils mangèrent des produits du pays de Canaan cette année-là.

Prise de Jéricho

13 Comme Josué était près de Jéricho, il leva les yeux et regarda. Voici qu’un homme se tenait debout devant lui, son épée dégainée dans la main. Josué alla vers lui et lui dit: «Es-tu pour nous ou pour nos ennemis?»

14 Il répondit: «Non. Je suis le chef de l’armée de l’Eternel, j’arrive maintenant.» Josué tomba le visage contre terre, adora et dit: «Que dit mon seigneur à son serviteur?»

15 Le chef de l’armée de l’Eternel dit à Josué: «Enlève tes sandales de tes pieds, car l’endroit où tu te tiens est saint.» Josué se conforma à cet ordre.

Chapitre 6

1 Jéricho était fermée, barricadée devant les Israélites. Personne n’en sortait et personne n’y entrait.

L’Eternel dit à Josué: «Regarde, je livre entre tes mains Jéricho et son roi, ainsi que ses vaillants soldats.

Faites le tour de la ville, vous tous les hommes de guerre. Faites une fois le tour de la ville. Tu agiras ainsi pendant six jours.

Sept prêtres porteront sept trompettes retentissantes devant l’arche. Le septième jour, vous ferez sept fois le tour de la ville et les prêtres sonneront de la trompette.

Quand ils sonneront de la corne retentissante, quand vous entendrez le son de la trompette, tout le peuple poussera de grands cris. Alors la muraille de la ville s’écroulera et le peuple montera à l’attaque, chacun devant soi.»

Josué, fils de Nun, appela les prêtres et leur dit: «Portez l’arche de l’alliance et que sept prêtres portent sept trompettes retentissantes devant l’arche de l’Eternel.»

Puis il dit au peuple: «Marchez, faites le tour de la ville et que les hommes équipés passent devant l’arche de l’Eternel.»

Lorsque Josué eut parlé au peuple, les sept prêtres qui portaient les sept trompettes retentissantes devant l’Eternel se mirent en marche et sonnèrent de la trompette. L’arche de l’alliance de l’Eternel allait à leur suite.

Les hommes équipés marchaient devant les prêtres qui sonnaient de la trompette et l’arrière-garde suivait l’arche. Pendant la marche, on sonnait de la trompette.

10 Josué avait donné cet ordre au peuple: «Vous ne crierez pas, vous ne ferez pas entendre votre voix et il ne sortira pas un mot de votre bouche jusqu’au jour où je vous dirai: ‘Poussez des cris!’ Alors vous pousserez des cris.»

11 L’arche de l’Eternel fit le tour de la ville. Elle fit une fois le tour, puis on rentra dans le camp et l’on y passa la nuit.

12 Josué se leva de bon matin et les prêtres portèrent l’arche de l’Eternel.

13 Les sept prêtres qui portaient les sept trompettes retentissantes devant l’arche de l’Eternel se mirent en marche et sonnèrent de la trompette. Les hommes équipés marchaient devant eux et l’arrière-garde suivait l’arche de l’Eternel. Pendant la marche, on sonnait de la trompette.

14 Ils firent une fois le tour de la ville, le deuxième jour, puis ils retournèrent dans le camp. Ils agirent de même pendant six jours.

15 Le septième jour, ils se levèrent de bon matin, dès l’aurore, et ils firent de la même manière sept fois le tour de la ville. Ce fut le seul jour où ils firent sept fois le tour de la ville.

16 La septième fois, comme les prêtres sonnaient de la trompette, Josué dit au peuple: «Poussez des cris, car l’Eternel vous a livré la ville!

17 La ville sera vouée à l’Eternel, elle et tout ce qui s’y trouve. Mais on laissera la vie à Rahab la prostituée et à tous ceux qui seront avec elle dans sa maison, parce qu’elle a caché les messagers que nous avions envoyés.

18 Seulement, gardez-vous bien de toucher à ce qui sera voué à la destruction. En effet, si vous preniez de ce que vous aurez voué à la destruction, vous mettriez le camp d’Israël sous une menace de destruction et vous causeriez son malheur.

19 Tout l’argent et tout l’or, tous les objets en bronze et en fer seront consacrés à l’Eternel et entreront dans le trésor de l’Eternel.»

20 Le peuple poussa des cris et les prêtres sonnèrent de la trompette. Lorsque le peuple entendit le son de la trompette, il poussa de grands cris et la muraille s’écroula. Le peuple monta dans la ville, chacun devant soi. Ils s’emparèrent de la ville 21 et vouèrent à la destruction, en le passant au fil de l’épée, tout ce qui s’y trouvait: hommes et femmes, enfants et vieillards, jusqu’aux bœufs, aux brebis et aux ânes.

22 Josué dit aux deux hommes qui avaient exploré le pays: «Entrez dans la maison de la femme prostituée et faites-en sortir cette femme et tous les siens, comme vous le lui avez juré.»

23 Les jeunes espions entrèrent chez Rahab et en firent sortir Rahab, son père, sa mère, ses frères et tous les siens. Ils firent sortir tous les membres de sa famille et les installèrent en lieu sûr, à l’extérieur du camp d’Israël.

24 Ils brûlèrent la ville et tout ce qui s’y trouvait. Toutefois, ils mirent dans le trésor de la maison de l’Eternel l’argent, l’or et tous les objets en bronze et en fer.

25 Josué laissa la vie à Rahab la prostituée, à sa famille et à tous les siens. Elle a habité au milieu d’Israël jusqu’à aujourd’hui, parce qu’elle avait caché les messagers que Josué avait envoyés pour explorer Jéricho.

26 Ce fut alors que Josué jura: «Maudit soit devant l’Eternel l’homme qui se lèvera pour reconstruire cette ville de Jéricho! Il en jettera les fondations au prix de son fils aîné et il en posera les portes au prix de son plus jeune fils.»

27 L’Eternel fut avec Josué et l’on parla de lui dans tout le pays.

Chapitre 7

Faute et punition d’Acan

1 Les Israélites commirent un acte d’infidélité au sujet des biens voués à la destruction: Acan, fils de Carmi, petit-fils de Zabdi et descendant de Zérach, de la tribu de Juda, prit des biens ainsi consacrés, et la colère de l’Eternel s’enflamma contre les Israélites.

De Jéricho, Josué envoya des hommes vers Aï, qui est située près de Beth-Aven, à l’est de Béthel. Il leur dit: «Montez explorer le pays.» Ces hommes montèrent explorer Aï.

De retour vers Josué, ils lui dirent: «Il est inutile de faire monter tout le peuple à l’attaque: 2000 ou 3000 hommes suffiront pour battre Aï. Ne donne pas cette fatigue à tout le peuple, car eux sont en petit nombre.»

Ainsi, 3000 hommes environ se mirent en marche, mais ils prirent la fuite devant les habitants d’Aï.

Les habitants d’Aï leur tuèrent environ 36 hommes. Ils les poursuivirent depuis la porte de la ville jusqu’à Shebarim et les battirent à la descente. Le peuple perdit courage, il se liquéfia.

Josué déchira ses vêtements et se prosterna jusqu’au soir, le visage contre terre, devant l’arche de l’Eternel. Il était avec les anciens d’Israël, et ils se couvrirent la tête de poussière.

Josué dit: «Ah! Seigneur Eternel, pourquoi as-tu fait passer le Jourdain à ce peuple? Est-ce pour nous livrer entre les mains des Amoréens et nous faire mourir? Si seulement nous avions su rester de l’autre côté du Jourdain!

De grâce, Seigneur, que dirai-je maintenant qu’Israël a pris la fuite devant ses ennemis?

Les Cananéens et tous les habitants du pays l’apprendront. Ils nous encercleront et feront disparaître notre nom de la terre. Et que feras-tu pour ton grand nom?»

10 L’Eternel dit à Josué: «Lève-toi! Pourquoi restes-tu ainsi prosterné?

11 Israël a péché. Ils ont violé mon alliance, celle que je leur ai prescrite; ils ont pris des biens voués à la destruction, ils les ont volés et ont menti, et ils les ont cachés parmi leurs affaires.

12 Ainsi, les Israélites ne peuvent plus résister à leurs ennemis. Ils prendront la fuite devant eux, car ils sont sous une menace de destruction. Je ne serai plus avec vous si vous n’éliminez pas l’objet voué à la destruction du milieu de vous.

13 Lève-toi, consacre le peuple. Tu ordonneras: ‘Consacrez-vous pour demain, car voici ce que dit l’Eternel, le Dieu d’Israël: Il y a un objet voué à la destruction au milieu de toi, Israël. Tu ne pourras plus résister à tes ennemis, jusqu’à ce que vous l’ayez enlevé du milieu de vous.’

14 Vous vous approcherez le matin par tribus et la tribu que désignera l’Eternel s’approchera clan par clan, le clan que désignera l’Eternel s’approchera famille par famille, puis la famille que désignera l’Eternel s’approchera homme par homme.

15 Celui qui sera désigné comme ayant pris des biens voués à la destruction sera brûlé au feu, lui et tout ce qui lui appartient, pour avoir violé l’alliance de l’Eternel et commis un acte odieux en Israël.»

Luc 15

Paraboles de la brebis et de la pièce perdues

1 Tous les collecteurs d’impôts et les pécheurs s’approchaient de Jésus pour l’écouter.

Mais les pharisiens et les spécialistes de la loi murmuraient, disant: «Cet homme accueille des pécheurs et mange avec eux.»

Alors il leur dit cette parabole: «Si l’un de vous a 100 brebis et qu’il en perde une, ne laisse-t-il pas les 99 autres dans le désert pour aller à la recherche de celle qui est perdue jusqu’à ce qu’il la retrouve? Lorsqu’il l’a retrouvée, il la met avec joie sur ses épaules et, de retour à la maison, il appelle ses amis et ses voisins et leur dit: ‘Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis qui était perdue.’ De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour 99 justes qui n’ont pas besoin de changer d’attitude.

»Ou bien, si une femme a 10 pièces d’argent et qu’elle en perde une, ne va-t-elle pas allumer une lampe, balayer la maison et chercher avec soin jusqu’à ce qu’elle la retrouve? Lorsqu’elle l’a retrouvée, elle appelle ses amies et ses voisines et dit: ‘Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé la pièce que j’avais perdue.’ 10 De même, je vous le dis, il y a de la joie parmi les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent.»

Parabole du fils perdu et de son frère

11 Il dit encore: «Un homme avait deux fils. 12 Le plus jeune dit à son père: ‘Mon père, donne-moi la part de l’héritage qui doit me revenir.’ Le père leur partagea alors ses biens. 13 Peu de jours après, le plus jeune fils ramassa tout et partit pour un pays éloigné, où il gaspilla sa fortune en vivant dans la débauche.

14 Alors qu’il avait tout dépensé, une importante famine survint dans ce pays et il commença à se trouver dans le besoin. 15 Il alla se mettre au service d’un des habitants du pays, qui l’envoya dans ses champs garder les porcs. 16 Il aurait bien voulu se nourrir des caroubes que mangeaient les porcs, mais personne ne lui en donnait. 17 Il se mit à réfléchir et se dit: ‘Combien d’ouvriers chez mon père ont du pain en abondance et moi, ici, je meurs de faim!

18 Je vais retourner vers mon père et je lui dirai: Père, j’ai péché contre le ciel et contre toi, 19 je ne suis plus digne d’être appelé ton fils, traite-moi comme l’un de tes ouvriers.’ 20 Il se leva et alla vers son père. Alors qu’il était encore loin, son père le vit et fut rempli de compassion, il courut se jeter à son cou et l’embrassa. 21 Le fils lui dit: ‘Père, j’ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.’

22 Mais le père dit à ses serviteurs: ‘Apportez [vite] le plus beau vêtement et mettez-le-lui; passez-lui un anneau au doigt et mettez-lui des sandales aux pieds. 23 Amenez le veau qu’on a engraissé et tuez-le! Mangeons et réjouissons-nous, 24 car mon fils que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé.’ Et ils commencèrent à faire la fête.

25 »Or le fils aîné était dans les champs. Lorsqu’il revint et approcha de la maison, il entendit la musique et les danses. 26 Il appela un des serviteurs et lui demanda ce qui se passait. 27 Le serviteur lui dit: ‘Ton frère est de retour et ton père a tué le veau engraissé parce qu’il l’a retrouvé en bonne santé.’ 28 Le fils aîné se mit en colère et il ne voulait pas entrer. Son père sortit le supplier d’entrer, 29 mais il répondit à son père: ‘Voilà tant d’années que je suis à ton service sans jamais désobéir à tes ordres, et jamais tu ne m’as donné un chevreau pour que je fasse la fête avec mes amis.

30 Mais quand ton fils est arrivé, celui qui a mangé tes biens avec des prostituées, pour lui tu as tué le veau engraissé!’ 31 ‘Mon enfant, lui dit le père, tu es toujours avec moi et tout ce que j’ai est à toi, 32 mais il fallait bien faire la fête et nous réjouir, parce que ton frère que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé.’»

Psaumes 81

Invitation à écouter le Seigneur

Au chef de chœur, sur la guitthith. D’Asaph.

Chantez avec allégresse vers Dieu, notre force,

poussez des cris de joie vers le Dieu de Jacob!

Entonnez un chant, faites résonner le tambourin,

la harpe mélodieuse et le luth!

Sonnez de la trompette au début du mois,

à la pleine lune, pour le jour de notre fête!

En effet, c’est une prescription pour Israël,

une règle pour le Dieu de Jacob.

Il en a fait une instruction pour Joseph,

quand il s’est attaqué à l’Egypte.

J’entends un langage qui m’est inconnu:

«J’ai déchargé son épaule du fardeau,

et ses mains ont lâché la corbeille.»

Tu as crié dans la détresse, et je t’ai délivré;

je t’ai répondu au cœur de l’orage,

je t’ai mis à l’épreuve près des eaux de Meriba. Pause.

Ecoute, mon peuple, et je t’avertirai!

Israël, si seulement tu m’écoutais!

10 Qu’il n’y ait au milieu de toi aucun autre dieu!

Ne te prosterne pas devant des dieux étrangers!

11 Je suis l’Eternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir d’Egypte.

Ouvre ta bouche, et je la remplirai!

12 Mais mon peuple ne m’a pas écouté,

Israël n’a pas voulu de moi.

13 Alors je les ai livrés aux penchants de leur cœur,

et ils ont suivi leurs propres projets.

14 Si seulement mon peuple m’écoutait,

si seulement Israël marchait dans mes voies!

15 En un instant j’humilierais leurs ennemis,

je tournerais ma main contre leurs adversaires.

16 Ceux qui détestent l’Eternel le flatteraient,

et le bonheur d’Israël durerait toujours.

17 Je le nourrirais du meilleur blé,

et je le rassasierais de miel sauvage.

Proverbes 13:1

1 Un fils sage écoute l’instruction de son père,

mais le moqueur n’écoute pas la menace.

Aujourd’hui, dans le livre de Luc, nous lisons l’histoire du fils prodigue dont le père l’a immédiatement et gracieusement pardonné, malgré sa trahison. Bien sûr, nous nous en sortirions tous mieux si nous restions à la maison en premier lieu, afin de profiter du repos et de la paix que procure le fait de vivre avec notre Père. Malgré tout, même quand nous nous écartons de cette vie, heureusement, notre Père nous accueille chaleureusement. Tout comme le fils prodigue, quand nous reconnaissons nos péchés et revenons à Lui, notre Père nous accueille et nous pardonne.

Texte biblique de la Bible Version Segond 21
Copyright © 2007 Société Biblique de Genève
Reproduit avec aimable autorisation.
Tous droits réservés.
www.universdelabible.net    www.societebiblique.com