3 Février

Temps de lecture :  minutes

Du fond de mon cœur, je me dis, de ta part : « Tournez-vous vers moi ! »
Oui, c’est vers toi que je me tourne, ô Eternel !  (Psaumes 27:8)

Aujourd'hui : Exode 17:8 - 19:15, Matthieu 22:34 - 23:12, Psaumes 27:7-14, Proverbes 6:27-35 de la Bible en Français Courant.

Exode 17:8 - 19:15

Les Amalécites attaquent les Israélites

8 Les Amalécites vinrent attaquer les Israélites à Refidim. 9 Moïse dit à Josué: «Choisis des hommes capables de nous défendre et va combattre les Amalécites. Demain je me tiendrai au sommet de la colline, avec le bâton de Dieu à la main.» 10 Josué partit combattre les Amalécites, comme Moïse le lui avait ordonné, tandis que Moïse, Aaron et Hour se postaient au sommet de la colline. 11 Tant que Moïse tenait un bras levé, les Israélites étaient les plus forts, mais quand il le laissait retomber, les Amalécites l'emportaient. 12 Lorsque les deux bras de Moïse furent lourds de fatigue, Aaron et Hour prirent une pierre et la placèrent près de Moïse. Moïse s'y assit. Aaron et Hour, chacun d'un côté, lui soutinrent les bras, qui restèrent ainsi fermement levés jusqu'au coucher du soleil. 13 Josué remporta une victoire complète sur l'armée amalécite.

14 Le Seigneur dit à Moïse: «Mets tout cela par écrit, pour qu'on ne l'oublie pas. Et dis à Josué que j'exterminerai les Amalécites, de telle sorte que personne sur terre ne se souviendra d'eux.» 15 Alors Moïse construisit un autel, auquel il donna un nom signifiant “Le Seigneur est mon étendard”. 16 Et il déclara: «Puisque les Amalécites ont osé lever la main contre le trône du Seigneur, le Seigneur sera toujours en guerre contre eux.»

Chapitre 18

Moïse et son beau-père Jéthro

1 Jéthro, prêtre de Madian et beau-père de Moïse, entendit parler de tout ce que le Seigneur Dieu avait fait pour Moïse et pour Israël, son peuple; il apprit comment le Seigneur les avait fait sortir d'Égypte. 2-4  Jéthro avait avec lui sa fille Séfora, femme de Moïse, que celui-ci lui avait renvoyée précédemment, ainsi que les deux fils de Séfora. Moïse avait appelé l'aîné Guerchom – ce qui signifie “Réfugié-là” – en déclarant: “Je suis devenu un réfugié dans un pays étranger”; quant au cadet, il l'avait nommé Éliézer – “Mon Dieu me secourt” – en déclarant: “Le Dieu de mon père m'a secouru en me protégeant des attaques du Pharaon.” 5 Jéthro partit avec les fils et la femme de Moïse et alla rejoindre celui-ci dans le désert proche de la montagne de Dieu, là où il avait installé son camp. 6 Jéthro se fit annoncer à Moïse en ces termes: “Je suis ton beau-père; je viens te trouver, accompagné de ta femme et de ses deux fils.” 7 Moïse vint à sa rencontre, s'inclina profondément devant lui, puis l'embrassa. Après avoir échangé des nouvelles de leur santé, ils se rendirent dans la tente de Moïse. 8 Moïse raconta à son beau-père comment le Seigneur avait traité le Pharaon et les Égyptiens, à cause d'Israël, et comment il avait délivré le peuple des difficultés rencontrées en chemin. 9-10 Jéthro se réjouit de tout le bien que le Seigneur avait fait aux Israélites en les libérant de la domination des Égyptiens, et il s'écria: «Il faut remercier le Seigneur, qui vous a délivrés de la domination du Pharaon et des Égyptiens. 11 Je reconnais maintenant que le Seigneur est plus grand que tous les autres dieux: il l'a montré lorsque les Égyptiens tyrannisaient les Israélites.» 12 Jéthro offrit à Dieu un sacrifice complet et des sacrifices de communion. Alors Aaron et tous les anciens d'Israël vinrent prendre part au repas sacré, en compagnie du beau-père de Moïse.Moïse nomme des chefs pour rendre la justice. 13 Le lendemain, Moïse prit place pour juger les querelles du peuple. Du matin au soir des gens attendirent de pouvoir se présenter devant lui. 14 Lorsque son beau-père vit tout ce qu'il avait à faire pour le peuple, il lui dit: «Pourquoi procèdes-tu ainsi? Pourquoi fais-tu ce travail tout seul, en obligeant les gens à attendre debout, du matin au soir, le moment de se présenter devant toi?» – 15 «C'est que ces gens viennent à moi pour obtenir un jugement inspiré par Dieu, répondit Moïse. 16 Lorsqu'ils ont une dispute à régler, ils viennent me trouver: je tranche le cas qui les oppose et je leur fais connaître les lois et les enseignements de Dieu.» 17 Son beau-père reprit: «Il n'est pas judicieux de procéder de cette manière! 18 Vous allez tous vous épuiser complètement, toi et ceux qui viennent te consulter. Cette tâche est vraiment trop lourde pour toi, tu ne peux pas l'accomplir seul! 19 Écoute donc ce que je te conseille, et que Dieu soit avec toi: Ton rôle consiste à représenter le peuple devant Dieu pour lui présenter les affaires litigieuses; 20 tu dois aussi informer les gens des lois et des enseignements de Dieu, leur indiquer la conduite à tenir et leur dire ce qu'ils doivent faire. 21 Pour le reste, choisis parmi le peuple des hommes de valeur, pleins de respect pour Dieu, aimant la vérité et incorruptibles; tu les désigneras comme responsables, à la tête de groupes de mille, de cent, de cinquante ou de dix hommes.  22 Ce sont eux qui siégeront chaque jour pour juger les querelles du peuple; ils te soumettront les affaires importantes, mais régleront eux-mêmes les causes mineures. De cette manière tu pourras alléger ta tâche, puisqu'ils en partageront la responsabilité avec toi. 23 Si tu fais cela – et si c'est bien ce que Dieu t'ordonne –, tu ne t'épuiseras pas; et de leur côté tous ces gens pourront rentrer chez eux réconciliés.» 24 Moïse suivit les conseils de son beau-père: 25 il choisit parmi les Israélites des hommes de valeur et les désigna comme responsables du peuple, à la tête de groupes de mille, de cent, de cinquante ou de dix hommes. 26 Ils devaient siéger chaque jour pour juger les querelles du peuple; ils soumettaient à Moïse les affaires difficiles, mais réglaient eux-mêmes les causes mineures.27 Moïse prit congé de son beau-père, qui s'en retourna dans son pays.

Chapitre 19

Dieu propose une alliance à Israël

1-2 Les Israélites quittèrent Refidim. Le premier jour du troisième mois après leur sortie d'Égypte, ils pénétrèrent dans le désert du Sinaï. Ils installèrent leur camp dans le désert, près du mont Sinaï. 3 Moïse gravit la montagne pour rencontrer Dieu.

Du sommet, le Seigneur appela Moïse et lui dit: «Voici ce que tu déclareras aux descendants de Jacob, les Israélites: 4 “Vous avez vu comment j'ai traité les Égyptiens; vous avez vu comment je vous ai amenés ici, près de moi, comme un aigle porte ses petits sur son dos. 5 Maintenant, si vous écoutez bien ce que je vous dis et si vous respectez mon alliance, vous serez pour moi un peuple particulièrement précieux parmi tous les peuples. En effet toute la terre m'appartient, 6 mais vous serez pour moi un royaume de prêtres, une nation consacrée à mon service.” Voilà ce que tu diras aux Israélites.»

7 Moïse revint au camp, convoqua les anciens d'Israël et leur communiqua tout ce que le Seigneur lui avait ordonné. 8 Tout le peuple, unanime, s'écria: «Nous ferons tout ce qu'ordonne le Seigneur.» Moïse rapporta leur réponse au Seigneur. 9 Alors le Seigneur lui déclara: «Je vais venir jusqu'à toi, caché dans une épaisse fumée, afin que les Israélites m'entendent parler avec toi et qu'ils aient confiance en toi pour toujours.» Moïse répéta au Seigneur la réponse du peuple.

Dieu rencontre Moïse sur le mont Sinaï

10 Le Seigneur dit encore à Moïse: «Retourne vers le peuple et dis-leur de se purifier aujourd'hui et demain. Qu'ils lavent aussi leurs vêtements. 11 Qu'ils se tiennent prêts pour après-demain, car ce jour-là, je descendrai sur le mont Sinaï à la vue de tout le peuple. 12 Tu leur fixeras des limites autour de la montagne et tu les mettras en garde: ils ne doivent pas gravir cette montagne, ni même s'en approcher. Tout être qui s'en approchera sera mis à mort. 13 Qu'il s'agisse d'un homme ou d'un animal, on ne le laissera pas vivre. On ne le touchera pas, mais on le tuera en lui lançant des pierres ou des flèches. C'est seulement quand le cor sonnera que certains pourront monter sur la montagne.» 14 Moïse redescendit vers le peuple. Il les fit se purifier et laver leurs vêtements. 15 Puis il leur dit: «Tenez-vous prêts pour après-demain. Abstenez-vous de relations avec vos femmes.»

Matthieu 22:34-23:12

Le commandement le plus important

34 Quand les Pharisiens apprirent que Jésus avait réduit au silence les Sadducéens, ils se réunirent. 35 Et l'un d'eux, un maîtrede la loi, voulut lui tendre un piège; il lui demanda: 36 «Maître, quel est le plus grand commandement de la loi?»

37 Jésus lui répondit: «“Tu dois aimer le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ton intelligence.” 38 C'est là le commandement le plus grand et le plus important. 39 Et voici le second commandement, qui est d'une importance semblable: “Tu dois aimer ton prochain comme toi-même.” 40 Toute la loi de Moïse et tout l'enseignement des prophètesdépendent de ces deux commandements.»

Le Messie et David

41 Les Pharisiens se trouvaient réunis et Jésus leur posa cette question: 42 «Que pensez-vous du Messie? De qui est-il le descendant?» – «Il est le descendant de David», lui répondirent-ils. 43 Jésus leur dit: «Comment donc David, guidé par le Saint-Esprit, a-t-il pu l'appeler “Seigneur”? Car David a dit: 44 “Le Seigneur Dieu a déclaré à mon Seigneur:Viens siéger à ma droite, je veux contraindre tes ennemis à passer sous tes pieds.” 45 «Si donc David l'appelle “Seigneur”, comment le Messie peut-il être aussi descendant de David?» 46 Aucun d'eux ne put lui répondre un seul mot et, à partir de ce jour, personne n'osa plus lui poser de questions.

Chapitre 23

Jésus met en garde contre les maîtres de la loi et les Pharisiens

1 Alors Jésus s'adressa à toute la foule, ainsi qu'à ses disciples: 2 «Les maîtres de la loi et les Pharisiens, dit-il, sont chargés d'expliquer la loi de Moïse. 3 Vous devez donc leur obéir et accomplir tout ce qu'ils vous disent; mais n'imitez pas leur façon d'agir, car ils ne mettent pas en pratique ce qu'ils enseignent. 4 Ils attachent de lourds fardeaux, difficiles à porter, et les mettent sur les épaules des hommes; mais eux-mêmes refusent de bouger un doigt pour les aider à remuer ces fardeaux. 5 Ils accomplissent toutes leurs œuvres de façon que les hommes les remarquent. Ainsi, pour les paroles sacrées qu'ils portent au front ou au bras, ils ont des étuis particulièrement grands; les franges de leurs manteaux sont exceptionnellement larges. 6 Ils aiment les places d'honneur dans les grands repas et les sièges les plus en vue dans les synagogues; 7 ils aiment à recevoir des salutations respectueuses sur les places publiques et à être appelés “Maître” par les gens. 8 Mais vous, ne vous faites pas appeler “Maître”, car vous êtes tous frères et vous n'avez qu'un seul Maître. 9 N'appelez personne sur la terre votre “Père”, car vous n'avez qu'un seul Père, celui qui est au ciel. 10 Ne vous faites pas non plus appeler “Chef”, car vous n'avez qu'un seul Chef, le Messie. 11 Le plus grand parmi vous doit être votre serviteur. 12 Celui qui s'élève sera abaissé, mais celui qui s'abaisse sera élevé.»

Psaumes 27:7-14 

7 Quand je t'appelle au secours, Seigneur, écoute-moi,
fais-moi la grâce de me répondre.

8 Je réfléchis à ce que tu as dit: «Tournez-vous vers moi.»
Eh bien, Seigneur, je me tourne vers toi.

9 Ne te détourne pas de moi,
ne me repousse pas avec colère, toi qui m'as secouru;
ne me rejette pas, ne m'abandonne pas, toi le Dieu qui me sauves.

10 Si mon père et ma mère m'abandonnaient,
toi, Seigneur, tu me recueillerais.

11 Seigneur, montre-moi la voie que tu me traces;
à cause de mes adversaires dirige-moi sur un chemin sans obstacle.

12 Ne me laisse pas tomber entre leurs griffes,
car de faux témoins m'accusent et cherchent à m'intimider.

13 Que deviendrais-je,
si je n'avais pas l'assurance de voir la bonté du Seigneur
sur cette terre où nous vivons?

14 – Compte patiemment sur le Seigneur;
ressaisis-toi, reprends courage,
oui, compte patiemment sur le Seigneur.

Proverbes 6:27-35

27 Peut-on porter du feu dans une poche sans que tout le vêtement s'enflamme? 

28 Peut-on marcher sur des braises sans se brûler les pieds? 

29 Il en va de même pour celui qui s'approche de la femme de son prochain; celui qui la touche ne restera pas impuni. 

30 On ne méprise pas un voleur quand il a dérobé pour calmer la faim de son estomac. 

31 Mais une fois découvert, il doit rendre bien plus que ce qu'il a pris; il perd tout ce qu'il possède. 

32 L'homme qui rend une femme adultère a la tête vide. En agissant ainsi, il cause sa propre perte. 

33 Il récoltera des coups, il sera déshonoré, sa honte ne le quittera plus. 

34 Car la jalousie rendra le mari furieux, et le jour venu celui-ci se vengera sans pitié. 

35 Il n'acceptera aucune indemnité, il ne fléchira pas, même si on le couvre de cadeaux.


Textes bibliques tirés de la Bible en français courant
Copyright © Société biblique française – Bibli’O 1997
avec autorisation.

http://www.editionsbiblio.fr
La responsabilité de la Société biblique française – Bibli’O est engagé uniquement sur le texte biblique cité.

>