2 janvier

Temps de lecture :  minutes

Servez l’Eternel avec crainte,
Et réjouissez-vous avec tremblement.
(Psalmes 2:11)

Cette semaine, nous lisons la Nouvelle Edition de Genève 1979 de la Bible, aujourd’hui Genèse 3:1-4:26, Matthieu 2:13-3:6, Psaumes 2:1-12 et Proverbes 1:7-9.

Genèse 3-4

Chapitre 3

La tentation et la chute

Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l’Eternel Dieu avait faits. Il dit à la femme: Dieu a-t-il réellement dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin? La femme répondit au serpent: Nous mangeons du fruit des arbres du jardin. Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n’en mangerez point et vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme Dieu, connaissant le bien et le mal.

La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea.

Les yeux de l’un et de l’autre s’ouvrirent, ils connurent qu’ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s’en firent des ceintures. Alors ils entendirent la voix de l’Eternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et l’homme et sa femme se cachèrent loin de la face de l’Eternel Dieu, au milieu des arbres du jardin.

Mais l’Eternel Dieu appela l’homme, et lui dit: Où es-tu? 10 Il répondit: J’ai entendu ta voix dans le jardin, et j’ai eu peur, parce que je suis nu, et je me suis caché. 11 Et l’Eternel Dieu dit: Qui t’a appris que tu es nu? Est-ce que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais défendu de manger? 12 L’homme répondit: La femme que tu as mise auprès de moi m’a donné de l’arbre, et j’en ai mangé. 13 Et l’Eternel Dieu dit à la femme: Pourquoi as-tu fait cela? La femme répondit: Le serpent m’a séduite, et j’en ai mangé.

14 L’Eternel Dieu dit au serpent: Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. 15 Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. 16 Il dit à la femme: J’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi. 17 Il dit à l’homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre: Tu n’en mangeras point! le sol sera maudit à cause de toi. C’est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie, 18 il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l’herbe des champs. 19 C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière.

20 Adam donna à sa femme le nom d’Eve: car elle a été la mère de tous les vivants. 21 L’Eternel Dieu fit à Adam et à sa femme des habits de peau, et il les en revêtit.

22 L’Eternel Dieu dit: Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger, et de vivre éternellement. 23 Et l’Eternel Dieu le chassa du jardin d’Eden, pour qu’il cultive la terre, d’où il avait été pris. 24 C’est ainsi qu’il chassa Adam; et il mit à l’orient du jardin d’Eden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l’arbre de vie.

Chapitre 4

Caïn et Abel

Adam connut Eve, sa femme; elle conçut, et enfanta Caïn, et elle dit: J’ai acquis un homme de par l’Eternel. Elle enfanta encore son frère Abel. Abel fut berger, et Caïn fut laboureur.

Au bout de quelque temps, Caïn fit à l’Eternel une offrande des fruits de la terre; et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L’Eternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande; mais il ne porta pas un regard favorable sur Caïn et sur son offrande. Caïn fut très irrité, et son visage fut abattu. Et l’Eternel dit à Caïn: Pourquoi es-tu irrité, et pourquoi ton visage est-il abattu? Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage, et si tu agis mal, le péché se couche à la porte, et ses désirs se portent vers toi: mais toi, domine sur lui.

Cependant, Caïn adressa la parole à son frère Abel; mais, comme ils étaient dans les champs, Caïn se jeta sur son frère Abel, et le tua.

L’Eternel dit à Caïn: Où est ton frère Abel? Il répondit: Je ne sais pas; suis-je le gardien de mon frère? 10 Et Dieu dit: Qu’as-tu fait? La voix du sang de ton frère crie de la terre jusqu’à moi. 11 Maintenant, tu seras maudit de la terre qui a ouvert sa bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frère. 12 Quand tu cultiveras le sol, il ne te donnera plus sa richesse. Tu seras errant et vagabond sur la terre. 13 Caïn dit à l’Eternel: Mon châtiment est trop grand pour être supporté. 14 Voici, tu me chasses aujourd’hui de cette terre; je serai caché loin de ta face, je serai errant et vagabond sur la terre, et quiconque me trouvera me tuera. 15 L’Eternel lui dit: Si quelqu’un tuait Caïn, Caïn serait vengé sept fois. Et l’Eternel mit un signe sur Caïn pour que quiconque le trouverait ne le tue point.

Postérité de Caïn

16 Puis, Caïn s’éloigna de la face de l’Eternel, et habita dans la terre de Nod, à l’orient d’Eden.

17 Caïn connut sa femme; elle conçut, et enfanta Hénoc. Il bâtit ensuite une ville, et il donna à cette ville le nom de son fils Hénoc.

18 Hénoc engendra Irad, Irad engendra Mehujaël, Mehujaël engendra Metuschaël, et Metuschaël engendra Lémec.

19 Lémec prit deux femmes: le nom de l’une était Ada, et le nom de l’autre Tsilla. 20 Ada enfanta Jabal: il fut le père de ceux qui habitent sous des tentes et près des troupeaux. 21 Le nom de son frère était Jubal: il fut le père de tous ceux qui jouent de la harpe et du chalumeau. 22 Tsilla, de son côté, enfanta Tubal-Caïn, qui forgeait tous les instruments d’airain et de fer. La sœur de Tubal-Caïn était Naama.

23 Lémec dit à ses femmes:

Ada et Tsilla, écoutez ma voix!
Femmes de Lémec, écoutez ma parole!
J’ai tué un homme pour ma blessure,
Et un jeune homme pour ma meurtrissure.
24 Caïn sera vengé sept fois,
Et Lémec soixante-dix-sept fois.

Postérité d’Adam par Seth jusqu’à Noé

25 Adam connut encore sa femme; elle enfanta un fils, et l’appela du nom de Seth, car, dit-elle, Dieu m’a donnée un autre fils à la place d’Abel, que Caïn a tué.

26 Seth eut aussi un fils, et il l’appela du nom d’Enosch[f]. C’est alors que l’on commença à invoquer le nom de l’Eternel.

L’Évangile de Matthieu - Introduction

L’Évangile de Matthieu est l’un des 4 Évangiles avec Marc, Luc et Jean. Chacun des Évangiles nous donne un récit de la vie du Christ, notre Sauveur. Matthieu est l’un des 12 apôtres. Il a donc une connaissance directe du Christ. Il a été un témoin direct des événements qu’il a relatés. Collecteur d’impôts de métier, il ne faisait pas partie d’une catégorie sociale appréciée de la société de l’époque mais, lorsque Jésus l’a appelé, il a tout quitté. De ce point de vue, c’est le récit d’un homme qui a lâché la vie qu’il connaissait, en échange d’un grand pas de foi, pour suivre un homme qu’il croyait être le Fils de Dieu.

Ce livre a été écrit, d’après la plupart des spécialistes, quelque part entre l’an 50 et l’an 60 après Jésus-Christ. Il visait les Chrétiens d’arrière-plan juif. L’Évangile de Matthieu fait référence à l’Ancien Testament plus qu’aucun autre Évangile ne le fait et il semble prendre comme angle d’approche le fait de montrer le Christ comme l’accomplissement de la Loi de Moïse dans l’Ancien Testament. Nous allons donc bien connaître le Christ à travers ce livre ainsi que sa manière d’enseigner. Nous allons aussi découvrir plus de 20 paraboles. Jésus, lorsqu’il enseigne, utilise des images symboliques qui sont d’une grande richesse et dont le sens est très profond. Les mots qu’il emploie font appel aux sentiments et aux émotions. Mais au-delà des mots, c’est d’une grande beauté. Enfin, s’il y a bien quelque chose que nous découvrons dans le livre de Matthieu, ce sont les murmures du royaume de Dieu qui vient et qui est proche. C’est maintenant, et Jésus en est le Roi.

Matthieu 2:13-3:6

Fuite en Egypte

13 Lorsqu’ils furent partis, voici, un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph, et dit: Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis en Egypte, et restes-y jusqu’à ce que je te parle; car Hérode cherchera le petit enfant pour le faire périr. 14 Joseph se leva, prit de nuit le petit enfant et sa mère, et se retira en Egypte. 15 Il y resta jusqu’à la mort d’Hérode, afin que s’accomplisse ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: J’ai appelé mon fils hors d’Egypte.

Hérode massacre des enfants innocents

16 Alors Hérode, voyant qu’il avait été joué par les mages, se mit dans une grande colère, et il envoya tuer tous les enfants de deux ans et au-dessous qui étaient à Bethléhem et dans tout son territoire, selon la date dont il s’était soigneusement enquis auprès des mages. 17 Alors s’accomplit ce qui avait été annoncé par Jérémie, le prophète:

18 On a entendu des cris à Rama,
Des pleurs et de grandes lamentations:
Rachel pleure ses enfants,
Et n’a pas voulu être consolée,
Parce qu’ils ne sont plus.

Retour de Joseph et établissement à Nazareth

19 Quand Hérode fut mort, voici, un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph, en Egypte, 20 et dit: Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, et va dans le pays d’Israël, car ceux qui en voulaient à la vie du petit enfant sont morts. 21 Joseph se leva, prit le petit enfant et sa mère, et alla dans le pays d’Israël. 22 Mais, ayant appris qu’Archélaüs régnait sur la Judée à la place d’Hérode, son père, il craignit de s’y rendre; et, divinement averti en songe, il se retira dans le territoire de la Galilée, 23 et vint demeurer dans une ville appelée Nazareth, afin que s’accomplisse ce qui avait été annoncé par les prophètes: Il sera appelé Nazaréen.

Chapitre 3

Ministère de Jean-Baptiste

En ce temps-là parut Jean-Baptiste, prêchant dans le désert de Judée. Il disait: Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche. Jean est celui qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète, lorsqu’il dit:

C’est ici la voix de celui qui crie dans le désert:
Préparez le chemin du Seigneur,
Aplanissez ses sentiers.

Jean avait un vêtement de poils de chameau, et une ceinture de cuir autour des reins. Il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. Les habitants de Jérusalem, de toute la Judée et de tout le pays des environs du Jourdain, se rendaient auprès de lui; et, confessant leurs péchés, ils se faisaient baptiser par lui dans les eaux du Jourdain.

Psaumes 2

Onction et règne de Christ

Pourquoi ce tumulte parmi les nations,
Ces vaines pensées parmi les peuples?
Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils
Et les princes se liguent-ils avec eux
Contre l’Eternel et contre son oint?
Brisons leurs liens,
Délivrons-nous de leurs chaînes!
Celui qui siège dans les cieux rit,
Le Seigneur se moque d’eux.
Puis il leur parle dans sa colère,
Il les épouvante dans sa fureur:
C’est moi qui ai oint mon roi
Sur Sion, ma montagne sainte!
Je publierai le décret;
L’Eternel m’a dit: Tu es mon fils!
Je t’ai engendré aujourd’hui.
Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage,
Les extrémités de la terre pour possession;
Tu les briseras avec une verge de fer,
Tu les briseras comme le vase d’un potier.
10 Et maintenant, rois, conduisez-vous avec sagesse!
Juges de la terre, recevez instruction!
11 Servez l’Eternel avec crainte,
Et réjouissez-vous avec tremblement.
12 Baisez le fils, de peur qu’il ne s’irrite,
Et que vous ne périssiez dans votre voie,
Car sa colère est prompte à s’enflammer.
Heureux tous ceux qui se confient en lui!

Proverbes 1:7-9

7 La crainte de l’Eternel est le commencement de la science;
Les insensés méprisent la sagesse et l’instruction.
Ecoute, mon fils, l’instruction de ton père,
Et ne rejette pas l’enseignement de ta mère;
Car c’est une couronne de grâce pour ta tête,
Et une parure pour ton cou.

Commentaire

Dans le jardin d’Éden, Dieu a offert l’arbre de vie et a interdit l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Adam et Eve ont agi contrairement à la volonté de Dieu et cela a eu des répercussions dévastatrices, l’humanité essaie toujours de s’en remettre. En fait, il nous a été ordonnés à nous humains de vivre une vie de foi – «la confiance dans ce que nous espérons et l’assurance de ce que nous ne voyons pas” (Hébreux 11:1) – mais nous désirons naturellement voir les choses de notre façon. Nous voulons choisir pour nous-mêmes plutôt que de placer notre confiance dans ce que Dieu a dit. Tout au long de l’histoire, l’humanité s’est efforcée de rester autonome et elle ne s’en est pas encore remis à Dieu. Or, le seul chemin vers Dieu, c’est par la foi, en ayant confiance dans ce qu’il a dit et ce qu’il a fourni.

Texte biblique de la Nouvelle Edition de Genève
Copyright © 1979 Société Biblique de Genève
Reproduit avec aimable autorisation. Tous droits réservés.
www.universdelabible.net         www.societebiblique.com

>